Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Noy et Gilbert en Thaïlande

histoire

Black May... 1992 en Thaïlande.

22 Mai 2022 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Histoire

Black May... 1992 en Thaïlande.
Black May... 1992 en Thaïlande.
Black May... 1992 en Thaïlande.
Black May... 1992 en Thaïlande.
Black May... 1992 en Thaïlande.
Black May... 1992 en Thaïlande.
Black May... 1992 en Thaïlande.
Black May... 1992 en Thaïlande.

Dans l’histoire contemporaine de la Thaïlande, l’expression "Black May" ("Mai noir")  ou en thaï พฤษภาทมิฬ prononcez "Phruetsapha Thamin", désigne une série d’événements dramatiques qui se sont produits à Bangkok, il y a 30 ans... précisément entre le 17 et le 20 mai 1992.

- cliquez pour agrandir -

- cliquez pour agrandir -

Durant les années 1980s, plusieurs hauts-gradés de l’armée étaient ouvertement engagés dans la vie politique thaïlandaise, dont certains entretenaient de fortes rivalités car issus d’académies militaires différentes.
Parmi eux :

 

<<<< le Major-Général Chamlong Srimuang 
avait été élu Gouverneur de Bangkok en 1985, réélu en janv. 1990 et il avait fondé en 1988 le Palang Dharma Party (PDP).

 

 

 

le Général Chavalit Yongchaiyudh >>>>
quitta son poste de Commandant en Chef des Forces Armées en 1990 pour fonder le New Aspiration Party (NAP).

 

 

Lors des élections législatives de 1988, le Thai Nation Party (TNP) avait remporté le plus de sièges et son leader 
<<<< Chatichai Choonhavan, également ancien Général,
avait été nommé Premier Ministre le 4 aout 1988.
Il était le premier chef de gouvernement démocratiquement élu 
depuis 
12 ans.

Sunthorn Kongsompong et Suchinda Kraprayoon.


En conflit ouvert avec les militaires durant l’année 1990, Chatichai Choonhavan fut renversé par un coup d’état en février 1991 qui allait aboutir 15 mois plus tard, à un soulèvement populaire réprimé dans le sang.

Ci-dessous la chronologie des évènements avant, pendant, et après le  "Black May" 

 

L'image du roi sermonnant les deux principaux protagonistes des affrontements a fait le tour du monde.
Son intervention a largement contribué à accroitre son prestige et même s'il avait avalisé le coup d'état militaire de février 1991 (comme plusieurs autres avant... et aussi après) il fut considéré comme le seul garant de la paix civile.

Black May... 1992 en Thaïlande.
Black May... 1992 en Thaïlande.
Black May... 1992 en Thaïlande.
Black May... 1992 en Thaïlande.
Black May... 1992 en Thaïlande.
Black May... 1992 en Thaïlande.

Dans les mois et années qui suivirent, plusieurs enquêtes furent menées dans le but (?) de faire la lumière sur ces événements. La répression sanglante exercée par les forces militaires et policières a été formellement établie mais sans qu'aucun des dirigeants de l'époque ne soit inquiété.

De nombreuses zones d'ombre demeurent encore aujourd'hui, particulièrement sur le nombre réel de victimes et d'arrestations. 
Les familles de nombreux disparus n'ont jamais pu savoir ce qu'ils sont devenus, ni récupérer leurs restes (voir cet article).

 

Le Phreutsapha Prachatham Memorial
อนุสรณ์สถานพฤษภาประชาธรรม

est un monument en hommage aux victimes du Black May.

Il est situé à Suan Santiporn สวนสันติพร un petit parc au bas de Ratchadamnoen Avenue, à proximité de Sanam Luang.

Les cendres des victimes du "Black May" y ont été déposées en septembre 2020.

Street-art illustrant le Back May (à proximité de Khaosan Road)
Street-art illustrant le Back May (à proximité de Khaosan Road)
Street-art illustrant le Back May (à proximité de Khaosan Road)
Street-art illustrant le Back May (à proximité de Khaosan Road)
Street-art illustrant le Back May (à proximité de Khaosan Road)
Street-art illustrant le Back May (à proximité de Khaosan Road)

Street-art illustrant le Back May (à proximité de Khaosan Road)

------------------------------------------------------------------------------------------------

Noy et moi étions encore en Thaïlande juste avant les pires jours de cette crise... mais en fait, cette période évoque pour nous plutôt un souvenir heureux, puisque nous venions juste de nous marier et c’est précisément le 12 mai 1992 que Noy débarquait en France pour ouvrir une nouvelle page de sa vie qui aura duré 24 ans…

Lire la suite

>>> qui est resté néanmoins..."> Elections à Pattaya et Bangkok.

19 Mai 2022 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Actualité, #Histoire

Dimanche prochain se tiendra l’élection du maire de Pattaya,… 
une première depuis quasiment 10 ans.

 

Le statut administratif de Pattaya est unique en Thaïlande.

Il a été institué en 1978 à la création de

l' "Amphoe Muang Pattaya" >>>>

qui est resté néanmoins inclus dans le district de Banglamung (voir cet article).
L’appellation "Amphoe Muang" est en principe réservée aux capitales provinciales.

Cette institution est dirigée par un maire et un conseil municipal qui sont censés être élus au suffrage universel.

