Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Noy et Gilbert en Thaïlande

tourisme-decouverte-visites

Un p'tit resto ?

22 Octobre 2016 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Cuisine-Gastronomie-Alimentation, #Tourisme-Découverte-Visites, #Photos

Voici un petit restau typiquement thaïlandais comme je les aime !

Il s'appelle ร้าน ลุงเรียง & ป้ามาลี  (Rung lien pa malee)

(transcription approximative par mes soins)

 

La cuisine est traditionnelle thaïlandaise, épicée (mais pas trop pour les "farangs" !), très variée et servie sans chichis dans des assiettes en melamine. La carte est exclusivent en thaï mais le mieux est de demander ce qu'il y a au menu (variable selon les jours) : "Mi alaï kin ?"

Ce jour là c'était... :

  • poulet émincé et lamelles de coco, sautés avec une sauce poisson, agrémentés d'un peu (beaucoup !) de piment…
  • "khai jiao moo sap", l'omelette thaïlandaise à la viande de porc, spécialité du chef
  • grenouilles façon "prik thaï", frites dans l'huile avec de l'ail et du poivre... attention, je parle bien de grenouilles… pas uniquement les cuisses !
Un p'tit resto ?Un p'tit resto ?Un p'tit resto ?

Selon la table où vous serez assis on fera devant vous la cuisine… ou la vaisselle…

Derrière le restau, les poules déambulent dans un champ de manioc... Vous aurez peut-etre la chance d'apercevoir les écureuils qui courent dans les arbres… ou la malchance de voir une branche de palmier tomber sur votre scooter.

A la bonne saison, vous pourrez aussi aller ramasser des "Takhop Pa" dans les arbres autour du restaurant...

(voir cet article)

Dans tous les cas, prenez le temps de déguster, plaisantez avec les serveuses et vous passerez un bon moment en plus d'avoir bien mangé !

Le patron, super sympa, a eu son heure de gloire lorsqu'une célèbre émission culinaire de la tv thaïlandaise est venue filmer son restaurant !

Un p'tit resto ?
Un p'tit resto ?
Un p'tit resto ?
Un p'tit resto ?

La vidéo de l'émission est disponible sur Youtube :

https://youtu.be/85LAvA9_Adw

(passez directement à la 5e minute… et à la 9e pour la confection de sa fameuse omelette !... et si vous continuez à regarder, vous verrez que ça donne envie !)

Le restau est situé dans un village à l'écart des grandes routes… et je peux vous dire que très prochainement, nous devrions pouvoir y manger assez régulièrement...

Voici le lien vers sa page Facebook (en thaï…)

Un p'tit resto ?Un p'tit resto ?

---------------------------------------------------------------------------------------

Voir également : 

Lire la suite

Les "farangs"

9 Octobre 2016 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Histoire, #Tourisme-Découverte-Visites, #Parlons Thaï

En Thaïlande, vous entendrez très souvent les thaïs vous traiter de "farang", ฝรั่ง que vous soyez simple touriste ou installé dans ce pays depuis plusieurs années.

Pour les thais, le terme "farang" désigne les personnes de race blanche, de type "caucasien" comme on le définit généralement en anglais.

Cela n'est donc pas lié à une origine ou une nationalité. Les "farangs" peuvent être américains, australiens, sud-africains, argentins, russes, français, allemands, israeliens,…

On peut aussi entendre l'expression "farang dam" (farang noir) pour parler des américains de race noire ou des antillais, francophones ou anglophones, mais plus rarement des africains.

Cette "catégorisation" devient plus délicate lorsqu'il s'agit de personnes métissées (brésiliens ou réunionais par exemple) ou ayant un morphotype intermédiaire (turcs ou iraniens par exemple). Dans ce cas, la langue ou la religion peuvent servir de critère (fondés sur des préjugés évidement). Ainsi, une personne parlant anglais sera plus facilement qualifiée de "farang"; par contre, a priori, un musulman ne saurait être "farang"...

En soi, le mot "farang" n'a rien de méprisant et ne doit pas être considéré comme raciste au sens où on l'entend en Europe.

