Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Noy et Gilbert en Thaïlande

vie quotidienne-pratique

Petite balade dans Pattaya, "cité interdite".

25 Avril 2020 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Vie quotidienne-pratique, #Actualité

Petite balade dans Pattaya, "cité interdite".
Petite balade dans Pattaya, "cité interdite".
Petite balade dans Pattaya, "cité interdite".
Petite balade dans Pattaya, "cité interdite".
Petite balade dans Pattaya, "cité interdite".
Petite balade dans Pattaya, "cité interdite".
Petite balade dans Pattaya, "cité interdite".
Petite balade dans Pattaya, "cité interdite".
Petite balade dans Pattaya, "cité interdite".
Petite balade dans Pattaya, "cité interdite".

Pour la première fois depuis le "bouclage de Pattaya" (en place depuis maintenant 8 jours), nous nous sommes rendus hier après-midi dans la zone censée être en quarantaine.

J'utilise le terme "censée" car le moins que l'on puisse dire c'est que le "contrôle" que nous avons subi n'a pas été très strict ! 
Nous sommes passés par l'un des "checkpoints" sur Sukhumvit Road, précisément celui situé à hauteur de Pattaya Nua (Nord). Vers 13h, le traffic était parfaitement fluide, aucun temps d'attente.

Concrètement, les "formalités" ont été... extrêmement succinctes :

  • Noy a présenté sa carte d'identité (mentionnant son adresse dans le district de Banglamung) en expliquant que nous souhaitions aller faire des courses,
  • j'ai tendu mon passeport... (qui n'a même pas été ouvert !),
  • prise de température (par thermomètre frontal) pour nous deux...

et c'est tout !...

Aucun policier ne contrôlait les véhicules ni les conducteurs (mon permis de conduire ne m'a pas été demandé !), tout était assuré pas des fonctionnaires municipaux.

Autant dire qu'on est assez loin de la "rigueur" affichée dans les procédures officielles (!).

---------------------------------------------------------------------------------------------

Arrêt au Big C de Pattaya Klang 
(un des principaux centres commerciaux de la ville).

Evidemment, l'affluence y est bien moindre qu'en temps normal.

Le parking est assez garni mais celui des 2-roues présente des vides assez inhabituels.

Dans la galerie commerciale, très peu d'enseignes sont encore ouvertes : l'agence bancaire Kasikorn, le magasin Home-Pro, la boutique True avec son rideau à moitié baissé, les restaurants, stands de patisserie, ne proposent que de la vente à emporter.

La boutique de l'Agence Provinciale d'Electricité est également fermée...

(Dommage c'était le but premier de notre visite...)

Le supermarché lui-même est parfaitement achalandé (y compris le rayon des nouilles instantanées qui avait été dévalisé au tout début de la crise). Les produits importés de France y sont nombreux, avec quelques promos intéressantes...

("Business as usual")

---------------------------------------------------------------------------------------------

Petit tour ensuite au coeur du centre-ville, considéré comme un foyer du virus (plusieurs cas y ont été diagnostiqués, ce qui a motivé la mise en quarantaine de la zone).

La plupart des rideaux sont baissés, les rares restaurants ouverts ne proposent que "à emporter".

La célèbre Walking Street est "éteinte" au propre comme au figuré.

Petite balade dans Pattaya, "cité interdite".
Petite balade dans Pattaya, "cité interdite".
Petite balade dans Pattaya, "cité interdite".
Petite balade dans Pattaya, "cité interdite".
Petite balade dans Pattaya, "cité interdite".
Petite balade dans Pattaya, "cité interdite".
Petite balade dans Pattaya, "cité interdite".
Petite balade dans Pattaya, "cité interdite".

Sur Beach Road, la promenade en bord de plage est déserte, idem pour la plage elle-même.

La plage centrale de Pattaya ressemblerait presque à celle d’une île déserte !

Les rares personnes que l'on voit sont des ouvriers qui travaillent sur les chantiers

(en particulier la rénovation du système d'évacuation des eaux)

Au port de Bali Hai, la jetée qui mène à l'embarquement vers Koh Larn est également désertée.

(C'est l'une des destination les plus fréquentées par les groupes de touristes)

Partout dans la ville le traffic est parfaitement fluide : quelques voitures, des 2-roues, les rares taxis collectifs tournent à vide, aucun bus, aucun embouteillage, aucun policier dans les rues non plus (du coup, le taux de motocyclistes casqués est encore plus faible que d'habitude !).

