Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Noy et Gilbert en Thaïlande

sport

Journée vaccination puis déjeuner en bord de plage à Na Jomtien.

5 Octobre 2021 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Tourisme-Découverte-Visites, #News perso-Famille, #Sport

 

Hier, Noy a reçu sa 2ème dose
de vaccin anti-covid

(Astra-Zeneca).

Pour cela elle s'est rendue au Indoor Stadium à Huai Yai.

 

Depuis plusieurs semaines, ce complexe sportif (où nous avions assisté à plusieurs compétitions, voir cet article ou cet article) a été transformé en "vaccinodrome" et c'est le plus important centre de ce type dans la région.

Ici sont injectées plusieurs milliers de doses par semaine (voir cet article) avec l'objectif d'atteindre au plus vite le seuil de 70% de la population vaccinée (en vue de la possible réouverture au tourisme).

 

Parmi ceux qui me lisent je sais que certains s’interrogent encore sur l’utilité de la vaccination anti-covid, voire même s’y opposent.
Je leur dirais très amicalement, qu'étant donné nos antécédents médicaux, nos ages,… l’hésitation n’a jamais été de mise en ce qui nous concerne.

Et nous sommes ravis aujourd’hui d’avoir l’esprit tranquille pour nous déplacer, rencontrer nos proches, participer à des évènements en foule, etc… en nous disant que grace aux vaccins, nous avons minimisé le risque de développer une forme grave de cette maladie si par malheur, nous croisons ce maudit virus.

Au retour, nous avons fait halte sur la plage de Na Jomtiem นาจอมเทียน.

Située dans le district de Sattahip, elle prolonge celle de Jomtien (au sud de Pattaya), qui est beaucoup plus connue, plus "aménagée", et donc plus touristique évidement (voir le lien à la fin de cet article).

 

Nous avons déjeuné dans un petit restau sur la plage ("le vieil ami").

  •  1 -Pla Muk Tod Kratiem Pikthaï (calamars sautés à l’ail et au poivre)
  •  2 -Khao Pad Thalé (riz frit aux fruits de mer)
  •  3 -Pad See Ew Thalé (nouilles de riz larges sautées aux fruits de mer)

Bonne cuisine, produits frais, portions généreuses,... et 390 bahts (env. 10 €) pour deux.

Etant donné les conditions météo favorables (beau temps, vent régulier, houle modérée), des spécialistes de kitesurf faisaient un entrainement (ou une démonstration ?) à quelques encablures de la plage.

Très spectaculaires !
Très spectaculaires !
Très spectaculaires !
Très spectaculaires !
Très spectaculaires !
Très spectaculaires !

Très spectaculaires !

------------------------------------------------------------------------------------------------

A propos de Jomtien Beach (plage au sud de Pattaya) voir cet article :

Lire la suite

L'ACTU du 3ème trimestre 2021

30 Septembre 2021 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Actualité, #Sport, #Economie, #Culture-Musique-Loisirs-Passions

 

Sur cette page, je parle de ce qui fait la une des médias en Thaïlande. Le traitement de l'actualité et l'importance accordée à certains événements peuvent être très différents en Thaïlande et en France… question de point de vue !... 

==//==//==//==//==//==//==//==

30-09-2021 : Quelques assouplissements des restrictions anti-Covid / Réduction de la durée de quarantaine.

 

Le gouvernement thaïlandais a annoncé une nouvelle série d’assouplissements des restrictions dans les régions les plus touchées par l’épidémie de Covid, à compter de vendredi 1er octobre.

 

Il s’agit plus d’ajustements car le zonage des provinces est inchangé (29 provinces restent classées en "dark-red zone" soit "de contrôle strict et maximum") et les principales mesures adoptées depuis début juillet y restent en vigueur.

Seules modifications notables :

  • réouverture autorisée pour certaines activités : cinémas, musées, salons de massage, tatoueurs
  • le couvre-feu repoussé d’1h (de 22h à 4h du matin désormais) autorise une ouverture plus tardive des centres commerciaux, restaurants et autres commerces. 

Pour le reste :

  • l’interdiction de la vente d’alcool dans les restaurants est maintenue
  • les bars, discothèques, salles de spectacles, centres de congrès, parcs aquatiques n’ont pas l’autorisation de rouvrir
  • les rassemblement de plus de 25 personnes sont toujours interdits sauf autorisation officielle
  • les écoles restent fermées dans l’attente de la vaccination des enfants de moins de 12 ans (voir cet article).

Les restrictions de déplacement inter-provinces sont a priori levées...

...mais certaines dispositions ne sont toujours pas uniformes dans tout le pays  puisque les autorités locales gardent la possibilité d’imposer des contrôles à l’arrivée  (certificats de vaccination, test antigéniques, etc,…)

C'est le cas en particulier à Phuket 
(voir 
cet article).>>>>

La durée de quarantaine imposée aux voyageurs venant de l’étranger est réduite :
à 7 jours pour les personnes vaccinées / à 10 jours pour les personnes non-vaccinées.

Ce signal était très attendu par les professionnels du tourisme même si la "réouverture" du pays promise par le Premier Ministre en juin dernier (voir cet article) devra attendre.

 

Malgré des résultats très mitigés, les programmes Phuket Sandbox et Samui Plus (permettant aux touristes d’éviter une quarantaine stricte) sont maintenus mais leur extension à d’autres destinations (Bangkok, Hua Hin, Chiang Mai, Pattaya en particulier) est repoussée au mois de novembre…

 

 

...en raison du taux de vaccination insuffisant des populations locales.

>>>>

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
27-09-2021 : Inondations dans le centre de la Thaïlande.

La fin de semaine dernière a vu plusieurs provinces du centre de la Thaïlande (Sukhothai, Petchabun, Chaiyaphum, Lopburi, Nakhon Ratchasina) être à nouveau affectées par de fortes inondations.