Les "farangs"
Les "farangs"
Les "farangs"
Les "farangs"
Les "farangs"
Les "farangs"

Néanmoins, il peut devenir une insulte dans la bouche d'un thai en colère. Par exemple l'expression "farang ki nok" se traduirait par "farang de merde"… ("ki nok" étant la fiente d'oiseau…)

Il est vrai aussi que le "privilège" d'etre un "farang" vous fera payer plus cher l'entrée des musées, des parcs nationaux... et vous aurez probablement des prix majorés sur les marchés... avant marchandage bien entendu !

L'origine du mot est sujet à controverse. Personnellement j'ai longtemps cru qu'il s'agissait d'une déformation du mot anglais "foreigner" (étranger)… mais pas du tout.

Certaines personnes (françaises) prétendent que ce serait une abréviation du mot "français" ( ฝรั่งเศส ) que les thais prononcent en le déformant "farang-sé"
et qu'il serait apparu lors des premieres visites des ambassadeurs français au royaume de Siam.

http://www.gavroche-thailande.com/actualites/culture/11087-thailande-le-saviez-vous-d-o-viens-tu-farang

En fait le mot est plus surement originaire des régions d'Asie centrale, désignant les individus venus de l'ouest. Il se serait répandu jusqu'en Thaïlande, avec les marchands venus d'Arabie et d'Inde.

A l'entrée du Wat Po, l'un des plus grands temples de Bangkok, on peut voir deux statues représentant des "farangs"

A l'entrée du Wat Po, l'un des plus grands temples de Bangkok, on peut voir deux statues représentant des "farangs"

Attention, en thai le mot "farang"  ฝรั่ง désigne également la goyave, un fruit "exotique" introduit ici justement par les marchands venus d'Europe.

De même, la pomme de terre, également introduite par les Européens, s'appelle ici "mann-farang"  มันฝรั่ง

Lire la suite

Le Festival Végétarien

3 Octobre 2016 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Fètes-Festivals-Cérémonies, #Cuisine-Gastronomie-Alimentation, #Tourisme-Découverte-Visites, #Bouddhisme-Croyances-Religions

Le "Festival végétarien" ou "Nine Emperor Gods Festival" a lieu en ce moment en Thaïlande (du 1er au 9 octobre).

Originaire de Chine, cette tradition taoiste est très suivie dans certaines régions de Thailande (une large partie de la population thaïe a des origines chinoises).

Pendant 10 jours, les participants se doivent de respecter 10 "commandements" -- ne pas manger de viande (bien sur !) ni œufs, ni lait, ni poisson, ni ail, ni épices -- ne pas tuer d'animaux -- ne pas pratiquer la ruse et l'hypocrisie -- ne pas frapper d'autres personnes, ni physiquement ni mentalement -- ne pas mentir, insulter ou parler de manière obscene -- ne pas toucher les personnes du sexe opposé -- ne pas consommer d'alcool ou de drogues -- ne pas s'adonner au jeu et aux paris -- ne pas porter de bijoux contenant des métaux ou du cuir -- ne pas partager de repas ni d'ustensiles de cuisine avec les personnes qui ne participent pas --

Le Festival Végétarien
Le Festival Végétarien
Le Festival Végétarien
Le Festival Végétarien
Le Festival Végétarien
Le Festival Végétarien
"Nam Pik" végétarien

Depuis quelques années, le festival est devenu très populaire en particulier chez les jeunes générations. C'est le cas de Ben et son compagnon qui vont donc observer un régime strictement végétarien pendant ces 10 prochains jours…

Au-delà de la tradition religieuse, cette pratique est surtout considérée comme bonne pour purifier le corps et l'esprit. Personellement, je ne m'y associerai pas, Noy non plus (bien qu'elle l'ai déjà pratiqué par le passé lorsqu'elle était en France) mais ça ne posera pas de problème pour autant, nous sommes entre gens tolérants et respectueux les uns des autres.

Bien sur, comme toujours en Thaïlande, l'aspect commercial n'est pas en reste !

Pendant ces 10 jours, les restaurants qui servent des plats végétariens se signaleront avec un drapeau ou un fanion de couleur jaune. Idem dans les magasins alimentaires.

