Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Noy et Gilbert en Thaïlande

sport

L'ACTU du 1er trimestre 2024

31 Mars 2024 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Actualité, #Sport, #Economie, #Culture-Musique-Loisirs-Passions

 

Sur cette page, je parle de ce qui fait la une des médias en Thaïlande. Le traitement de l'actualité et l'importance accordée à certains événements peuvent être très différents en Thaïlande et en France… question de point de vue !... 

==//==//==//==//==//==//==//==

31-03-2024 : Maha Songkran World Water Festival... bientôt !

 

Cette année, le gouvernement thaïlandais souhaite donner un rayonnement tout particulier aux festivités du nouvel an thaïlandais, rebaptisées pour l'occasion

Maha Songkran World Water Festival.

L'ACTU du 1er trimestre 2024
L'ACTU du 1er trimestre 2024
L'ACTU du 1er trimestre 2024
L'ACTU du 1er trimestre 2024
L'ACTU du 1er trimestre 2024
L'ACTU du 1er trimestre 2024
L'ACTU du 1er trimestre 2024
L'ACTU du 1er trimestre 2024

De très nombreuses festivités sont programmées dans tout le pays,
particulièrement à Bangkok.

L'ACTU du 1er trimestre 2024
L'ACTU du 1er trimestre 2024
L'ACTU du 1er trimestre 2024

En décembre dernier, l'UNESCO
a inscrit Songkran sur la liste du
patrimoine culturel immatériel de l'humanité.

Cette décision a été motivée ainsi :

"A la mi-avril, c'est une période où les gens retrouvent leurs familles et rendent hommage aux personnes âgées, aux ancêtres et aux images sacrées de Bouddha".
"Verser de l'eau est un acte important pendant Songkran, symbolisant la purification, le respect et la bonne fortune. D'autres activités incluent laver les images importantes de Bouddha, asperger d'eau la famille et les amis ainsi que des pièces de théâtre folkloriques, des jeux, de la musique et des festivités."


L'objectif des autorités est de promouvoir l'image de la Thaïlande et de renforcer sa position en tant que destination incontournable pour les touristes internationaux.
Le gouvernement souhaite que le secteur du tourisme soit un acteur majeur dans sa stratégie de relance économique, avec la volonté de revenir à son niveau d'avant-covid, au moins sur le plan statistique...

...soit retrouver les 40 millions de touristes enregistrés en 2019 (ils étaient 28 millions en 2023).


Néanmoins, il est peu probable que toutes ces annonces changent fondamentalement les habitudes des thailandais, pour qui Songkran est avant tout l'occasion d'un weekend (très) prolongé où beaucoup d'entre eux retournent dans leurs provinces d'origine pour célébrer le nouvel an en famille.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
18-03-2024 : Incident sans conséquence au Pattaya Music Festival.


Tout au long du mois de mars, le Pattaya Music Festival voit se succéder les soirées de concerts, ce weekend c'était sur la plage de Jomtien (voir cet article).

 

Samedi dernier était programmé le groupe
 Bodyslam  et un incident a bien failli perturber le spectacle prévu.

Un individu a lancé un petit sac à dos dans la zone du backstage au moment où le groupe se préparait à monter sur scène, provoquant une courte panique parmi les personnes présentes dont le chanteur vedette Toon Bodyslam.

L’individu en question, au comportement erratique, a rapidement été maitrisé et son sac s’est révélé inofensif.

 

 

Les artistes ont pu assurer normalement leur show pour le plus grand plaisir des très nombreux spectateurs qui se pressaient sur la plage.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
12-03-2024 : Srettha Thavisin en visite officielle en France.


Le Premier Ministre thailandais Srettha Thavisin a achevé un déplacement en Australie puis Allemagne et France.
(Emmanuel Macron avait reçu son prédécesseur en novembre 2018, celui-ci ayant été boycotté pendant 4 ans par les diplomaties européennes suite au coup d'état de mai 2014 - voir cet article).

 

Le communiqué commun traditionnel publié après sa visite officielle à l’Elysée est sans grande annonce concrète mais mentionne l’appui de la France à la demande thaïlandaise visant à obtenir une exemption de visa pour les touristes thailandais venant en Europe.

Son séjour en France a été rythmé par de nombreux contacts avec des acteurs économiques dont certains sont déjà présents en Thailande (Michelin, Accor, Essilor, Airbus)...

et aussi avec le dirigeant du groupe Tang >>>>

importateur de produits asiatiques en Europe (dont une forte proportion provient de Thailande).

Avec Bernard Arnault, PDG de LVMH

 

Il a également rencontré les dirigeants de LVMH, de Kering, des Galeries Lafayette, de la Fédération de la Haute Couture dans le but de valoriser la place de la Thaïlande dans le domaine du luxe et de la mode.


Inconnu sur la scène internationale avant sa prise de fonction, Srettha Tahvisin a multiplié les contacts diplomatiques depuis 6 mois.

Ses déplacements (plus de 30% de son temps a été passé hors de Thaïlande) ont été consacrés presque exclusivement aux sujets économiques dans le but de promouvoir l’image de la Thaïlande auprès des investisseurs étrangers dans les domaines du tourisme, de l’industrie et des grandes infrastructures.
 
Ce role de "super-vrp" est conforme à ce qu’il avait annoncé lors de sa nomination, en cumulant le poste de Ministre de l’Economie.

Néanmoins, certains observateurs s’interrogent sur ses effets à court terme dans la mesure où, au plan local, la politique économique de son gouvernement paraît incertaine et en retrait par rapport à ses promesses électorales.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
26-02-2024 : Retour saisonnier des incendies et de la pollution atmosphérique.


La saison chaude a commencé il y a quelques semaines (le début de l’été a été proclamé officiellement le 22 février - voir cet article) et avec elle également, la saison des brulis

C’est le cas en particulier dans le nord de la Thailande où les incendies se propagent aussi à des zones forestières.

En ce moment ce sont des milliers d’hectares qui sont en feu dans la région de Chiang Mai.

 

Cette méthode ancienne, très répandue dans les campagnes thaïlandaises ainsi que dans les pays limitrophes, consiste à mettre le feu sur des zones cultivées (rizières, champs de canne à sucre) afin de "nettoyer" les terrains avant les nouvelles plantations.

Depuis quelques années, cette pratique a pris des proportions quasiment incontrôlables au point de provoquer un niveau de pollution atmosphérique à la limite du supportable dans certaines régions.

Les nuages de particules polluantes sont même transportés par les vents dans des zones urbaines où elles se combinent à la pollution atmosphérique due aux industries et au traffic routier.

 

Ce fléau perdure depuis plusieurs années déjà et malgré quelques déclarations volontaristes, les efforts des autorités pour y remédier (y compris en négociant avec les pays voisins) ont un effet qui reste à ce jour très limité.

 

Et outre l’aspect environnemental, cette situation devient aussi un enjeu préoccupant pour la santé publique.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
18-02-2024 : L'ex-Premier Ministre Thaksin Shinawatra a été libéré.

 

Aujourd'hui, au petit matin, l'ex-Premier Ministre Thaksin Shinawatra a pu quitter l'Hopital Général de la Police.

<<<< On le voit ici à sa sortie au coté de sa fille Paethongtarn.

