Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Noy et Gilbert en Thaïlande

tourisme-decouverte-visites

Infos pratiques

1 Janvier 2017 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Tourisme-Découverte-Visites, #Vie quotidienne-pratique, #Economie, #Formalités et Règlementations

Ce que vous devez savoir pour connaître un peu mieux la Thaïlande et en particulier si vous envisager d'y séjourner... 

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==

Cliquez sur ce lien :

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==

Cliquez sur ce lien :

Lire la suite

Noel en Thaïlande

25 Décembre 2016 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Actualité, #Fètes-Festivals-Cérémonies, #Tourisme-Découverte-Visites, #Bouddhisme-Croyances-Religions

Noël n'est évidemment pas une fête thaïlandaise et le 25 décembre ici n'est pas férié.

Bien entendu, pour le thaÏlandais moyen, Noël n'a pas de signification religieuse et rares sont ceux qui pourraient vous dire à quoi cela correspond…

Mais, comme les thaïs adorent les fêtes en tout genre, ils ont "adopté" Noël... ou plutôt son imagerie commerciale importée des Etats-Unis.

Dans les centres commerciaux, les "décorations" sont nombreuses : neige en coton, sapins en plastique, rennes et traineau en carton-pate, etc… C'est parfois un peu kitch...

ou alors carrément grandiose, comme dans certains "shopping malls" de Bangkok !

Noel en Thaïlande
Noel en Thaïlande
Noel en Thaïlande
Noel en Thaïlande
Noel en Thaïlande
Noel en Thaïlande
Noel en Thaïlande

 

On croise parfois le Père Noël...

Mais "Santa Claus" (comme l'appelle les américains) est surtout présent dans les centres commerciaux et restaurants de chaines américaines (McDo, KFC, Sizzler,…)

Ajoutez la musique de "Jingle bells" et de jolies hotesses avec des bonnets rouges… !

Noel en ThaïlandeNoel en ThaïlandeNoel en Thaïlande

 

Tout cela peut paraître un peu anachronique avec une température de 33° mais à choisir j'apprécie plus une petite bière en tee-shirt qu'un vin chaud en doudoune !

Plus sérieusement...

Les chrétiens sont peu nombreux (1 % de la population tout au plus), installés dans quelques communautés crées au 19e ou début du 20e siècle par des missionnaires européens protestants et catholiques.

On trouve quelques églises, discrètes au milieu des centaines de temples bouddhistes. Il y a même une (belle) cathédrale à Chantaburi (au sud-est, dans la région limitrophe du Cambodge).

 

!!  Joyeux Noël à tous  !! 

 

Lire la suite

Sukhumvit

15 Décembre 2016 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Tourisme-Découverte-Visites

Sukhumvit

A Bangkok, "Thanon Sukhumvit" ou "Sukhumvit Road" est une immense avenue qui s'étend sur plusieurs kilometres.

Elle compte plus de 160 "soïs" (donc autant d'intersections !)... impossible de la faire tenir sur un plan en intégralité !

SukhumvitSukhumvit

 

Elle part du centre de la capitale vers la périphérie, en direction du sud-est.

A l'mage des anciennes RN francaises (RN7, RN10, RN20) qui partent de Paris vers la Province, elle se poursuit (en prenant le nom de Highway n° 3) jusqu'à la frontière cambodgienne. Elle reprend le nom de Thanon Sukhumvit dans les villes qu'elle traverse (Chonburi, Pattaya, Sattahip, Rayong, Chantaburi, Trat).

Sukhumvit est souvent pris en exemple comme le symbole des embouteillages de Bangkok.

Une ancienne blague disait que Bangkok ne pourrait de toute façon jamais être envahie... car les envahisseurs seraient bloqués par les embouteillages sur Sukhumvit !!

Les choses se sont améliorées ces dernières années, grace au metro aérien et à la construction de voies surélevées... mais de tous temps, le traffic a été très difficile sur Sukhumvit.

Embouteillages sur Sukhumvit
Embouteillages sur Sukhumvit
Embouteillages sur Sukhumvit
Embouteillages sur Sukhumvit

Embouteillages sur Sukhumvit

Retrouver une adresse sur "Sukhumvit" est souvent difficile !