Le Festival Végétarien
Le Festival Végétarien
Le Festival Végétarien

D'ailleurs, pendant la durée du festival, beaucoup d'enseignes et de chaines de restaurants mettent en avant les produits "Jeh" (végétarien) !

Le Festival Végétarien
Le Festival Végétarien
Le Festival Végétarien
Le Festival Végétarien
Le Festival Végétarien
Le Festival Végétarien
Le Festival Végétarien
Le Festival Végétarien
Le Festival Végétarien
Le Festival Végétarien

Ce festival a pris une dimension particulière sur l'ile de Phuket ou la communauté chinoise le celèbre depuis 1825.

Pour invoquer les dieux, les participants marchent sur le feu, se tatouent, se transpercent le corps de toutes sortes d'objet... lors de processions sanguinolentes. Hommes, femmes et adolescents sont comme en transe. Tout leur est bon pour se percer les chairs: aiguilles, rasoirs, sabres, mais aussi parapluies, antennes, bouts de ferraille en une surenchère chaque année toujours plus délirante.

Le tout sans souffrance apparente (?), sans hémorragie, ni autre conséquence désastreuse.

Ce spectacle ahurissant est réalisé par des citoyens ordinaires et non par des acteurs. Âmes sensibles s'abstenir…

Leurs parades colorées et bruyantes sont censées effrayer les mauvais esprits et complaire aux déités chinoises.

Beaucoup estiment que le festival végétarien a perdu de sa spiritualité originelle pour dégénérer en une compétition malsaine, entre spectacle gore et carnaval. Les touristes, eux, sont partagés entre répulsion et fascination.

Le Festival Végétarien
Le Festival Végétarien
Le Festival Végétarien
Le Festival Végétarien
Le Festival Végétarien
Le Festival Végétarien
Le Festival Végétarien
Lire la suite

Wat Sothon à Chachoengsao (2)

13 Septembre 2016 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Insolite, #Tourisme-Découverte-Visites, #Bouddhisme-Croyances-Religions

Traditionnellement les bouddhistes font des offrandes lorsqu'ils viennent au temple, sous forme de fleurs, de nourriture, de produits ménagers, etc… Elles sont généralement achetées sur place, au temple même ou sur les marchés alentours.

Ici, la spécialité locale est d'offrir… des œufs durs… !!

Donc tout autour du temple vous pouvez voir des marchands ambulants qui proposent des paniers remplis d'œufs durs que les fidèles iront offrir aux moines du Wat Sothon.

Wat Sothon à Chachoengsao (2)
Wat Sothon à Chachoengsao (2)
Wat Sothon à Chachoengsao (2)
Lire la suite

Wat Sothon à Chachoengsao

12 Septembre 2016 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Tourisme-Découverte-Visites, #Bouddhisme-Croyances-Religions, #Photos

Wat Sothon à ChachoengsaoWat Sothon à Chachoengsao

De son nom complet le Wat Sothon Wararam Worawihan est un superbe et immense temple bouddhiste situé à Chachoengsao.

Très populaire en Thaïlande, il est le deuxième temple le plus visité après le Wat Phra Kaew (Temple du Bouddha d'émeraude à Bangkok). Il renferme une image sacrée de Bouddha appelée Phra Phutthasothon, une des plus vénérées en Thaïlande.

La foule y est dense pour y prier et y faire des vœux, particulièrement le week-end.

Wat Sothon à Chachoengsao
Wat Sothon à Chachoengsao
Wat Sothon à Chachoengsao
Wat Sothon à Chachoengsao
Wat Sothon à Chachoengsao
Wat Sothon à Chachoengsao

Construit au XVIIe siècle, c'est l'un des plus grand temple bouddhiste au monde. Le batiment est richement décoré, murs et colonnes recouverts de marbre gris, statues couvertes d'or.

La salle principale est surmontée d'une immense coupole représentant une constellation céleste. Ce serait (?) la plus grande salle d'ordination de moines du monde.

Wat Sothon à Chachoengsao
Wat Sothon à Chachoengsao
Wat Sothon à Chachoengsao
Wat Sothon à Chachoengsao
Wat Sothon à Chachoengsao
Wat Sothon à Chachoengsao
Wat Sothon à Chachoengsao
Wat Sothon à Chachoengsao
Wat Sothon à Chachoengsao
Wat Sothon à Chachoengsao

Dans une salle adjacente au temple (également très fréquentée), on peut voir des danses traditionelles, acheter des amulettes, des fleurs, des offrandes...