 

Traqué par les photographes, il a pu rejoindre
librement sa résidence familiale à Bangkok.

>>>>


Le 22 août dernier, il avait été arrêté à son arrivée en Thaïlande (qu'il avait quitté en 2008) pour purger (en principe) une peine de 8 ans de prison représentant plusieurs condamnations prononcées alors qu'il était en exil.

Néanmoins, dès son premier jour de "détention", il avait été transféré à l'Hopital Général de la Police et y a séjourné sans interruption pendant 180 jours.

Ayant bénéficié d'une grâce royale qui a réduit sa condamnation à 1 an de prison, les 6 mois qu'il vient de passer dans cet hôpital sont assimilés à 50% de sa peine.

 

De plus étant agé de plus de 70 ans et sa santé étant considérée comme précaire, il réunissait les conditions pour bénéficier d'une libération conditionnelle ("libération "sur parole" selon la terminologie en vigueur en Thaïlande).

 

 

L'administration pénitenciaire ainsi que le Premier Ministre Srettha Thavisin lui-même se sont employés à expliquer que sa libération était donc parfaitement conforme aux procédures légales.

 

Néanmoins, ses conditions de "détention" assez peu contraignantes (concrètement, Thaksin n'a passé aucune nuit en prison) ainsi que celles de sa libération (il ne sera pas astreint au port d'un bracelet électronique) suscitent interrogations et polémiques quant à l'éventuel traitement de faveur qui lui aurait été accordé.

Sur la plan politique, la libération de Thaksin semble bien sceller sa réconciliation définitive avec les militaires qui l'ont écarté du pouvoir en 2006, ainsi que sa soeur Yingluck en 2014 (celle-ci reste toutefois encore en exil à ce jour).

Difficile aussi de ne pas y voir une heureuse conséquence du revirement d'alliance intervenu en août dernier qui a permis au parti Pheu Thai (créé en 2007 et aujourd'hui dirigé par sa fille Paethongtarn) d'obtenir le poste de Premier Ministre et aux partis conservateurs d'intégrer la coalition gouvernementale.

 

Bien qu'il n'exerce plus aucune fonction officielle, l'influence de Thaksin sur le parti Pheu Thai et la scène politique thaïlandaise reste évidente (il fut souvent consulté par de nombreux politiciens durant ses années d'exil)... au point que...
<<<< Srettha Thavisin a cru bon de réaffirmer qu'il n'y avait qu'un seul Premier Ministre et qu'il n'envisageait pas de le rencontrer dans l'immédiat...

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
04-02-2024 : Le début de la fin pour le parti Move Forward ?

 

Cette semaine, le parti  Move Forward  qui était arrivé en tête des élections de mai 2023 mais dont le leader Pita Limjaroenrat fut empêché de devenir Premier Ministre en juillet, a subi un revers majeur sur le plan juridique.

 

La Cour Constitutionnelle a estimé que la volonté du parti de modifier l’article 112 (autrement connu en tant que loi de lèse-majesté) était une tentative de renverser le gouvernement et le monarque.

 

Cette décision s’appuie sur la principale caractéristique du système politique thaïlandais (une monarchie constitutionnelle), qui a mêlé la démocratie parlementaire à la famille royale, assimilée à un enjeu de sécurité et souveraineté nationales.


Au cours de la campagne électorale pour les élections législatives, le MFP et ses partisans ont maintes fois réaffirmé l’intention de réformer l’article 112, ce qui constitue aux yeux de l’institution judiciaire, une menace pour la stabilité institutionnelle de la Thaïlande.

 

 

Le parti a du immédiatement supprimer toute référence à ce projet dans ses publications en ligne, même si ses porte-paroles ont dénoncé une atteinte à la démocratie et réfuté toute intention factieuse.

Dans la suite du processus judiciaire, les pires hypothèses que l’on peut envisager pour le MFP ne sont pas les moins probables :

  • la dissolution du parti
  • la déchéance de leur mandat parlementaire pour 44 de ses députés et l’interdiction pour eux de toute activité politique pendant 10 ans
  • pour ses leaders, l’interdiction de se présenter à toutes élections, d’exercer toute forme d’activité politique pendant au moins 10 ans et voire même la condamnation à des peines de prison.

 

Si Pita Limjaroenrat a retrouvé son statut de parlementaire après avoir été acquitté dans l’affaire "itv" (voir l’actu du 25 janvier), les griefs touchant à "la volonté de réformer l’article 112" semblent être beaucoup plus menaçants pour l’avenir de son parti et sa survie politique.

A ce stade, la situation paraît très favorable aux activistes royalistes qui n’ont jamais caché leur volonté de discréditer le parti  Move Forward  et de tout faire pour le rayer de la scène politique thaïlandaise.

 

Pour le MFP, l’euphorie post-électorale de la coalition éphémère dite "pro-démocratie" semble bien lointaine…

 


Et le clan des conservateurs, bien que minoritaire dans les urnes, pourrait bien obtenir une nouvelle victoire après avoir intégré le gouvernement de Srettha Thavisin, suite au revirement d’alliance du parti Pheu Thai (voir ci dessous).

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
25-01-2024 : Le retour de Pita Limjaroenrat à l’Assemblée.

 

La Cour Constitutionnelle Thailandaise a rendu un verdict favorable

à Pita Limjaroenrat
dans "l’affaire iTV".

 

Il avait été accusé par la Commission Electorale de s’être présenté aux élections tout en étant actionnaire d’une société exerçant dans le domaine des médias, ce qui est interdit par la loi thaïlandaise.

En l’occurrence les juges ont estimé que iTV (dont il avait hérité les actions au décès de son père) n’était plus une entreprise active et par 8 voix contre 1, ils ont donc blanchi Pita de toute infraction.

 

Leader du parti Move Forward arrivé en tête des élections de mai dernier, sa candidature au poste de Premier Ministre avait été rejetée par le Parlement en juillet.

(voir l’Actu du 3ème trimestre 2023).

 

La décision rendue par la cour constitutionnelle lui permet de réintégrer l’Assemblée Nationale avec effet immédiat.

 

Très symboliquement, il est revenu à l’Assemblée Nationale en portant la même cravate que celle qu’il avait le jour où il avait été contraint d’abandonner son poste de député.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
20-01-2024 : Nouvelle explosion meurtrière dans une usine de feux d’artifice.

 

Cette semaine 23 personnes ont été tuées lors d’une explosion dans une usine de feux d’artifice proche de Suphan Buri (centre de la Thaïlande).

Les images spectaculaires des dégâts et les corps éparpillés des victimes ont provoqué un fort émoi dans l’opinion thaïlandaise.

Ce drame s’ajoute à plusieurs autres similaires survenus ces dernières années et pose à nouveau la question des normes de sécurité imposées dans les usines de ce type dont certaines sont installées dans des zones urbanisées.

 

Une explosion s’était déjà produite au même endroit en novembre 2022 mais néanmoins, il semble bien a priori, que tout était en règle sur le plan des autorisations nécessaires à l’exploitation d’une telle usine et au stockage des produits dangereux qu’elle implique.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
17-01-2024 : Srettha Thavisin participe au Forum de Davos.

 

Cette semaine, le Premier Ministre thaïlandais,
Srettha Thavisin participe à la 54ème édition du

Forum Economique Mondial de Davos
(en Suisse).