 

Ainsi une adresse du type :

Thanon Sukhumvit - Soi 7 

correspondrait (en principe) à un emplacement situé dans la 7eme rue perpendiculaire à l' "avenue" Sukhumvit... mais par extension, cela couvrira en fait la zone autour de la 7e intersection qui coupe l'avenue et certains soï peuvent correspondre à plusieurs ruelles (soï 7/1, soï 7/2,...)

 

Du coup, sans autre indication, vous risquez de perdre un certain temps avant de trouver le bon endroit…

 

 

😄  « This is Thaïland ! »  😄

-------------------------------------------------------------------------------------------

Voir également :

Lire la suite

La ballade du jour

5 Décembre 2016 , Rédigé par Gilbert Publié dans #News perso-Famille, #Vie quotidienne-pratique, #Photos, #Tourisme-Découverte-Visites

En bord de mer à Banglamung, à moins de 10km de la maison...

La ballade du jourLa ballade du jourLa ballade du jour
La ballade du jourLa ballade du jourLa ballade du jour

Pause déjeuner...

  • "Homok talay" : soufflé de fruits de mer au lait de coco et curry
  • "Khao pad talay" : riz frit aux fruits de mer, parfumé au curry
  • "Pad kana namman hoy" : légumes sautés à la sauce d'huitre

 

La ballade du jour
La ballade du jour
La ballade du jour
La ballade du jour
La ballade du jour
La ballade du jourLa ballade du jourLa ballade du jour
La ballade du jourLa ballade du jour

Fin de journée sur la plage de Wong Amat

La ballade du jour
La ballade du jour
La ballade du jour
La ballade du jour
La ballade du jour
La ballade du jour
Lire la suite

Loy Kratong ( ลอยกระทง )

20 Novembre 2016 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Tourisme-Découverte-Visites, #Photos, #Fètes-Festivals-Cérémonies, #Bouddhisme-Croyances-Religions

Loy Kratong ( ลอยกระทง )
Lundi dernier (le 14), nous avons fété  "Loy Kratong" ( ลอยกระทง )

C'est incontestablement l'une des plus jolies fètes traditionnelles thaïlandaises. Elle se tient au jour de pleine lune du 12ème mois du calendrier lunaire. La date est donc variable mais se situe en novembre.

Cette tradition remonte au 13e siècle à l'époque du royaume de Sukhothai, elle se pratique désormais partout en Thaïlande.

 

 

 

Le principe est simple : il consiste à faire flotter ("loy" en thaï) un petit radeau (le "kratong") confectionné pour l'occasion et qui est censé emporter au fil de l'eau toutes les mauvais souvenirs, les mauvaises pensées, les évènements négatifs de l'année écoulée.

Pour cela, on mettra sur le "kratong" une mèche de cheveux, coupée le jour même.

Le kratong doit également emporter une bougie et 3 bâtonnets d'encens en hommage au Bouddha (bien que ce ne soit pas une fète religieuse).

Loy Kratong ( ลอยกระทง )
Loy Kratong ( ลอยกระทง )
Loy Kratong ( ลอยกระทง )
Loy Kratong ( ลอยกระทง )
Loy Kratong ( ลอยกระทง )
Loy Kratong ( ลอยกระทง )
Loy Kratong ( ลอยกระทง )
Loy Kratong ( ลอยกระทง )
Loy Kratong ( ลอยกระทง )
Loy Kratong ( ลอยกระทง )
Loy Kratong ( ลอยกระทง )

La journée n'est pas fériée mais en cette soirée, dans tout le pays, les thaïlandais se pressent au bord des rivières, des lacs, des plages pour déposer sur l'eau leur "kratrong". L'ambiance est familiale, un brin romantique, empreinte de solennité et de ferveur.