Wat Sothon à Chachoengsao
Wat Sothon à Chachoengsao
Wat Sothon à Chachoengsao
Wat Sothon à Chachoengsao
Wat Sothon à Chachoengsao
Wat Sothon à Chachoengsao
Lire la suite

Mae Klong - Le train dans le marché

10 Septembre 2016 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Tourisme-Découverte-Visites, #Photos, #Insolite

Mae Klong - Le train dans le marché

A Samut Songkhram, (230 km à l'ouest de Rayong, après Bangkok), il y a un marché un peu particulier dans le quartier de Mae Klong. En fait ce marché (en plein centre-ville) est installé de part et d'autre d'une voie ferrée… au plus proche des rails !

Mae Klong - Le train dans le marché
Mae Klong - Le train dans le marché
Mae Klong - Le train dans le marché
Mae Klong - Le train dans le marché
Mae Klong - Le train dans le marché
Mae Klong - Le train dans le marché

Cela oblige les vendeurs à un ballet bien ordonné pour reculer leurs étals quelques minutes avant l'arrivée du train (très ponctuel d'après ce qu'ils m'ont dit !)

Mae Klong - Le train dans le marché
Mae Klong - Le train dans le marché
Mae Klong - Le train dans le marché
Mae Klong - Le train dans le marché
Mae Klong - Le train dans le marché
Mae Klong - Le train dans le marché
Mae Klong - Le train dans le marché
Mae Klong - Le train dans le marché

Les étals sont montés sur roulettes et coulissent sur des petits rails perpendiculaires à la voie ferrée et les baches sont repliées, suffisamment en retrait pour laisser passer le train.

Tout ça est parfaitement ordonné et les locaux sont plus perturbés par les nombreux touristes agglutinés pour prendre des photos que par le train lui-même

Mae Klong - Le train dans le marché
Mae Klong - Le train dans le marché
Mae Klong - Le train dans le marché
Mae Klong - Le train dans le marché
Mae Klong - Le train dans le marché
Mae Klong - Le train dans le marché

La ligne est peu fréquentée, 3 allers-retours par jour faisant la liaison entre Thonburi (la 2ème gare de Bangkok) et Samut Songkhram. Les trains sont courts certes (3 ou 4 voitures) mais 6 fois par jour, ils traversent littéralement le marché, frôlant les étals !!

Mae Klong - Le train dans le marché
Mae Klong - Le train dans le marché
Mae Klong - Le train dans le marché
Mae Klong - Le train dans le marché
Mae Klong - Le train dans le marché

Il faut tout réinstaller juste après le passge du train (cela ne prend que quelques minutes).

Mae Klong - Le train dans le marché
Mae Klong - Le train dans le marché
Mae Klong - Le train dans le marché
Mae Klong - Le train dans le marché
Mae Klong - Le train dans le marché

Car Mae Klong c'est avant tout un grand marché, typiquement thai qui s'étire sur plusieurs centaines de metres.

On y croise des ménagères choisissant fruits, légumes, viandes, poissons, "nam pik", etc... des employés venus chercher leur repas du midi... des écoliers qui dégustent une glace à l'eau ou un gateau à la crème...

Mae Klong - Le train dans le marché
Mae Klong - Le train dans le marché
Mae Klong - Le train dans le marché
Mae Klong - Le train dans le marché
Mae Klong - Le train dans le marchéMae Klong - Le train dans le marché
Lire la suite

Chantaburi

6 Septembre 2016 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Tourisme-Découverte-Visites, #News perso-Famille, #Photos, #Cuisine-Gastronomie-Alimentation

Nous avons fait un tour à Chantaburi, une (grande) ville à environ 120km de Rayong en allant vers la frontière cambodgienne. Une sorte de retour aux sources pour Noy puisqu'elle a passé une partie de son adolescence dans cette région.

La principale attraction de la ville est le grand parc en centre ville où se trouve la statue du King Taksin (1734-1782) à qui les thais vouent un véritable culte.

