Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Noy et Gilbert en Thaïlande

tourisme-decouverte-visites

Surin

27 Novembre 2020 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Tourisme-Découverte-Visites, #Histoire

SurinSurin

 

Surin สุรินทร์,

capitale de la province du même nom, est une ville située au sud de l'Isaan, à environ 60 km de la frontière cambodgienne.

Elle connut une première période de prospérité durant l'ère Dvaravati (entre le 7ème et 13ème siècle), lorsque la région faisait partie de l'empire Khmer. De nombreux vestiges de style khmer sont visibles dans la province, de même que dans tout le sud de l'Isaan. 

Après la chute de l'empire Khmer et plusieurs siècles en désuétude, c'est au 18ème siècle que la ville retrouva son importance sous l'impulsion d'un notable local nommé Chiang Pum.

 

La légende (?) dit que celui-ci offrit un éléphant blanc au futur roi Rama 1er et qu'en reconnaissance il reçut le titre de "Luang Surin Phakdi". Devenu roi, Rama 1er le nomma gouverneur de la province.

C'est en 1763 que fut "re-fondée" la ville sur son emplacement actuel (à environ 15km du village d'origine) et en 1786, le nom de la ville fut changée en Surin, en l'honneur de son gouverneur.

Surin
Surin
Surin
Surin
Surin
Surin

 

Considéré comme le héros de la ville, la statue de

Phraya Surin Phakdi Si Narong Chang Wang (Phu)
(son nom complet)
อนุสาวรีย์พระยาสุรินทรภักดีศรีณรงค์จางวาง (ปุม)

est installée sur un rond-point au centre-ville.

<<<< C'est un lieu de recueillement pour les visiteurs et de rassemblement pour les principaux événements organisés à Surin.

-----------------------------------------------------------------------------------------------

Autoproclamée "monde des éléphants", la province de Surin est largement associée à l'image des éléphants.

(ces statues et cette bannière sont installées au centre-ville de Surin)

Domestiqués depuis plusieurs siècles, des centaines (milliers ?) d'éléphants vivent dans la région, particulièrement à Ban Taklang, le "village des éléphants".

Depuis qu'ils ne sont plus utilisés aux travaux en forêt, ils sont devenus des attractions touristiques... pas forcément très recommandables. Leur "exploitation" suscite de fortes critiques (surtout en Europe) de la part des défenseurs de la cause animale qui font état de maltraitance.

-----------------------------------------------------------------------------------------------

 

L'autre monument emblématique de Surin est le "pilier de la ville" dénommé

San Lak Muang Surin 

ศาลหลักเมือง สุรินทร์

 

Bien que moderne et achevé récemment, le bâtiment reprend le style khmer caractéristique des "prasat" que l'on retrouve par exemple sur les sites de Phimai ou de Phanom Rung.

Surin
Surin
Surin
Surin
Surin
Surin
Surin
Surin
Surin
Surin
Surin
Surin

La salle abritant le pilier est décorée de peintures représentant des personnages mythologiques...

...présents également sur les portes.

Surin
Surin
Surin
Surin
Surin
Surin
Surin
Surin

Ce n'est qu'en 1968 que ce bâtiment fut construit et précédemment, le "pilier de la ville" était abrité dans un petit pavillon chinois.

 

Le pilier actuel, provenant de la province de Kanchanaburi, y a été installé le 25 mars 1974 lors d'une cérémonie présidée par le roi Rama IX.

 

Il s'agit d'un tronc de cassier surmonté d'une tête de Bouddha à 4 visages.

 

Lire la suite

On y revient... dans la province de Buriram.

22 Novembre 2020 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Tourisme-Découverte-Visites, #Cuisine-Gastronomie-Alimentation

Lorsque nos balades nous emmènent dans la province de Buriram, il y a deux adresses où nous avons pris nos habitudes.

-------------------------------------------------------------------------------------------------

  • ร้านแม่พร โนนดินแดง prononcez "Lan Mae Phon Non Din Daeng".

 

Pour nous restaurer après quelques heures de route, faisons halte dans l’une de ces nombreuses gargotes que l’on trouve au bord des routes thaïlandaises.

En l’occurrence, ce restaurant est situé précisément à :

Non Din Daeng sur la route 308,

qui relie Nangrong (province de Buriram) 
à 
Aranyaprathet (province de Sa Kaeo).

L’ambiance est familiale et nous sommes toujours très bien reçus par Sawvii et sa sœur.

La cuisine est typique de l’Isaan (som-tam, laarb, poulet barbecue, poissons en croute de sel,…)… et donc plutôt (très) épicée… mais il est tout à fait possible de demander "mai saï phrik maak" ("ne mettez pas trop de piment"). 