 

 

Pattaya compte environ 80 000 électeurs (pour 116 451 habitants répertoriés).

Ils sont répartis en 4 districts électoraux.

<<<<

146 bureaux de vote seront ouverts le 22 mai.
Le 
taux de participation était de 41,5 % lors du dernier scrutin, en juin 2012.

 

Takian Tiah, où nous habitons, ne fait pas partie de "Muang Pattaya" (Noy n'est donc pas directement concernée par cette élection).

Les candidats sont au nombre de 4 :

Le nouvel élu (pour un mandat de 4 ans) deviendra le 12ème maire de Pattaya.

 

<<<< 1-Poramase Ngampiches
se présente dans la lignée de l'équipe municipale sortante (il est soutenu par l'ancien maire, Sonthaya Khunpluem dont il fut l'adjoint). 
Actuellement 
Vice-Ministre de la Culture, il devra quitter le gouvernement s'il est élu à Pattaya.

 

2-Sakchai Taenghor >>>>
 se présente en candidat indépendant.
Il fut le chef de district de Banglamung et a travaillé dans l'administration provinciale de Chonburi.

 

<<<< 3-Kittisak Nilvattanathochai
est le candidat de "Move Forward", parti d'opposition au gouvernement actuel. 
Il est 
cadre financier dans le secteur bancaire, natif de Pattaya.

 

 

4-Sinchai Watanasatsathorn >>>>
fut président de la Pattaya Business and Tourism Association.
Il est 
le frère de Niran Watanasatsathorn, ancien maire de Pattaya (2004-2008), sorti de sa retraite politique pour s'opposer à ses anciens alliés.

 

La campagne électorale a envahi depuis plusieurs semaines beaucoup de rues et de marchés que nous fréquentons régulièrement.

(voir cette vidéo sur Facebook).

Elections à Pattaya et Bangkok.
Elections à Pattaya et Bangkok.
Elections à Pattaya et Bangkok.
Elections à Pattaya et Bangkok.
Elections à Pattaya et Bangkok.

 

A l’image de celle du Gouverneur de Bangkok (voir plus bas) cette élection a été plusieurs fois escamotée et depuis 2016, le maire de Pattaya a en fait été désigné par le gouvernement issu du coup d’état de mai 2014. 

 

<<<< Itthiphol Khunpluem
dernier maire "élu" (en juin 2012) fut en place de 2008 à 2016.
Il est actuellement Ministre de la Culture (depuis juillet 2019).

 

ChantapongSriwiset
a assuré un intérim de juin 2016 à février 2017.

Anan Charoenchasri >>>>
nommé (en février 2017) puis révoqué (en sept 2018) 
par le Premier Ministre actuel.

 

<<<< Sonthaya Khunpluem
nommé en sept 2018, est resté en poste jusqu'en mars 2022.
Il fut ministre dans les gouvernement de Thaksin et Yingluck Shinawatra mais aussi conseiller auprès du Premier Ministre actuel.

Habitués des arcanes de la politique thaïlandaise, Sonthaya et Itthiphol sont les fils de 

 

Somchai Khunpluem >>>>
Décédé en juin 2019, surnommé le "parrain de Chonburi", condamné à plusieurs reprises,
ce politicien et homme d'affaires à la réputation sulfureuse fut l'homme fort de la province pendant plusieurs décennies 
et était même très influent 
au plan national (voir cet article).

L'un des enjeux essentiels de l'élection du 22 mai 2022 est de savoir si elle peut marquer une fin de "règne" pour le "clan Khunpluem" (voir cet article).

-------------------------------------------------------------------------------------------------

Dimanche également sera élu le gouverneur de Bangkok

 

Là encore, il s’agit d’un cas unique en Thaïlande qui résulte d'une loi de 1975, définissant l'organisation administrative de Bangkok Metropolis, nouvellement créée.

Bien que Bangkok ne soit pas un "changwat" (voir cet article), cette instance est dirigée par un gouverneur qui doit (en principe) être élu au suffrage universel... à la différence de toutes les provinces de Thaïlande dont les gouverneurs sont nommés par le gouvernement (voir cet article).

Siège de la Bangkok Metropolitan Administration (B.M.A.)

16 gouverneurs de Bangkok se sont succédés depuis 1973.
(9 ont été nommés / 7 ont été élus dont 3 ont effectué 2 mandats successifs).

  • Chamnan Yuvabun , premier gouverneur de Bangkok, fut nommé en 1973.
  • La première élection eut lieu en aout 1975 mais Thamnoon Thien-ngern (premier gouverneur élu) fut révoqué par le Premier Ministre de l’époque  en avril 1977.
  • L’élection ne fut rétablie qu'en 1985 et à la suite d’une nouvelle loi.
  • Après le coup d’état de mai 2014, le Général Prayut Chan-O-Cha décida de révoquer Sukhumbhand Paribatra (gouverneur qui avait été réélu en mars 2013).
Octobre 2016 : Aswin Kwanmuang est nommé par Prayuth Chan-O-Cha.

 

  • Aswin Kwanmuang, nommé en octobre 2016, est resté en place plus de 5 ans, il a démissionné en mars dernier pour se présenter à l’élection du 22 mai prochain.

