Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Noy et Gilbert en Thaïlande

tourisme-decouverte-visites

La Thaïlande sur ARTE

28 Mai 2017 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Actualité, #Culture-Musique-Loisirs-Passions, #Tourisme-Découverte-Visites

Pour vous qui lisez ce blog régulièrement ou occasionnellement, je peux vous conseiller cette semaine de regarder ARTE (en France) pour voir de belles images...

3 documentaires (produits par la BBC) sont programmés. 

Filmés dans des régions différentes de la notre, vous y découvrirez d'autres aspects de la Thaïlande que ceux que j'évoque ici... preuve s'il le fallait que ce pays est passionnant à plus d'un titre !

 

Lundi 29 mai à 19h00 - Iles et plages du Sud
Mardi 30 mai à 19h00 - Les forêts centrales
Mercredi 31 mai à 19h00 - Les montagnes du Nord
Lire la suite

Sai Ngam

27 Mai 2017 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Tourisme-Découverte-Visites, #Photos, #Bouddhisme-Croyances-Religions

Sai Ngam

Je vous ai déjà parlé de Phimaï, une petite ville de l'Isaan et de son superbe centre historique (http://lopezthai.over-blog.com/2017/01/phimai-isaan-2.html)

En périphérie, au bord de la rivière Mun ( แม่น้ำมูล , prononcez "Mae Nam Moon") , se situe le village de Sai Ngam ( ไทรงาม ), avec son immense parc dont l'endroit le plus original est une petite île sur un étang qui accueille l'un des plus grands figuier banian d'Asie.

Ses racines et ramifications ont créé une véritable foret, qui a été aménagée pour permettre aux visiteurs de se reposer et de déambuler au milieu des troncs et des branches dont les frondaisons forment comme une immense tonnelle.

Sai Ngam
Sai Ngam
Sai Ngam
Sai Ngam
Sai Ngam
Sai Ngam
Sai Ngam

Le banian est l'un des arbres sacrés du bouddhisme. 

Bouddha aurait atteint l’éveil sous "l'arbre de la Bodhi" ("Bodhi tree" en anglais), un figuier banian, considéré depuis par les bouddhistes comme "l’arbre de la connaissance suprême" ou également "l'arbre de la sagesse".

 

 

De nombreux troncs ou branches sont entourés de rubans multicolores et couverts de fleurs pour marquer leur caractère sacré.

Sai Ngam
Sai Ngam
Sai Ngam
Sai Ngam
Sai Ngam
Sai Ngam
Sai Ngam

Comprenez bien que tous ces troncs et branches entremêlés ne sont en fait qu'un seul et même arbre !

Au delà de l’histoire sacrée, le banian est un arbre étonnant.

Un banian peut apparaître si un oiseau mangeur de figue dépose sa graine sur un autre arbre qui va lui servir de tuteur. Progressivement, le banian va l’entourer, l’enserrer au point de le faire disparaître… d’où son autre nom (en Inde) de "figuier étrangleur".

Autre particularité : il émet des racines aériennes depuis ses branches, qui se développent en pleines tiges une fois qu'elles touchent terre, ce qui permet à l'arbre de se répandre dans un grand secteur. Sa croissance est extraordinaire : il peut avoir jusqu'à 350 gros troncs et 3 000 petits couvrant ainsi plusieurs hectares.

Plusieurs petits autels sont aménagés consacrés à des divinités bouddhistes ou à leur bestiaire...
Plusieurs petits autels sont aménagés consacrés à des divinités bouddhistes ou à leur bestiaire...
Plusieurs petits autels sont aménagés consacrés à des divinités bouddhistes ou à leur bestiaire...
Plusieurs petits autels sont aménagés consacrés à des divinités bouddhistes ou à leur bestiaire...

Plusieurs petits autels sont aménagés consacrés à des divinités bouddhistes ou à leur bestiaire...

Comme nous sommes ici dans un milieu aquatique, on y croise aussi grenouilles, escargots,... et moustiques !...