On y revient... dans la province de Buriram.
On y revient... dans la province de Buriram.
On y revient... dans la province de Buriram.
On y revient... dans la province de Buriram.
On y revient... dans la province de Buriram.
On y revient... dans la province de Buriram.
On y revient... dans la province de Buriram.
On y revient... dans la province de Buriram.
On y revient... dans la province de Buriram.
On y revient... dans la province de Buriram.
On y revient... dans la province de Buriram.
On y revient... dans la province de Buriram.

Ici le lien vers leur page Facebook (tout en thaï).

-------------------------------------------------------------------------------------------------


Et pour dormir, arrêtons nous à Nang Rong, un point de départ idéal pour visiter la région, particulièrement le parc historique de Phanom-Rung distant de moins de 20km.

Autre visite intéressante : le Wat Khun Kong

 

 

  • นางรองการ์เด้นโฮม รีสอร์ท
    Nang Rong Garden Home

 

On est ici en dehors du centre-ville et il faut reconnaître que l’endroit n’est pas très évident à trouver (merci Google Maps !).

Ici le lien vers leur page Facebook (en thaï).

On y revient... dans la province de Buriram.
On y revient... dans la province de Buriram.
On y revient... dans la province de Buriram.
On y revient... dans la province de Buriram.
On y revient... dans la province de Buriram.
On y revient... dans la province de Buriram.
On y revient... dans la province de Buriram.
On y revient... dans la province de Buriram.

En novembre, au moment des moissons, il faut rouler prudemment...

car dans les rues autour du resort, vous trouverez le riz étalé sur la chaussée pour séchage.

-------------------------------------------------------------------------------------------------

A propos des restaus en bord de route voir également :

Lire la suite

Repas au bord du Mékong à Nong Khai

20 Novembre 2020 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Cuisine-Gastronomie-Alimentation, #Tourisme-Découverte-Visites

Repas au bord du Mékong à Nong Khai
Repas au bord du Mékong à Nong Khai
Repas au bord du Mékong à Nong Khai
Repas au bord du Mékong à Nong Khai
Repas au bord du Mékong à Nong Khai
Repas au bord du Mékong à Nong Khai
Repas au bord du Mékong à Nong Khai
Repas au bord du Mékong à Nong Khai

 

A Nong Khai, la berge du Mékong a été aménagée en une longue promenade surnommée "Walking Street".

Sur une longue partie de celle-ci se succèdent de nombreux restaurants, certains sont même installés sur l’eau. L'offre est variée mais beaucoup proposent des spécialités de poissons cuisinés de multiples manières.

 

Nous avons donc déjeuné dans l’un d’entre eux au bord de l’eau, qui propose, entre autres, plusieurs spécialités de poissons cuisinés de différentes manières.

Le menu fait la part belle aux produits locaux, dont beaucoup proviennent du Mékong, fleuve nourricier par excellence. Tout était vraiment très très bon, avec quelques saveurs assez originales et typiques de cette région.

 

  • Pla Kang Louk Jim ปลาคังลวกจิ้ม

Le poisson utilisé ici est le Pla Kang ปลาคัง , une des nombreuses espèces de poisson-chat présentes dans le Mékong. Hemibagrus wyckioides de son nom savant, il est nommé en français "poisson-chat à queue rouge".

L'expression louk jim ลวกจิ้ม fait référence au mode de cuisson, à savoir "bouilli trempé". Le poisson, découpé en darnes, est cuit en bouillon accompagné de galanga, citronnelle, ciboulette, gingembre, feuilles de combawa, coriandre,... et surmonté d'ail frit au moment de servir.

  • Pla Nuea On Tod ปลาเนื้ออ่อนทอด

En thaï, ces petits poissons ont pour nom
ปลาเนื้ออ่อน prononcez "pla nuea-on".

Phalacronotus de leur nom savant, ils font partie de la famille des poissons d'eau douce à nageoires rayonnées. Péchés dans le Mékong, ils sont ici simplement cuits en friture avec un peu de farine. 

  • Hoi Naa Tom หอยนาต้ม

Viviparidae de leur nom savant, ces gros escargots aquatiques
(หอยนา prononcez "hoy naa")
proviennent 
eux aussi du Mékong.

Ils sont cuisinés longuement dans un bouillon agrémenté de citronnelle, galanga, curcuma rond (appelé ici "krachaï" กระชาย, aussi connu sous le nom de gingembre chinois)... et piments (bien sur !).

Je vous avais parlé des oeufs de ces escargots dans cet article.