Pour l'élection 2022 à Bangkok, les candidats sont très nombreux (pas moins de 30 !)

mais un grand favori se détache : 

 

<<<< Chadchart Sittipunt
ancien Ministre des Transports du gouvernement de Yingluck Shinawatra (renversé en 2014), est une figure de l'opposition au gouvernement actuel.

Il est crédité de 45% des intentions de vote...

 

 

...contre moins de 12% à 

Aswin Kwanmuang >>>>
gouverneur sortant, nommé en octobre 2016 
par le Premier Ministre actuel.

Bien que la plupart des candidats se présentent comme "indépendants", les enjeux de politique nationale sont très présents...

...avec la perspective d'un résultat plutôt désastreux pour le pouvoir en place.

-------------------------------------------------------------------------------------------------

Voir les articles ci-dessous, à propos de l'organisation administrative de la Thaïlande et des statuts particuliers de Pattaya et Bangkok :

Lire la suite

Bangkok bombardée durant la seconde guerre mondiale.

8 Mai 2022 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Histoire

Bangkok bombardée durant la seconde guerre mondiale.Bangkok bombardée durant la seconde guerre mondiale.Bangkok bombardée durant la seconde guerre mondiale.

Lors du déclenchement de la seconde guerre mondiale en Europe, la Thaïlande était restée neutre mais avait ensuite livré bataille contre la France de Vichy en 1940-1941 afin de récupérer des territoires concédés au Laos et Cambodge au début du 20ème siècle.

Au lendemain de Pearl Harbor, le 8 décembre 1941, un raid aérien sur Bangkok (mené par seulement 3 avions) et le débarquement des troupes japonaises en Thaïlande, poussèrent le gouvernement de 
 Plaek Pibulsongkram (Phibun)

à se ranger au coté des pays de l’Axe.
Aux termes de l’accord conclu le 21 décembre 1941 avec le Japon, la Thaïlande n’était pas formellement "occupée" mais laissait aux japonais la possibilité d’utiliser son territoire comme base arrière contre les Alliés qu’ils allaient affronter en Birmanie et Malaisie (colonies britanniques).

Ainsi, le 25 janvier 1942 la Thaïlande déclare la guerre aux Etats-Unis et à la Grande-Bretagne.
Réciproquement et le même jour, la Grande-Bretagne déclare la guerre à la Thaïlande (chronologiquement et jusqu’à aujourd’hui, la Thaïlande reste le dernier pays auquel la Grande-Bretagne a officiellement déclaré la guerre).

 

Dès le mois de janvier 1942, les Alliés ont mené de nombreux raids aériens sur le territoire thaïlandais.
Les bombardements ciblaient des bâtiments et infrastructures (ponts, voies ferrées) utilisés par les japonais à Bangkok, Chiang Mai, Lampang et bien sur Kanchanaburi (sur le pont de la rivière Kwai et le "death railway")

 

Il furent aidés et renseignés par les résistants thaïlandais du

Siri Thaï เสรีไทย ("Free Thaï Movement") >>>>

opposés au gouvernement de Phibun et à l’alliance avec les japonais.

Bangkok bombardée durant la seconde guerre mondiale.
Bangkok bombardée durant la seconde guerre mondiale.
Bangkok bombardée durant la seconde guerre mondiale.
Bangkok bombardée durant la seconde guerre mondiale.
Bangkok bombardée durant la seconde guerre mondiale.
Bangkok bombardée durant la seconde guerre mondiale.

 

Les avions anglais et américains, d’abord basés en Birmanie puis en Inde, effectuèrent des missions de plus grande ampleur à partir de 1944.

 

Le 5 juin 1944, Bangkok fut la cible de la première mission des

Boeing B-29 Superfortress  >>>>

(les bombes atomiques larguées sur Hiroshima et Nagasaki en aout 1945, le seront par des B-29).

Contrariés par la météo et des problèmes techniques, les avions américains durent larguer leurs bombes à plus basse altitude que prévu et seulement 18 bombes atteignirent leurs objectifs.

Ainsi le Memorial Bridge (inauguré en 1932, voir cet article) fut épargné ce jour là.

Néanmoins, il fut partiellement détruit par des raids ultérieurs.

Ci-dessus, le bombardement du 14 avril 1945 d’une usine électrique 
située 
à proximité du Wat Lieb et du Memorial Bridge .

Autre objectif stratégique pour les bombardements alliés :

le pont ferroviaire Rama VI fut détruit le 7 février 1945.

Après la capitulation du Japon en août 1945, la Thaïlande ne fut pas traitée en ennemi par les USA (qui ne lui avait pas officiellement déclaré la guerre).

Signature du traité de paix anglo-thaï.

Les négociations furent plus compliquées avec les Britanniques qui demandèrent des "réparations" (elles prirent la forme de livraisons de riz vers la Malaisie).

A partir de septembre 1945, des escadrons de la Royal Air Force furent stationnés à l’aéroport de Don Muang.

<<<< Un traité de paix anglo-thaï finalement signé le 1er janvier 1946, entraîna l’évacuation définitive des militaires anglais.

 

La France exigea la restitution des territoires de l’Indochine française annexés suite à la guerre franco-thaïe (oct.1940-mai 1941).