 

Loy Kratong ( ลอยกระทง )
Loy Kratong ( ลอยกระทง )
Loy Kratong ( ลอยกระทง )
Loy Kratong ( ลอยกระทง )
Loy Kratong ( ลอยกระทง )
Loy Kratong ( ลอยกระทง )
Loy Kratong ( ลอยกระทง )

Le "kratong" est donc un petit radeau flottant confectionné avec des végétaux (feuilles, fleurs, écorces) assemblés (en principe) de manière élégante et raffinée. Depuis déjà de nombreuses années, les matériaux non naturels ont été abandonnés et les kratongs sont désormais quasiment tous entièrement biodégradables.

Certains sont de véritables œuvres d'art qui symbolisent la minutie et le sens de l'esthétique des thaïlandais en la matière.

Loy Kratong ( ลอยกระทง )
Loy Kratong ( ลอยกระทง )
Loy Kratong ( ลอยกระทง )
Loy Kratong ( ลอยกระทง )
Loy Kratong ( ลอยกระทง )
Loy Kratong ( ลอยกระทง )
Loy Kratong ( ลอยกระทง )
Loy Kratong ( ลอยกระทง )
Loy Kratong ( ลอยกระทง )
Loy Kratong ( ลอยกระทง )

La plupart sont vendus par les mêmes petites mains qui confectionnent au quotidien les guirlandes de fleurs que l'on peut voir partout, sur les marchés, dans les temples ou au rétroviseur des véhicules. Leur taille (et leur prix) varient de 20 baths pour les plus petits à 100 ou 150 baths pour les plus grands. Des modèles beaucoup plus grands et sophistiqués existent aussi, commandés par les entreprises ou les plus fortunés.  

Loy Kratong ( ลอยกระทง )
Loy Kratong ( ลอยกระทง )
Loy Kratong ( ลอยกระทง )
Loy Kratong ( ลอยกระทง )
Loy Kratong ( ลอยกระทง )

Dans certaines villes de Thaïlande (Bangkok bien sur, Chiang Mai, Ayuthaya) la fète de Loy Kratong est devenu un évènement touristique majeur qui donne lieu à des parades, des concours de beauté, des feux d'artifices,...

Dans le nord de la Thaïlande (particulièrement à Chiang Mai), Loy Kratong est aussi l'occasion du "lacher des lanternes", particulièrement spectaculaire et qui donne de superbes images montrées dans de nombreux reportages ou documentaires.

Lire la suite

Vu au marché (4)

13 Novembre 2016 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Cuisine-Gastronomie-Alimentation, #Tourisme-Découverte-Visites, #Photos

Vu au marché (4)Vu au marché (4)Vu au marché (4)

Ce sont des grains de riz... du "khao niao" (riz gluant) plus précisément.

La couleur verte des grains est parfaitement naturelle, sans additif ni colorant, il s'agit du riz récolté avant maturation (on parle de riz "vert").

Les grains sont cuits à sec avec leur enveloppe puis "décortiqués" à l'aide d'une batteuse, comme les autres céréales. Dans les campagnes thaïlandaises, les machines modernes ont depuis longtemps remplacé les méthodes traditionnelles dont voici un exemple (quoique déjà mécanisé !).

 

Vu au marché (4)
Vu au marché (4)
Vu au marché (4)

Les thaïs le déguste comme une friandise ou un dessert sous le nom de : 

 

"khao mao" ข้าวเม่า

Le riz est mélangé à du sucre de palme (c'est la préparation de base) pour former une sorte de pate que l'on accompagne de filaments de coco (c'est la chair grattée à l'intérieur de la noix de coco fraiche).

Pour varier les saveurs, on peut ajouter d'autres ingrédients comme du sésame, des fruits ou légumes confits (patates douces, jacquier, taro,...)

Vu au marché (4)
Vu au marché (4)
Vu au marché (4)
Vu au marché (4)
Lire la suite

Une journée à la capitale...

8 Novembre 2016 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Vie quotidienne-pratique, #Tourisme-Découverte-Visites

Hier nous sommes allés à Bangkok…

 

Nous n'avons pas voulu prendre notre voiture car Bangkok combine à peu près tous les pièges de la conduite en Thaïlande.

D'une part c'est une ville tentaculaire où il est facile, sinon de se perdre, en tous cas de faire des kilometres et des kilometres inutiles ! D'autre part, le comportement des thaïlandais au volant et les embouteillages monstres sont très consommateurs d'énergie... à la fois pour le conducteur et le véhicule !