Chantaburi
Chantaburi
Chantaburi
Chantaburi

Nous y étions déjà passés avec Ben… en 1987 !!

L'occasion était trop belle de refaire des photos au même endroit !!

1987 - 2016.... les mêmes, 29 ans plus tard...1987 - 2016.... les mêmes, 29 ans plus tard...
1987 - 2016.... les mêmes, 29 ans plus tard...1987 - 2016.... les mêmes, 29 ans plus tard...

1987 - 2016.... les mêmes, 29 ans plus tard...

Depuis longtemps une plaque tournante du commerce des pierres précieuses (aujourd'hui d'importation), Chantaburi est surtout connue pour être la capitale du "durian", ce fruit si particulier dont la plupart des thais raffolent (sauf Noy !)… Je vous en reparlerai à l'occasion.

En fait toute la région, de Rayong jusqu'à Trat (voir ma page "Cartographie") est réputée pour sa production abondante de toutes sortes de fruits. Les marchés et les étals regorgent de durian donc mais aussi de ramboutans, de mangoustans, de fruits du dragon, de jacquiers, de longanes, de "chompoo", de "salak"…

On trouve les fruits frais bien sur mais aussi séchés, au sirop, en confitures… en chips… (je vous recommande les chips de durian !)

un festival de couleurs et de saveurs...
un festival de couleurs et de saveurs...
un festival de couleurs et de saveurs...
un festival de couleurs et de saveurs...
un festival de couleurs et de saveurs...

un festival de couleurs et de saveurs...

Lire la suite

Les fleurs de lotus (Dok Bua Louang)

3 Septembre 2016 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Fleurs-Fruits, #Photos, #Tourisme-Découverte-Visites

Les fleurs de lotus sont très répandues en Thailande.

Emblématiques du bouddhisme, on en trouve sur tous les marchés, dans les temples et dans beaucoups de logements thais.

Les fleurs de lotus (Dok Bua Louang)Les fleurs de lotus (Dok Bua Louang)
Les fleurs de lotus (Dok Bua Louang)
Les fleurs de lotus (Dok Bua Louang)Les fleurs de lotus (Dok Bua Louang)

Nous avons derrière notre jardin un champ inondé ou poussent des milliers de pieds de lotus (car c'est une plante aquatique) et nous voyons régulièrement des personnes venir les récolter. L'activité est plus intense à l'approche des fetes bouddhistes ou royales mais la productivité (naturelle) de ces fleurs est telle que les boutons réapparaissent toujours plus nombreux en quelques jours.

Les fleurs de lotus (Dok Bua Louang)
Les fleurs de lotus (Dok Bua Louang)
Les fleurs de lotus (Dok Bua Louang)
Les fleurs de lotus (Dok Bua Louang)
Les fleurs de lotus (Dok Bua Louang)
Les fleurs de lotus (Dok Bua Louang)

Elles sont généralement de couleur blanche, plus rarement rose/violet, mais en fait on les voit le plus souvent fermées sous la forme d'un (énorme) bouton de couleur verte car elles sont récoltées et doivent etre offertes avant d'être ouvertes. Les fleurs déjà ouvertes ne sont pas récoltées… sauf exceptionnellement quand Noy fait une demande spéciale…

Pour confectionner un bouquet conforme à la sophistication thaie, il convient de replier les pétales une à une...

Les fleurs de lotus (Dok Bua Louang)
Les fleurs de lotus (Dok Bua Louang)
Les fleurs de lotus (Dok Bua Louang)
Les fleurs de lotus (Dok Bua Louang)
Les fleurs de lotus (Dok Bua Louang)

Mais les fleurs de lotus ne sont pas seulement utilisées comme offrandes ou ornements…

A l'intérieur des fleurs se cachent :

Les fleurs de lotus (Dok Bua Louang)
Les fleurs de lotus (Dok Bua Louang)
Les fleurs de lotus (Dok Bua Louang)
Les fleurs de lotus (Dok Bua Louang)
Les fleurs de lotus (Dok Bua Louang)
Lire la suite
<< < 10 20 30 40 41 42 43 44 45 46 47 48 > >>