 

 

Ces phénomènes ne sont pas forcément anormaux en Thaïlande dans la mesure où le pays subit (et subira encore dans les prochaines semaines) les effets de la mousson et des fortes tempêtes qui l’accompagnent.

 

Néanmoins, les dégats sont nombreux et spectaculaires depuis déjà plusieurs années, accentués par les facteurs internationaux (réchauffement climatique, multiplication des barrages sur le Mékong)  et locaux (urbanisation anarchique, lacunes dans la prévention des risques, l’entretien des systèmes d’évacuation et de stockage des eaux,…).

 

Lors d’un déplacement dans la région de Sukhothai, le Premier Ministre Prayut Chan-o-cha a admis l’incapacité du gouvernement à résoudre les problèmes récurrents d’inondations dans ces régions, promettant une aide rapide et conséquente aux victimes. 

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
01-09-2021 : Réouverture des restaurants à Bangkok et autres provinces les plus touchées par le Covid-19.

 

Bien que le couvre-feu (de 21h à 4h) reste en vigueur, le gouvernement a décidé d’alléger certaines des restrictions mises en place depuis mi-juillet dans les "dark red zones" (29 provinces les plus touchées par l’épidémie de Covid-19).

La plus attendue était la possibilité pour les restaurants de servir leurs clients sur place.

Les conditions sont tout de même contraignantes : limitation de la capacité d’accueil (50% en salle climatisée, 75% en extérieur), fermeture au plus tard à 20h, interdiction de vente et consommation d’alcool maintenue.

Les centres commerciaux et tous types de boutiques peuvent aussi rouvir, idem pour les salons de coiffure, instituts de beauté et de massage.

Bien que certaines rumeurs l’aient évoqué la semaine dernière, aucun système de contrôle n’est imposé pour les clients.

Les voyages inter-provinciaux à partir et à destination des "zones rouges foncées" sont à nouveau autorisés...

...ce qui entraine le rétablissement de certaines liaisons aériennes, ferroviaires ainsi que des lignes de bus longue distance.

Sur le plan de l’épidémie, depuis quelques jours, on observe une lente baisse des cas constatés quotidiennement dans le pays

(descendus sous la barre des 15 000).

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
20-08-2021 : La Thaïlande dépasse le million de cas de Covid.

C’est un cap symbolique qui a été franchi aujourd’hui...

plus de 1 millions de personnes infectées par le Covid-19 ont été répertoriées en Thaïlande depuis le début de l’épidémie.

Les statistiques se sont emballées depuis avril dernier (950 000 cas en 5 mois sur 1 million depuis 18 mois) et encore plus ces dernières semaines avec la propagation du variant delta.

Le rythme quotidien est actuellement à plus de 20 000 cas par jour et le nombre de décès à plusieurs centaines.

Dans ce contexte, à quelques ajustements près, les mesures drastiques prises en juillet restent en vigueur dans la majorité des provinces.

 

Par ailleurs, le retard pris par la Thaïlande pour vacciner sa population est au centre des préoccupations des thaïlandais comme des médias.

 

A ce jour, environ 23 % des thaïlandais ont reçu une première dose de vaccin,

mais moins de 7 % des thaïlandais sont vaccinés intégralement.

Dans le même temps, le gouvernement multiplie les annonces :

 

  • Livraisons et commandes supplémentaires auprès des fabricants chinois Sinovac et Sinopharm...

...malgré les doutes persistants quant à l’efficacité de leurs produits 
(Sinovac est à ce jour le vaccin le plus injecté en Thaïlande).

 

  • Commande passée auprès de Pfizer, toujours impatiemment attendu …

 

(il représente moins de 0.3 % des doses administrées jusqu’ici, grace à un don effectué par les Etats-Unis... dont une partie a été réservée aux étrangers résidant en Thaïlande).

 

  • Approbation du vaccin Sputnik V

...dans l’espoir d’attirer la clientèle russe dans les zones touristiques déjà ré-ouvertes ou promises à une réouverture prochaine…

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
02-08-2021 : Couvre-feu et confinement partiel sont prolongés et étendus alors que l’épidémie flambe en Thaïlande.

 

Sans surprise, les autorités thaïlandaises ont annoncé la prolongation des mesures visant à lutter contre la propagation du covid-19.

 

 

Cela va de pair avec une large extension de ces mesures puisque ce sont désormais

29 provinces

qui sont classées en "rouge foncé"
("dark red zones").

 

>>>>

 

Imposés à Bangkok depuis début juillet, confinement et couvre-feu n’ont pas empéché l’explosion du nombre de cas et les perspectives d’évolution au plan national semblent encore très pessimistes pour les prochaines semaines.

 

La province de Phuket, "réouverte" aux touristes internationaux début juillet, a décidé d’interdire totalement son accès à tous les autres visiteurs jusqu’à mi-aout au minimum.

 

L’inquiétude et la colère grandissent parmi la population en raison tout particulièrement du manque de vaccins.
Malgré le volontarisme affiché officiellement, la campagne de vaccination reste pour le moins chaotique.

 

La prise en charge des personnes infectées est problématique dans de nombreux secteurs à Bangkok et dans les provinces environnantes.
La saturation du système de santé publique est plus que jamais préoccupante.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
28-07-2021 : Anniversaire discret pour le le roi Rama X.

 

Le 28 juillet est un jour férié en Thaïlande, à l’occasion de
l’anniversaire du roi Rama X.

Il fete aujourd’hui ses 69 ans. >>>> 

Voir cet article.

Quelques rares décorations en son honneur sont visibles, à Bangkok en particulier...