Vu également à Sai Ngam :

Lire la suite

Pattaya Seafood Festival

7 Mai 2017 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Cuisine-Gastronomie-Alimentation, #Fètes-Festivals-Cérémonies, #Tourisme-Découverte-Visites

Pattaya Seafood Festival
Pattaya Seafood Festival
Pattaya Seafood Festival
Pattaya Seafood Festival
Pattaya Seafood Festival

Ce week-end s'est tenu le "Pattaya Seafood Festival", appellation un peu pompeuse me semble t-il...

En fait de festival, c'est une sorte de foire gastronomique qui se déroule sur la plage centrale de Pattaya. Des dizaines de stands sont installés sur le trottoir qui proposent toutes sortes de nourritures.

Il y a beaucoup de poissons et fruits de mer bien sur, mais pas exclusivement, on y trouve à peu près tous les échantillons de la "street food" thaïlandaise : plats cuisinés, soupes, brochettes, crèpes, gateaux, fruits,...

Tout est à emporter pour déguster sur le pouce ou à la maison si l'on veut un peu plus de confort et de tranquilité.

Pattaya Seafood Festival
Pattaya Seafood Festival
Pattaya Seafood Festival
Pattaya Seafood Festival
Pattaya Seafood Festival
Pattaya Seafood Festival
Pattaya Seafood Festival

Un grand espace est aménagé sur la plage avec une scène de concert. On peut s'y installer sur de petites tables pour pique-niquer avec les poissons ou fruits de mer que l'on aura préalablement choisis et qui sont grillés au barbecue.

Pattaya Seafood Festival
Pattaya Seafood Festival
Pattaya Seafood Festival
Pattaya Seafood Festival
Pattaya Seafood Festival
Pattaya Seafood Festival
Pattaya Seafood Festival

C'est une ballade sympa pour finir la journée, mais globalement c'est un peu "attrape-touriste" (y compris thaïs, venus en nombre de Bangkok pour le weekend).

Coté cuisine, il n'y a rien d'exceptionnel, les prix sont assez élevés... On peut trouver largement aussi bon, beaucoup plus authentique et bien moins cher... dans les restaurants de plein air, ou simplement sur les trottoirs et les marchés... un peu partout en fait !

Lire la suite

Savez vous ce que c'est ? (8)

30 Avril 2017 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Fleurs-Fruits, #Photos, #Tourisme-Découverte-Visites

cliquez sur les photos pour agrandircliquez sur les photos pour agrandircliquez sur les photos pour agrandir

cliquez sur les photos pour agrandir

Savez vous ce que c'est ? (8)
Savez vous ce que c'est ? (8)
Savez vous ce que c'est ? (8)
Savez vous ce que c'est ? (8)

Ces plantes sont des orchidées sauvages...

En Thaïlande (comme en Europe), les orchidées que l'on voit dans les parcs, les jardins, sur les marchés aux fleurs sont des plantes hybrides, greffées dans des pépinières ("orchid farms" comme on les appelle ici), et le plus souvent cultivées hors sol.

Il faut aller dans des endroits plus reculés pour voir des orchidées sauvages, ici dans un parc forestier à proximité de Ban Phue en Isaan.

Savez vous ce que c'est ? (8)
Savez vous ce que c'est ? (8)

A l'état naturel, ces plantes poussent souvent accrochées aux branches de certains arbres ou sur des promontoires rocheux, jamais au grand soleil. Les fleurs sont souvent petites et peu nombreuses; il n'est pas très facile de les identifier pour un oeil non averti...

Savez vous ce que c'est ? (8)
Savez vous ce que c'est ? (8)
Savez vous ce que c'est ? (8)
Savez vous ce que c'est ? (8)
Savez vous ce que c'est ? (8)
Savez vous ce que c'est ? (8)
Savez vous ce que c'est ? (8)
Savez vous ce que c'est ? (8)
cliquez sur les photos pour agrandircliquez sur les photos pour agrandir

cliquez sur les photos pour agrandir

Et parfois, en levant les yeux... un superbe bouquet apparaît...