Nous avions aussi décidé de partir de Pattaya plutôt que de Rayong car c'est beaucoup mieux desservi et cela nous fait gagner une heure de trajet.

Voici donc le compte-rendu de cette journée…

Lever à 5h20 du matin… Moto-taxi pour se rendre au terminal des bus…

Achat des billets (108 baths = moins de 3 € par personne pour le trajet jusqu'à Bangkok, soit env. 150 km)

 

 

Départ du bus à 6h30 (il y en a un toutes les 30mn et ils sont presque systématiquement pleins !), conditions de voyage tranquilles, le bus est récent, les passagers calmes, seule la clim est un peu frigorifiante (comme d'hab… mais on s'est mis en pantalon !)

 

Après un trajet de 2h45, notre bus est scotché dans les embouteillages à l'entrée de Bangkok… Comme plusieurs autres passagers, nous décidons de descendre avant le terminus pour attraper le métro aérien qui passe à proximité.

 

Une journée à la capitale...
Une journée à la capitale...
Une journée à la capitale...
Une journée à la capitale...

Direction donc le réseau BTS (métro aérien de Bangkok) à la station "Udom Suk".

Après environ 20mn de queue au guichet des tickets (les machines automatiques n'acceptent pas les cartes de paiement et  fonctionnent exclusivement avec des pièces !), nous voilà dans le métro aérien, confortable, moderne, très propre, moyennement bondé (rien à voir avec le métro parisien aux heures de pointe !), seule la clim est un peu frigorifiante...

 

 

 

Quelques arrêts intempestifs, changement à la station "Siam" (toutes les stations et correspondances sont annoncées à la fois en thaï et en anglais)... et nous descendons à la station "Saphan Taksin", au bord de la rivière Chao Phraya.

Le trajet a duré environ 45 minutes et a couté 52 baths (1,35 €) par personne.

Un peu de marche dans la chaleur étouffante (heureusement le soleil est discret ce matin !) et nous arrivons à notre destination, l'Ambassade de France, vers 10h30… (nous sommes partis il y a plus de 4 heures !)

Je suis venu là pour quelques formalités (j'aurai l'occasion d'en reparler), le personnel de l'Ambassade est accueillant, professionnel... seule la clim est un peu frigorifiante…

Comme il n'y a pas trop de monde, nous sommes prèts à repartir vers11h45…

Surprise à la sortie de l'Ambassade : des trombes d'eau et un ciel entièrement bouché !! L'après-midi touristique, ce sera une autre fois !

Après avoir attendu (en vain) une accalmie,…sans parapluie ni imper, il vaut mieux trouver un tuk-tuk (le mini taxi typique de Bangkok) pour retourner à la station de métro…

Trajet retour par le BTS dans les mêmes conditions (personne n'a baissé la clim !) avec arret cette fois au terminal des bus (Ekamaï) pour retourner sur Pattaya.

En attendant le départ du bus retour, on a le temps de grignoter (petites brochettes, riz gluant, chips de crevettes, pastèque découpée, thé glacé).

 

 

Le bus est moins confortable qu'à l'aller (étant installés à l'arrière, on sent beaucoup plus les nids de poule !) et surtout la clim est vraiment... frigorifiante !

Heureusement, malgré à nouveau quelques gros embouteillages à la sortie de Bangkok, le parcours retour est plus rapide (2h) et nous sommes finalement arrivés vers 16h…

Bilan : 10h de "voyage", nous avons passé quasiment toute la journée dans les transports pour environ 1h à l'Ambassade, ce qui était le motif de notre venue à la capitale…

 

Lire la suite

"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple

27 Octobre 2016 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Bouddhisme-Croyances-Religions, #Fètes-Festivals-Cérémonies, #Photos, #Tourisme-Découverte-Visites, #Cuisine-Gastronomie-Alimentation

C'est un temple bouddhiste très classique, comme il en existe des milliers en Thaïlande. Son nom est le Wat Nalik Wanaram (วัดนาลิกวนาราม )

Il est situé dans un petit village du nom de Takhian Tia dont j'aurai l'occasion de vous reparler prochainement.