...mais en cette période où l’épidémie de Covid-19 est au plus haut en Thaïlande (voir cet article), les cérémonies ont été considérablement réduites. Le roi lui-même n’est pas apparu publiquement en cette journée.

Il y a quelques jours, au Wat Phra Keo, il avait présidé la cérémonie traditionnelle du changement de la tenue du Bouddha d'Emeraude,...

à l'occasion de l'entrée en saison des pluies.

 

Comme le veut la tradition, un décret d’amnistie a été promulgué.

Il concerne 200 000 personnes et devrait permettre la libération de 35 000 détenus dans les prochaines semaines.

 

Depuis le déclenchement de la 3ème vague de Covid en avril dernier, les prisons thaïlandaises ont été le lieu de nombreux clusters et plusieurs milliers de détenus ont été diagnostiqués positifs.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
20-07-2021 : Renforcement et extension des mesures anti-covid.

Ce mardi 20 juillet, le gouvernement thaïlandais a décidé de renforcer et étendre les mesures visant à lutter contre la propagation du covid dans les régions les plus touchées.

 

 

  • 3 provinces ont été ajoutées à la liste des zones de contrôle maximum et strict (dites "dark red zones") :
    • Ayutthaya
    • Chachoengsao
    • Chonburi

​​​​​​​

  • 53 provinces sont désormais en zone de contrôle maximum ("red zones")

 

Il est interdit de circuler hors des "dark red zones" sans motif dument documenté. 
Les contrôles seront renforcés pour limiter au maximum les déplacements interprovinciaux, en particulier ceux des travailleurs (souvent étrangers).

 

Les bus ne peuvent fonctionner qu’à 50% de leur capacité.
Les 
compagnies aériennes n’ont plus autorisation de transporter des voyageurs au départ ou vers des "dark red zones" (incluant donc Bangkok), ce qui signifie de fait l’interruption de quasiment tout le trafic aérien intérieur.

 

Notre province de Chonburi est donc à nouveau classée en rouge foncé ("dark red zone") ce qui implique :

- Un couvre-feu strict de 21h à 4h du matin
- Un confinement "de fait" (les sorties de son domicile doivent se limiter aux activités essentielles)  
- l’interdiction de tous rassemblements de plus de 5 personnes
- la restriction des heures d’ouvertures pour tous les magasins et centres commerciaux
- la fermeture de tous les commerces non essentiels
- l’interdiction d’accueillir des clients pour les restaurants (ils ne peuvent pratiquer que la vente à emporter ou la livraison à domicile avec interdiction de vendre de l’alcool)

La fermeture des écoles est prolongée au moins jusqu’au 15 aout, par contre les marchés, les parcs publics ainsi que les plages (a priori) restent accessibles.

Annoncées dans un premier temps pour au minimum 2 semaines, toutes ces mesures sont en place "jusqu’à nouvel ordre" et sont encore susceptibles d’ajustements dans un sens comme dans l’autre en fonction de l’évolution de l’épidémie.

La dégradation des statistiques quotidiennes se poursuit, particulièrement à Bangkok.

 

A Bangkok le système sanitaire est proche de la saturation, certains hôpitaux sont débordés par l’afflux de personnes infectées ou souhaitant se faire tester.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
18-07-2021 : Le réalisateur thaïlandais Apichatpong à nouveau primé à Cannes.

 

Lors du 74ème Festival de Cannes qui vient de s’achever,

le film "Memoria",

représentant la Thaïlande en sélection officielle, a obtenu le Prix du Jury (ex-aequo).

Il s’agit d’une production multinationale, une première pour le cinéaste thaïlandais
Apichatpong Weerasethakul qui en est également le scénariste. 

Le casting du film réunit des actrices et acteurs de nombreuses nationalités : britannique (Tilda Swinton), française (Jeanne Balibar), colombienne, mexicaine, norvégienne… Le tournage a eu lieu en Colombie où se situe l’intrigue, en aout/septembre 2019.

 

<<<<   Apichatpong Weerasethakul

a déjà reçu plusieurs prix à Cannes dont :

  • déjà le Prix du Jury en 2004
  • et bien sur la Palme d’Or en 2010
    pour 
    "Oncle Boonmee".
==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
12-07-2021 : Couvre-feu et (quasi) confinement imposé à Bangkok.

 

A partir de ce lundi, c’est un confinement (ou "lockdown" en anglais) qui ne dit pas son nom que le gouvernement a décidé d’imposer dans 10 provinces de Thaïlande pour 2 semaines au minimum.

Cette décision fait suite à l'augmentation spectaculaire du nombre de cas de contaminations au Covid-19...

Près de 10 000 cas sont enregistrés quotidiennement ces derniers jours.

 ...avec pour conséquence, dans la capitale et sa région, la saturation du système de santé (jusqu'à présent, en Thaïlande, toutes les personnes testées positives sont censées être hospitalisées systématiquement).

 

Dans les zones en "rouge foncé", outre les mesures (quasiment) habituelles : 
- fermeture des commerces non alimentaires - réduction des horaires d’ouverture pour les centres commerciaux, les parcs publics - réduction du traffic des transports en commun - interdiction des rassemblement de plus de 5 personnes - fermeture des écoles...

 

... sont également mis en place :

  • un couvre-feu de 21h à 4h du matin
  • l’interdiction des déplacements inter-provinciaux avec la mise en place de barrages routiers (dont 110 check-points autour de la capitale).

Plusieurs secteurs économiques déjà gravement touchés depuis 1 an craignent de s’enfoncer encore plus durement dans la crise…

 

  • La restauration qui va devoir à nouveau se contenter de vente à emporter jusqu'à nouvel ordre...

 

  • Le transport aérien : ainsi Air Asia a décidé d’interrompre ses vols intérieurs jusqu’à fin juillet...

