Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Noy et Gilbert en Thaïlande

La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo

31 Mars 2018 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Photos, #Animaux - Insectes

La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang PooLa couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang PooLa couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo
La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo

Le soleil se couche avec les mouettes à Bang Poo

 

La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo
La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo
La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo
La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo
La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo
La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo
La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo
La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo
La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo
La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo
La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo

 

La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo
La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo
La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo
La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo
La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo
La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo
La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo
La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo

 

La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo
La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo
La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo
La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo
La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo
La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo
La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo
La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo
La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo
La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo
La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo

 

La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo
La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo
La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo
La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo
La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo
La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo
La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo
La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo
La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo
La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo
La couleur du ciel (18-12) - avec les mouettes à Bang Poo
- cliquez sur les photos pour agrandir -- cliquez sur les photos pour agrandir -- cliquez sur les photos pour agrandir -

- cliquez sur les photos pour agrandir -

Lire la suite

Gourmandise du jour (18-05)

31 Mars 2018 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Cuisine-Gastronomie-Alimentation, #Parlons Thaï

Gourmandise du jour (18-05)

En fait c'est un peu plus qu'une gourmandise... voici la recette du jour confectionnée par Noy. 

Gourmandise du jour (18-05)Gourmandise du jour (18-05)Gourmandise du jour (18-05)

A la base, c'est une soupe de champignons qu'elle fait bouillir avec des aubergines en y ajoutant un peu de "nam plala" น้ำปลาร้า (sauce de poisson en saumure).

Elle rajoute ensuite des feuilles de "cha-om" ชะอม (une variété d'acacia, dont les feuilles sont souvent utilisées comme salade cuite dans les soupes), des échalotes écrasées, quelques piments. bien sur... et enfin un poisson séché coupé en petits morceaux.

Le tout mijote pendant plusieurs minutes en mélangeant les ingrédients (et donc les saveurs...).

Le résultat est... délicieux !

Gourmandise du jour (18-05)
Gourmandise du jour (18-05)
Gourmandise du jour (18-05)
Gourmandise du jour (18-05)
Gourmandise du jour (18-05)
Gourmandise du jour (18-05)
Gourmandise du jour (18-05)
Gourmandise du jour (18-05)
Gourmandise du jour (18-05)
Gourmandise du jour (18-05)

 

A déguster en l'accompagnant par exemple d'une omelette aux herbes (avec le même cha-om qui a été mis dans la soupe) 

ไข่เจียวชะอม prononcez "khaï jiao cha-om".

 

Pour ce qui est du nom, Noy appelle ce plat แกงเห็ด , prononcez "Kaeng Hed".

(pas sur que cette appellation se trouve dans les livres de cuisine !)

 

Lire la suite

Tissages à Ban Han Sai

30 Mars 2018 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Tourisme-Découverte-Visites, #Economie

Tissages à Ban Han SaiTissages à Ban Han SaiTissages à Ban Han Sai

Le village de Ban Han Sai บ้านหันทราย

est situé dans la province de Sa Kaeo, à proximité de Aranyaprathet (ville frontière avec le Cambodge).

(voir http://lopezthai.over-blog.com/2017/09/sa-kaeo-a-la-frontiere-cambodgienne.html)

Comme dans beaucoup de régions de Thaïlande, il y a ici une tradition du tissage artisanal.

Tissages à Ban Han SaiTissages à Ban Han Sai

On peut voir des métiers à tisser installés dans des hangars ou à l'intérieur des habitations.

Les tisseuses du district sont organisées en une association, sorte de coopérative de production.

Cette structure formelle a pour but d'assurer la préservation et l'enseignement des méthodes traditionnelles de tissage et de mieux valoriser leur produits grâce au label "OTOP" (One Tambon One Product)

 

 

Le principe est simple : chaque "petite main" fabrique ses tissus chez elle, l'association se charge ensuite de l'entreposage, de la vente et des expéditions aux clients dans tout le pays et même vers l'étranger.

Tissages à Ban Han Sai
Tissages à Ban Han Sai
Tissages à Ban Han Sai
Tissages à Ban Han Sai
Tissages à Ban Han Sai
Tissages à Ban Han Sai
Tissages à Ban Han Sai
Tissages à Ban Han Sai
Tissages à Ban Han Sai
Tissages à Ban Han Sai
Tissages à Ban Han Sai
Tissages à Ban Han Sai
- cliquez pour agrandir -- cliquez pour agrandir -- cliquez pour agrandir -

- cliquez pour agrandir -

Plusieurs types de textiles sont utilisés, du plus simple (coton) au plus précieux (soie).