 

Il s'agit de la première participation d'un chef de gouvernement thailandais à cette prestigieuse réunion depuis 12 ans,
<<<< Yingluck Shinawatra en 2012.

 


Il conduit une délégation de haut niveau (incluant le Ministre des Affaires Etrangères et le Ministre des Transports, le Premier Ministre cumule également le poste de Ministre des Finances),
toujours dans le but de promouvoir la Thailande auprès des investisseurs internationaux

(en particulier le projet de pont logistique entre Ranong et Chumphon dans le sud du pays).


Depuis sa prise de fonction en aout dernier, le nouveau Premier Minitre a multiplié les déplacements à l’étranger :

  • pas moins de 10 pays visités, 
  • participation à divers sommets diplomatiques et économiques,
  • des entretiens avec les présidents chinois, américain et russe, avec ses homologues japonais, australien, cambodgien, vietnamien, singapourien, malaysien,…

(ce voyage en Suisse est néanmoins le premier en Europe).
Si les observateurs saluent ses efforts pour renforcer la visibilité de la Thaïlande sur la scène internationale, certains s’interrogent sur ses résultats concrets.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
Lire la suite

Patty Tavatanakit, 2ème golfeuse thailandaise victorieuse à Pattaya

26 Février 2024 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Sport

 

Ce weekend à Pattaya,

Patty Tavatanakit

a triomphé sur le parcours du Siam Country Club, devenant la 2ème golfeuse thaïlandaise à remporter le Honda LPGA Thailand après Ariya Jutanugarn en 2021.
 

 

  • Un birdie sur le dernier trou lui a permis de devancer la suissesse Albane Valenzuela d’un point et les coréennes Sei Young Kim et Hye-Jin Choi de 3 points.
  • La tenante du titre Lilia Vu (N°1 mondiale) n’a pu faire mieux que 7ème.
  • Dans l’ensemble, les golfeuses thailandaises ont été très performantes sur ce tournoi (elles sont 5 dans les 20 premières).
  • Ce ne fut pas le cas des françaises, Céline Boutier et Perrine Delacour apparaissent ex-aequo à la 49ème place.


Paphangkorn Tavatanakit (surnommée "Patty")
ปภังกร ธวัชธนกิจ

est une jeune prodige du golf thailandais.
Née en 1999 à Bangkok, passée professionnelle en 2020, elle a déjà remporté un tournoi majeur de la LPGA dès 2021

<<<< au ANA Inspiration à Rancho Mirage en Califormie.

 

Grace à deux victoires consécutives (elle avait également gagné un tournoi la semaine précédente en Arabie Saoudite), elle passe à la 27eme place mondiale (elle était 73ème à fin janvier).

>>>>

La hiérarchie reste néanmoins inchangée au sommet du classement après ce tournoi.

Depuis 2018, le trophée remis à la joueuse victorieuse s'inspire de la forme d’un aigle symbole de force et d’élégance. Il est l'oeuvre d'une jeune artiste thailandaise, Saruta Kiatparkpoom.

--------------------------------------------------------------------------------------------------

Voir également :

Lire la suite

Les meilleurs golfeuses mondiales à Pattaya (dont la française Céline Boutier).

22 Février 2024 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Sport

 

Du 22 au 25 févier se tient la 17ème édition du

Honda LPGA Thailand

 

sur le parcours du
Siam Country Club à Pattaya.

Les meilleurs golfeuses mondiales à Pattaya (dont la française Céline Boutier).


Ce tournoi, doté de 1,7 millions de dollars de prix, regroupe 72 golfeuses venues de 21 pays, parmi les meilleures du monde.
<<<< Les 1ère,3ème,4ème,6ème,8ème et 10ème du classement mondial y sont présentes cette année.

 

Pas moins de 11 représentantes thaïlandaises sont engagées, dont 

  • Atthaya Thitikul,
    ex n°1 mondiale, actuellement n° 10
  • Ariya Jutanugarn,
    ex n°1 mondiale, vainqueur ici en 2021.


Céline Boutier, classée actuellement 3ème mondiale, fait partie des têtes d’affiche de ce tournoi.

Depuis l’an passé, elle bénéficie d’une notoriété inédite pour une golfeuse française, grâce à sa victoire à l’Open de France au mois d’aout dernier (le Evian Masters est l’un des 5 tournois majeurs du circuit mondial féminin). 
Elle a été désignée par le journal l’Equipe "Championne des Championnes Françaises" pour l’année 2023.

A 30 ans, elle atteint son meilleur niveau sur le circuit professionnel et sera parmi les favorites pour une médaille olympique à Paris 2024.

Elle participe au Honda LPGA Thailand pour la 5ème fois.

Ses meilleurs résultats ici sont une 3ème place en 2022 et une 4ème place en 2023.


Et malgré son patronyme, elle est aussi un peu thaïlandaise

Céline avec ses parents à l'aéroport de Bangkok

 

Céline est née en 1993 en banlieue parisienne, de parents d'origine thaïlandaise, venus en France dans les années 1970s (Boutier est le nom de la famille adoptive de son père, rebaptisé Christophe).

Son père, agé aujourd'hui de 75 ans, ancien mécanicien, passionné de golf, en a fait son métier au point de devenir entraineur. 


Domicilié à proximité du Paris Golf Country Club, il y a initié ses enfants, dès l'age de 6 ans pour ce qui concerne Céline (sa soeur jumelle a rapidement abandonné mais son frère cadet est devenu également professeur de golf).

Photos de Céline Boutier en Thaïlande (sur son compte Instagram)

En thaï, son nom est transcrit en เซลีน บูติเยร์ (parfois simplifié en สิริน, prononcé "Sirin").

--------------------------------------------------------------------------------------------------

Voir également :

Lire la suite

Toute l'ACTU de 2023

30 Décembre 2023 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Actualité, #Sport, #Economie, #Culture-Musique-Loisirs-Passions

 

Sur cette page, je parle de ce qui fait la une des médias en Thaïlande. Le traitement de l'actualité et l'importance accordée à certains événements peuvent être très différents en Thaïlande et en France… question de point de vue !... 

==//==//==//==//==//==//==//==

Pour retrouver toute l'ACTU de 2023,

cliquez sur les liens suivants :

Lire la suite

L'ACTU du 4ème trimestre 2023

30 Décembre 2023 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Actualité, #Sport, #Culture-Musique-Loisirs-Passions, #Economie

 

Sur cette page, je parle de ce qui fait la une des médias en Thaïlande. Le traitement de l'actualité et l'importance accordée à certains événements peuvent être très différents en Thaïlande et en France… question de point de vue !... 

==//==//==//==//==//==//==//==

30-12-2023 : Une année politique agitée en Thaïlande.

 

L’année 2023 a été fertile en rebondissements sur la scène politique thaïlandaise et 4 hommes y ont joué les premiers roles.

 

  • Prayut Chan-O-Cha

Le Premier Ministre sortant a subi un revers majeur lors des élections de mai dernier, entérinant son impopularité et la fin du système de gouvernement installé à la suite du coup d’état de 2014.
Néanmoins, après l’imbroglio qui a suivi les élections, ses partisans et alliés ont finalement formé une coalition avec le parti Pheu Thai et intégré le nouveau gouvernement.
Le Général putschiste aura réussi à se maintenir au pouvoir pendant 9 ans… 
Désormais retiré de la vie politique, il a été nommé au Conseil Privé du Roi Rama X.