 

  • Les salles de sport, en particulier la boxe thaïlandaise, complètement à l’arrêt depuis plusieurs mois. 
==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
03-07-2021 : Phuket a ouvert son "bac à sable".

 

"Phuket Sandbox" (soit "le bac à sable de Phuket") est le nom de code du programme mis en place à partir du 1er juillet, pour la "réouverture" de l’ile aux touristes étrangers.

Cette "réouverture" de Phuket a été très largement célébrée, y compris par le Premier Ministre en personne.

Après plus d’une année quasiment sans aucune arrivée de touristes internationaux en Thaïlande, ce dispositif est censé relancer (enfin !) le tourisme et servir de modèle pour les autres régions touristiques d’ici la fin de l’année.

Le programme Phuket Sandbox a pour but de permettre aux voyageurs vaccinés de venir en Thaïlande "sans quarantaine".

Pourtant après des semaines de tergiversations, de rumeurs, de modifications (jusqu’aux derniers jours avant l’échéance),...

...il apparaît que les démarches et conditions imposées aux candidats touristes restent encore très contraignantes.

L'ACTU du 3ème trimestre 2021
L'ACTU du 3ème trimestre 2021
L'ACTU du 3ème trimestre 2021
L'ACTU du 3ème trimestre 2021
L'ACTU du 3ème trimestre 2021
L'ACTU du 3ème trimestre 2021

On peut aussi se demander d’où viendront les potentiels touristes des prochaines semaines... A ce jour, de nombreux pays découragent (voire même interdisent) les voyages de leurs ressortissants. C’est le cas pour la Chine, le Japon, la Corée, la Grande-Bretagne qui constituaient jusqu’en 2019 les plus gros contingents de touristes en Thaïlande.

 

Les vols ont donc repris en ce 1er juillet mais pour l’instant, les statistiques semblent bien modestes…

 

Dans le même temps, sur le front de l’épidémie, le contexte national est toujours aussi morose.

Les statistiques continuent d’empirer. >>>>

 


La propagation du virus s’accentue aussi dans les provinces (en raison du retour de nombreux travailleurs désoeuvrés suite aux fermetures imposées à Bangkok).

La vague actuelle semble partie pour durer et même s’amplifier dans les semaines à venir.

 

Les autorités n’envisagent toutefois pas de nouvelles mesures et tablent plutôt sur l’intensification de la campagne vaccinale qui, jusqu'à présent, s'avère assez chaotique.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
Pour retrouver toute l'ACTU de ces derniers mois,

cliquez sur ces liens :

Lire la suite

Les thaïlandais ont brillé aux Jeux Paralympiques.

6 Septembre 2021 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Sport

Les Jeux Paralympiques de Tokyo se sont achevés ce weekend et la délégation thaïlandaise a récolté pas moins de 18 médailles (égalant son total de 2016) dont 5 en or, pour sa 10ème participation à ces Jeux.

La première participation en 1984 était symbolique (seulement 4 engagés) mais sur les 9 olympiades suivantes, la Thaïlande cumule 88 médailles dont 24 en or aux Jeux Paralympiques (d’été uniquement).

A Tokyo, la Thaïlande apparaît au 25ème rang du tableau des médailles soit un résultat largement supérieur à celui obtenu par les athlètes valides il y a quelques semaines (voir le lien à la fin de cet article).

Les thaïlandais ont brillé aux Jeux Paralympiques.
Les thaïlandais ont brillé aux Jeux Paralympiques.
Les thaïlandais ont brillé aux Jeux Paralympiques.
Les thaïlandais ont brillé aux Jeux Paralympiques.
Les thaïlandais ont brillé aux Jeux Paralympiques.
Les thaïlandais ont brillé aux Jeux Paralympiques.
Les thaïlandais ont brillé aux Jeux Paralympiques.
Les thaïlandais ont brillé aux Jeux Paralympiques.

Les thaïlandais ont brillé dans plusieurs sports :

  • boccia (sport de boules),
  • badminton,
  • escrime,
  • taekwondo,
  • tennis de table,
  • et tout particulièrement athlétisme
    (9 médailles dans les courses en fauteuil, du 100m au 5000m).

A noter qu'en "céci-foot", la Thaïlande a battu la France 3-2 pour décrocher la 7ème place du tournoi olympique... (voir cet article). 

2 athlètes en particulier, déjà titrés à Rio 2016, se sont à nouveau distingués :

 

Pongsakorn Paeyo พงศกร แปยอ >>>>

a remporté 3 médailles d'or (100m, 400m, 800m) assorti du record du monde sur 400m.
A seulement 24 ans, il compte déjà 7 médailles olympiques dont 5 en or.

 

 

 

<<<< Prawat Wahoram ประวัติ วะโฮรัมย์

a remporté la médaille d'argent sur 1500m.
Ce résultat, un peu décevant pour le vétéran thaïlandais (40 ans) qui était tenant du titre, porte son palmarès à 16 médailles accumulées lors des 5 olympiades auxquelles il a participé depuis 2004.

 

Il faut tout de même dire que les Jeux Paralympiques ont été très peu suivis dans le pays...

...la rubrique sports des médias thaïlandais étant plus que jamais envahie par le football

Lire la suite

Parce qu'un dessin est plus efficace... etc... (21-08)

29 Août 2021 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Insolite, #Sport

 

Vus à la Chang Arena ou Thunder Castle

le stade de football de Buriram.

 

La liste des interdits est longue…

et précise !