 

Cette maison sert aussi en quelque sorte de boutique pour des clientes de passage (ceci dit l'adresse n'est vraiment pas très évidente à trouver !).
Cette maison sert aussi en quelque sorte de boutique pour des clientes de passage (ceci dit l'adresse n'est vraiment pas très évidente à trouver !).
Cette maison sert aussi en quelque sorte de boutique pour des clientes de passage (ceci dit l'adresse n'est vraiment pas très évidente à trouver !).
Cette maison sert aussi en quelque sorte de boutique pour des clientes de passage (ceci dit l'adresse n'est vraiment pas très évidente à trouver !).
Cette maison sert aussi en quelque sorte de boutique pour des clientes de passage (ceci dit l'adresse n'est vraiment pas très évidente à trouver !).
Cette maison sert aussi en quelque sorte de boutique pour des clientes de passage (ceci dit l'adresse n'est vraiment pas très évidente à trouver !).
Cette maison sert aussi en quelque sorte de boutique pour des clientes de passage (ceci dit l'adresse n'est vraiment pas très évidente à trouver !).
Cette maison sert aussi en quelque sorte de boutique pour des clientes de passage (ceci dit l'adresse n'est vraiment pas très évidente à trouver !).

Cette maison sert aussi en quelque sorte de boutique pour des clientes de passage (ceci dit l'adresse n'est vraiment pas très évidente à trouver !).

Tissages à Ban Han SaiTissages à Ban Han Sai
Lire la suite

L'ACTU du 1er trimestre 2018

30 Mars 2018 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Actualité, #Sport, #Economie

29-03-2018 : Maya Bay sera fermée de Juin à Septembre

Ainsi donc, cette fois la décision semble bien être officielle et… définitive.

30-03-2018 - Petite précision... sur ce qu'il faut entendre par "fermeture de Maya Bay" :

Entre juin et septembre, seuls les bateaux pourront approcher de la baie de Maya, mais ils "ne pourront pas accoster et personne ne sera autorisé à entrer dans la baie".

a indiqué le Directeur des Parcs Nationaux Thaïlandais

Et à partir du mois d'octobre, début de la haute saison touristique, seules 2 000 personnes par jour seront autorisées à se rendre sur la plage.

 

Cette magnifique plage située sur l’île de Koh Phi Phi Lei dans le sud de la Thaïlande a servi de décor au film « La Plage » tourné ici en 1999 par Leonardo Di Caprio… et aussi Guillaume Canet et Virginie Ledoyen.

Outre la beauté du lieu, sa notoriété cinématographique a entraîné un afflux considérable de touristes ces dernières années.

 

Devenue une étape incontournable des "boat-tours" qui y déversent chaque jour jusqu’à 5 000 visiteurs en haute saison, Maya Bay a subi les ravages de ce tourisme de masse et les dégâts sur les coraux environnants sont déjà considérés comme quasiment irrémédiables par certains spécialistes. 
Beaucoup d’universitaires et d’activistes écologistes réclamaient depuis déjà plusieurs années la fermeture du site plusieurs mois par an afin que l’environnement naturel puisse se régénérer.
 

 

Une telle mesure est déjà appliquée dans tous les Parcs Nationaux marins du pays,interdits aux touristes de mi-mai à mi-octobre.

Malgré les déclarations d’intention des autorités (au début de l’année 2017 notamment), Maya Bay continuait à faire exception, en raison des enjeux économiques très importants pour les opérateurs touristiques locaux.

 

Un crève-coeur pour tous ceux qui ont eu la chance de connaître cet endroit paradisiaque... avant... "l'invasion" (!)

Maya Bay est un exemple emblématique des excès du tourisme de masse en Thaïlande :

  • le pays a accueilli 35 millions de touristes en 2017 (contre 10 millions en l’an 2000 !) 
  • au rythme actuel, ce nombre devrait monter jusqu’à 39 millions dès cette année
  • les prévisions officielles font état d’un objectif à 60 millions de touristes en 2030.
L'ACTU du 1er trimestre 2018
L'ACTU du 1er trimestre 2018
L'ACTU du 1er trimestre 2018
L'ACTU du 1er trimestre 2018
L'ACTU du 1er trimestre 2018
L'ACTU du 1er trimestre 2018
L'ACTU du 1er trimestre 2018
==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
28-03-2018 : Après la rage, la grippe aviaire…

Décidément, les alertes sanitaires se multiplient ces derniers temps.