Occupant des terrains importants de chaque coté de la rue principale, le temple est composé de plusieurs batiments (salle de prière, salle d'enseignements, salle de crémation, résidence des moines,…). De construction récente, des travaux sont toujours en cours, en particulier la mise en place d'une immense statue de Bouddha debout.

"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple
"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple
"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple
"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple
"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple

Nous y sommes allés à l'occasion de "Thot Kathin" (ทอดกฐิน), la fête au cours de laquelle les fidèles offrent aux moines le "kesa" (robe traditionnelle de couleur orange ou marron). Kathin est le nom d'un ustensile en bois utilisé pour tendre le tissu de la toge des moines lors de leur fabrication.

 

"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple

Cette fête est organisée à la fin de la période de "retraite" des moines (qui correspond peu ou prou à la mousson) lors de laquelle, les moines doivent rester confinés dans l'enceinte de leur temple. 

Par extension c'est la fête où, encore plus que le reste de l'année, les bouddhistes font des offrandes au temple.
 
Il y a bien sur le coté formel de la cérémonie : prière, sermons, récitations de psaumes,…
Toutes les générations participent...
Toutes les générations participent...
Toutes les générations participent...
Toutes les générations participent...
Toutes les générations participent...
Toutes les générations participent...
Toutes les générations participent...

Toutes les générations participent...

Mais c'est aussi et surtout une immense kermesse !

L'enceinte du temple est animée toute la journée par une foule très nombreuse (habillée majoritairement de noir ou blanc compte tenu du deuil national), venue en famille (de 7 à 77 ans, voire moins, voire plus !) pour un moment de fète et de partage.

"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple
"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple
"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple
"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple
"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple
"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple
"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple
"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple
"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple
"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple

En fait, dès le matin très tôt, des restaurateurs, des vendeurs ambulants, de simples ménagères, des "mamies" sont venues pour préparer toutes sortes de plats, de desserts et de boissons, destinés prioritairement aux moines mais qui seront distribuées à tout le monde gratuitement tout au long de la journée.

On trouve vraiment de tout : plats en sauces, salades de papaye, soupes de nouilles, tofu, brochettes au barbecue, viandes ou poissons en fritures, desserts, glaces, fruits,… difficile de tout goûter mais on se régale vraiment ! 

Il y a aussi un petit stand de jouets pour les enfants (pas sûr que la réplique de fusil mitrailleur soit très "raccord" avec le lieu mais personne ne s'attache à ce genre de détail !)

"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple
"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple
"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple
"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple
"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple
"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple
"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple
"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple
"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple
"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple
"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple
"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple
"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple

Après le repas des moines, l'énorme quantité de nourriture qu'ils n'ont pas consommée est remise à la disposition des fidèles, à même le sol, dans la salle de prière qui se transforme progressivement en salle à manger !

"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple
"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple
"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple
"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple
"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple
"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple
"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple
"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple

Et oui, vous avez bien lu : durant cette journée, tout est gratuit… il serait malvenu d'en abuser mais je dois dire que les sollicitations sont nombreuses et difficiles à refuser !

Bien entendu, dans ce contexte, il est inconcevable de ne pas faire un don mais le montant reste confidentiel et à la discrétion du donateur. C'est le seul échange d'argent qui se fait dans l'enceinte du temple.

Vous pouvez accrocher vos billets à un "arbre de dons" ou bien vous glissez vos billets dans une enveloppe blanche que vous offrirez aux moines. 

"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple
"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple"Thot Kathin" (ทอดกฐิน) - La fète au Temple

Le but principal de cette journée est de faire des offrandes...

Alors certes, la nourriture est un peu omniprésente... mais les offrandes peuvent (quand même) prendre d'autres formes, diverses et variées…
 
Cela fera l'objet d'un autre article…  A suivre   .../...
Lire la suite
<< < 10 20 30 40 50 51 52 53 54 55 > >>