 

<<<< Certains sont (relativement) classiques…

D'autres sont plus spécifiquement orientés vers les supporters de football >>>>

 

Lire la suite

Le Château du Tonnerre – Le stade de Buriram United

25 Août 2021 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Sport

Le Château du Tonnerre – Le stade de Buriram UnitedLe Château du Tonnerre – Le stade de Buriram UnitedLe Château du Tonnerre – Le stade de Buriram United

Ces dernières années, la ville de Buriram (sud de l’Isaan) s’est fait un nom dans le domaine du sport :

  • grace à son circuit qui accueille le Grand Prix de Moto GP (voir cet article).
  • et aussi grace à son club de football Buriram United qui a trusté plusieurs titres nationaux ces dernières années.

 

 

Un stade à la mesure de ses ambitions a été construit en 2011, 
dénommé :

"Thunder Castle"
ปราสาทสายฟ้า

prononcez "Phrasat Sai Fa" soit "le Château du Tonnerre".

Le Château du Tonnerre – Le stade de Buriram United
Le Château du Tonnerre – Le stade de Buriram United
Le Château du Tonnerre – Le stade de Buriram United
Le Château du Tonnerre – Le stade de Buriram United
Le Château du Tonnerre – Le stade de Buriram United
Le Château du Tonnerre – Le stade de Buriram United
Le Château du Tonnerre – Le stade de Buriram United
Le Château du Tonnerre – Le stade de Buriram United
Le Château du Tonnerre – Le stade de Buriram United
Le Château du Tonnerre – Le stade de Buriram United

 

Bien entendu, depuis plusieurs mois, en raison de la crise sanitaire, les spectateurs ne sont plus admis dans les stades (le championnat 2020-2021 s’est  disputé à huis-clos et les compétitions sportives sont interrompues dans tout le pays pour l’instant).

Néanmoins quelques accessoires sont exposés au stade.

Les tee-shirts et autres maillots du club sont très populaires en Thaïlande, en particulier bien sur parmi les personnes originaires d'Isaan...

Un grand magasin de merchandising est installé devant l'ntrée du stade.

- cliquez sur les photos pour agrandir -- cliquez sur les photos pour agrandir -- cliquez sur les photos pour agrandir -

- cliquez sur les photos pour agrandir -

Le Château du Tonnerre – Le stade de Buriram United

Dénommé "Buriram Stadium" pour les instances officielles du football, inauguré le 4 juin 2011, ce stade a été construit en seulement 256  jours, ce qui constitue un record mondial pour un stade aux normes de la FIFA.
D’une capacité de 32 600 places, il a accueilli plusieurs matches internationaux y compris de l’équipe nationale de Thaïlande.

Depuis 2017, suite à un contrat de naming, ce stade est aussi désigné comme la "Chang Arena" du nom du principal sponsor du club, la marque de boissons Chang.

La marque Chang est évidement avant tout connue pour sa bière…beaucoup plus que pour son eau minérale...
Poutant c'est bien elle qui est mise en avant ici (en Thaïlande aussi, en principe, la législation proscrit la publicité et le sponsoring direct pour les boissons alcoolisées… en l’occurrence, le détournement de cette interdiction est assez flagrant !).

Lire la suite

Bilan mitigé pour les athlètes thaïlandais aux J.O. de Tokyo.

8 Août 2021 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Sport

A Tokyo, la boxeuse thaïlandaise Sudaporn Seesondee a obtenu la deuxième médaille thaïlandaise de ces J.O., décrochant le bronze dans la catégorie des poids légers (-60 kgs).

 

<<<< Originaire de la province de Udon Thani, agée de 29 ans mais participant à ses premiers Jeux Olympiques, elle fut finaliste des Championnats du Monde en 2018 (battue par la même adversaire irlandaise qu'à Tokyo).

 

 

Elle est la première médaillée thaïlandaise en boxe féminine
(les boxeurs quant à eux, ayant rapporté 13 médailles en Thaïlande depuis 1976).

 

 

Avec 2 médailles ( 1 en or , 1 en bronze ), le bilan de la délégation thaïlandaise est plutôt décevant (il était de 6 dont 2 en or, à Rio en 2016) mais pas si étonnant compte tenu de l’absence (pour dopage) des haltérophiles qui avaient glané 4 médailles à Rio et 2 à Londres.

 

Mis à part Panipak Wongpattanakit,     >>>>
médaille d’or en taekwondo,

les autres "favoris" thaïlandais ont déçu :

  • en badminton, Ratchanok Intanon (ex-numéro 1 mondiale) et la paire mixte Puavaranukroh-Taerattanachai (classée numéro 3 mondiale) ont été éliminées en 1/4 de finale
  • les golfeuses Patty Tavatanakit et Ariya Jutanugarn (toutes deux dans le top 20 mondial) ont terminé respectivement 23e et 43e du parcours olympique.
  • en tir, Sutiya Jiewchaloemmit a été éliminée dès les qualifications. Seule Isarapa Imprasertsuk s’est classée 4ème de l’épreuve de skeet (tir sur plateaux avec un fusil).

 

Rendez-vous à Paris

en 2024...

Lire la suite

Début en fanfare pour la Thaïlande aux J.O. de Tokyo.

25 Juillet 2021 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Sport

 

Lors de la première journée des Jeux Olympiques de Tokyo, la thaïlandaise

Panipak Wongpattanakit พาณิภัค วงศ์พัฒนกิจ,

surnommée "Tennis" (!) a gagné la  médaille d’or  en taekwondo (catégorie -49kg).

La délégation thaïlandaise à Tokyo comprend 41 athlètes (aucun sport collectif n’est qualifié)  et ambitionne 3 à 5 médailles (en 2016 à Rio, le bilan thaïlandais fut de 6 médailles dont 2 en or).

Avant ces J.O. et depuis sa première participation en 1952, la Thaïlande avait obtenu 33 médailles (la première en 1976), dont 9 en or dans seulement 2 sports : la boxe et l’haltérophilie.