 

Même si l’épidémie semble contenue, la propagation de la rage dans plusieurs provinces du pays depuis le début de l’année a obligé les autorités à lancer de vastes campagnes de vaccination au point que les doses de vaccins pourraient venir à manquer dans certaines provinces.

Effet collatéral à cette épidémie (ou prétendue telle), certains officiels ont réclamé la mise en place d’une "taxe" qu’auraient à payer les propriétaires d’animaux domestiques…

Rien n’est décidé pour l’instant et d’autres voix insistent surtout sur la priorité de recenser et enregistrer ces animaux, une tache qui s’annonce difficile compte tenu du nombre de chiens et chats errants dans le pays !

Par ailleurs, les services de contrôle vétérinaire ont admis que la grippe aviaire sévissait toujours dans une dizaine de provinces en Isaan (nord-est de la Thaïlande). 
Au cours des 7 derniers mois, la souche du virus H5N1 a été identifiée sur plusieurs types de mammifères autres que volatiles (civettes, mangoustes, chats) probablement infectés en ayant mangé des oiseaux eux-mêmes porteurs du virus, y compris au zoo de Nakhon Ratchasima.

L’information a été rendue publique par des universitaires car jusqu’à présent, les autorités officielles n’ont absolument pas communiqué sur le sujet, probablement pour éviter que les producteurs de volailles n’en subissent les conséquences (sur le marché domestique et aussi à l’export).
Il convient de dire qu’à ce stade, aucun risque de contamination n’est établi pour le grand public.
Compte tenu des habitudes alimentaires des thaïlandais, les volailles et leurs œufs sont parmi les produits les plus massivement consommés dans le pays.


 

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
21-03-2018 : Ouverture du 2ème magasin IKEA de Thaïlande

 

vient d’ouvrir son deuxième magasin en Thaïlande, précisément à Bang Yai, dans la banlieue nord de Bangkok. Le premier, ouvert en novembre 2011 est situé à Bang-Na, au sud-est de la capitale.

Sur plus de 50 000 m² de surface de vente, on retrouve toutes les caractéristiques des magasins de l’enseigne suédoise :

 

  • produits en kit, bon marché (mais pas que !),  au design moderne, fonctionnel,… "européen",

 

  • disposition des produits dans un environnement minimaliste style « entrepot »

 

  • libre-service, enlèvement des produits

 

  • restauration sur place style cafeteria et servant bien sur les célèbres boulettes de viande…

 

  • aire de jeux pour occuper les enfants pendant le shopping des parents.

Particularité de ce magasin : il est le seul au monde à posséder des caisses sur ses 3 étages.

 

Le positionnement et le concept de la marque sont identiques à ceux développés en Europe, ciblant en priorité la clientèle des classes moyennes, plutôt jeunes et urbaines.

En Thaïlande (idem pour Singapour et la Malaisie), la franchise IKEA appartient au Groupe IKANO.  (Bien que sorti du giron de la maison-mère suédoise en 1988, IKANO reste propriété de la famille Kamprad, le fondateur).
En Thaïlande (idem pour Singapour et la Malaisie), la franchise IKEA appartient au Groupe IKANO.  (Bien que sorti du giron de la maison-mère suédoise en 1988, IKANO reste propriété de la famille Kamprad, le fondateur).
En Thaïlande (idem pour Singapour et la Malaisie), la franchise IKEA appartient au Groupe IKANO.  (Bien que sorti du giron de la maison-mère suédoise en 1988, IKANO reste propriété de la famille Kamprad, le fondateur).
En Thaïlande (idem pour Singapour et la Malaisie), la franchise IKEA appartient au Groupe IKANO.  (Bien que sorti du giron de la maison-mère suédoise en 1988, IKANO reste propriété de la famille Kamprad, le fondateur).
En Thaïlande (idem pour Singapour et la Malaisie), la franchise IKEA appartient au Groupe IKANO.  (Bien que sorti du giron de la maison-mère suédoise en 1988, IKANO reste propriété de la famille Kamprad, le fondateur).
En Thaïlande (idem pour Singapour et la Malaisie), la franchise IKEA appartient au Groupe IKANO.  (Bien que sorti du giron de la maison-mère suédoise en 1988, IKANO reste propriété de la famille Kamprad, le fondateur).
En Thaïlande (idem pour Singapour et la Malaisie), la franchise IKEA appartient au Groupe IKANO.  (Bien que sorti du giron de la maison-mère suédoise en 1988, IKANO reste propriété de la famille Kamprad, le fondateur).
En Thaïlande (idem pour Singapour et la Malaisie), la franchise IKEA appartient au Groupe IKANO.  (Bien que sorti du giron de la maison-mère suédoise en 1988, IKANO reste propriété de la famille Kamprad, le fondateur).
En Thaïlande (idem pour Singapour et la Malaisie), la franchise IKEA appartient au Groupe IKANO.  (Bien que sorti du giron de la maison-mère suédoise en 1988, IKANO reste propriété de la famille Kamprad, le fondateur).
En Thaïlande (idem pour Singapour et la Malaisie), la franchise IKEA appartient au Groupe IKANO.  (Bien que sorti du giron de la maison-mère suédoise en 1988, IKANO reste propriété de la famille Kamprad, le fondateur).