Petite balade dans Pattaya, "cité interdite".Petite balade dans Pattaya, "cité interdite".
Petite balade dans Pattaya, "cité interdite".Petite balade dans Pattaya, "cité interdite".

 

Globalement, cette ambiance de ville-fantôme est très étrange, voire glaçante, lorsqu'on connait la frénésie qui agite ces lieux habituellement.

 

 

Quoi qu'on pense de Pattaya..."la sulfureuse", pour toutes les petites mains qui en vivent, il faut souhaiter que cette situation ne s'éternise pas.

- cliquez sur les photos pour agrandir -- cliquez sur les photos pour agrandir -- cliquez sur les photos pour agrandir -

- cliquez sur les photos pour agrandir -

----------------------------------------------------------------------------------------------

- Petit COUP DE GUEULE pour finir -

Pendant toute cette après-midi, les SEULES personnes que j’ai vu sans masque, ce sont quelques "farangs" (européens)… visiblement désoeuvrés (bah oui, les bars sont tous fermés !). Ils devisaient en petit groupe (j’en ai compté 6), assis sur des bancs dans la galerie commerciale du supermarché…
Je n’ai pas cherché à connaître leur nationalité, car je veux garder l’illusion que mes compatriotes ne sont pas aussi CONS !!

C’est vraiment pas mon genre de souhaiter du mal à qui que ce soit, mais comme ils sont typiquement dans sa cible (plus de 60 ans, en surpoids, probablement diabétiques)… je ne pleurerai pas sur leur sort si le virus s’occupe de leur cas dans les prochains jours.

Lire la suite

Masques et gel distribués à domicile.

18 Avril 2020 , Rédigé par Gilbert Publié dans #News perso-Famille, #Vie quotidienne-pratique

 

Aujourd'hui, nous avons eu la visite (surprise) d'une équipe de la municipalité de Takian Tiah

pour une distribution de masques et gel hydroalcoolique dans toutes les maisons du lotissement...

Masques et gel distribués à domicile.
Masques et gel distribués à domicile.
Masques et gel distribués à domicile.

C'était aussi l'occasion de faire un recensement des personnes présentes (certains ont quitté la région pour retourner dans leurs provinces), à la suite de quoi, la mairie annonce le versement prochain d'une allocation de 1000 bahts par foyer.

Lire la suite

Crise du Coronavirus - 16 avril : "bouclage" de Pattaya (version 2)

17 Avril 2020 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Actualité, #Vie quotidienne-pratique, #Formalités et Règlementations

Depuis hier après-midi, Pattaya est officiellement "bouclée".

Après le fiasco de la semaine dernière (jeudi dernier, le dispositif mis en place avait provoqué d'immenses embouteillages et avait du être levé après seulement 1/2 journée - voir cet article) les autorités locales ont du concevoir un autre plan de circulation.

- cliquez pour agrandir -

- cliquez pour agrandir -

Ce sont désormais 8 "check-points" qui sont installés sur Sukhumvit Road.

Le périmètre "bouclé" a été légèrement réduit mais reste concentré sur le centre-ville de Pattaya ("Muang Pattaya").

Le but est de mettre en quarantaine cette zone où ont été localisés le plus de cas de covid-19 dans la région (39 cas diagnostiqués dont 15 sont guéris et 2 sont décédés). C'est là également que sont logés quasiment tous les derniers touristes qui restent encore à Pattaya (leur nombre est estimé à 2 800).

Ces dispositions sont en place jusqu’au 30 avril minimum.

 

A ce stade, personne ne peut dire ce qu’il adviendra au-delà de cette date. Les statistiques sanitaires de ces derniers jours sont en amélioration et certains spéculent déjà sur un allègement des restrictions dès le 1er mai, en particulier pour permettre la reprise des activités dans les secteurs du commerce, de la restauration et du divertissement. 
Sur Pattaya et les autres destinations touristiques de Thaïlande, des dizaines (centaines ?) de milliers de personnes (indépendants, employés, vacataires) ont perdu brutalement leurs sources de revenus et ne bénéficient d’aucune couverture sociale.