 

  • Pita Limjaroenrat

A la surprise générale, son parti Move Forward est arrivé en tête aux élections législatives et a constitué une coalition qui devait permettre à Pita Limjaroenrat d’accéder au poste de Premier Ministre.
Néanmoins, après que sa candidature ait été rejetée par le Parlement , l’alliance "pro-démocratie" a volé en éclats suite au revirement d’alliance initié par le parti Pheu Thai.
Aujourd’hui rejeté dans l’opposition, Move Forward et surtout Pita lui-même conservent une cote de popularité très élevée qui les placent en favoris pour les prochaines échéances électorales.

Bien qu’il soit actuellement suspendu de son mandat de député, Pita maintient son ambition de devenir Premier Ministre… à condition que ses déboires judiciaires ne l’en empêchent pas.

 

  • Thaksin Shinawatra

Après 15 ans d’exil volontaire, l’ex-Premier Ministre (de 2001 à 2006) est rentré en Thaïlande le 22 août dernier (soit le même jour où était élu le nouveau Premier Ministre).

Condamné précédemment à 8 ans de prison, sa peine a été réduite à 1 an suite à une grâce royale. Il est pour l’instant "détenu" dans un hôpital et ce "privilège" fait débat auprès de nombreux observateurs.

Son retour a fait l’objet de spéculations sur le role joué par Thaksin dans les tractations qu’a mené "son" parti Pheu Thai, d’abord avec le parti Move Forward puis avec les partis pro-militaires du gouvernement sortant.

Il a probablement pu influencer le revirement d’alliance qui a permis la formation du nouveau gouvernement avec à sa tête Srettha Thavisin, un proche de la famille Shinawatra.

 

Sa fille Paethongtarn, un temps présentée comme premier-ministrable a finalement pris la direction du parti Pheu Thai.

Elle incarne la relève du "clan" Shinawatra, dans la perspective des futures échéances électorales.

 

  • Srettha Thavisin

Après des semaines de tergiversations et tractations politiciennes, le parti Pheu Thai (arrivé second aux élections législatives de mai dernier) a désigné Srettha Thavisin comme candidat au poste de Premier Ministre.
Novice en politique mais réputé consensuel, il a finalement été élu le 22 août avec le soutien des partis conservateurs et pro-militaires.

Il a constitué un gouvernement dans lequel il cumule le poste de Ministre de l’Economie et des Finances, confirmant ses priorités dans ce domaine.
Il a débuté son mandat par de multiples déplacements pour se faire connaître sur la scène diplomatique et affirmer son leadership.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
29-11-2023 : A ce jour, le Hamas a libéré 19 otages thaïlandais.

 

Ces derniers jours, la trève intervenue dans le conflit de Gaza a permis la libération de 19 thailandais retenus par le Hamas depuis le 7 octobre dernier.

 

Ces libérations, effectuées en plusieurs phases successives (10 le 25/11, 4 le 26/11, 3 le 27/11 et 2 le 29/11), s’inscrivent dans le processus de négociation global entre Hamas et Israel. 
Des négociateurs thaïlandais y ont participé, dont certains, issus de la communauté musulmane, ont pu avoir des contacts directs avec le Hamas (en Iran en particulier).


Le 7 octobre dernier, de nombreux thaïlandais ont été les victimes (collatérales) de l’attaque du Hamas :

  • 39 ont été tués (selon les chiffres officiels)
  • et plus d’une trentaine ont été pris en otages, dont 13 seraient encore détenus à ce jour.

On estime à 30 000 environ le nombre de thaïlandais qui travaillaient en Israel avant le 7 octobre ce qui en fait l’un des groupes d’immigrés le plus important dans le pays (environ 9 000 d’entre eux ont choisi d’être rapatriés depuis)

 

Ce sont principalement des ouvriers agricoles engagés massivement ces dernières années pour remplacer les palestiniens après la première intifada au début des années 1990s.

 

Les gouvernements thailandais et israelien avaient entériné cette filière de migration par des accords bilatéraux (en 2012 puis en 2020 pour le dernier en date).

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
18-11-2023 : Srettha Thavisin à San Francisco pour le sommet de l'APEC.

Le Premier Ministre Thailandais a participé cette semaine au sommet de l’APEC organisé à San Francisco (voir cet article à propos de l’édition 2022 tenue à Bangkok).

 

Son séjour a principalement été axé sur les enjeux économiques et en qualité de Ministre de l’Economie (poste qu’il cumule avec celui de Premier Ministre),
Srettha Thavisin a vanté les atouts de la Thaïlande pour séduire les investisseurs américains.

En particulier, il a présenté le projet de "pont logistique" entre Ranong et Chumphon.

Des contacts ont aussi été noués avec plusieurs décideurs américains susceptibles de s’implanter en Thaïlande, dans le domaine des nouvelles technologies (véhicules électriques, batteries, économie digitale).

 

 

Le Premier Ministre thaïlandais a rencontré ses homologues japonais, canadien, australien, péruvien
<<<< et figurait au coté de Joe Biden lors du diner de gala clôturant le sommet.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
19-10-2023 : Srettha Thavisin a rencontré Xi Jinping et Poutine.

 

Le nouveau Premier Ministre thaïlandais a participé au 3ème

Forum de la Nouvelle Route de la Soie
(BRI, Belt and Road Initiative en anglais) 

organisé ces derniers jours à Pékin.

 

Affichant ses priorités économiques, son discours était axé sur le développement durable, les opportunités d'investissements, l'augmentation des échanges bilatéraux et la volonté de renforcer les liens avec la Chine.

 

Il a rencontré Xi Jiping ainsi que plusieurs entrepreneurs chinois, dans l’espoir de les convaincre d’investir dans de grands chantiers en Thaïlande, en particulier le projet de "pont logistique" entre Chumphon et Ranong.

 

L'autre rencontre marquante fut celle avec le président russe Vladimir Poutine.

Outre le souhait de renforcer les échanges commerciaux (mis à mal par les récentes crises), Srettha Thavisin l'a invité à faire une visite officielle en Thaïlande l'an prochain.

Il faut rappeler que la Thaïlande s'est abstenu lors du vote des sanctions contre la Russie à l'ONU (tout comme l'Inde ou la Chine entre autres) et maintient sa neutralité dans le conflit russo-ukrainien.
De plus, la Thaïlande n'ayant pas adhéré au "Statut de Rome", elle n'appliquerait pas le mandat d'arrêt émis par la Cour Pénale Internationale à l'encontre de Poutine.

 

Sur le plan de l'activité touristique, les russes restent très nombreux à venir en Thaïlande (plus d'un million depuis le début 2023) et le Premier Ministre espère bien voir leur nombre encore augmenter prochainement.

 

Ainsi, à partir du 1er novembre prochain, le gouvernement thaïlandais a décidé de porter à 90 jours la durée d'exemption de visa pour les voyageurs russes (alors qu'elle est maintenue à 30 jours pour la plupart des autres nationalités, y compris les occidentaux).

Inconnu au plan international, Srettha Thavisin a fait ses premiers pas sur la scène diplomatique ces dernières semaines...