cliquez sur les photos pour agrandircliquez sur les photos pour agrandir

cliquez sur les photos pour agrandir

Savez vous ce que c'est ? (8)
Savez vous ce que c'est ? (8)
Savez vous ce que c'est ? (8)
Savez vous ce que c'est ? (8)
Savez vous ce que c'est ? (8)
Savez vous ce que c'est ? (8)
Lire la suite

Ratchaphruek - La fleur nationale de Thaïlande

26 Avril 2017 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Fleurs-Fruits, #Photos, #Parlons Thaï, #Tourisme-Découverte-Visites

cliquez sur les photos pour agrandircliquez sur les photos pour agrandir
cliquez sur les photos pour agrandircliquez sur les photos pour agrandir

cliquez sur les photos pour agrandir

Les français appellent cet arbre le "cassier", les anglais lui donnent le nom plus poétique de "golden shower tree" (arbre de la douche dorée), son nom latin est "cassia fistula"...

Son nom thaïlandais est :  ราชพฤกษ์ (prononcez "Ratchaphruek") ce qui signifie "plante royale"ราช = royal / พฤกษ์ = plante )

Le jaune étant la couleur représentative des deux plus importantes institutions du pays : le Bouddhisme et la Royauté, sa fleur est considérée comme la fleur nationale de Thaïlande.

De plus, le pollen du cassier semble former le chiffre 9 en écriture thaïe, un chiffre porte-bonheur, également lié au roi Bhumibol (décédé en octobre 2016) qui était le 9ème roi de la dynastie des Chakri : Rama IX.

Enfin, certains aiment à dire que les cassiers, qui ont la particularité de fleurir tous en même temps, symbolisent l’unité et l’harmonie du peuple thaï. Des caractéristiques qui fascinent les thaïs, et en font un arbre très particulier à leur yeux...

Ratchaphruek - La fleur nationale de Thaïlande
Ratchaphruek - La fleur nationale de Thaïlande
Ratchaphruek - La fleur nationale de Thaïlande
Ratchaphruek - La fleur nationale de Thaïlande
Ratchaphruek - La fleur nationale de Thaïlande
Ratchaphruek - La fleur nationale de Thaïlande

L'arbre, à feuilles caduques, est originaire d'Inde et mesure de 10 à 15 mètres de hauteur.

Peu exigeant en ce qui concerne la nature du sol, résistant à la sécheresse, aux intempéries et à la pollution, on en trouve beaucoup en bord de route, dans les parcs et les jardins.

Présent partout en Thaïlande, il est très répandu en Isaan, particulièrement dans la région de Khon Kaen... au point de former de splendides haies jaunes sur certains tronçons de route en cette saison.

 

Ratchaphruek - La fleur nationale de Thaïlande
Ratchaphruek - La fleur nationale de Thaïlande
Ratchaphruek - La fleur nationale de Thaïlande
Ratchaphruek - La fleur nationale de Thaïlande
Ratchaphruek - La fleur nationale de Thaïlande
Ratchaphruek - La fleur nationale de Thaïlande

Dans la langue locale (proche du laotien), la fleur est ici appelée ดอกคูน (prononcez "Dok Khoun"), ce qui se traduirait par "cocon de fleur".

Elle est largement utilisée comme élément de décoration  pour les processions de Songkran et il est de tradition d'en mettre sur sa voiture et à l'entrée de la maison.

Etant donné que ces arbres sont en pleine floraison à cette période de l'année, les thaïs la considèrent (aussi) comme la fleur du nouvel an (le "songkran").

Ratchaphruek - La fleur nationale de Thaïlande
Ratchaphruek - La fleur nationale de Thaïlande
Ratchaphruek - La fleur nationale de Thaïlande
Ratchaphruek - La fleur nationale de Thaïlande
Ratchaphruek - La fleur nationale de Thaïlande
Ratchaphruek - La fleur nationale de Thaïlande
Ratchaphruek - La fleur nationale de Thaïlande

Et puis (sans vexer personne !), je trouve que ces bouquets jaunes au bout des branches rappellent un peu les mimosas d'Aquitaine... non ? (le parfum en moins bien sur !).