En Thaïlande (idem pour Singapour et la Malaisie), la franchise IKEA appartient au Groupe IKANO. (Bien que sorti du giron de la maison-mère suédoise en 1988, IKANO reste propriété de la famille Kamprad, le fondateur).

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
13-03-2018 : La journée nationale de l'éléphant.

Aujourd’hui 13 mars, en Thaïlande, c’est la journée nationale de l’éléphant

วันช้างไทย

prononcez "wan chang thaï"

Plusieurs manifestations sont organisées dans tout le pays, principalement des "banquets" où l’on offre des fruits aux pachydermes, des moines sont aussi sollicités pour recevoir des offrandes par les éléphants et les bénir.

L'ACTU du 1er trimestre 2018
L'ACTU du 1er trimestre 2018
L'ACTU du 1er trimestre 2018
L'ACTU du 1er trimestre 2018
L'ACTU du 1er trimestre 2018
L'ACTU du 1er trimestre 2018
L'ACTU du 1er trimestre 2018
L'ACTU du 1er trimestre 2018
L'ACTU du 1er trimestre 2018
L'ACTU du 1er trimestre 2018

Au-delà de ces mises en scène, cette journée annuelle a été instaurée en 1998 dans le but de célébrer cet animal emblématique de l’identité thaïlandaise et de sensibiliser le public à sa préservation.

Depuis très longtemps, l’éléphant fait partie du quotidien des thaïlandais. 

Domestiqué avec des méthodes ancestrales qui paraissent aujourd’hui barbares aux défenseurs de la cause animale, il fut pendant des siècles un auxiliaire précieux dans l’exploitation des forets et les armées de l’ancien Siam les utilisaient largement… bien avant l’invention des engins motorisés et blindés.

(J'aurai l’occasion de revenir dans les prochains jours sur la place de l’éléphant et plus précisément de l’éléphant blanc dans l’imagerie religieuse et traditionnelle de la Thaïlande.)

Les choses ont changé bien sur et aujourd’hui l’utilisation des éléphants domestiques se restreint à la distraction des touristes que ce soit dans des promenades, des shows ou des "sanctuaires" qui, eux, se veulent plus respectueux des animaux.

L'ACTU du 1er trimestre 2018
L'ACTU du 1er trimestre 2018
L'ACTU du 1er trimestre 2018
L'ACTU du 1er trimestre 2018
L'ACTU du 1er trimestre 2018
L'ACTU du 1er trimestre 2018
L'ACTU du 1er trimestre 2018
L'ACTU du 1er trimestre 2018
L'ACTU du 1er trimestre 2018
L'ACTU du 1er trimestre 2018
L'ACTU du 1er trimestre 2018
L'ACTU du 1er trimestre 2018

Reste que globalement leur nombre a dramatiquement baissé. 
En 1850, le nombre d’éléphants domestiques était estimé à 100 000, on en dénombre aujourd’hui environ 2 700, auxquels s’ajoutent 2 à 3 000 éléphants sauvages répartis dans des réserves et des parcs nationaux. 
Souvent situés à proximité immédiates d’implantations humaines , ils ne manquent pas de provoquer quelques confrontations, souvent anecdotiques (https://youtu.be/utkDtEi8YVo)

mais aussi parfois dramatiques pour les populations concernées.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
10-03-2018 : A Phuket, un fait divers... bien français...

J’avoue ressentir un certain malaise en tant que français face à un tel fait divers... si malheureusement banal

  • Inquiet que certains thaïlandais puissent assimiler la France à ces voyous débiles et méprisables ? 
    • Non…
  • Inquiet que certains thaïlandais puissent assimiler la France aux commentaires débiles et méprisables des (nombreux) français qui relayent ici la propagande lepeniste ? 
    • Oui…
==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
09-03-2018 : La rage en Thaïlande.

Ces dernières temps, on assiste à une recrudescence de la rage dans plusieurs régions de Thaïlande.

3 personnes sont décédées au cours des deux derniers mois et plusieurs centaines d’animaux domestiques ont été contaminés.