...et ce déplacement en Chine faisait suite à plusieurs visites à ses collègues des pays voisins.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
10-10-2023 : Lancement de THEOS 2, satellite d’observation thailandais.

THEOS 2 est le nom du 2ème satellite d'observation thaïlandais
lancé hier à Kourou (Guyane Française) par une fusée européenne VEGA.


Le nouveau Premier Ministre Srettha Thavisin a salué ce succès de la GISTDA (Geo-Informatics and Space Technology Development Agency), l'organisme gouvernemental qui fait office d'agence spatiale thaïlandaise.

Commandé à Airbus et fabriqué à Toulouse, le satellite THEOS 2 remplace le premier, lancé en octobre 2008 (depuis une base russe à l'époque).

De petite taille (750 kg) et stationné en orbite terrestre basse (822 km d'altitude), Theos a pour mission d'observer les ressources naturelles du pays, les sites agricoles et forestiers, en collectant des informations de recherche et de cartographie. Il peut également être utilisé à des fins d'urbanisme et aussi dans des cas de catastrophes ou de pollution.

 

En 2014, Théos a participé aux recherches des restes de l'avion de la Malaysia Airlines MH370, disparu au-dessus de l'Océan Indien.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
Pour retrouver toute l'ACTU de ces derniers mois,
Lire la suite

Pattaya International Bikini Beach Race 2023

29 Octobre 2023 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Sport

Pattaya International Bikini Beach Race 2023

 

Ce samedi était organisé la

Pattaya International Bikini Beach Race 2023

<<<< Un parcours de 5 km sur le sable avait été aménagé sur la plage centrale de Pattaya, pour cette 7ème édition qui a rassemblé 4000 participant(e)s, tous en bikini bien sur (ou quasiment) !

Auto-proclamé "The Sexiest Running Event in Thailand",...

...il s’agit avant tout d’un événement festif (et sexy donc !).

L'aspect "compétition sportive" est plutôt éclipsé par le "show" des participant(e)s...

...dont certains arborent des tenues plutôt originales.

N'étant pas moi-même "photographe accrédité", je précise que toutes les photos ci-dessus sont tirées des comptes Facebook consacrés à cet événement.
N'étant pas moi-même "photographe accrédité", je précise que toutes les photos ci-dessus sont tirées des comptes Facebook consacrés à cet événement.
N'étant pas moi-même "photographe accrédité", je précise que toutes les photos ci-dessus sont tirées des comptes Facebook consacrés à cet événement.
N'étant pas moi-même "photographe accrédité", je précise que toutes les photos ci-dessus sont tirées des comptes Facebook consacrés à cet événement.
N'étant pas moi-même "photographe accrédité", je précise que toutes les photos ci-dessus sont tirées des comptes Facebook consacrés à cet événement.
N'étant pas moi-même "photographe accrédité", je précise que toutes les photos ci-dessus sont tirées des comptes Facebook consacrés à cet événement.
N'étant pas moi-même "photographe accrédité", je précise que toutes les photos ci-dessus sont tirées des comptes Facebook consacrés à cet événement.
N'étant pas moi-même "photographe accrédité", je précise que toutes les photos ci-dessus sont tirées des comptes Facebook consacrés à cet événement.

N'étant pas moi-même "photographe accrédité", je précise que toutes les photos ci-dessus sont tirées des comptes Facebook consacrés à cet événement.

 

 

De belles médailles étaient remises à tous les participants et participantes.

Rendez-vous l'année prochaine !

Lire la suite

L'équipe Thailandaise de Rugby à 7 féminin.

15 Octobre 2023 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Sport

L'équipe Thailandaise de Rugby à 7 féminin.
L'équipe Thailandaise de Rugby à 7 féminin.
L'équipe Thailandaise de Rugby à 7 féminin.
L'équipe Thailandaise de Rugby à 7 féminin.
L'équipe Thailandaise de Rugby à 7 féminin.
L'équipe Thailandaise de Rugby à 7 féminin.
L'équipe Thailandaise de Rugby à 7 féminin.
L'équipe Thailandaise de Rugby à 7 féminin.
L'équipe Thailandaise de Rugby à 7 féminin.
L'équipe Thailandaise de Rugby à 7 féminin.

Pour le plaisir, quelques images des joueuses de l'équipe thailandaise de rugby à 7.

 

Photos publiées ce week-end sur la page Facebook de la Thai Rugby Union.

- cliquez sur les photos pour agrandir -- cliquez sur les photos pour agrandir -- cliquez sur les photos pour agrandir -

- cliquez sur les photos pour agrandir -

L'équipe Thailandaise de Rugby à 7 féminin.
L'équipe Thailandaise de Rugby à 7 féminin.
L'équipe Thailandaise de Rugby à 7 féminin.
L'équipe Thailandaise de Rugby à 7 féminin.
L'équipe Thailandaise de Rugby à 7 féminin.
L'équipe Thailandaise de Rugby à 7 féminin.
L'équipe Thailandaise de Rugby à 7 féminin.
L'équipe Thailandaise de Rugby à 7 féminin.
L'équipe Thailandaise de Rugby à 7 féminin.
L'équipe Thailandaise de Rugby à 7 féminin.

Ce week-end à Bangkok était organisé un tournoi international de rugby à 7 dans le cadre des
Asian Rugby Sevens Series 2023.

La Thaïlande n’était représentée que dans le tournoi féminin et l’équipe thaïlandaise s’est classée 4ème après 2 larges victoires et un nul (contre Chine) dans la phase de groupe, 2 défaites en ½ finale contre le Japon puis pour la 3ème place contre la Chine.

Le tournoi a été remporté par le Japon chez les femmes et Hong-Kong chez les Hommes.

Ce tournoi est au plus haut niveau du rugby à 7 pour le continent asiatique.

Ci-dessus les classements lors des derniers Jeux Asiatiques à Hangzhou (Chine).

--------------------------------------------------------------------------------------------------

Voir également :

Lire la suite

L'ACTU du 3ème trimestre 2023

13 Septembre 2023 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Actualité, #Sport, #Culture-Musique-Loisirs-Passions, #Economie

 

Sur cette page, je parle de ce qui fait la une des médias en Thaïlande. Le traitement de l'actualité et l'importance accordée à certains événements peuvent être très différents en Thaïlande et en France… question de point de vue !... 

==//==//==//==//==//==//==//==


13-09-2023 : Premier Conseil des Ministres du gouvernement de Srettha Thavisin.


Le nouveau gouvernement thaïlandais était réuni aujourd'hui pour son premier Conseil des Ministres.

Conformément au souhait du Premier Ministre, plusieurs décisions ont été annoncées.
Certaines avec effet quasiment immédiat :

  • baisse (légère) des tarifs de l'électricité
  • plafonnement du prix du diesel à 30 bahts/l
  • exemption de visa pour les voyageurs originaires de Chine et du Kazakstan

Voir cet article   et   cet article

D'autres sont remises à plus ou moins long terme, le temps d'étudier leur faisabilité et leurs modalités de mise en oeuvre avec les diverses parties concernées : 

  • attribution de 10 000 bahts en monnaie digitale à tous les thaïlandais de plus de 16 ans.
  • mise en place d'un moratoire de 3 ans sur l'endettement des agriculteurs
  • établissement d'un tarif forfaitaire de 20 bahts pour les trajets sur les transports ferroviaires à Bangkok

Voir cet article   /   cet article   et   cet article


C'est un résultat qui peut paraître assez mince en comparaison des déclarations faites par le Premier Ministre depuis son élection.
Lors de ses déplacements et de ses entretiens, il a promis l'ouverture de nombreux "chantiers" et les attentes sont grandes...
...parmi les acteurs économiques et aussi les électeurs, impatients de voir se matérialiser les promesses de campagne du parti  Pheu Thai .