Reste que beaucoup d’acteurs économiques ne retrouveront certainement pas un niveau d’activité suffisant en raison de l’absence prolongée des touristes étrangers…

-----------------------------------------------------------------------------------------------

D'un point de vue pratique, les conducteurs souhaitant rentrer dans le centre de Pattaya doivent présenter les documents justificatifs à un point de contrôle policier et sanitaire.
Chacun des "check-points" est organisé à l'identique avec 4 files :

  1. voie réservée aux 2 roues
  2. voie pour les camions et véhicules utilitaires
  3. voie pour les voitures particulières hors district
  4. voie pour les voitures particulières dont les occupants sont domiciliés dans le district de Banglamung.

Les conducteurs qui se présentent à titre professionnel doivent présenter une attestation de leur employeur mentionnant l'objet de leur déplacement. Les personnes habitant dans le district de Banglamung doivent présenter un document d'identité mentionnant leur adresse (carte d'identité thaïlandaise, passeport et/ou permis de conduire pour les étrangers).

Afin de réduire au maximum les contacts physiques, il est recommandé de présenter aux policiers une copie agrandie de ces documents.

 

 

Pour ceux qui connaissent, les checkpoints sont tous situés sur Sukhumvit Road (partie gauche de la route lorsqu'on vient du nord).

 

Pour ceux qui ne connaissent pas, la vidéo ci-dessous vous montre un survol de Sukhumvit Road (du nord vers le sud), avec l'emplacement des 8 check-points. 

Il s'agit du tronçon local de la Highway 3 qui longe le centre-ville de Pattaya et dont j'avais parlé dans cet article.

Ces images montrent une route particulièrement dégagée alors qu'en temps normal le traffic y est très intense en particulier aux grandes intersections qui permettent de se diriger vers le centre-ville de Pattaya.

Lire la suite

Vu au marché (20-06) - Chez nous aujourd'hui

11 Avril 2020 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Vie quotidienne-pratique, #Cuisine-Gastronomie-Alimentation, #Parlons Thaï

Vu au marché (20-06) - Chez nous aujourd'hui
Vu au marché (20-06) - Chez nous aujourd'hui
Vu au marché (20-06) - Chez nous aujourd'hui
Vu au marché (20-06) - Chez nous aujourd'hui
Vu au marché (20-06) - Chez nous aujourd'hui
Vu au marché (20-06) - Chez nous aujourd'hui

Compte tenu du "bouclage" de Pattaya, annoncé jeudi dernier...puis levé...(voir cet article) mais qui devrait se remettre en place incessamment, nous allons dépendre (encore plus) de notre marché de Rong Po pour notre approvisionnement alimentaire... et ça n'est franchement pas un problème dans notre vie quotidienne.

 

 

Ainsi, nous y avons fait nos courses encore aujourd'hui...

 

Avec bien sur quelques petits aménagements liés à la crise sanitaire en cours...

 

 

 

<<<<  Les stands vendant des masques, du gel hydroalcoolique et des protections faciales étaient nombreux, le tout à des prix très abordables.

 

Des portiques aspergeant un liquide désinfectant étaient placés aux 4 entrées du marché (passage obligatoire pour tous). >>>>

Vu au marché (20-06) - Chez nous aujourd'hui
Vu au marché (20-06) - Chez nous aujourd'hui
Vu au marché (20-06) - Chez nous aujourd'hui
Vu au marché (20-06) - Chez nous aujourd'hui
Vu au marché (20-06) - Chez nous aujourd'hui
Vu au marché (20-06) - Chez nous aujourd'hui

Pour le reste, c'est la routine qui prévaut...

- cliquez sur les photos pour agrandir -- cliquez sur les photos pour agrandir -
- cliquez sur les photos pour agrandir -- cliquez sur les photos pour agrandir -

- cliquez sur les photos pour agrandir -

---------------------------------------------------------------------------------------------

Aujourd'hui, nous avons acheté une soupe typique d'Isaan (et préparée sur place bien sur) :

แกงผักหวานใส่เห็ดขอนขาว prononcez "kaeng phak wan sai het khon khao"

40 bahts (env. 1,15 €), le sachet

 

  • แกง = "kaeng" = désigne ici une soupe claire dont la base est le nam bai yanang (le jus obtenu avec les feuilles d'une plante très utilisée en Isaan), auquel on ajoute échalotes, piments, citronelle, sauce poisson
  • ผักหวาน = "phak wan" = légume sucré, il s'agit de la melientha (une plante courante en Thaïlande dont on cuisine les tiges et les feuilles)
  • ใส่ = "saï" = mettre (verbe)
  • เห็ดขอนขาว = "hed khon kao" = champignons blancs (de type lentinus)

 

Ces ingrédients sont cuits en bouillon (les champignons avant les légumes verts), assez longuement à feu moyen.