Ratchaphruek - La fleur nationale de Thaïlande
Ratchaphruek - La fleur nationale de Thaïlande
Ratchaphruek - La fleur nationale de Thaïlande
Ratchaphruek - La fleur nationale de Thaïlande
Ratchaphruek - La fleur nationale de Thaïlande
Ratchaphruek - La fleur nationale de Thaïlande

Par contre, une fois la floraison terminée, les arbres sont beaucoup moins élégants... portant de longues gousses noires contenant leurs graines.

 

Considéré comme un arbre de bon augure, le "Ratchaphruek" était l'emblème de la plus grande exposition florale jamais réalisée en Thaïlande, en 2006-2007 à Chiang Mai. La manifestation a accueilli près de 3,8 millions de visiteurs et le site a été reconverti en un parc ouvert au public : The Royal Flora Ratchaphruek Garden

Lire la suite

Un p'tit resto ? (2)

11 Avril 2017 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Cuisine-Gastronomie-Alimentation, #Tourisme-Découverte-Visites, #Photos, #Parlons Thaï

Voici la suite de cet article :

Nous avions découvert ce "petit restau typiquement thaïlandais comme je les aime" lors de notre toute première visite à Takian Tiah ( http://lopezthai.over-blog.com/cartographie.html ) donc avant d'acheter notre maison et sans savoir à l'époque que nous allions nous installer ici (c'est vraiment tout à coté de notre lotissement, seul un champ de manioc nous en sépare !)

Nous n'y sommes pas retournés très souvent car il n'est ouvert que le midi... Par contre c'est toujours un plaisir d'aller goûter cette cuisine à la fois traditionnelle, originale, variée,... juste délicieuse en fait !

 

 

Un p'tit resto ? (2)Un p'tit resto ? (2)
Un p'tit resto ? (2)Un p'tit resto ? (2)

Nous l'avons fait découvrir à Por et Benk, des amis thaïlandais qui habitent dans le même lotissement que nous et ce fut l'occasion (à nouveau) d'un très bon repas...

Au menu :

ปลาหมึกน้ำดำ "Pamuk Nam Dam" soit "Calamars en sauce noire"

ไข่เจียวหมูสับ "Khai Jiao Moo Sap" soit "Omelette au porc haché"

ไก่ผัดเผ็ดกาลามะพร้าว "Khai Pad Pet Kala Maphaow" soit "Poulet épicé sauté aux lamelles de noix de coco"

ไก่ต้มระกำ "Khai Tom Lakham" soit "Soupe de poulet aux lakham" 

ไก่ทอดเกลือ "Khai Tod Khua" soit "Poulet frit au sel"

 

 

(je vous reparlerai des "Lakham"...)
(je vous reparlerai des "Lakham"...)
(je vous reparlerai des "Lakham"...)
(je vous reparlerai des "Lakham"...)
(je vous reparlerai des "Lakham"...)

(je vous reparlerai des "Lakham"...)

Voici le lien vers une autre vidéo Youtube (en anglais cette fois), toute récente et qui met à nouveau à l'honneur la cuisine du ร้าน ลุงเรียง & ป้ามาลี  (Rung lien pa malee)

Lire la suite

Phimai en Isaan

8 Avril 2017 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Tourisme-Découverte-Visites, #Histoire, #Photos

Phimai en Isaan

Phimaï  ( พิมาย ) est une petite ville à environ 50 km au nord de Nakhon Ratchasima, qui abrite un centre historique remarquable : le Prasat Hin Phimai, le plus grand temple khmer de Thaïlande.

Le mot "Prasat" désigne précisément, une demeure royale  ou bien un bâtiment où sont entreposés des reliques sacrés, et destiné à honorer les divinités bouddhistes ou hindoues.

Phimai en Isaan
Phimai en Isaan
Phimai en Isaan
Phimai en Isaan
Phimai en Isaan
Phimai en Isaan
Phimai en Isaan
Phimai en Isaan
Phimai en Isaan
Phimai en Isaan

Cet ancien palais/temple, édifié au XIème siècle de notre ère, alors que la région faisait partie du royaume khmer, a servi de modèle pour la construction du futur Angkor Wat.