13 provinces ont été déclarées en "alerte rouge" par les autorités.

Plusieurs sont des provinces plutôt rurales (dans le sud de l’Isaan en particulier) mais c’est également le cas de notre province de Chonburi et de la province voisine de Rayong.

La propagation du virus est favorisée par le très grand nombre de chiens et chats errants qui vivent en Thaïlande. Les médecins déplorent également que certains propriétaires d’animaux domestiques soient trop peu sensibilisés à la nécessité des vaccins (seulement 50% des chiens domestiques seraient vaccinés).

 

La rage est présente en Thaïlande de manière endémique dans certaines provinces mais les campagnes de vaccination d’animaux sont nombreuses. Les cas de rage humaine ont été réduits de 90% depuis 40 ans. Les contaminations humaines (quelques centaines par an) se font presque exclusivement par des morsures de chiens et touchent les populations pauvres vivant dans des situations sanitaires précaires.

 

La rage est une maladie mortelle pour l’homme lorsqu’elle est déclarée mais la période relativement longue d’incubation du virus (de 1 à 3 mois) permet de mettre en place un traitement curatif après une morsure ou griffure par un animal suspect. Tous les hôpitaux thaïlandais sont largement fournis en antirabiques et les thaïlandais ont l'habitude des morsures (de chats, chiens, singes,...).

Tout cela n’est certes pas très réjouissant mais les autorités se veulent rassurantes.


Objectivement, pour les voyageurs, le risque de contamination reste très faible et la vaccination préventive n’est pas nécessaire.

 

Notre chien, Aeng, quant à lui, est vacciné bien sur, le rappel sera à faire au mois d’août prochain.

 

 

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
26-02-2018 : Les meilleures golfeuses du monde à Pattaya.

Ce weekend s’est déroulé à Pattaya le Honda LPGA Thaïland, une compétition comptant pour le circuit professionnel de golf féminin.

Le tournoi, doté de 1,6 Million $ de prix en est à sa 12ème édition et fait désormais partie des étapes les plus importantes sur le continent asiatique.

Le plateau des participantes était particulièrement relevé cette année : 17 des 20 premières joueuses mondiales étaient présentes dont la n°1, la chinoise Shanshan Feng.


La Thaïlande était représentée par 6 golfeuses dont Ariya Jutanugarn, elle-même ex-numero 1 mondiale au mois de juin 2017.  Karine Icher était la seule française engagée.

Le tournoi a été remporté par l’américaine Jessica Korda, signant le record du parcours lors de la première journée.


Tout comme sa sœur en 2013, Moriya, l’ainée des Jutanugarn termine à la 2ème place, une autre thaïlandaise Pornanong Phatlum se classe 7ème.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
18-02-2018 : Affluence record attendue dans les aéroports de Bangkok.

Les aéroports de Bangkok attendent une affluence exceptionnelle ce weekend à l’occasion du Nouvel An Chinois.

(voir http://lopezthai.over-blog.com/2018/02/bonne-annee-du-chien-de-terre.html)

Pour la seule journée de dimanche 18/02, le principal aéroport de la capitale, Suvarnabhumi devrait recevoir 200 000 personnes (record historique !), dont 80 % en provenance de vols internationaux.

 

Les autorités ont prévu de renforcer les effectifs, particulièrement aux postes d’immigration afin que ne se reproduise pas le chaos qui avait fait scandale en août dernier à l’aéroport de Don Muang. 

http://www.nationmultimedia.com/detail/national/30323246

Néanmoins, des délais d’attente allongés sont à prévoir pour les arrivants.

Pour les passagers en partance, les recommandations officielles sont de se présenter à l’embarquement pas moins de 3h avant l’horaire de départ prévu !

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
15-02-2018 : Pollution atmosphérique inquiétante à Bangkok.

Le temps particulièrement beau et chaud que connaît la Thaïlande ces dernières semaines a pour conséquence une pollution atmosphérique accrue à Bangkok.

A plusieurs reprises ces derniers jours, les cotes d’alertes ont été dépassées en particulier pour la concentration en micro-particules et les prévisions sont encore pessimistes dans l’attente d’hypothétiques pluies.

Parmi les mesures annoncées, la mairie veut interdire les travaux de construction de nuit et faire nettoyer plus souvent les espaces publics afin de réduire la poussière dans la ville.

Dans une perspective à long terme, l’amélioration des transports publics doit contribuer à réduire le traffic routier dans la capitale. Ainsi, la mise en service de plusieurs lignes ferroviaires électriques est annoncée… pour 2029 !