A Tokyo, les principaux espoirs thaïlandais (majoritairement féminins) se portent sur le badminton, le golf, le tir, la boxe et donc le taekwondo.

A noter que tous les haltérophiles thaïlandais (pourvoyeurs de 4 médailles en 2016) sont exclus de toutes compétitions internationales depuis 2 ans en raison de plusieurs cas de dopage.

Pour la même raison, de nombreux haltérophiles de plusieurs autres pays (Russie, Turquie, Chine, Belarus, Egypte, Roumanie, Malaisie)  sont également absents des J.O. et c’est toute l’haltérophilie qui est dans la tourmente, carrément menacée d’exclusion par le C.I.O. pour 2024.

 

Originaire de Surat Thani et agée de 23 ans,

Panipak Wongpattanakit est n°1 mondiale dans sa catégorie.

Elle fut déjà médaillée de bronze à Rio en 2016 et championne du monde en 2017 et 2019.

Son succès est une éclaircie bienvenue dans l’actualité thaïlandaise, très morose ces dernières semaines en raison de la flambée de l’épidémie de Covid-19 dans le pays.

En finale, elle a réussi à renverser son adversaire espagnole dans les 5 dernières secondes du combat.

Lire la suite

L'ACTU du 2ème trimestre 2021

30 Juin 2021 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Actualité, #Sport, #Economie, #Culture-Musique-Loisirs-Passions

 

Sur cette page, je parle de ce qui fait la une des médias en Thaïlande. Le traitement de l'actualité et l'importance accordée à certains événements peuvent être très différents en Thaïlande et en France… question de point de vue !... 

==//==//==//==//==//==//==//==

28-06-2021 : Covid-19, les contaminations au plus haut...
Fermeture 
des chantiers à Bangkok.

 

 

La vague actuelle de Covid-19 est toujours aussi active en Thaïlande.

Le pays est confronté aux différents variants (le "beta" sud-africain a été détecté, probablement en provenance de Malaisie), le nombre de contaminations reste élevé à Bangkok et alentours ainsi que dans les provinces de l'extrème sud, également classées en "rouge foncé" depuis aujourd’hui.

De nouvelles mesures entrent en vigueur aujourd’hui.

Outre les restrictions de rassemblement et de déplacement, la plus marquante concerne la fermeture des chantiers de construction pour 1 mois à Bangkok et provinces environnantes.

Pourtant, au moins sur le plan du vocabulaire, le gouvernement tient absolument à éviter un "lockdown" (confinement) strict à Bangkok. La principale crainte étant que les travailleurs privés d’emploi par ces mesures se dispersent ailleurs dans le pays (et le virus avec eux !).

Pour éviter la "fuite" des travailleurs étrangers de Bangkok, des troupes ont même été installées devant certains camps où ils sont censés être confinés.

Néanmoins ils sont déjà nombreux à la frontière cambodgienne…

...et les provinces du nord de la Thaïlande enregistrent une recrudescence de nouveaux cas de Covid parmi des travailleurs venant de Bangkok (birmans pour la plupart).

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
17-06-2021 : Réouverture des écoles… en attendant la réouverture aux touristes.

 

Reportée à deux reprises depuis début mai en raison de la 3ème vague de Covid-19, la rentrée des classes a eu lieu ce lundi au plan national, mais pas dans les zones classées en "rouge foncée" : Bangkok et 4 provinces limitrophes.

 

Plusieurs provinces ont également reporté la rentrée en "présentiel", ré-instaurant l’enseignement à distance (par exemple à Korat, voir cet article).
Partout dans le pays, les écoles restent sous haute surveillance et certaines ont déjà du refermer en raison de cas de Covid parmi les élèves.

Depuis maintenant plusieurs semaines, le nombre de cas de Covid constaté quotidiennement oscille entre 2 000 et 4 000, concentrés principalement à Bangkok et les provinces voisines.

 

 

Dans ce contexte, le Premier Ministre a néanmoins affirmé que la Thaïlande serait entièrement ré-ouverte aux touristes étrangers (vaccinés) d’ici 120 jours

Une annonce qui laisse beaucoup d’observateurs sceptiques… (voir cet article)
…compte tenu du retard de la campagne de vaccination...

et des ratés observés depuis son lancement le 7 juin dernier.

 

Pour le secteur du tourisme, le programme "Sandbox" (traduisez "Bac à sable") est censé marquer le retour des touristes étrangers à Phuket et servir de test avant d’être dupliqué dans les autres destinations touristiques du pays.

 

Il doit entrer en vigueur au 1er juillet mais à ce stade, une certaine confusion persiste en raison des conditions imposées aux futurs voyageurs…
…qui 
semblent devoir rester très contraignantes.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
01-06-2021 : La 3ème vague de Covid-19 toujours virulente.

La Thaïlande vient de dépasser deux nouvelles barres symboliques :

plus de 1 000 décès sont désormais attribués au Covid-19 et plus de 150 000 cas ont été enregistrés depuis le début de l'épidémie.

La vague actuelle reste virulente principalement à Bangkok et ses provinces environnantes avec plusieurs milliers de cas répertoriés quotidiennement. La plupart des nouveaux clusters sont identifiés dans des quartiers très peuplées, des usines et toujours dans les prisons.

 

Le Premier Ministre a décider d’annuler la décision du Gouverneur de Bangkok qui avait annoncé l’allègement de certaines restrictions à partir d’aujourd’hui.
La réouverture des musées, des sites historiques, des parcs publics, des salons de massage et de tatouage… est remise à plus tard.
 

Dans le reste du pays, la situation s’est globalement beaucoup améliorée, mais le moindre incident entretient les craintes des autorités et de la population :

  • un cluster découvert dans une usine de poulets à Saraburi
  • des cas de variant indien identifiés à Udon Thani
  • un confinement local imposé dans plusieurs districts de la province de Phetchaburi
  • la réouverture des écoles, programmée normalement le 14 juin prochain (hors Bangkok et provinces contiguës) reste un sujet d'inquiétude.
     