Du XIème au XIIIème siècles, période de grande propérité pour la ville, plusieurs rois khmers de la dynastie Mahidharapura y ont habité, en continuant à construire plusieurs batiments religieux jusquà en faire le plus grand sanctuaire du bouddhisme Mahayana.

 

A la suite du déclin de l'empire khmer, la ville changea de nom de Vimaya à Phimai. Rattachée au royaume d'Ayutthaya, elle devint le centre administratif de la région de l'Isaan

Au XVIIème siècle, sous le règne du roi Narai, Phimaï perdit ce statut au profit de Nakhon Ratchasima.

Au XVIIIème siècle, lors de l'invasion birmane, une armée fut mobilisée à Phimai pour rétablir l'indépendance du royaume d'Ayutthaya.

Phimai en Isaan
Phimai en Isaan
Phimai en Isaan
Phimai en Isaan
Phimai en Isaan
Phimai en Isaan
Phimai en Isaan
Phimai en Isaan
Phimai en Isaan
Phimai en Isaan
Phimai en Isaan
Phimai en Isaan

Après plusieurs siècles à l'abandon, le site fut redécouvert dans les années 1880-1890 par des équipes d'archéologues dirigées par des français, Messieurs Aymonnier puis Lunet de Lajonguière.

Le palais est situé en plein centre ville, facile d'accès, pas trop étendu, très bien entretenu et le petit musée attenant est bien documenté et très instructif.

 

Voici une vue aérienne de l'ensemble du site.

<=====

Voici un lien vers un website (en anglais) où le site de Phimaï est reconstitué en images de synthèse :

Pour vous repérer : 

Cartographie (rubrique Isaan) : http://lopezthai.over-blog.com/cartographie.html

à propos du Roi Naraï, voir : http://lopezthai.over-blog.com/2017/03/160-ans-de-relations-diplomatiques-franco-thailandaises.html

Et juste à coté de Phimaï, un autre endroit étonnant, à ne pas manquer : Sai Ngam

----------------------------------------------------------------------------------

Sur ce site et dans la ville se tient chaque année un superbe festival :

Lire la suite

La Thaïlande se prépare à célébrer le nouvel an (Songkran)

2 Avril 2017 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Fètes-Festivals-Cérémonies, #Tourisme-Découverte-Visites, #Actualité, #Bouddhisme-Croyances-Religions

Songkran se fête du 13 au 15 avril.

Déterminé à l'origine par le calendrier lunaire, สงกรานต์ , prononcez "Songkran", le nouvel an thaïlandais est la fête la plus importante du pays.

Les rituels bouddhistes traditionnels sont accomplis dans tous les temples et tous les foyers du pays mais ils alternent aussi avec des moments de pur délire, et c'est quasiment toute une semaine qui sera consacrée au "sanuk" (amusement).

Dans toutes ces festivités, le point commun incontournable est l'eau.

 

La Thaïlande se prépare à célébrer le nouvel an (Songkran)
La Thaïlande se prépare à célébrer le nouvel an (Songkran)
La Thaïlande se prépare à célébrer le nouvel an (Songkran)
La Thaïlande se prépare à célébrer le nouvel an (Songkran)
La Thaïlande se prépare à célébrer le nouvel an (Songkran)
La Thaïlande se prépare à célébrer le nouvel an (Songkran)
La Thaïlande se prépare à célébrer le nouvel an (Songkran)

Songkran étant donc (aussi) la fête de l'eau, la tradition veut que l'on s'asperge mutuellement... 

Et absolument tout le monde s'y met !!