  • Som Tam Kho Moo ส้มตำคอหมู

C'est une salade préparée dans un pilon, mixant plusieurs légumes (haricots longs, feuilles de coriandre longue, tomates,... et piments bien sur !), mélangés avec de la viande de porc, cuite préalablement au barbecue. En l'occurrence, il s'agit précisément de cou de porc ( คอหมู prononcez "kho moo").

 

Le petit plus ce sont ces minuscules crevettes (กุ้งฝอย prononcez "khung foy") ajoutées sur le haut du plat.

Elles proviennent du Mékong (évidemment !) et c'est un délice de les déguster tel quel (pour ma part je ne les ai pas mélangées au reste de la salade !).

Je les avais évoquées dans cet article.

-----------------------------------------------------------------------------------------------

Pour l'anecdote... 
L'un
des serveurs arborait un superbe tee-shirt... du P.S.G. (personne n'est parfait !).

-----------------------------------------------------------------------------------------------

Au même endroit :

Lire la suite

Coco Takhian Tia Coffee

16 Novembre 2020 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Tourisme-Découverte-Visites, #Cuisine-Gastronomie-Alimentation, #Fleurs-Fruits

Coco Takhian Tia CoffeeCoco Takhian Tia CoffeeCoco Takhian Tia Coffee
Coco Takhian Tia Coffee
Coco Takhian Tia Coffee
Coco Takhian Tia Coffee
Coco Takhian Tia Coffee
Coco Takhian Tia Coffee
Coco Takhian Tia Coffee
Coco Takhian Tia Coffee
Coco Takhian Tia Coffee

 

Il y a plusieurs cocoteraies dans la campagne autour de chez nous dont la plupart récoltent les noix de coco et les vendent en gros à des compagnies spécialisées de la région.

 

Sur l'une de ces exploitations, s'est créé le

Coco Takhian Tia Coffee

un endroit visant à promouvoir et à valoriser la noix de coco et ses produits dérivés.

On peut s'installer au milieu des cocotiers pour déguster diverses boissons (pas uniquement du café) agrémentées de jus ou de lait de coco.

 

Mention spéciale en ce qui me concerne, pour le thé glacé auquel est ajouté du jus de coco, du lait de coco et du sucre... de coco évidemment !

>>>>

 

Selon les jours, un menu de petite restauration est également proposé.

Divers produits sont proposés à la vente (objets de décoration, ustensiles, mobiles peints,...).

Plus original, ces vêtements sont "teintés" à la noix de coco.

 

Les tissus sont mis à bouillir avec des fibres et de l'écorce de noix de coco (il s'agit de la partie extérieure qui est enlevée lorsqu'on décortique le fruit pour ne conserver que le coeur de la noix d'où sont extraits la chair et le jus de coco).

Coco Takhian Tia Coffee
Coco Takhian Tia Coffee
Coco Takhian Tia Coffee
Coco Takhian Tia Coffee
Coco Takhian Tia Coffee
Coco Takhian Tia Coffee

 

Des vélos sont proposés à la location pour une balade sur les chemins environnants.

Des randonnées et différentes activités peuvent également être organisées en groupe ou à titre individuel (voir sur cette page Facebook, en thaï).

------------------------------------------------------------------------------------------------

Voir également :

Lire la suite

Phra That Na Dun (province de Maha Sarakham)

13 Novembre 2020 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Tourisme-Découverte-Visites, #Bouddhisme-Croyances-Religions, #Histoire

Phra That Na Dun (province de Maha Sarakham)
Phra That Na Dun (province de Maha Sarakham)
Phra That Na Dun (province de Maha Sarakham)
Phra That Na Dun (province de Maha Sarakham)
Phra That Na Dun (province de Maha Sarakham)
Phra That Na Dun (province de Maha Sarakham)
Phra That Na Dun (province de Maha Sarakham)
Phra That Na Dun (province de Maha Sarakham)
Phra That Na Dun (province de Maha Sarakham)

 

Au centre de l’Isaan,

le Phra That Na Dun
พระธาตุนาดูน

 

est un sanctuaire important situé précisément à Na Dun นาดูน à environ 40km de la capitale provinciale Maha Sarakham.

