Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Noy et Gilbert en Thaïlande

8 / == LANGUE(S) / IMAGE et PLACE de la FRANCE en THAILANDE

Rédigé par Gilbert Publié dans #Vie quotidienne-pratique, #Economie, #Culture-Musique-Loisirs-Passions, #Histoire, #Sport

- LANGUE(S) -

Le thaï est une langue qui peut paraître complexe (autant à l'oral qu'à l'écrit) mais dans la vie quotidienne, il est possible de "baragouiner" en juxtaposant quelques mots.

De toute façon, les locaux apprécieront vos efforts pour communiquer en thaï... souvent avec un large sourire, toujours bienveillant.

A noter que l'anglais est une deuxième langue officielle en Thaïlande.
Il est largement enseigné dans les écoles et compris par beaucoup de thaïlandais...

 

 

...au moins pour les expressions basiques et particulièrement dans les zones touristiques bien sur...

... et même si c'est parfois dans sa version dite "thaïglish"...

Par ailleurs, beaucoup d'aspects de la vie quotidienne sont bilingues "thai / english".

A titre d'exemples :

  • la plupart des banques, compagnies d'assurances, opérateurs téléphoniques proposent des versions traduites en anglais de leurs documents publicitaires, de leurs sites internet, de leurs contrats (à noter tout de même que seule la version en thaï de ce type de document est valide au plan juridique).

 

  • mis à part dans des endroits reculés ou sur les petites routes de campagne, toute la signalisation routière est bilingue (avec parfois des transcriptions phonétiques un peu aléatoires !),

 

  • de nombreuses chaines de télévision (y compris gratuites) proposent le système "dual language" qui pour beaucoup de leurs programmes (films, documentaires, retransmissions sportives), permet de choisir le son en thaï ou dans la langue originale, et également d'avoir des sous-titres en anglais pour la plupart des séries thaïlandaises.

 

  • les programmes gouvernementaux, les interventions officielles à la télévision sont le plus souvent sous-titrées en anglais.
Allocution télévisée du Premier Ministre lors de l’instauration de l’état d’urgence en mars 2020.

 

 

Bien que la Thaïlande ait un poste d'observateur dans l'organisation internationale de la francophonie, la langue française est extrêmement discrète en Thaïlande.

 

Elle est très peu enseignée dans le système scolaire thaïlandais (très très loin de l'anglais ou même du chinois), les "écoles françaises" sont très peu nombreuses et même beaucoup d'enfants d'expatriés francophones sont scolarisés dans des écoles anglophones.
Certes, on peut voir quelques expressions ou appellations françaises utilisées dans la publicité, dans les centres commerciaux,... mais ce sont bien les seuls mots français que l'on voit ou entend dans la vie quotidienne.

- LA FRANCE EN THAILANDE -

Pour évoquer la France, un thaïlandais moyen pourra sans doute vous citer...

  • la Tour Eiffel ou le Château de Versailles
    • Louis Vuitton ou Chanel
      • Zidane ou Pogba...

​​​​​​​et c'est à peu près tout…

En Thaïlande, la France reste cantonnée dans son image traditionnelle de pays de la romance, du luxe et d'une certaine gastronomie.
En fait, les français ne sont pas tellement différenciés des autres européens.

Les expatriés comme les touristes français sont certes relativement nombreux (compte tenu de l'éloignement) mais noyés dans la masse des chinois, japonais, américains et autres anglo-saxons. Avant la pandémie de Covid, moins de 800 000 touristes français étaient dénombrés sur près de 40 millions de visiteurs enregistrés en 2019.

 Sur le plan historique... 

 

Depuis 4 siècles, les relations franco-thaIlandaises n'ont rien d'un long fleuve tranquille et furent marquées par plusieurs conflits au cours des 19ème et 20ème siècles.

 

Pour en savoir plus, voir l'article ci-dessous :

 Dans le domaine économique... 

 

Les marques françaises sont évidemment nombreuses dans les cosmétiques (L'Oréal), la parfumerie et l'habillement (Chanel, Dior, Lacoste,…), les chaussures (Le Coq Sportif)… et largement victimes de contrefaçons comme toutes les marques "à la mode".

 

Certaines compagnies françaises sont bien implantées en Thaïlande (Michelin, Danone, Accor, Axa, JCDecaux,...) sous leur propre nom ou via des filiales, mais souvent sans que les thaïlandais identifient leur origine française.


Les groupes de distribution Carrefour et Casino ont longtemps été très actifs en Thaïlande mais s'en sont aujourd'hui désengagés complètement. Les marques automobiles françaises sont quasiment inexistantes sur le marché thaïlandais, Renault s'est effacé au profit de ses partenaires japonais Nissan et Mitsubishi.

Les échanges commerciaux avec la France représentait à peine 1.3 % des importations thaïlandaises en 2019. Le solde commercial de la France avec la Thaïlande reste nettement déficitaire (-1,3 Mds € en 2019).

 Dans le domaine culturel... 

Aucun artiste français, acteur, musicien n'a le rang de star en Thaïlande
(personne ici ne connaît Charles Aznavour, Johnny Hallyday ou… M.Pokora).

 

Certes, les tubes de Daft Punk ou David Guetta sont diffusés dans les discothèques de Bangkok, Pattaya, Phuket,... mais bien peu de thaïlandais sauraient vous dire qu'ils sont français…

Certes, Stéphanie de Monaco ou Vanessa Paradis ont eu en leur temps une petite heure de gloire...

 

 

Sophie Marceau, Laetitia Casta ou Carla Bruni également...mais leur notoriété reste très confidentielle.

 

 

Seuls quelques films réalisés ou produits par Luc Besson sont diffusés de temps en temps à la télévision.

Mais globalement, les productions cinématographiques et musicales françaises sont quasiment inconnues en Thaïlande.

 Dans le domaine sportif... 

Depuis une vingtaine d'années, compte tenu de leurs bons résultats avec l'équipe de France et leur présence dans les grands clubs européens, plusieurs footballeurs français ont une certaine notoriété en Thaïlande.
(Henry, Zidane pour l'ancienne génération...

...Pogba, M'Bappé, Benzema parmi les plus jeunes).

 

Idem pour le Paris-St-Germain,

moins pour ses résultats que pour ses recrutements très médiatisés. >>>>

 

Par contre les "vedettes" françaises dans d'autres sports (Teddy Riner, Nikola Karabatic, Tony Parker par exemple) sont complètement ignorées du thaïlandais moyen.

Quelques rares boxeurs français (métis ou installés en Thaïlande depuis plusieurs années) réussissent à atteindre une certaine notoriété dans le Muay Thai (la boxe thaïlandaise).

C'est le cas des frères Pinto qui ont acquis leur notoriété sur le ring dès leur plus jeune age (15-16 ans) et la rentabilise aujourd'hui dans la publicité et le business.

Outre les raisons historiques, linguistiques, culturelles, économiques, etc... la "discrétion" de la France en Thaïlande s'explique aussi simplement par la géographie.

 Il suffit pour cela de voir la "place" de la France sur une carte du monde... 
 

 centrée sur la Thaïlande... 

Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :