Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Noy et Gilbert en Thaïlande

vie quotidienne-pratique

Le repas du dimanche... à la maison !

4 Janvier 2021 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Cuisine-Gastronomie-Alimentation, #Vie quotidienne-pratique

Hier, faute de sortie au restaurant - en raison des restrictions liés au Covid, elles vont sans doute se faire plus rares dans les prochains jours - nous avons commencé l’année par un repas à la maison avec Tem & Jos, un couple d’amis de notre lotissement.

Pour l’occasion, nous avons testé une nouvelle acquisition...

>>>>

un appareil (électrique) qui permet de combiner une cuisson de type "plancha" et une autre en bouillon.

 

En début de journée, Noy a préparé quelques légumes pour faire une soupe… 
(j’ai eu peur un moment que le menu manque un peu de protéines !).

Et en fait, nous avons fait deux bouillons successifs :

 

 

  • d'abord avec seulement des légumes verts, chou, champignons et carottes.

>>>>

 

 

  • puis en ajoutant des oeufs et surtout des vermicelles de riz transparents ("woon sen").

>>>>

Pour la cuisson "plancha", au choix, viande (poulet, porc) ou fruits de mer (calamars, crevettes)...

A refaire !

Le repas du dimanche... à la maison !
Le repas du dimanche... à la maison !
Le repas du dimanche... à la maison !
Le repas du dimanche... à la maison !
Le repas du dimanche... à la maison !
Le repas du dimanche... à la maison !
Le repas du dimanche... à la maison !
Le repas du dimanche... à la maison !
Lire la suite

Vu au marché (20-15) - à Na Klua

18 Décembre 2020 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Cuisine-Gastronomie-Alimentation, #Vie quotidienne-pratique

Vu au marché (20-15) - à Na Klua

Ce matin, petit tour au marché de Na Klua.

Je vous ai déjà parlé de ce marché où nous allons fréquemment... en après-midi.
Il fonctionne 
également le matin (de 4h à 12h) mais les vendeurs et les produits proposés sont assez différents (quasiment pas de plats cuisinés ni de viandes par exemple).

  • Par contre, toujours beaucoup de fruits de toutes sortes
Vu au marché (20-15) - à Na Klua
Vu au marché (20-15) - à Na Klua
Vu au marché (20-15) - à Na Klua
Vu au marché (20-15) - à Na Klua
Vu au marché (20-15) - à Na Klua
Vu au marché (20-15) - à Na Klua
Vu au marché (20-15) - à Na Klua
Vu au marché (20-15) - à Na Klua
Vu au marché (20-15) - à Na Klua
Vu au marché (20-15) - à Na Klua

 

Comme tous les ans à cette période, les fraises venues de Chiang Mai (nord du pays) sont proposées dans notre région depuis déjà un mois environ.

 

  • Et surtout beaucoup de poissons (très) frais.
La plupart proviennent des environs et les variétés proposées sont vraiment très diverses.
La plupart proviennent des environs et les variétés proposées sont vraiment très diverses.
La plupart proviennent des environs et les variétés proposées sont vraiment très diverses.
La plupart proviennent des environs et les variétés proposées sont vraiment très diverses.
La plupart proviennent des environs et les variétés proposées sont vraiment très diverses.
La plupart proviennent des environs et les variétés proposées sont vraiment très diverses.
La plupart proviennent des environs et les variétés proposées sont vraiment très diverses.
La plupart proviennent des environs et les variétés proposées sont vraiment très diverses.
La plupart proviennent des environs et les variétés proposées sont vraiment très diverses.
La plupart proviennent des environs et les variétés proposées sont vraiment très diverses.
La plupart proviennent des environs et les variétés proposées sont vraiment très diverses.
La plupart proviennent des environs et les variétés proposées sont vraiment très diverses.

La plupart proviennent des environs et les variétés proposées sont vraiment très diverses.

  • Comme sur d'autres marchés, on trouve aussi des petites portions de plats cuisinés à emporter.

En l'occurrence, nous avons choisi :

"khao pad kapi" = riz sauté (à la pate de piment) avec omelette en filaments (30 bahts)

"kai tod krathiem phrikthai" = poulet frit à l'ail et au poivre (20 bahts)

------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Et ce soir, Noy a cuisiné

un "pla kapong" ปลากะพง

Le "barramundi" (lates calcarifer de son nom savant) est une espèce de poisson courante en Thaïlande, assez comparable au bar ou loup de mer qu'on trouve en Europe.

Ici sur le marché, il est vendu déjà "ouvert", prêt à cuisiner.

Pour le "pla kapong tod" ปลากะพงทอด, le poisson est simplement frit dans un bain d'huile puis accompagné d'une sauce "nam prik" aux échalotes (bien épicée bien sur !)...

------------------------------------------------------------------------------------------------

D'autres articles à propos du marché de Na Klua :

Lire la suite

Scène de la vie quotidienne (20-13)

7 Décembre 2020 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Vie quotidienne-pratique

Scène de la vie quotidienne (20-13)

Très régulièrement à Pattaya (ainsi que dans d’autres villes de Thaïlande), il est possible de se faire couper les cheveux gratuitement sur un trottoir…

Scène de la vie quotidienne (20-13)Scène de la vie quotidienne (20-13)

En fait, il s’agit d’apprentis-coiffeurs qui viennent là en groupe pour s’entrainer et proposent donc aux passants une coupe gratuite. Bien sur ils sont supervisés par leurs formateurs (!) mais je suppose qu’il ne faut pas être trop exigeant...

 

Personnellement, je n’ai jamais essayé (d’ailleurs, j’imagine que ma chevelure ne serait sans doute pas idéale pour stimuler leur créativité…

...et de toute façon j’ai ce qu’il faut à la maison).

Lire la suite

Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (3) - Le séchage du riz

6 Décembre 2020 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Vie quotidienne-pratique, #Photos

Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (3) - Le séchage du rizFin de moisson dans les rizières d'Isaan (3) - Le séchage du rizFin de moisson dans les rizières d'Isaan (3) - Le séchage du riz

Dans le cas du riz récolté mécaniquement par des moissonneuses-batteuses, les épis ne sont pas séchés dans les champs.

Pour cette raison, les grains doivent être ensuite étalés au soleil pendant quelques jours. De grandes surfaces sont nécessaires pour cela et dans tous les villages d'Isaan, le riz est étalé sur d'immenses bâches en nylon bleu, disposées un peu partout, y compris parfois sur les routes.

Voici quelques exemples à Ban Nonthaseng, le village familial de Noy.

  • Ici, chez un voisin de la soeur de Noy, le riz occupe carrément tout le terrain disponible autour de la maison.
Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (3) - Le séchage du riz
Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (3) - Le séchage du riz
Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (3) - Le séchage du riz
Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (3) - Le séchage du riz
Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (3) - Le séchage du riz
Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (3) - Le séchage du riz
Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (3) - Le séchage du riz
Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (3) - Le séchage du riz

La sensation de "marcher sur le riz" est en fait assez agréable.

Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (3) - Le séchage du riz
Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (3) - Le séchage du riz
Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (3) - Le séchage du riz
Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (3) - Le séchage du riz
Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (3) - Le séchage du riz
Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (3) - Le séchage du riz
  • Enfin, ici c'est sur un terrain de sport qui jouxte une école que les habitants du village viennent faire sécher le "khao niao" (riz gluant) récolté la veille.
Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (3) - Le séchage du riz
Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (3) - Le séchage du riz
Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (3) - Le séchage du riz
Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (3) - Le séchage du riz
Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (3) - Le séchage du riz
Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (3) - Le séchage du riz
Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (3) - Le séchage du riz
Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (3) - Le séchage du riz
- cliquez sur les photos pour agrandir -- cliquez sur les photos pour agrandir -- cliquez sur les photos pour agrandir -

- cliquez sur les photos pour agrandir -

------------------------------------------------------------------------------------------------

Sur le même sujet, voir aussi :

Lire la suite

Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (2)

5 Décembre 2020 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Photos, #Vie quotidienne-pratique, #Cuisine-Gastronomie-Alimentation

Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (2)
Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (2)
Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (2)
Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (2)
Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (2)
Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (2)
Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (2)
Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (2)

Dans le processus de fin de moisson, les épis de riz ramassés manuellement doivent être "battus" pour en extraire les grains. Cette opération se fait désormais mécaniquement grâce à des "batteuses".

Souvent, plusieurs familles se regroupent pour louer une de ces imposantes machines afin de traiter leurs récoltes. En l'occurrence, ce fut le cas à Ban Nonthaseng pour la soeur de Noy, associée à quelques voisins et nous avons pu assister à cette opération lors d'une soirée... bruyante et spectaculaire.

Voir ces vidéos sur Facebook :   la batteuse en action   -   le riz sortant de la batteuse

Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (2)
Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (2)
Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (2)
Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (2)
Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (2)
Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (2)
Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (2)
Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (2)
Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (2)
Fin de moisson dans les rizières d'Isaan (2)

 

La paille de riz est projetée en un tas qui grandit au fur et à mesure.