Phra That Na Dun (province de Maha Sarakham)
Phra That Na Dun (province de Maha Sarakham)
Phra That Na Dun (province de Maha Sarakham)
Phra That Na Dun (province de Maha Sarakham)
Phra That Na Dun (province de Maha Sarakham)
Phra That Na Dun (province de Maha Sarakham)
Phra That Na Dun (province de Maha Sarakham)
Phra That Na Dun (province de Maha Sarakham)
- cliquez sur les photos pour agrandir -

- cliquez sur les photos pour agrandir -

De très nombreux gongs sont disposés autour du chedi, dont la plupart ont été amenés là par les communautés de bouddhistes des environs lors de pèlerinages.
De très nombreux gongs sont disposés autour du chedi, dont la plupart ont été amenés là par les communautés de bouddhistes des environs lors de pèlerinages.
De très nombreux gongs sont disposés autour du chedi, dont la plupart ont été amenés là par les communautés de bouddhistes des environs lors de pèlerinages.
De très nombreux gongs sont disposés autour du chedi, dont la plupart ont été amenés là par les communautés de bouddhistes des environs lors de pèlerinages.
De très nombreux gongs sont disposés autour du chedi, dont la plupart ont été amenés là par les communautés de bouddhistes des environs lors de pèlerinages.
De très nombreux gongs sont disposés autour du chedi, dont la plupart ont été amenés là par les communautés de bouddhistes des environs lors de pèlerinages.

De très nombreux gongs sont disposés autour du chedi, dont la plupart ont été amenés là par les communautés de bouddhistes des environs lors de pèlerinages.

 

Le chedi est situé au centre d’un cercle et dans le grand parc autour, se trouvent :

 

  • le Wat Phra That Na Dun (soit le temple qui lui est associé)
  • le Ban Isan Museum (consacré à l'habitat traditionnel de la région)
  • le Champasri Nakhon Museum (voir ci-dessous)

 

Historiquement, cette région fut celle d’une puissante cité nommée Jambbasri (en thaï : นครจัมปาศรี prononcez "Nakhon Champasri") qui connut la prospérité sous le royaume de Dvaravati (du 6ème au 12ème siècle de notre ère).

En 1979, des reliques de Bouddha furent retrouvées lors de fouilles à proximité de la petite ville de Na DunA la suite de cette découverte, les habitants de la région décidèrent de construire ce monument en prenant modèle sur la petite pagode en métal qui les avait préservées (l’expression พระธาตุ prononcez "phra that" se traduit par "reliques").

 

Achevé en 1986, haut de 50 mètres, le Phra That Na Dun, devenu emblématique de la province de Maha Sarakham, est un lieu de pèlerinage très prisé par les bouddhistes venant de tout l’Isaan.

Phra That Na Dun (province de Maha Sarakham)
Phra That Na Dun (province de Maha Sarakham)
Phra That Na Dun (province de Maha Sarakham)
Phra That Na Dun (province de Maha Sarakham)
Phra That Na Dun (province de Maha Sarakham)
Phra That Na Dun (province de Maha Sarakham)
Lire la suite

Takhian Tia

9 Novembre 2020 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Tourisme-Découverte-Visites, #Vie quotidienne-pratique

Voici une mise à jour sur un article que j’avais publié il y a un peu plus de 2 ans.

---------------------------------------------------------------------------------------

Parmi les 15 villages lauréats des Thailand Rural Tourism Awards 2020...

Takhian Tia s’est classé 3ème dans la catégorie "Best for Company Outing" (comprenez "idéal pour les sorties d’entreprises").

 

Cette distinction (certes plutôt anecdotique) s'inscrit dans le cadre d'une opération organisée par la TAT (l'Autorité du Tourisme de Thaïlande) visant à promouvoir l'attractivité touristique des zones rurales.

Voir cet article (en anglais).

---------------------------------------------------------------------------------------

Dans tous les cas, je ne peux que vous encourager à venir découvrir notre village...

 

Voici un reportage d'une télévision thaïlandaise réalisé dans notre village :

Takhian Tia      บ้านตะเคียนเตี้ย

Le commentaire est en thaï mais je pense que les images se suffisent à elles-même…

 

---------------------------------------------------------------------------------

Nous habitons donc à Takhian Tia et par facilité, je dis souvent que nous sommes à proximité de Pattaya (en fait à environ 20 km vers le nord, en direction de Chonburi et Bangkok).

Voir http://lopezthai.over-blog.com/cartographie.html

Pour resituer Takian Tiah sur une carte
Pour resituer Takian Tiah sur une carte
Pour resituer Takian Tiah sur une carte
Pour resituer Takian Tiah sur une carte
Pour resituer Takian Tiah sur une carte
Pour resituer Takian Tiah sur une carte

Pour resituer Takian Tiah sur une carte

---------------------------------------------------------------------------------

Voici le lien vers le site internet de la municipalité de Takian Tiah

http://takhiantia.go.th/

Les textes sont en thaï mais vous pouvez accéder aux menus en anglais en cliquant sur les drapeaux autres que le drapeau thai (en haut à droite de la page d'accueil)

---------------------------------------------------------------------------------

J'ai souvent eu l'occasion d'expliquer qu'ici nous sommes bien loin de l'agitation et de l'ambiance sulfureuse qui ont fait la réputation de Pattaya dans le monde entier en tant que "Sodome et Gomorrhe" de l'Asie du Sud-Est.