NB : le bouillon n’est pas coloré en rouge, il s’agit du reflet d’un parasol que l'on voit également sur les ustensiles en métal.
NB : le bouillon n’est pas coloré en rouge, il s’agit du reflet d’un parasol que l'on voit également sur les ustensiles en métal.
NB : le bouillon n’est pas coloré en rouge, il s’agit du reflet d’un parasol que l'on voit également sur les ustensiles en métal.
NB : le bouillon n’est pas coloré en rouge, il s’agit du reflet d’un parasol que l'on voit également sur les ustensiles en métal.
NB : le bouillon n’est pas coloré en rouge, il s’agit du reflet d’un parasol que l'on voit également sur les ustensiles en métal.
NB : le bouillon n’est pas coloré en rouge, il s’agit du reflet d’un parasol que l'on voit également sur les ustensiles en métal.
NB : le bouillon n’est pas coloré en rouge, il s’agit du reflet d’un parasol que l'on voit également sur les ustensiles en métal.
NB : le bouillon n’est pas coloré en rouge, il s’agit du reflet d’un parasol que l'on voit également sur les ustensiles en métal.

NB : le bouillon n’est pas coloré en rouge, il s’agit du reflet d’un parasol que l'on voit également sur les ustensiles en métal.

 

La touche finale (et originale) de cette préparation ce sont les oeufs de fourmis rouges

ไข่มดแดง , prononcez "kaÏ mod deng"   >>>>

qui y sont ajoutés, crus, a posteriori.

Ils se mélangent ensuite bien entendu pour cuire dans le bouillon.

Vu au marché (20-06) - Chez nous aujourd'hui Vu au marché (20-06) - Chez nous aujourd'hui

---------------------------------------------------------------------------------------------

Pour en savoir plus à propos de oeufs de fourmis rouges :

Lire la suite

Crise du Coronavirus - 09 avril : "bouclage" de Pattaya

10 Avril 2020 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Actualité, #Vie quotidienne-pratique

- Mise à jour vendredi 10 avril -

 

Le dispositif de "blocage" décidé hier a provoqué d’énormes embouteillages dans la soirée autour des checkpoints d’entrée dans Pattaya.

Le traffic dévié a rapidement engorgé les rues relativement étroites où étaient installés les points de contrôle.

L’impact du "lockdown" avait visiblement été sous-estimé et la logistique mal préparée (plan de circulation mal pensé, effectifs policiers insuffisants, instructions peu claires quant aux documents exigés,…).

Voir cette vidéo sur Facebook

Devant un tel chaos, les autorités locales ont du faire machine arrière et annoncer la levée (provisoire ?) des barrages installés autour de la ville.

 

Elles réfléchissent à une autre formule (allégée ?) et de nouvelles dispositions pourraient être mise en place pour le weekend.

--------------------------------------------------------------------------------------------

A partir d'aujourd'hui, 14 heures, et pour une durée de 21 jours, le Gouverneur de la province de Chonburi a ordonné le "bouclage"de Pattaya ("lockdown" en anglais).

Cette mesure (reconductible) correspond à une mise en quarantaine du centre-ville avec l'interdiction faite aux résidents d'en sortir et aux non-résidents d'y entrer (sauf dérogations dûment justifiées bien sur).

Des check-points ont été installés autour de la ville pour contrôler et restreindre au maximum les mouvements de véhicules et de personnes.

Ici l’installation de la déviation à Katling Rai (barrage le plus au nord sur Sukhumvit, le plus proche de chez nous)
Ici l’installation de la déviation à Katling Rai (barrage le plus au nord sur Sukhumvit, le plus proche de chez nous)
Ici l’installation de la déviation à Katling Rai (barrage le plus au nord sur Sukhumvit, le plus proche de chez nous)
Ici l’installation de la déviation à Katling Rai (barrage le plus au nord sur Sukhumvit, le plus proche de chez nous)
Ici l’installation de la déviation à Katling Rai (barrage le plus au nord sur Sukhumvit, le plus proche de chez nous)
Ici l’installation de la déviation à Katling Rai (barrage le plus au nord sur Sukhumvit, le plus proche de chez nous)

Ici l’installation de la déviation à Katling Rai (barrage le plus au nord sur Sukhumvit, le plus proche de chez nous)

Cette décision intervient alors que Pattaya est considéré comme l'un des endroits les plus touchés par l'épidémie de coronavirus en Thaïlande. Il faut néanmoins signaler que les statistiques ici sont pour l'instant, sans commune mesure avec l'hécatombe constatée en Europe ou aux USA.