La mairie a également annoncé la mise en place de restrictions de circulation sur la base des numéros d’immatriculation des véhicules à l’image de ce qui se fait à Paris par exemple lors des pics de pollution...

Difficile toutefois d’imaginer comment une telle mesure pourrait être appliquée efficacement quand on connaît l’indiscipline chronique des conducteurs thaïlandais.

Le Premier Ministre lui-même a demandé à ses compatriotes de ne pas s’alarmer. Les autorités ont annoncé qu’elles envisageaient les possibilités pour déclencher des pluies artificielles sur la capitale thaïlandaise.

Beaucoup de villes asiatiques connaissent ce type de problème (en Chine en particulier), Bangkok ne fait pas exception. La cause essentielle en est connue et malheureusement très classique : la circulation automobile, particulièrement dense et polluante. Les embouteillages monstres font d’ailleurs partie des images caractéristiques de Bangkok depuis déjà de nombreuses années…

Les estimations font état de 9,7 millions de véhicules en circulation à Bangkok (soit plus de 4 fois la capacité "normale" !) dont 25 % environ sont à moteurs diesel.

En 2017, Bangkok était considérée comme la ville du monde ayant les pires conditions de circulation aux heures de pointe.

Malgré un discours officiel qui se veut rassurant, il paraît évident que Bangkok peut d’ores et déjà être ajoutée à la longue liste des mégalopoles qui devront vivre durablement dans une atmosphère polluée…

 

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
13-02-2018 : Boris Johnson à Bangkok.

Le ministre des affaires étrangères britannique, Boris Johnson, a effectué une visite officielle en Thaïlande ces deux derniers jours.
Il a rencontré plusieurs ministres dont bien sur le Premier Ministre Prayut Chan-o- cha.

 

Les sujets abordés vont de la coopération économique à la lutte contre le traffic des espèces animales, du renforcement des contacts bilatéraux dans la culture et le tourisme à la crise des Rohingyas.

 

http://www.nationmultimedia.com/detail/breakingnews/30338497

Après la réception du Premier Ministre thaïlandais par Donald Trump à la Maison Blanche en octobre dernier, les signes se multiplient indiquant que les occidentaux assouplissent leur position vis-à-vis du gouvernement issu du coup d’état de 2014.
(Pour rappel, depuis cette date, le gouvernement français a interrompu tout contact diplomatique de haut niveau avec les autorités thaïlandaises.)

 

Récemment, le conseil européen a décidé de renouer ses liens diplomatiques avec la Thaïlande… pour des motivations commerciales principalement… 

 

Il semble donc que le General Prayut Chan-o- cha soit en passe de réussir son pari de réhabilitation diplomatique.

Nul doute qu’il utilisera le renforcement de sa stature internationale pour légitimer son maintien au pouvoir.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
31-01-2018 : Le Qatar débarque à Pattaya.

Comme annoncé au mois d'octobre dernier, Qatar Airways a inauguré une ligne directe entre Doha et l'aéroport de U-Tapao.

Déjà présente à Bangkok, Phuket et Chiang Mai, Qatar Airways propose désormais 4 vols par semaine à destination et au départ de U-Tapao.

Situé à mi-chemin de Pattaya (env. 30 km au nord) et Rayong (env. 30 km à l’est), l’aéroport de U-Tapao est à l’origine une importante base aérienne de l’armée thaïlandaise (et aussi de l’armée américaine durant la guerre du Vietnam…).

 

 

 

Ouvert au traffic civil dans les années 2010, d’abord pour les vols intérieurs et charters, l’explosion des compagnies low-cost en a fait une destination alternative, très prisée en particulier par les nombreux touristes chinois… (au point de devenir le "3ème aéroport de Bangkok" !?).

 

Partie intégrante des grands projets du gouvernement dans le cadre du "Eastern Economic Corridor", l’extension de l’aéroport de U-Tapao devra contribuer au développement économique et touristique de la région.

Les travaux de rénovation et d’agrandissement sont déjà largement avancés (le nouveau terminal de passagers d’une surface de 20.000 mètres carrés est en fonction) mais certaines infrastructures sont encore en chantier (routes d’accès, parkings, espaces de douanes).

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
27-01-2018 : La Coupe du Monde en Thaïlande…

En fait, ce n'est que le trophée de la Coupe du Monde de Football qui est en ce moment en Thaïlande, précisément à Phuket... accompagné par Christian Karembeu.

 

Cet "événement" est en fait une opération promotionnelle sponsorisée par Coca-Cola depuis 2006. Elle consiste à faire voyager le trophée à travers le monde (51 pays pour cette édition) accompagné de diverses stars du ballon rond.