 

Pour ce faire, elle bloqua l’adhésion de la Thaïlande aux Nations Unies jusqu’en décembre 1946 et ces territoires ne furent restitués qu’en novembre 1947.

***********************************

A propos de la seconde guerre mondiale en Thaïlande, voir également :

------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Le saviez-vous ?

Créée avant la première guerre mondiale, l’aviation militaire du royaume de Siam est l’une des plus anciennes du monde.

 

A la suite d’un vol de démonstration effectué à Bangkok en présence du roi Rama VI, le 6 février 1911, par le pilote belge Charles Van Den Born,

le Ministre de la Défense décida d’envoyer 3 officiers siamois en France pour apprendre les techniques du pilotage aérien.

Ils retournèrent au Siam après leur formation et sont considérés comme les “pères fondateurs de l’armée de l’air thaïlandaise”.

 

En décembre 1913, une unité d'aviation fut créée au sein de l'armée du Siam dotée de 8 avions français (4 Breguet et 4 Nieuport) et sous l’autorité d'un des fils du roi Rama V

le Prince Chakrabongse Bhuvanath จักรพงษ์ภูวนาถ >>>>
.

 

 

Localisée sur le site de Don Muang où fut construit un aéroport, cette unité sera renommée "Corps de l’Armée de l’Air" le 27 mars 1914.

L’appellation "Royal ThaI Air Force" a été établie le 9 avril 1937.

- cliquez pour agrandir -

- cliquez pour agrandir -

Lire la suite

240ème anniversaire de Bangkok

21 Avril 2022 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Histoire, #Actualité

Le 21 avril est considéré comme le jour anniversaire de Krungthep Mahanakhon 
(Bangkok serait "née" il y a 240 ans, en 1782).

 

Plus précisément, cette date correspond à la décision du roi Rama Ier de transférer sa capitale

de Thonburi à Rattanakosin,

matérialisée par l’installation du

Lak Mueang หลักเมือง
(le "pilier de la ville").

Le roi Taksin

 

Après la destruction du "royaume d’Ayutthaya" par les birmans, son prédécesseur, Taksin avait entrepris de reconstituer le royaume de Siam (voir cet article).

Couronnement de Taksin

 

Ayant reconquis Thonburi, une petite ville de garnison située au bord du fleuve Chao Phraya, il décida d’y installer la capitale de son nouveau royaume et s’y fit couronner le 28 décembre 1767.

Le roi Rama Ier

 

Le 6 avril 1782 (commémoré de nos jours comme date de la création de la dynastie Chakri) Chao Phraya Chakri (futur Rama Ier) avait accédé au trône par un coup d’état après l’exécution du roi Taksin et l’assassinat de son fils.

Outre son aspect symbolique, le déplacement de la capitale de la rive droite (ouest) du fleuve à sa rive gauche (est) présentait un intérêt stratégique pour mieux assurer sa défense.

- cliquez pour agrandir -

- cliquez pour agrandir -

Aujourd’hui, Rattanakosin รัตนโกสินทร์ et Thonburi ธนบุรี
sont deux quartiers de la Bangkok moderne.

  • Rattanakosin correspond à 5 districts actuels dont Phra Nakhon, Dusit, Samphanthawong.

(considéré comme le quartier "historique" de Bangkok, il regroupe la plupart des instances royales et gouvernementales, ainsi que Chinatown)

  • L’ancienne Thonburi s’étend sur 5 districts actuels dont Thonburi, Bangkok Yai, Bangkok Noi.

(la province dénommée Thonburi comptait 9 districts jusqu’en 1971, son sceau représentait le Wat Arun situé à Bangkok Yai).

- cliquez pour agrandir -

- cliquez pour agrandir -

Thonburi
Phra Nakhon

Thonburi et Phra Nakhon
avaient le statut de "provinces" distinctes,
qui furent fusionnées en 1972.

En 
1975 la "province" de Bangkok fut remplacée par "Bangkok Metropolis", une nouvelle structure administrative qui instaurait en particulier l’élection du gouverneur au suffrage universel.

La capitale thaïlandaise va donc célébrer son 240ème anniversaire...

Plusieurs évènements culturels sont organisés dans divers lieux de la ville, mais dans une configuration néanmoins restreinte, toujours en raison des mesures de prévention anti-covid.

-------------------------------------------------------------------------------------------------

A propos de l’histoire de Bangkok, voir également ces articles :

Lire la suite

Wat Sothon (à Chachoengsao) et le Phra Maha Viharn Luang Pho Sothon.

17 Avril 2022 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Tourisme-Découverte-Visites, #Bouddhisme-Croyances-Religions, #Histoire, #Parlons Thaï

Wat Sothon (à Chachoengsao) et le Phra Maha Viharn Luang Pho Sothon.Wat Sothon (à Chachoengsao) et le Phra Maha Viharn Luang Pho Sothon.
Wat Sothon (à Chachoengsao) et le Phra Maha Viharn Luang Pho Sothon.Wat Sothon (à Chachoengsao) et le Phra Maha Viharn Luang Pho Sothon.

 

Lors de notre récente visite à Chachoengsao, nous sommes retournés au

Wat Sothon Wararam Worawihan

วัดโสธรวรารามวรวิหาร.