Crise du Coronavirus - 09 avril : &quot;bouclage&quot; de Pattaya

 

Schématiquement, le centre-ville de Pattaya ("Muang Pattaya") peut se délimiter par un rectangle formé par :

  • à l'ouest, "Beach Road", la route qui longe la plage centrale de Pattaya,
  • à l'est, "Sukhumvit", le tronçon local de la Highway 3 (voir cet article),
  • au nord, "Pattaya Nua" ("nua" signifie "nord"), avenue perpendiculaire à la côte,
  • au sud, "Pattaya Taï" ("taï" signifie "sud"), avenue également perpendiculaire à la côte.

Le "bouclage" est plus large puisqu'il inclut également :

  • Na Klua au nord
  • Jomtien au sud

Voir cet article à propos de l’organisation administrative du district de Banglamung, qui inclut Pattaya.

Crise du Coronavirus - 09 avril : &quot;bouclage&quot; de Pattaya
Des blocs de béton sont en place pour condamner l’accès à toutes les voies adjacentes n’ayant pas de checkpoint.

--------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

Cette zone est connue mondialement puisque c'est là que se concentrent de très nombreux établissements qui ont fait sa réputation de "Sodome et Gomorrhe" de l'Asie du Sud-Est.

 

>>>>

Néanmoins il faut savoir que, dans le périmètre "bouclé", se situent également :

 

  • tous les centres commerciaux et supermarchés de l'agglomération (Big C, Tesco, Makro, Foodland, Central)
  • plusieurs bâtiments administratifs dont certains sont parmi les plus fréquentés de la province :

 

 

  • Bureau de l'Immigration de Jomtien
  • Mairie de Pattaya
  • Département du "Land Office" (équivalent du cadastre)
  • Palais de Justice
  • Le Commissariat Central et les bureaux du District de Banglamung
  • Bureau des passeports (dépendant du Ministère des Affaires Etrangères).
  • plusieurs grands hôpitaux publics et privés dont beaucoup accueillent des patients étrangers (Bangkok Hospital, Pattaya International Hospital, Pattaya Memorial Hospital)

 

A priori, tous ces lieux resteront accessibles aux "locaux" c'est-à-dire les personnes résidant dans le district de Banglamung.

Néanmoins, le but est évidemment de diminuer au maximum leur fréquentation pour endiguer la propagation de l'épidémie. Outre l'application stricte des règles ainsi définies, il est probable que les délais d'attente (probablement longs) aux checkpoints seront aussi des facteurs dissuasifs... 

Quelques images de Pattaya "ville-fantome" cet après-midi. (photos de The Pattaya News)
Quelques images de Pattaya "ville-fantome" cet après-midi. (photos de The Pattaya News)
Quelques images de Pattaya "ville-fantome" cet après-midi. (photos de The Pattaya News)
Quelques images de Pattaya "ville-fantome" cet après-midi. (photos de The Pattaya News)
Quelques images de Pattaya "ville-fantome" cet après-midi. (photos de The Pattaya News)
Quelques images de Pattaya "ville-fantome" cet après-midi. (photos de The Pattaya News)
Quelques images de Pattaya "ville-fantome" cet après-midi. (photos de The Pattaya News)
Quelques images de Pattaya "ville-fantome" cet après-midi. (photos de The Pattaya News)

Quelques images de Pattaya "ville-fantome" cet après-midi. (photos de The Pattaya News)

Lire la suite

Désinfection anti Covid-19

2 Avril 2020 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Vie quotidienne-pratique, #Actualité, #Parlons Thaï

Désinfection anti Covid-19
Désinfection anti Covid-19
Désinfection anti Covid-19
Désinfection anti Covid-19
Désinfection anti Covid-19
Désinfection anti Covid-19
Désinfection anti Covid-19
Désinfection anti Covid-19

Ce matin, c'était (un peu) ambiance "Star Wars" dans notre lotissement.

En fait, il s'agit d'une opération organisée par la municipalité de Takian Tiah. dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.

Les équipes de désinfection parcourent la ville depuis quelques jours.

Désinfection anti Covid-19
Désinfection anti Covid-19
Désinfection anti Covid-19
Désinfection anti Covid-19
Désinfection anti Covid-19
Désinfection anti Covid-19
Désinfection anti Covid-19
Désinfection anti Covid-19

Difficile de dire si ce genre de pulvérisation est vraiment efficace dans la lutte contre le virus...