 

La tension reste forte également dans les autres pays d’Asie du Sud-Est, accentuée par l’apparition récente d’un variant "vietnamien".

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
16-05-2021 : 100 000 cas de Covid-19 en Thaïlande depuis le début de l'épidémie.

Aujourd’hui, la Thaïlande a passé la barre des 100 000 cas de Covid-19 répertoriés depuis le début de l’épidémie.

 

 

Ce chiffre symbolique reste évidemment très en deça de ceux constatés dans les pays occidentaux et se situe dans la moyenne des pays de la région.

Voir cet article.

 

Il n’en inquiète pas moins les thaïlandais car il résulte de l’accumulation de plusieurs milliers de cas ces dernières semaines (70 000 cas ont été comptabilisés depuis le 1er avril).
 

 

La troisième vague déclenchée à Bangkok ne semble pas prête d’être maitrisée, particulièrement dans la capitale qui concentre la grande majorité des cas, surtout dans les quartiers les plus défavorisés.
<<<< Parmi les clusters les plus préoccupants, certaines usines et surtout les prisons font flamber les statistiques.

-----------------------------------------------------------------------------------------------

 

Néanmoins, à partir de demain, le gouvernement a décidé d’alléger quelque peu les restrictions en place, y compris à Bangkok et surtout vis-à-vis des restaurants.

 

Par ailleurs, la "coloration" des provinces est aussi légèrement modifiée, en excluant Chiang Mai et Chonburi (où nous habitons) du "rouge foncé" :

<<<< à ce jour, seules Bangkok et 3 provinces adjacentes restent en "zone de contrôle maximal et strict" (rouge foncé).
<<<< Chonburi a été passée "zone de contrôle maximum" (rouge), au même titre que 16 autres provinces.
<<<< les 56 autres provinces, dont Chiang Mai désormais, restent en "zone de controle" (orange).

 

Localement, dans notre province, cela signifie que les restrictions en place depuis le 1er mai sont légèrement assouplies.

C’est le cas pour l’ouverture des restaurants qui peuvent à nouveau servir leurs clients en salle sans restriction,  jusqu’à 21h. 
Pas de changement par contre pour les horaires d’ouverture des commerces et jusqu’à nouvel ordre, tous les établissements "à risques" (bars, lieux de divertissement, attractions touristiques, salons de massage, salles de sport, piscines, cinémas,…) doivent rester intégralement fermés.

 

La restauration et les rassemblements sur les plages restent également interdits.

Il faut rappeller que les gouverneurs ont autorité pour moduler les mesures de restrictions applicables localement.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
01-05-2021 : Nouvelles mesures contre la propagation du Covid-19.

Devant la persistance d’un nombre important de contaminations (du moins à l’échelle des statistiques thaïlandaises),...

...le gouvernement a du se résoudre à mettre en œuvre de nouvelles mesures visant à endiguer la propagation du virus.

6 provinces (dont Bangkok, Chiang Mai et Chonburi où nous habitons) sont désormais en "rouge foncé", soit en zone de contrôle "maximum et strict".

Dans ces provinces, les restaurants ne peuvent plus faire que de la vente à emporter et outre les nombreuses fermetures déjà annoncées, les horaires d’ouvertures des commerces sont réduits.

Toutefois, il n’y a aucun couvre-feu et le mot "lockdown" (confinement) est soigneusement évité. Les déplacements inter-provinciaux ne sont pas interdits mais néanmoins fortement déconseillés, particulièrement pour les habitants des provinces en zone "rouge foncé".

 

Par ailleurs, désormais dans tout le pays, le port du masque est obligatoire dès que l’on sort de chez soi.

Retour également sur les assouplissements décidés début avril pour les voyageurs arrivant de l’étranger : ils sont à nouveau tous soumis à une quarantaine stricte de 14 jours.

 

Pour les autorités, la situation reste inquiétante malgré une légère diminution du nombre de cas en fin de semaine.

La troisième vague de Covid a fait apparaître des scènes inédites en Thaïlande (dont de nombreux autres pays ont pris l’habitude ces derniers mois),

en particulier l’installation d’hopitaux de campagne pour accueillir les personnes contaminées.

 

Certaines réquisitions ont d’ailleurs provoqué une forte opposition parmi les populations locales.

 

Le décès et les funérailles d’un comédien bien connu,

Kom Chauncheun (63 ans)  >>>>

ont aussi beaucoup frappé les esprits.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
27-04-2021 : Le Premier Ministre mis à l'amende !

Ce lundi, le gouverneur de Bangkok est venu signifier au Premier Ministre Prayut Chan-O-Cha qu’il était condamné à une amende de 6 000 bahts pour avoir enfreint le décret qui impose le port du masque en toutes circonstances.

 

 

<<<< Cette photo publiée sur Facebook le montre sans masque, lors d’une réunion avec ses conseillers.
Le Premier Ministre a accepté (de bonne grace ?) de payer cette amende.

Ce weekend, les autorités de Bangkok ont annoncé une série de nouvelles mesures afin de lutter contre la propagation du Covid-19…

...dont la plus marquante est l’obligation du port du masque tout le temps et partout (y compris dans les véhicules transportant plus d’une personne).

Les présentateurs télévisés apparaissent désormais systématiquement masqués à l’antenne.

 

 

Cette réglementation s’applique également dans de très nombreuses provinces.

>>>>

 

Depuis le début du mois d’avril, la Thaïlande fait face à une 3eme vague de contaminations (par le variant anglais) qui ont fait passer les statistiques thaïlandaises à des niveaux largement supérieurs à ceux des 12 premiers mois de l’épidémie.