 

Ce temple est le plus important de cette province et l’un des plus fréquentés en Thaïlande (Bangkok n’est qu’à 75km).

Wat Sothon (à Chachoengsao) et le Phra Maha Viharn Luang Pho Sothon.
Wat Sothon (à Chachoengsao) et le Phra Maha Viharn Luang Pho Sothon.
Wat Sothon (à Chachoengsao) et le Phra Maha Viharn Luang Pho Sothon.
Wat Sothon (à Chachoengsao) et le Phra Maha Viharn Luang Pho Sothon.
Wat Sothon (à Chachoengsao) et le Phra Maha Viharn Luang Pho Sothon.
Wat Sothon (à Chachoengsao) et le Phra Maha Viharn Luang Pho Sothon.
Wat Sothon (à Chachoengsao) et le Phra Maha Viharn Luang Pho Sothon.
Wat Sothon (à Chachoengsao) et le Phra Maha Viharn Luang Pho Sothon.

 

Il doit sa notoriété à 

Phra Phutthasothon พระพุทธโสธร,

appelée plus couramment 
Luang Pho Sothon หลวงพ่อโสธร,

une célèbre statue de bouddha en position de méditation (ปางสมาธิ prononcez "pang samathi") composée de huit pièces de grès, et recouverte d'or.

Selon la croyance populaire, elle aurait été retrouvée miraculeusement alors qu'elle flottait dans la rivière Bang Pakong. Exposée dans le temple à partir de 1776, elle fait l’objet d’un culte fervent et plusieurs copies existent dans divers temples de Thaïlande.

On trouve des récits quasiment similaires pour d'autres statues de bouddha récupérées dans des rivières (à Nakhon Pathom, Samut Prakan,...) et il est probable que cette légende fut colportée par des "Mon", une ethnie venue du nord de l'actuelle Thaïlande qui s'est installée dans ces régions aux 18ème et 19ème siècles).

Wat Sothon (à Chachoengsao) et le Phra Maha Viharn Luang Pho Sothon.
Wat Sothon (à Chachoengsao) et le Phra Maha Viharn Luang Pho Sothon.
Wat Sothon (à Chachoengsao) et le Phra Maha Viharn Luang Pho Sothon.
Wat Sothon (à Chachoengsao) et le Phra Maha Viharn Luang Pho Sothon.
Wat Sothon (à Chachoengsao) et le Phra Maha Viharn Luang Pho Sothon.
Wat Sothon (à Chachoengsao) et le Phra Maha Viharn Luang Pho Sothon.
Wat Sothon (à Chachoengsao) et le Phra Maha Viharn Luang Pho Sothon.
Wat Sothon (à Chachoengsao) et le Phra Maha Viharn Luang Pho Sothon.

A coté du grand bâtiment en marbre, emblématique de ce temple,

le Phra Maha Viharn Luang Pho Sothon
พระมหาวิหารหลวงพ่อโสธร

est un bâtiment achevé en 2019...

...où est reconstituée la configuration de l’ubosot principal et où sont exposées des répliques des statues du temple. Les visiteurs, particulièrement nombreux lors des weekends et des fêtes bouddhistes, peuvent venir y déposer leurs offrandes et accéder aux statues pour les couvrir de feuilles d’or (ce qui est interdit dans l'ubosot principal).

 

C’est le cas entre autres de cette copie très vénérée de Luang Pho Sothon,

>>>>

qui fut exposée dans un bâtiment provisoire pendant plus de 30 ans.

Wat Sothon (à Chachoengsao) et le Phra Maha Viharn Luang Pho Sothon.
Wat Sothon (à Chachoengsao) et le Phra Maha Viharn Luang Pho Sothon.
Wat Sothon (à Chachoengsao) et le Phra Maha Viharn Luang Pho Sothon.
Wat Sothon (à Chachoengsao) et le Phra Maha Viharn Luang Pho Sothon.
Wat Sothon (à Chachoengsao) et le Phra Maha Viharn Luang Pho Sothon.
Wat Sothon (à Chachoengsao) et le Phra Maha Viharn Luang Pho Sothon.
Wat Sothon (à Chachoengsao) et le Phra Maha Viharn Luang Pho Sothon.
Wat Sothon (à Chachoengsao) et le Phra Maha Viharn Luang Pho Sothon.
Wat Sothon (à Chachoengsao) et le Phra Maha Viharn Luang Pho Sothon.
Wat Sothon (à Chachoengsao) et le Phra Maha Viharn Luang Pho Sothon.

 

Les offrandes principales faites ici sont 
des œufs durs.

<<<< Des étagères ont été installées pour y déposer les paniers remplis d’œufs.

 

Un temple existe à cet emplacement depuis longtemps mais les bâtiments ainsi que son nom actuels sont très récents.
A l’origine, au 18ème siècle (fin de la période Ayutthaya), un temple "privé" fut construit au bord de la rivière Bang Pakong.

 

 

Il fut connu dans un premier temps sous le nom de

Wat Hong วัดหงส์ (en référence à une statue de cygne)

puis Wat Sao Thong วัดเสาธง (après que la statue se fut brisée 
et soit 
remplacée par un drapeau en haut d’un mat),

et enfin Wat Sao Thong Thon วัดเสาธงทอน
(après que le mat fut cassé en deux).