Le voyage a débuté au Sri Lanka, la Thaïlande est la 3ème étape, les prochaines seront au Laos et à Macau.

https://www.fifa.com/worldcup/trophy-tour/#phuket

Dans ce pays passionné de football et bien que les droits aient été achetés par Fox Sports Asia, les autorités ont récemment confirmés que tous les matches de la Coupe du Monde 2018 en Russie seront diffusés sur des chaines de tv gratuites.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
23-01-2018 : Plus d’hippocampes au menu…

Des photos postées sur les réseaux sociaux par des visiteurs du "Marché Flottant" de Pattaya, montraient des hippocampes grillés vendus à 150 baths (env. 4,00 €) l’unité.

Bizarrement, le directeur a déclaré qu’il n’était pas au courant…

Compte tenu des proportions prises par l'affaire, il a du présenter des excuses publiques pour avoir "terni l’image du tourisme thaïlandais". Idem pour la vendeuse (dont le contrat a néanmoins immédiatement été rompu) qui a plaidé la bonne foi et l’ignorance...

Personne ne sera poursuivi à ce stade car cela n’est pas formellement interdit. 

En effet, les hippocampes ne sont pas considérés comme une espèce protégée en Thaïlande (ce que réclame certains militants écologistes).

 

Leur importation et exportation sont toutefois interdites en vertu de la Convention CITES dont la Thaïlande est signataire. La police entend vérifier la provenance des hippocampes qui ont été achetés à Yaowalat, le quartier chinois de Bangkok. 

Le Pattaya Floating Market n’est pas à proprement parler un marché, plutôt un grand complexe touristique où sont mis en scène les aspects typiques de la vie traditionnelle des régions thaïlandaises.

C’est une attraction très fréquentée, surtout par les touristes voyageant en groupe, particulièrement  chinois. Visiblement, ceux-ci étaient de bons clients pour la vendeuse des hippocampes…

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
18-01-2018 : La police arrête un dealer… de fausses drogues…

Un thaïlandais de 40 ans, arrêté dans le quartier chaud de Pattaya vendait de l’ecstasy qui n’était en fait que des comprimés pour la toux… et sa marijuana était largement mélangée à du tabac et des feuilles d’amandier…

 

Rassurons les touristes, la délinquance recule !! 

Lors d'une précédente affaire, deux femmes arrêtées en possession de fausses pilules de Viagra ont déclaré à la police qu’elles « rendaient service aux étrangers »

😄  « This is Thaïland ! »  😄

Dans les deux cas, l’histoire ne dit pas si ce sont les acheteurs qui se sont plaints à la police !

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
16-01-2018 : Décès de Dolores O'Riordan

Cette actualité n’a rien de thaïlandaise mais à titre personnel, j’ai été peiné d’apprendre la disparition de Dolores O’Riordan, chanteuse du groupe irlandais The Cranberries.

Leur concert à Cognac, précisément le 7 juillet 2016 fut l’avant-dernier auquel nous ayons assisté avant notre déménagement en Thaïlande.
Un excellent souvenir.

Auteur-compositeur-interprète de talent Dolores O’Riordan et son groupe ont composé quelques très belles mélodies agrémentés de textes intelligents.
 

Ils restent en bonne place dans ma play-list.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
01-01-2018 : la page ACTU fait peau neuve

 

Le début d'année est aussi l'occasion de faire quelques archives...

Retrouvez toute l' ACTU 2017 en suivant le lien suivant :

Lire la suite

Enregistrement des cartes SIM en Thaïlande

29 Mars 2018 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Formalités et Règlementations, #Actualité, #Vie quotidienne-pratique

La Thaïlande est le pays le plus "branché" d'Asie du Sud-Est et les téléphones portables sont omniprésents dans la vie quotidienne des thaïlandais, y compris dans les régions les plus reculées.

Le nombre de cartes SIM en circulation est estimé à ce jour à plus de 100 millions (pour seulement 68 millions d'habitants environ !)...

Chaque mois, plus de 4 millions de nouveaux numéros de téléphone mobile sont utilisés par les opérateurs thaïlandais.