 

En début de semaine, Srettha Thavisin a prononcé son discours de politique générale devant le Parlement puis participé aux débats sur les différents aspects de son programme de gouvernement qui avait été remis aux parlementaires.

 

Il a réitéré son ambition de relancer l’économie thaïlandaise (il considère que la Thaïlande est "malade" sur ce plan).

Parmi ses objectifs :

  • favoriser les exportations et renforcer la compétitivité des entreprises thaïlandaises
  • retrouver un niveau de croissance équivalent à celui d’avant-covid
  • relancer le tourisme en particulier en attirant plus de visiteurs chinois 
  • réduire les couts de l’énergie (électricité, gaz, diesel)
  • aider les agriculteurs endettés et favoriser la transition vers une production plus écologique

 

Srettha Thavisin cumule le poste de Ministre des Finances et ses priorités sont clairement affichées... au détriment de sujets plus délicats sur le plan politique (révision de la constitution, réforme des institutions militaires).



Les députés du parti  Move Forward  ont critiqué le flou des déclarations de Srettha, particulièrement en regard des promesses faites lors de la campagne électorale.
Fort du groupe le plus nombreux à l’Assemblée, ils s’affichent donc désormais comme les principaux opposants au nouveau gouvernement.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
06-09-2023 : Le nouveau gouvernement a prêté serment.

Hier, le nouveau gouvernement thaïlandais a prété serment
devant le roi Rama X et la reine Suthida.

 

Cette cérémonie installe formellement le nouveau cabinet qui avait été officiellement approuvé par décret royal du 2 septembre.

A cette occasion, le nouveau Premier Ministre a évoqué son programme et celui de son gouvernement qui s'annonce chargé pour les prochaines semaines.


La composition du nouveau gouvernement reflète celle de la coalition qui a permis à Srettha Thavisin d'être élu Premier Ministre le 22 août dernier.

Lui-même novice en politique (voir cet article), il se retrouve flanqué de quelques vieux routiers de la politique thaïlandaise.

L'ACTU du 3ème trimestre 2023
L'ACTU du 3ème trimestre 2023
L'ACTU du 3ème trimestre 2023
L'ACTU du 3ème trimestre 2023


Le parti  Pheu Thai , leader de la coalition, a récupéré plusieurs portefeuilles économiques (Srettha cumule le poste de Ministre des Finances) ainsi que le Ministère de la Défense.

Les partis qui ont gouverné le pays depuis le coup d'état de 2014 ont également placé leurs "poids lourds" et plusieurs ministres du gouvernement sortant retrouvent des postes importants.
Et quelques nominations laissent les observateurs perplexes compte tenu du profil de certains ministres...


Le 11 septembre prochain, le Premier Ministre fera une déclaration de politique générale face au Parlement.

Son discours est très attendu car les dossiers considérés comme "prioritaires" sont nombreux, compte tenu des promesses faites lors de la campagne électorale (baisse des tarifs de l'énergie, relèvement du salaire minimum, nouvelle constitution,...).
Ce sera également le premier test pour la cohésion du gouvernement et de sa majorité parlementaire.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
22-08-2023 : Srettha Thavisin est élu Premier Ministre.

Réuni aujourd'hui pour la 3ème fois, le Parlement Thaïlandais a élu Srettha Thavisin au poste de Premier Ministre.

  •  482  voix se sont portées sur son nom (dont 152 sénateurs)
  •  165  parlementaires ont voté contre sa nomination (principalement les députés du parti Move Forward).

Ce vote met fin à 100 jours d'incertitude et de revirements depuis le scrutin du 14 mai.


Srettha Thavisin était le seul candidat en lice, présenté par le parti  Pheu Thai  et soutenu par une coalition de 11 partis incluant désormais les 3 principaux partis qui constituaient le gouvernement sortant.


 

Forte de 314 députés à l'Assemblée (sur 500), cette coalition s'est montrée solidaire dans le vote d'aujourd'hui et devrait logiquement assurer une majorité législative assez confortable au nouveau Premier Ministre.

Srettha s'est tenu en retrait des tractations politiciennes de ces derniers jours mais va désormais devoir constituer son gouvernement en respectant les nouveaux équilibres de la coalition qui l'a porté (l'attribution des portefeuilles semble avoir déjà fait l'objet d'intenses négociations).

Paradoxalement, pour beaucoup de médias, l'"évènement" du jour était ailleurs... 

Ce matin, l'ex-Premier Ministre Thaksin Shinawatra a atterri à Bangkok,
mettant ainsi fin à 15 années d'exil volontaire.

A son arrivée à l'aéroport de Don Muang et après une courte réunion familiale, il a été arrêté puis présenté devant la Cour Suprème.

Suite aux verdicts dans plusieurs affaires de corruption et malversations, infligés par contumace durant ses années d'exil, Thaksin s'est vu confirmer sa condamnation à 8 ans de détention.

Il a ensuite été transféré à la Bangkok Remand Prison où il bénéficie d'un statut privilégié.
Eu égard à son état de santé (il est agé de 74 ans), il séjourne en chambre individuelle dans le service hospitalier de la prison et aura la possibilité de recevoir des visiteurs.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
19-08-2023 : L'élection d'un nouveau Premier Ministre reste incertaine.

 

Le Parlement Thaïlandais se réunira à nouveau le 22 août prochain en vue d'élire un Premier Ministre.

Wan Noor

Cette convocation a été décidé par le Président de l'Assemblée Wan Noor après que la Cour Constitutionnelle ait rejeté les plaintes déposées par des partisans de Pita Limjaroenrat suite au rejet de sa deuxième candidature le 19 juillet dernier.

A ce stade, le parti  Pheu Thai  a réussi à rassembler une majorité à l'Assemblée grâce à un accord formel avec les partis  Bhumjaithai  et  United Thai Nation  ainsi qu'au soutien informel de députés affiliés aux partis  Palang Pracharath  et  Démocrate .

Ainsi, il devrait pouvoir compter sur le soutien de plus de 300 députés (sur 500 que compte l'Assemblée) et pense pouvoir convaincre suffisamment de sénateurs pour faire élire son candidat au poste de Premier Ministre.


Cette coalition peut paraître étonnante (et donc fragile ?) car elle résulte d'un revirement d'alliance considéré comme très improbable il y a encore quelques semaines...

 

 

  •  Pheu Thai  a rompu la coalition dite "pro-démocratie" formée après les élections avec le parti  Move Forward .
  •  UTN  et  PRPP  sont les partis pro-militaires dont les dirigeants, issus du coup d'état de 2014 avaient renversé un gouvernement dirigé par le parti  Pheu Thai 
  •  Bhumjaithai  a participé et soutenu le gouvernement sortant de Prayut-Chan-O-Cha, largement désavoué par les électeurs le 14 mai dernier. 