หงส์ = "hong" = cygne  /  เสา = "sao" = mât, pilier
ธง = "thong" = drapeau  /  ทอน = "thon" = changer

Berges actuelles.

 

Sous l’effet de l’érosion, l’effondrement des berges amena à la destruction du temple initial.
Un nouveau temple fut construit qui prit le nom de

Wat Sothon วัดโสธร
le mot "sothon" โสธร (probablement une déformation des noms antérieurs) évoque aussi la pureté et le sacré.

Wat Sothon (à Chachoengsao) et le Phra Maha Viharn Luang Pho Sothon.
Wat Sothon (à Chachoengsao) et le Phra Maha Viharn Luang Pho Sothon.
Wat Sothon (à Chachoengsao) et le Phra Maha Viharn Luang Pho Sothon.
Wat Sothon (à Chachoengsao) et le Phra Maha Viharn Luang Pho Sothon.
Wat Sothon (à Chachoengsao) et le Phra Maha Viharn Luang Pho Sothon.
Wat Sothon (à Chachoengsao) et le Phra Maha Viharn Luang Pho Sothon.

 

Ce n’est qu’en 1958 qu’il fut élevé au rang de temple royal (de type "worawihan") par le roi Rama IX.

Il prit alors le nom complet de
Wat Sothon Wararam Worawihan.

 

Lors d’une visite en 1966, le roi Rama IX regretta que le bâtiment abritant la statue Phra Phutthasothon soit ancien et exigu.
Une souscription fut lancée pour la construction d’un nouvel "ubosot" (salle d’ordination) dont la première pierre fut posée en 1988.  

 

 

 

Achevée en 1996, la nouvelle construction fut réalisée en couvrant l’ubosot d’origine afin de ne pas avoir à déplacer les 18 statues de bouddha qui y étaient installées (dont le Phra Phutthasothon).

Cette salle d’ordination est aujourd’hui considérée comme l’une des plus vastes au monde.

 
 
 
 
 
 

 

- cliquez sur les photos pour agrandir -

- cliquez sur les photos pour agrandir -

-------------------------------------------------------------------------------------------------

Ci-dessous, les articles consacrés à ce même temple en 2016 :

Lire la suite

Le Sirimahannop à l'Asiatique Riverfront (Bangkok)

8 Avril 2022 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Tourisme-Découverte-Visites, #Histoire, #Economie

Le Sirimahannop à l'Asiatique Riverfront (Bangkok)Le Sirimahannop à l'Asiatique Riverfront (Bangkok)

 

A Bangkok, l’Asiatique Riverfront

est un vaste espace commercial situé au bord du fleuve Chao Phraya.
Plusieurs attractions y sont installées (j’aurai l’occasion d’en reparler), dont

le Sirimahannop
เรือสิริมหรรณพ >>>>


un voilier ancien amarré à quai et qui a été transformé en restaurant.

Le Sirimahannop à l'Asiatique Riverfront (Bangkok)
Le Sirimahannop à l'Asiatique Riverfront (Bangkok)
Le Sirimahannop à l'Asiatique Riverfront (Bangkok)
Le Sirimahannop à l'Asiatique Riverfront (Bangkok)
Le Sirimahannop à l'Asiatique Riverfront (Bangkok)
Le Sirimahannop à l'Asiatique Riverfront (Bangkok)
Le Sirimahannop à l'Asiatique Riverfront (Bangkok)
Le Sirimahannop à l'Asiatique Riverfront (Bangkok)
Le Sirimahannop à l'Asiatique Riverfront (Bangkok)
Le Sirimahannop à l'Asiatique Riverfront (Bangkok)

Sur le pont en bois du bateau, les tables installées en plein air permettent de profiter à la fois du décor cosy ainsi que du panorama sur le fleuve.

Le menu propose des plats de fruits de mer d’inspirations scandinave et thaïlandaise.

Le Sirimahannop à l'Asiatique Riverfront (Bangkok)
Le Sirimahannop à l'Asiatique Riverfront (Bangkok)
Le Sirimahannop à l'Asiatique Riverfront (Bangkok)
Le Sirimahannop à l'Asiatique Riverfront (Bangkok)
Le Sirimahannop à l'Asiatique Riverfront (Bangkok)
Le Sirimahannop à l'Asiatique Riverfront (Bangkok)
Le Sirimahannop à l'Asiatique Riverfront (Bangkok)
Le Sirimahannop à l'Asiatique Riverfront (Bangkok)
Le Thoon Kramom en 1892.

 

Ce bateau est une réplique du

Thoon Kramom เรือทูลกระหม่อม

un trois-mats de 475 tonneaux qui était le plus grand navire siamois à son époque.
Construit en 1866 à Bangkok en bois de teck, long de 52 mètres, ce fut le premier grand navire de commerce du royaume de Siam.

H.N. Andersen

 

En 1884 il convoya du bois de teck vers le Danemark, commandé par Hans Niels Andersen, futur fondateur de la East Asiatic Company. Il fut par la suite utilisé comme navire de guerre, puis comme navire-école par la Royal Thaï Navy jusqu’en 1923.

L'Asiatique Riverfront occupe un espace situé entre le Chao Phraya et Charoen Krung Road...

...qui correspond aux anciens quais et entrepôts de la "East Asiatic Company" (créée en 1897).