3 opérateurs se partagent le marché

 

Jusqu'à récemment, il était très facile d'acheter une carte SIM, y compris de manière anonyme...
Jusqu'à récemment, il était très facile d'acheter une carte SIM, y compris de manière anonyme...
Jusqu'à récemment, il était très facile d'acheter une carte SIM, y compris de manière anonyme...
Jusqu'à récemment, il était très facile d'acheter une carte SIM, y compris de manière anonyme...
Jusqu'à récemment, il était très facile d'acheter une carte SIM, y compris de manière anonyme...
Jusqu'à récemment, il était très facile d'acheter une carte SIM, y compris de manière anonyme...
Jusqu'à récemment, il était très facile d'acheter une carte SIM, y compris de manière anonyme...
Jusqu'à récemment, il était très facile d'acheter une carte SIM, y compris de manière anonyme...
Jusqu'à récemment, il était très facile d'acheter une carte SIM, y compris de manière anonyme...
Jusqu'à récemment, il était très facile d'acheter une carte SIM, y compris de manière anonyme...

Jusqu'à récemment, il était très facile d'acheter une carte SIM, y compris de manière anonyme...

Depuis le 1er janvier dernier, la réglementation impose des règles beaucoup plus contraignantes aux nouveaux acheteurs de cartes SIM, y compris prépayées.

Les opérateurs sont désormais tenus d'enregistrer soit les empreintes digitales soit le scan du visage de la personne qui achète une carte, avant de valider l'accès au réseau.

 

Cette procédure systématique est désormais en place dans tous les points de vente, y compris les plus petits détaillants (les stands ou petites boutiques de téléphonies sont extrémement nombreux en Thaïlande et même les superettes de quartier proposent des cartes SIM prépayées).

 

D'un point de vue pratique, le vendeur doit effectuer un scan facial avec son smartphone, le comparer à la photo du document d'identité présenté (carte d'identité ou passeport). Ensuite, ces données sont transmises au fichier de la compagnie téléphonique qui est en charge de les collecter.

(Pour ma part je n'ai pas vu le système de scan des empreintes digitales qui, semble t-il, a été mis en place dans certaines boutiques importantes.)

Enregistrement des cartes SIM en Thaïlande
Enregistrement des cartes SIM en Thaïlande
Enregistrement des cartes SIM en Thaïlande
Enregistrement des cartes SIM en Thaïlande
Enregistrement des cartes SIM en Thaïlande
Enregistrement des cartes SIM en Thaïlande

De plus, les autorités ont indiqué récemment qu'elles souhaitaient généraliser cette procédure à tous les possesseurs de carte SIM...

(cela avait déjà été évoqué il y a quelques mois mais uniquement sur la base d'un enregistrement volontaire).

Cela implique un "ré-enregistrement" de tous les utilisateurs dans le pays (ce qui représente plusieurs dizaines de millions de personnes !

Cette décision est présenté comme une mesure de sécurité nationale (!) :

  • pour lutter contre la fraude liée au développement des moyens de paiement et des services bancaires via smartphones.

     

  • pour lutter contre le terrorisme. La procédure d'identification des acheteurs de cartes SIM avait été mise en place dès août 2016 dans les provinces de l'extréme sud du pays, où, à plusieurs reprises, des bombes ont été déclenchées via des téléphones portables.

     

La NBTC (Commission Nationale des Télécommunications) a assuré aux utilisateurs de carte SIM que leurs informations personnelles seraient (bien sur !) protégées et conservées de manière confidentielle...

Reste à savoir comment seront traitées les cas des personnes qui se feraient voler leur téléphone par exemple...

Quelques (rares) voix se sont élevées pour dénoncer une atteinte à la vie privée et les risques d'une dérive qui permettrait au gouvernement en place de contrôler les faits et gestes de ses opposants...

Les principales protestations viennent en fait des opérateurs téléphoniques qui se plaignent des coûts (laissés à leur charge) et des contraintes commerciales imposées à leurs clients et à leurs distributeurs.

Le principe semble d'ores et déjà acquis de toute façon.

Dans les prochains mois, des concertations sont prévues pour discuter des modalités pratiques de mise en oeuvre et préciser les exigences des autorités (par exemple, l'enregistrement à la fois du "titulaire" de la carte et de son "utilisateur" lorsqu'ils sont différents) envers les opérateurs.

De rares pays (Bangladesh, Arabie Saoudite, Pakistan) ont mis en place des systèmes équivalents et il est difficile de ne pas y voir les prémices d'un "Big Brother" à la thaïlandaise...

Lire la suite

Vu au marché (18-09)

28 Mars 2018 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Insolite, #Vie quotidienne-pratique

Vu au marché (18-09)
Vu au marché (18-09)
Vu au marché (18-09)
Vu au marché (18-09)
Vu au marché (18-09)
Vu au marché (18-09)

Ici on vend des chaussures !

Prix unique : 100 baths (2,50€) / pairePrix unique : 100 baths (2,50€) / paire

Prix unique : 100 baths (2,50€) / paire

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 > >>