Les tractations intervenues ces derniers jours ont à nouveau mis en évidence la "volatilité" de la classe politique thaïlandaise.

 

Dans ce contexte politique instable, l'issue des débats et du vote au Parlement restent incertains :

  • le parti Move Forward pourrait-il mener une obstruction parlementaire en demandant de réexaminer la candidature de Pita ?
  • quel degré de fiabilité le parti Pheu Thai peut-il attendre de ses "nouveaux alliés" ?
  • les sénateurs voteront-ils assez nombreux en faveur de Srettha Thavisin pour atteindre la barre fatidique des 375 voix nécessaires pour être élu ?

 

L'enjeu est évidemment de mettre fin à plus de 3 mois de tergiversations politiciennes... il sera temps ensuite de passer à la formation du nouveau gouvernement qui fera certainement l'objet de nouveaux marchandages de la part des partis ayant contribué à l'élection du nouveau Premier Ministre.

A priori, Srettha Thavisin devrait être le seul candidat lors du vote de mardi prochain (bien qu'il ne soit pas député, il avait été nommé comme "premier ministrable" par le parti Pheu Thai).

 

Il ne se présentera pas face aux parlementaires avant le vote
(la constitution ne prévoit aucune obligation en la matière).

Il a précédemment déclaré qu'il souhaitait mettre l'accent sur un programme de relance économique et qu'il s'engageait à ne pas réviser les dispositions de la loi sur la lèse-majesté (ce point crucial aux yeux des parlementaires conservateurs avait précipité l'échec de Pita Limjaroenrat).


Agé de 61 ans, Srettha Thavisin est relativement novice en politique mais il fait face à des accusations de malversations en tant que ex-dirigeant du groupe immobilier Sansiri.

Cette polémique est sans doute susceptible de l'handicaper pour convaincre les sénateurs hésitants.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
12-08-2023 : Pheu Thai à la recherche d'une majorité parlementaire.

 

L'élection du nouveau Premier Ministre thaïlandais est toujours en suspens.

Une nouvelle réunion du Parlement n'aura pas lieu avant le 17 aout, mais depuis 2 semaines, la classe politique thaïlandaise est en ébullition.

 

Le 2 août, le parti  Pheu Thai  a formellement dénoncé l’accord de gouvernement signé avec le parti  Move Forward  le 22 juin, actant ainsi la fin de la coalition dite "pro-démocratie" qui avait soutenu la candidature de Pita Limjaroenrat, lors du 1er vote le 13 juillet.

Srettha Thavisin

 

Cette séparation "à l’amiable" semblait ouvrir la voie à Srettha Thavisin, candidat désigné du  Pheu Thai  pour obtenir le poste de Premier Ministre.

La formation d’une nouvelle coalition se révèle néanmoins problématique pour le parti Pheu Thai et l'élection de son candidat reste encore incertaine à ce stade.


Un accord a été conclu avec le parti

  Bhumjaithai (BJT) 

qui compte 70 députés (arrivé 3ème lors des élections du 14 mai dernier).

 

 

<<<< Son leader Anutin Charnvirakul, est Vice-Premier Ministre et Ministre de la Santé du gouvernement sortant.

Allié des militaires depuis 4 ans, il s'est positionné comme un farouche opposant à Pita et au parti Move Forward...

Thaksin


...mais c'est aussi un ancien ministre de Thaksin Shinawatra, ex-Premier Ministre, en exil depuis 15 ans, considéré comme le véritable patron du Pheu Thai.

 

 

Reste que le parti  Pheu Thai  doit encore convaincre quasiment une centaine de parlementaires (sénateurs principalement) de voter pour son candidat, afin d'atteindre les 375 voix nécessaires au Parlement.


A l'assemblée également, il doit rallier d'autres partis ou députés (y compris ceux ayant soutenu le pouvoir sortant)...
 

...pour constituer une majorité gouvernementale (dont Move Forward sera exclu).

 

Nul doute que les marchandages politiciens vont se poursuivre activement dans les prochains jours.

 

Même si les retournements d’alliance pourraient permettre enfin l’installation d’un nouveau gouvernement… il sera inévitablement soumis à de fortes pressions de la part de ses "soutiens" à l’Assemblée ainsi que des sympathisants "pro-démocratie" (du MFP et aussi de Pheu Thai) qui ont d’ores et déjà le sentiment de s’être fait voler leur victoire électorale.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
27-07-2023 : L'élection du nouveau Premier Ministre est reportée.

 

Ce jeudi 27 juillet devait être une nouvelle journée de vote pour le Parlement thaïlandais... mais le Président de l'Assemblée Nationale Wan Noor (qui agit également en tant que Président du Parlement) a décidé de

reporter le vote pour l'élection du Premier Ministre

sans fixer de date pour la prochaine convocation du Parlement.

 

Cette décision est la conséquence d'un imbroglio juridico-constitutionnel créé après le vote intervenu le 19 juillet dernier.
A une majorité absolue, le Parlement a décidé ce jour-là de refuser à Pita Limjaroenrat le droit de se présenter une deuxième fois pour le poste de Premier Ministre.
 

Les députés du parti  Move Forward  ont déposé un recours auprès des "médiateurs" de l'Assemblée pour faire invalider ce vote au motif qu'il serait "inconstitutionnel".

 

Leur plainte a été transmise à la
Cour Constitutionnelle. >>>>

 

La Cour Constitutionnelle se réunira le 3 août pour dire si elle accepte d'instruire ce dossier.

Le Président de l'Assemblée a préféré suspendre le processus d'élection du futur Premier Ministre dans l'attente de ses conclusions...

Pendant ce temps… lanouveau coalition "pro-démocratie" se fragilise...

 

Après l'échec de Pita lors du vote du 13 juillet, le parti  Pheu Thai  a pris la tête de la coalition formée après les élections du 14 mai dernier, avec l'objectif de recueillir plus de soutiens parlementaires pour faire élire l'un de ses candidats au poste de Premier Ministre.

Pour cela, les dirigeants du Pheu Thai ont rencontré les partis de la coalition sortante...
pour s'entendre dire qu'aucun d'entre eux ne voterait en faveur d'un candidat soutenu par le parti Move Forward en raison de son intention d'amender l'article 112 (loi sur la lèse-majesté)...


A ce stade, les partis ayant signé la plate-forme de gouvernement du 22 juin se trouvent face à une impasse parlementaire.
Il parait désormais évident que le maintien de Move Forward au sein de cette coalition l'empêchera d'atteindre la majorité au Parlement (375 votes sont nécessaires) quel que soit le candidat présenté.


Les spéculations vont bon train quant à la stratégie du parti Pheu Thai.
Malgré les dénégations face aux journalistes, il semble bien qu'il puisse envisager de nouvelles alliances y compris avec ses plus farouches adversaires (d'avant les élections !).

 

Une coalition de  Pheu Thai  avec les partis ayant soutenu le gouvernement sortant serait un reniement des promesses faites lors de la campagne et enverrait le parti  Move Forward  dans l'opposition alors qu'il a gagné les élections dans les urnes.
 

Dans ces conditions, il est difficile de prévoir la réaction des électeurs (pas seulement ceux du MFP) qui espéraient un vrai renouvellement de la politique thaïlandaise...

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
19-07-2023 : Pita ne sera pas le prochain Premier Ministre.