...mais dans tous les cas, on dira que ça peut pas faire de mal.

Une action de prévention a également été organisée au Wat Weluwanaram (le temple le plus proche de chez nous).

Désinfection anti Covid-19
Désinfection anti Covid-19
Désinfection anti Covid-19
Désinfection anti Covid-19
Désinfection anti Covid-19
Désinfection anti Covid-19

A plus grande échelle, des opérations de désinfection ont lieu tous les jours, un peu partout dans le pays.

Par exemple, ici à Phuket

----------------------------------------------------------------------------------------------

Voir également :

Le saviez-vous ?

L'acronyme COVID-19 désigne la maladie respiratoire provoquée par le virus qui est lui-même dénommé SRAS-CoV-2.

CO pour "Corona"
VI pour "Virus" 
D pour "Disease" (maladie en anglais) 
19 pour 2019 (année où est apparu le virus).

En Thaïlande aussi l'expression anglophone COVID-19 est couramment employée mais en thaï, le nom complet du โควิด-19 prononcez "kowid sip kao" est :

 

โรคติดเชื้อไวรัสโคโรนา 2019

  • โรค = "rokh" = maladie
  • ติดเชื้อ = "tid chuah" = infectieuse
  • ไวรัส = "wyrad" = virus
  • โคโรนา = "khorona" = corona
Lire la suite

Vu (ces derniers jours) en Thaïlande (20-05)

1 Avril 2020 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Humour, #Vie quotidienne-pratique, #Actualité

La "distanciation sociale", ça complique parfois un peu les choses...

Vu (ces derniers jours) en Thaïlande (20-05)
Vu (ces derniers jours) en Thaïlande (20-05)
Vu (ces derniers jours) en Thaïlande (20-05)
Vu (ces derniers jours) en Thaïlande (20-05)
Vu (ces derniers jours) en Thaïlande (20-05)
Vu (ces derniers jours) en Thaïlande (20-05)

...mais il y a quand même des solutions...

...parfois ingénieuses...

Dans ce café à Bangkok, les clients sont servis "à distance" grace à ces petits chariots à roulettes...

Et si nous prenions exemple sur nos amis à 4 pattes...

Je précise que toutes ces photos ne sont pas de moi (récupérées sur internet) mais elles sont toutes authentiques et "vues en Thaïlande".

En suivant ce lien : une petite vidéo sur Facebook dont sont extraites les photos ci-dessous.

Vu (ces derniers jours) en Thaïlande (20-05)
Vu (ces derniers jours) en Thaïlande (20-05)
Vu (ces derniers jours) en Thaïlande (20-05)
Vu (ces derniers jours) en Thaïlande (20-05)
Vu (ces derniers jours) en Thaïlande (20-05)

 

Plus sérieusement, en cette période de crise, prenons nos distances...

>>>>

pour la sécurité de tous.

Voir également :

Lire la suite

Scènes de la vie quotidienne (20-03)

27 Mars 2020 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Vie quotidienne-pratique

Scènes de la vie quotidienne (20-03)
Scènes de la vie quotidienne (20-03)
Scènes de la vie quotidienne (20-03)
Scènes de la vie quotidienne (20-03)
Scènes de la vie quotidienne (20-03)
Scènes de la vie quotidienne (20-03)

Avant l’instauration possible (probable ?) d’un couvre-feu dans les tous prochains jours, petit tour ce matin à Banglamung pour acheter des moules, des calamars et quelques poissons…

 

A noter, bien en évidence ici aussi, la présence d’un flacon de gel hydroalcoolique à la disposition des clients.

>>>>

- cliquez sur les photos pour agrandir -- cliquez sur les photos pour agrandir -- cliquez sur les photos pour agrandir -

- cliquez sur les photos pour agrandir -

 

Sur le retour arrêt pour manger :

"khao kha moo" ข้าวขาหมู   >>>>

et

"phet pha lo" เป็ดพะโล้   >>>>

 

dans le petit restau dont je vous ai déjà parlé dans cet article (cliquez sur le lien) :

Au restaurant : spécialités à base de pha lo

On était parti dans l’idée d’emporter mais comme l’interdiction de servir à table n’est visiblement pas encore appliquée ici…

(Désolé, Noy était installée à contre-jour !)

 

Lire la suite
<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 30 > >>