Elle sera répartie le lendemain entre les différentes familles et servira de fourrage pour les animaux dans les prochains mois.

 

 

On en a aussi emporté quelques résidus sur le toit de notre voiture...

(photographié le lendemain matin) >>>>

Cette année, dans cette région, les conditions météos ont été favorables et la récolte a été bonne aussi bien en quantité qu'en qualité.

- cliquez sur les photos pour agrandir -- cliquez sur les photos pour agrandir -

- cliquez sur les photos pour agrandir -

-----------------------------------------------------------------------------------------------

La soirée s'est terminée par un repas en famille autour du barbecue.

 

Avec une spécialité maison :

des souris
cuites en friture !

Voir cette vidéo sur FB.

- à propos des "nuu na" (les souris des rizières) cuisinées en Isaan, voir cet article -

-----------------------------------------------------------------------------------------------

Voir également :

Lire la suite

Scène de la vie quotidienne (20-12)

19 Novembre 2020 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Vie quotidienne-pratique

Scène de la vie quotidienne (20-12)
Scène de la vie quotidienne (20-12)
Scène de la vie quotidienne (20-12)
Scène de la vie quotidienne (20-12)
Scène de la vie quotidienne (20-12)
Scène de la vie quotidienne (20-12)

 

A Sangkhlaburi, sur le Lac de Khao Laem, certaines habitations lacustres nécessitent une bonne dose d'agilité pour y accéder…

...à pied sec !

...ou presque !

 

Lire la suite

Envie de fruits de mer... au village de pécheurs à Banglamung

17 Novembre 2020 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Cuisine-Gastronomie-Alimentation, #Vie quotidienne-pratique

Envie de fruits de mer... au village de pécheurs à Banglamung
Envie de fruits de mer... au village de pécheurs à Banglamung
Envie de fruits de mer... au village de pécheurs à Banglamung
Envie de fruits de mer... au village de pécheurs à Banglamung
Envie de fruits de mer... au village de pécheurs à Banglamung
Envie de fruits de mer... au village de pécheurs à Banglamung
Envie de fruits de mer... au village de pécheurs à Banglamung
Envie de fruits de mer... au village de pécheurs à Banglamung

Aujourd’hui, petit tour au village de pécheurs à Banglamung.

Envie de fruits de mer... au village de pécheurs à Banglamung

Pour nos achats, on peut avoir une idée ou une envie avant d’y aller, mais le plus souvent, on se laisse guider par "l’offre" du jour… et aujourd’hui, c’était plutôt pas mal !

  • Un (très gros) calamar… nettoyé et préparé devant nous.

En l'ocurrence, c'était une femelle... Ses œufs feront le délice de Noy !

  • Des crabes… crus…

ou cuits…

 

 

<<<<   Après avoir fait votre choix, si vous le souhaitez, ils sont cuits devant vous et vous les emportez, prêts à être dégustés avec la sauce "nam prick" qui va avec...

  • Des coques et des moules… classiques.

 

 

Celles-ci sont particulièrement charnues comme vous pouvez le constater ici  >>>>

 

  • Plus inhabituel, des langoustes...

à l'arrière d'un pick-up.  >>>>

 

 

 

 

Mais, elles n'ont pas été péchées sur place…

<<<<  L’un des pécheurs les a ramenées de la région de Krabi (sud du pays) où sa famille pratique également la pèche.

-------------------------------------------------------------------------------------------------

Au même endroit :

Lire la suite

Vu au marché (20-14)

12 Novembre 2020 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Cuisine-Gastronomie-Alimentation, #Vie quotidienne-pratique

Vu au marché (20-14)Vu au marché (20-14)Vu au marché (20-14)

Ce sont des poissons-chats ปลาดุก, prononcez "pla duk"

vendus vivants

(50 bahts/kg)

ou cuits au barbecue.

(15 bahts/pièce)

 

Pour préparer les poissons, tout se passe à l'arrière du pick-up.

Monsieur les tue, les vide, les entaille...

Madame les met à cuire sur un petit barbecue... et s'occupe aussi de la vente.

Vu au marché (20-14)
Vu au marché (20-14)
Vu au marché (20-14)
Vu au marché (20-14)
Vu au marché (20-14)
Vu au marché (20-14)

Sur le marché de Ban Bua, un petit village à proximité de Buriram (sud de l'Isaan).

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>