😄  « This is Thaïland ! »  😄

La Thaïlande se prépare à célébrer le nouvel an (Songkran)
La Thaïlande se prépare à célébrer le nouvel an (Songkran)
La Thaïlande se prépare à célébrer le nouvel an (Songkran)
La Thaïlande se prépare à célébrer le nouvel an (Songkran)
La Thaïlande se prépare à célébrer le nouvel an (Songkran)
La Thaïlande se prépare à célébrer le nouvel an (Songkran)
La Thaïlande se prépare à célébrer le nouvel an (Songkran)
La Thaïlande se prépare à célébrer le nouvel an (Songkran)
La Thaïlande se prépare à célébrer le nouvel an (Songkran)
La Thaïlande se prépare à célébrer le nouvel an (Songkran)
La Thaïlande se prépare à célébrer le nouvel an (Songkran)
La Thaïlande se prépare à célébrer le nouvel an (Songkran)
La Thaïlande se prépare à célébrer le nouvel an (Songkran)
La Thaïlande se prépare à célébrer le nouvel an (Songkran)
La Thaïlande se prépare à célébrer le nouvel an (Songkran)
La Thaïlande se prépare à célébrer le nouvel an (Songkran)
La Thaïlande se prépare à célébrer le nouvel an (Songkran)

A tous les coins de rue, dans les villes aussi bien que les plus petits villages, jeunes et moins jeunes utilisent tout ce qui peut mouiller (pistolets à eau, tuyaux d'arrosage, seaux, bassines, casseroles...). Toujours en s'amusant, on pourra aussi se badigeonner avec de la poudre de talc... La frénésie est telle que l'on assiste à de véritables batailles rangées, parfois agrémentées de "mousse party" et qui peuvent durer des heures.

Tout ça reste très bon enfant, il faut juste accepter de se prêter au jeu et prévoir une tenue que l'on ne craindra pas de mouiller !

Divers festivals et défilés sont organisés dans tout le pays, parfois à dates décalées et avec des traditions locales spécifiques :

  • à Bangkok l' "Amazing Songkran Festival Experience" débutera dès le 8 avril
  • à Khon Kaen (en Isaan), du 5 au 15 avril, le festival de Songkran est le plus important dans le Nord-Est de la Thaïlande
  • dans la ville frontalière de Mukdahan (également en Isaan), le "4 Indochinese Countries Songkran Festival" aura lieu du 13 au 15 avril. Cette grande fète transfrontalière célébrant les traditions de quatre pays de la grande région du sous-Mékong (Thaïlande, Laos, Vietnam et Chine) se déroulera autour du pont de l’amitié Thai-Lao sur le Mékong
  • à l'ouest du pays, Kanchanaburi a ses propres traditions de Songkran dont le point d’orgue est la procession d’une bougie en cire d'abeille spectaculaire (13 & 14 avril)
  • dans le Sud du pays, le "Midnight Songkran" aura lieu du 11 au 15 avril dans le centre-ville de Hat Yai

  • à Chiang Mai (nord de la Thaïlande) le Songkran Festival, aussi appelé appelé "Prapeni Pi Mai Mueang", dure du 12 au 17 avril.

 

 

 

 

  • à Phra Pradaeng (province de Samut Prakan), les cérémonies et traditions du Nouvel An (procession florale spectaculaire, défilé des populations locales Mon dans leurs tenues traditionnelles) sont très différentes de celles du reste du pays et ont lieu du 21 au 23 avril.

 

 

  • à Pattaya, les festivités de Songkran se concentrent principalement le 18 avril, journée délirante pendant laquelle toute la ville est livrée aux hordes d'arroseurs... arrosés !

     

Plus de 2 semaines avant l'échéance, on trouve de quoi s'équiper dans tous les magasins !

 

Traditionnellement, lorsqu'ils bénéficient de jours fériés (voir http://lopezthai.over-blog.com/2016/12/jour-ferie.html), beaucoup de thaïlandais s'arrangent pour rentrer "au village". Songkran ne fait pas exception, au contraire !

Les trains sont bondés, les bus pris d'assaut et les bouchons (encore plus) interminables dans tout le pays !

Dans son aspect moins réjouissant, cette période est aussi propice à tous les excès (d'alcool en particulier) et malheureusement, on enregistre tous les ans un nombre élevé d'accidents, d'agressions, de bagarres,...

Lire la suite
<< < 10 20 30 40 41 42 43 44 45 46 47 48 > >>