 

Compte tenu de la doctrine qui consiste à hospitaliser systématiquement toutes les personnes testées positives, le système sanitaire thaïlandais subit une forte pression qui risque de s’avérer intenable dès les prochains jours.

 

Dans ce contexte, plusieurs sommités médicales pressent le gouvernement de prendre des décisions plus radicales, en particulier un confinement national pour limiter les déplacements inter-provinces.

Bien entendu, les thaïlandais sont aussi inquiets d’une possible contagion venue du sous-continent indien où la situation en hors de contrôle. Les arrivées en provenance d’Inde, du Paskistan et du Bangladesh ont été suspendues.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
17-04-2021 : Retour en zone rouge.

La 3ème vague thaïlandaise de Covid apparue fin mars dans les établissements de nuit du quartier de Thonglor à Bangkok s’est propagée dans tout le pays.

 

En raison de l'apparition du variant anglais et du fait qu’aucune restriction de déplacement n’a été mise en place au niveau national, la propagation du virus s’est faite dans des proportions inédites en Thaïlande depuis le début de l’épidémie.

Plus de 1 500 cas de Covid ont été enregistrés quotidiennement ces 3 derniers jours… alors que la Thaïlande ne dépassait pas les 100 cas / jour depuis plusieurs mois.

Cela porte à plus de 40 000 le nombre de cas répertoriés en Thaïlande depuis le début de l’épidémie pour 99 décès à ce jour imputés au Covid-19.

 

Le gouvernement a délibérément laisser passer le congé de Songkran (voir cet article à propos du nouvel an thaï 2021) mais le Premier Ministre en personne a annoncé hier de nouvelles dispositions pour lutter contre la propagation du Covid dans le pays.

 

Reprenant les codes couleurs utilisés en décembre/janvier, l’ensemble du pays est au minimum en "orange" et 18 provinces considérées "à haut risque" (qui ont enregistré le plus de cas au cours des 2 dernières semaines) ont été déclarées "zones rouges", soit en contrôle maximum.

Voir la liste dans cet article.

C’est le cas de Chonburi où nous habitons.

En fait, les nouvelles restrictions annoncées dans un premier temps pour les deux prochaines semaines apparaissent relativement limitées.

Contrairement au printemps 2020, au niveau national, il n’est instauré ni couvre-feu ni "lockdown" (confinement) et aucune restriction des déplacements n’est imposée.

Elles confirment la fermeture des lieux de divertissement (bars, discothèques, karaokés, salons de massage) dans tout le pays, et les horaires d’ouvertures des commerces sont restreints :

  • tous les magasins et restaurants devront fermer de 23h à 4h du matin
  • les restaurants devront fermer à 21h au plus tard dans les "zones rouges", et la vente d’alcool y est interdite
  • les centres commerciaux devront fermer à 21h

Les rassemblements de plus de 50 personnes sont interdits.
Tous les lieux accueillants des enfants doivent également être fermés (les écoles sont actuellement en période de vacances d’été).
Le télétravail est fortement recommandé lorsqu’il est possible.

A partir de la semaine prochaine, les gouverneurs ont néanmoins la possibilité de mettre en place des mesures plus contraignantes (en particulier quarantaine, contrôles sanitaires, couvre-feu et/ou confinements locaux) dans leurs provinces.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
10-04-2021 : Bars et lieux de divertissement fermés pour Songkran.

 

Depuis début avril, la Thaïlande est confrontée à une "3ème vague" de Covid (après celles du printemps 2020 et de décembre/janvier derniers).

Plusieurs centaines de personnes infectées (nombre à apprécier en fonction des statistiques thaïlandaises depuis le début de l'épidémie bien sur) ont été répertoriées ces derniers jours, provoquant de nouveau l'inquiétude dans le pays.

 

Le cluster ayant déclenché cette vague de contaminations a été identifié à Thong Lor, l'un des hauts lieux de la vie nocturne de Bangkok.

 

Récemment rouverts en configuration quasi normale, de nombreux lieux de divertissement dans ce quartier constituent un contexte particulièrement favorable à la propagation du virus (relâchement de la vigilance, moindre respect des consignes sanitaires, interactions entre clients et employés... qui se rendent ensuite dans plusieurs lieux y compris en province).

 

La dissémination des personnes contaminées dans de nombreuses provinces fait craindre une explosion du nombre de cas dans les prochains jours.

De plus, les tests ont révélé que le variant "anglais" avait contaminé nombre de ces personnes, une première en Thaïlande qui jusqu'ici avait évité l'importation des variants grace aux mesures strictes de quarantaine imposées aux voyageurs en provenance de l'étranger.

Malgré cette situation, le gouvernement n'a pas voulu supprimer le congé de Songkran (comme ce fut le cas l'an passé) ni même imposer des restrictions de déplacement ou des "lockdowns" locaux.

De nombreux gouverneurs provinciaux ont toutefois décidé d'imposer une quarantaine ou un test Covid pour les voyageurs arrivants des zones "à risque" (Bangkok et sa région).

 

A ce stade, la seule décision annoncée au plan national est, à compter de ce samedi et pour 2 semaines (période incluant donc les fêtes de Songkran) la fermeture de tous les bars, pubs, karaokés, salons de massage et autres lieux de divertissement dans 41 provinces, qui ont toutes enregistré des cas de Covid liés aux clusters de Bangkok. 

 

C'est un nouveau coup dur pour les professionnels du divertissement et par extension pour tout le secteur du tourisme qui fondaient de bons espoirs sur cette semaine, festive par excellence, et au cours de laquelle les thaïlandais se déplacent en masse.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
Pour retrouver toute l'ACTU de ces derniers mois,

cliquez sur ces liens :

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>