Le MS Selandia, armé par la East Asiatic Company fut l’un des premiers bateaux à moteur diesel au monde. En 1912, il fit son voyage inaugural sur le parcours Copenhague-Bangkok.

 

Jusqu'en 1947, des bateaux de commerce venaient débarquer leurs cargaisons sur ces quais.


Laissé à l'abandon pendant plusieurs décennies, le site a été réhabilité et transformé en 2012.

Le Sirimahannop à l'Asiatique Riverfront (Bangkok)
Le Sirimahannop à l'Asiatique Riverfront (Bangkok)
Le Sirimahannop à l'Asiatique Riverfront (Bangkok)
Le Sirimahannop à l'Asiatique Riverfront (Bangkok)
Le Sirimahannop à l'Asiatique Riverfront (Bangkok)
Le Sirimahannop à l'Asiatique Riverfront (Bangkok)
Le Sirimahannop à l'Asiatique Riverfront (Bangkok)
Le Sirimahannop à l'Asiatique Riverfront (Bangkok)

En quelques années, c'est devenu un lieu très apprécié à la fois par les bangkokiens et les touristes, aussi bien pour le shopping que pour des promenades en famille ou en amoureux...

Lire la suite

Le monument du Roi Rama 1er à Bangkok.

6 Avril 2022 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Histoire, #Tourisme-Découverte-Visites

Le monument du Roi Rama 1er à Bangkok.

 

Ce monument, dénommé officiellement :

พระบรมราชานุสาวรีย์สมเด็จพระพุทธยอดฟ้าจุฬาโลก

prononcez 
"Phraborom Racha Nusawary Somdej Phra Phuttha Yodfa Chulalok" 

est dédié au Roi Rama Ier.


Fondateur de la dynastie Chakri, il avait installé la capitale de son royaume à
Rattanakosin
future Bangkok.

(voir cet article).

(Somdej Phra Phuttha Yodfa Chulalok est le nom complet 
et 
officiel du roi Rama Ier)

Le monument du Roi Rama 1er à Bangkok.
Le monument du Roi Rama 1er à Bangkok.
Le monument du Roi Rama 1er à Bangkok.
Le monument du Roi Rama 1er à Bangkok.
Le monument du Roi Rama 1er à Bangkok.
Le monument du Roi Rama 1er à Bangkok.
Le monument du Roi Rama 1er à Bangkok.
Le monument du Roi Rama 1er à Bangkok.

 

La statue en bronze, haute de 4m60, représente Rama Ier en costume d’apparat, assis sur son trône.
Elle est l’œuvre de
Silpa Bhirasri (Corrado Feroci de son nom italien, un sculpteur dont j’avais parlé dans cet article).

Silpa Bhirasri / Le Prince Naris

L’ensemble du monument a été élaboré sous la direction du Prince Naris. Ce fils du roi Rama IV est parfois surnommé le "grand artisan du Siam" pour avoir modernisé l’architecture et les arts siamois durant la première moitié du 20ème siècle.

Le socle et le mur à l’arrière de la statue (incluant la représentation d’une porte) sont en marbre.Le socle et le mur à l’arrière de la statue (incluant la représentation d’une porte) sont en marbre.

Le socle et le mur à l’arrière de la statue (incluant la représentation d’une porte) sont en marbre.

Le monument du Roi Rama 1er à Bangkok.

Le monument est implanté sur une vaste esplanade qui forme un grand rond-point, au bout du Memorial Bridge qui fut le premier pont routier construit sur le fleuve Chao Phraya.

 

Ce pont métallique est connu sous différents noms :

  • Saphan Pathom Borom Rachanuson
    สะพานปฐมบรมราชานุสรณ์ 
    est son nom officiel, 
  • Saphan Phra Buddha Yodfa
    สะพานพระพุทธยอดฟ้า 

    abrégé en Saphan Phut สะพานพุทธ 
    est 
    son nom usuel pour les thaïlandais,
  • Memorial Bridge pour les anglophones 
    (en 
    référence au monument à Rama Ier).

Reliant Thonburi et Rattanakosin (voir cet article), c'était à l’origine un pont mobile mais en 1981, face à l'aggravation des embouteillages dans la ville, les sections de levage du Memorial Bridge ont été scellées.

Rama VII

Le 6 avril 1932 (date correspondant au 150ème anniversaire de la dynastie Chakri), les inaugurations simultanées du monument et du pont se voulaient des cérémonies à la gloire de la monarchie.
Ce fut en fait le dernier acte public de Rama VII en tant que monarque absolu, puisque quelques semaines plus tard (le 24 juin), la "révolution" siamoise allait conduire à l’instauration d’une monarchie constitutionnelle.

24 juin 1932

------------------------------------------------------------------------------------------------

En Thaïlande, le 6 avril est un jour férié.

"Wan Chakri" วันจักรี (journée de la dynastie Chakri) commémore l’accession au trône en 1782 de Chao Phraya Chakri (renommé à titre posthume Buddha Yodfa Chulaloke) qui règnera sous le nom dynastique de Rama Ier.

Lire la suite

Les crocodiles au Wat Chakkrawat à Bangkok

24 Mars 2022 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Tourisme-Découverte-Visites, #Histoire, #Animaux - Insectes

Les crocodiles au Wat Chakkrawat à BangkokLes crocodiles au Wat Chakkrawat à Bangkok

 

A Bangkok, dans le district de Samphanthawong (celui du quartier de Chinatown/Yaowarat, voir cet article),

 

le Wat Chakkrawat วัดจักรวรรดิ

(Wat Chakkrawat Rachawat Woramahawihan 
วัดจักรวรรดิราชาวาสวรมหาวิหาร
de son nom complet)

est également connu sous son ancien nom :

Wat Sam Pluen วัดสามปลื้ม
(traduisible par "Temple des trois plaisirs").

Les crocodiles au Wat Chakkrawat à Bangkok
Les crocodiles au Wat Chakkrawat à Bangkok
Les crocodiles au Wat Chakkrawat à Bangkok
Les crocodiles au Wat Chakkrawat à Bangkok
Les crocodiles au Wat Chakkrawat à Bangkok
Les crocodiles au Wat Chakkrawat à Bangkok
Les crocodiles au Wat Chakkrawat à Bangkok
Les crocodiles au Wat Chakkrawat à Bangkok

-----------------------------------------------------------------------------------------------

 

Le Wat Chakkrawat a acquis une certaine notoriété de par la présence de crocodiles...

<<<<

...devenus depuis quelques années l'attraction principale du lieu pour tous les visiteurs.

Jusqu'au milieu du 20ème siècle il n'était pas rare de voir des crocodiles dans le fleuve Chao Phraya et les canaux alentours.

 

Il semble qu'en 1942, à la suite d'importantes inondations, plusieurs crocodiles s'installèrent dans l'enceinte du Wat Chakkrawat et que les moines décidèrent d’en conserver quelques uns sur place.

Ils sont là encore aujourd’hui (ou leurs descendants ?) a priori au nombre de 4, 
évoluant
 dans un enclos aménagé autour d’une petite mare.

 

 

Une légende populaire est également attachée à la présence des crocodiles dans ce temple...

Il se dit que depuis longtemps, des crocodiles mangeurs d’hommes sévissaient sur les berges du Chao Phraya,...

Images de captures de crocodiles "mangeur d'hommes" en Thaïlande.

 

 

...et que au moment des inondations de 1942, les habitants s’étaient mobilisés pour capturer un crocodile "aveugle" (au moins d'un œil), qui avait déjà dévoré plusieurs victimes.

Se déplaçant d’un temple à l’autre, le puissant crocodile s’enfuit pour se réfugier dans une alcove du Wat Sam Pluem où il fut finalement encerclé.

Ayant pitié du crocodile, les moines demandèrent aux fidèles de ne pas le tuer et au contraire de creuser le sol pour aménager une grotte où pourraient vivre les crocodiles.

A la suite de ces évènements, ce crocodile fut nommé :
“Ai Bod Wat Sam Pluem” ไอ้บอดวัดสามปลื้ม soit "l’aveugle du Wat Sam Pluem".

-----------------------------------------------------------------------------------------------

Les crocodiles au Wat Chakkrawat à BangkokLes crocodiles au Wat Chakkrawat à Bangkok

 

Créé pendant la période du royaume d'Ayutthaya (14-18ème siècle, donc avant que Bangkok ne soit capitale du Siam), le Wat Chakkrawat a été rénové au début du 19ème siècle et fut classé temple royal en 1825 par Rama III.

Rama III
Phra Bang

 

Par la suite, il a hébergé pendant quelques années une statue de Bouddha très ancienne, dénommée 

<<<<        Phra Bang พระบาง, ramenée du Laos.

Estimant qu'elle avait une influence néfaste pour leur royaume, les siamois décidèrent de la restituer définitivement en 1867.

Au Laos, Phra Bang (ພະບາງ en laotien) est considéré comme un emblème national et protecteur qui fait l'objet d'un culte fervent encore aujourd'hui. 

Haw Pha Bang à Luang Prabang

 

Cette statue avait donné son nom à la ville de Luang Prabang au 14ème siècle.

Elle y est exposée aujourd'hui au Haw Pha Bang, un pavillon situé dans dans l'enceinte de l'ancien Palais Royal.

 

Phra Kaeo Marakot

 

Après le pillage de Vientiane qui suivit la victoire des armées siamoises contre le royaume de Lan Xang (fin du 18ème siècle) plusieurs statues précieuses furent ramenées vers Bangkok.

<<<< La plus célèbre est le Bouddha d'émeraude, aujourd'hui exposé au Wat Phra Kaeo.

Voir également cet article à propos d'autres statues de Bouddha "transférées" du Laos vers le Siam à la même période.

Phra Nak

 

Pour "remplacer" Phra Bang, une autre statue précieuse (en or) dénommée

Phra Nak  พระนาก          >>>>

a été acheminée au Wat Chakkrawat.

 

 

 

<<<< Entreposée dans le même pavillon, elle n'est actuellement pas visible par le public, sinon une fois par an lors des cérémonies de Makha Bucha.

 

Pour se recueillir dans ce temple, les visiteurs ont toutefois accès au montop, bâtiment où se trouve une statue dans la position dite de Parayrai (assis avec les mains sur ses genoux)...

ainsi qu'une empreinte de bouddha.

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>