 

Le leader du parti  Move Forward  (MFP)  a du renoncer à briguer le poste de Premier Ministre.

 


Aujourd’hui, lors de la réunion du Parlement, dès le matin, les adversaires de Pita ont voulu recaler sa candidature au prétexte que les règlements de l’assemblée Nationale interdisent de présenter une motion identique durant la même session parlementaire. Les députés du MFP soutenaient que cette réglementation ne s’appliquait pas puisque l’élection d’un Premier Ministre par le Parlement ne pouvait s’assimiler au vote d’un texte par l’Assemblée Nationale.

 

Entre-temps est tombée l’annonce de la décision de la Cour Constitutionnelle de suspendre immédiatement Pita de son mandat de député, le temps d’examiner la plainte transmise la semaine dernière par la Commission Electorale
(il lui est reproché de s’être présenté aux élections alors qu’il détenait des parts dans ITV, une entreprise de médias).

 

 

Acceptant de se plier à cette procédure, Pita a finalement quitté le Parlement vers 15h, en déposant symboliquement son badge et saluant les autres députés du MFP.

Sa suspension en tant que député ne l’empêchait pas d’être candidat au poste de Premier Ministre.

 

Finalement après 8h de débats intenses, les parlementaires ont été appelé à voter, non pas pour élire un Premier Ministre mais pour décider si une deuxième candidature de Pita pouvait être acceptée.
Par 395 voix contre 312, ils ont décidé de rejeter sa candidature.
En conséquence et en l’absence de candidat, il n’y a pas eu de vote aujourd’hui pour désigner un Premier Ministre.

L'issue du prochain vote du Parlement demeure incertaine...
...et les analystes échafaudent tous les scénarios possibles.
(l'infographie ci-dessous est parue dans le Bangkok Post avant le 2ème vote du 16/07).

- cliquez pour agrandir -

- cliquez pour agrandir -


 

Le retrait de Pita ouvre la voie à un candidat du parti  Pheu Thai 
(arrivé deuxième lors des élections de 14 mai).

 

A ce stade, la coalition dite "pro-démocratie" reste unie autour de son projet de gouvernement signé le 22 juin, (le parti Move Forward ayant accepté de soutenir une candidature du Pheu Thai dans le cas où Pita serait mis en échec).

 

Logiquement c’est la candidature de
<<<< Srettha Thavisin
qui devrait être présentée lors du 3ème vote pour la désignation d’un nouveau Premier Ministre.
Il sera organisé finalement le 27 juillet prochain.

Plus consensuel, il semble capable de réunir les 375 votes nécessaires pour être élu mais la seule présence du MFP à ses cotés pourrait le priver des votes des sénateurs et députés conservateurs, auquel cas, son score risque d’être proche de celui de Pita la semaine dernière…

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
14-07-2023 : Pita échoue à se faire élire Premier Ministre.

Hier le Parlement thaïlandais s’est donc réuni pour un premier vote en vue d’élire un nouveau Premier Ministre.

 

Comme prévu, le leader du parti  Move Forward 

<<<< Pita Limjaroenrat était le seul candidat
(présenté par la coalition dite "pro-démocratie")
- voir cet article -

 

Avant le vote, la journée a été consacrée aux débats… parfois véhéments et largement dominés par la polémique concernant la révision de l’article 112 et la notion de lèse-majesté.

La volonté de réforme affichée par Pita et son parti MFP sur ce sujet est rédhibitoire pour de nombreux parlementaires.


Sur un total de 749 parlementaires (1 sénatrice a démissionné la veille), 705 ont participé au vote (43 sénateurs étaient absents). Le vote n’est pas secret, chaque parlementaire exprime son choix (pour/contre/abstention) depuis son siège après que son nom ait été appelé (par ordre alphabétique).

Sans grande surprise, la journée s’est donc achevée sur la "défaite" de Pita qui n’a obtenu que 324 votes en sa faveur, soit 51 de moins que la majorité absolue, qui est impérative pour accéder à la primature.

- cliquez pour agrandir -

- cliquez pour agrandir -

  • ​​​​​​​​​​​​Parmi les députés, Pita a recueilli 311 voix, ce qui correspond au nombre exact de députés des 8 partis de la coalition dite "pro-démocratie" constituée après les élections (le Président de l’Assemblée, Wan Noor, également membre de cette coalition s’est abstenu, conformément au principe de neutralité inhérent à sa fonction)Aucun député hors de la coalition n’a donc voté en faveur de Pita.
  • Parmi les sénateurs, seuls 13 ont voté en faveur de Pita…
    Ca n’est pas très surprenant (voir cet article) mais cela démontre que l’opération de lobbying entreprise par le parti Move Forward n’a pas du tout eu l’effet escompté…

 

Conformément à sa détermination affichée ces derniers jours, il se dit prêt à se présenter à nouveau lors des prochains votes
(programmés les 19 et 20 juillet).

...mais, à ce stade, il paraît compliqué de combler le handicap de 51 voix constaté hier…

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
05-07-2023 : Désignation du Président de la nouvelle Assemblée.

 

50 jours après les élections législatives du 14 mai dernier, c'est ce lundi que le roi Rama X a officiellement ouvert la nouvelle session du Parlement thaïlandais.

Accompagné de son épouse, la reine Suthida, il a prononcé un discours devant les députés et sénateurs en leur demandant d'accomplir leur mission "en donnant la priorité aux intérêts du peuple".

La journée d'hier, mardi 4 juillet, était consacrée à l'élection du Président de l'Assemblée et de ses 2 vice-présidents.

Ces derniers jours, d'intenses tractations ont eu lieu entre le Parti  Move Forward  (151 députés) et le Parti  Pheu Thai  (141 députés), qui prétendaient tous les deux à occuper ce poste, hautement stratégique dans le dispositif institutionnel thaïlandais.


Les deux partenaires ont finalement transigé pour désigner un candidat commun, hors de leurs rangs...
...en l'occurrence le leader du parti 
Prachachart  (9 députés) et prendre chacun un poste de vice-président.

Cet épisode a mis en évidence les tensions au sein de la coalition dite "pro-démocratie", constituée après les élections.

 

Etant seul candidat, Wan Noor a donc été désigné Président de l'Assemblée sans qu'un vote ne soit nécessaire.

 

En cas de plusieurs candidatures, la procédure prévoit un vote à bulletin secret, ce qui aurait pu provoquer une (désagréable) surprise pour la coalition "pro-démocratie", en particulier pour le MFP.

 

Agé de 79 ans, originaire du sud de la Thaïlande (né à Yala) et de confession musulmane,

Wan Muhamad Noor Matha
(abrégé en Wan Noor ou Noor Matha),

est un vétéran de la politique thaïlandaise.
Depuis 1979, il a été élu député à 9 reprises en tant que membre de divers partis.

Il fut déjà Président de l'Assemblée de 1996 à 2000 puis occupa plusieurs postes ministériels dans les gouvernements de Thaksin Shinawatra de 2001 à 2005.

Il a créé le parti  Prachachart  en 2018 avec plusieurs ex-membres du parti Pheu Thai.

Dans la foulée, les deux vice-présidents de l'Assemblée ont été désignés,

suivant les termes de l'accord conclu par la coalition "pro-démocratie".

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
Pour retrouver toute l'ACTU de ces derniers mois,
Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>