Je n'ai pas vocation à convaincre qui que ce soit, mon but n'est pas de nier cette réalité, encore moins de changer à moi tout seul cette image délétère, entretenue par quelques pseudo-touristes et relayée en Europe par des reportages complaisants.

Par contre, beaucoup d'articles publiés sur ce blog vous démontrent (je l'espère !) que notre vie au quotidien et les gens que nous côtoyons ici sont simplement représentatifs d'une Thaïlande "authentique" et bien loin de ces clichés racoleurs.

- cliquez sur les photos pour agrandir -- cliquez sur les photos pour agrandir -- cliquez sur les photos pour agrandir -
- cliquez sur les photos pour agrandir -- cliquez sur les photos pour agrandir -- cliquez sur les photos pour agrandir -

- cliquez sur les photos pour agrandir -

Lire la suite

A Kanchanaburi : Ton Chamchuri Yak (Giant Monkey Pod Tree).

5 Novembre 2020 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Tourisme-Découverte-Visites

A Kanchanaburi : Ton Chamchuri Yak (Giant Monkey Pod Tree).
A Kanchanaburi : Ton Chamchuri Yak (Giant Monkey Pod Tree).
A Kanchanaburi : Ton Chamchuri Yak (Giant Monkey Pod Tree).
A Kanchanaburi : Ton Chamchuri Yak (Giant Monkey Pod Tree).
A Kanchanaburi : Ton Chamchuri Yak (Giant Monkey Pod Tree).
A Kanchanaburi : Ton Chamchuri Yak (Giant Monkey Pod Tree).
A Kanchanaburi : Ton Chamchuri Yak (Giant Monkey Pod Tree).
A Kanchanaburi : Ton Chamchuri Yak (Giant Monkey Pod Tree).
A Kanchanaburi : Ton Chamchuri Yak (Giant Monkey Pod Tree).
A Kanchanaburi : Ton Chamchuri Yak (Giant Monkey Pod Tree).

A proximité de Kanchanaburi (dans le village de Ko Samrong), ce très grand arbre est devenu une attraction touristique très populaire dans la région.

A Kanchanaburi : Ton Chamchuri Yak (Giant Monkey Pod Tree).A Kanchanaburi : Ton Chamchuri Yak (Giant Monkey Pod Tree).
A Kanchanaburi : Ton Chamchuri Yak (Giant Monkey Pod Tree).A Kanchanaburi : Ton Chamchuri Yak (Giant Monkey Pod Tree).

 

 

Il s'agit d'un "Albizia Saman", de son nom savant, plus couramment appelé "arbre à pluie" (également "monkey pod tree" en anglais), une espèce originaire d'Amérique du Sud mais assez courante en Thaïlande.

En thaï ce grand arbre est appelé :

ต้นจามจุรียักษ์
prononcez "ton chamchuri yak"

  • ต้น = "ton" = arbre
  • จามจุรี = "chamchuri" = son nom thaï 
  • ยักษ์ = "yak" = géant

 

Agé de plus de 100 ans, haut de plus de 20m et large de 26m, son ombre au sol forme un cercle de 52m de diamètre, couvrant plus de 2100 m².

- cliquez sur les photos pour agrandir -- cliquez sur les photos pour agrandir -- cliquez sur les photos pour agrandir -

- cliquez sur les photos pour agrandir -

A Kanchanaburi : Ton Chamchuri Yak (Giant Monkey Pod Tree).

---------------------------------------------------------------------------------------------

Je vous avais déjà parlé du "chamchuri" จามจุรี  et de ses fleurs dans ces articles :

Lire la suite

Une journée en semaine sur la plage de Ban Amphoe...

30 Octobre 2020 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Tourisme-Découverte-Visites, #Actualité

Une journée en semaine sur la plage de Ban Amphoe...Une journée en semaine sur la plage de Ban Amphoe...Une journée en semaine sur la plage de Ban Amphoe...

Hier, une après-midi à la plage, à Ban Amphoe...

Une journée en semaine sur la plage de Ban Amphoe...
Une journée en semaine sur la plage de Ban Amphoe...
Une journée en semaine sur la plage de Ban Amphoe...
Une journée en semaine sur la plage de Ban Amphoe...
Une journée en semaine sur la plage de Ban Amphoe...
Une journée en semaine sur la plage de Ban Amphoe...

Peu de monde, le temps était très nuageux, un peu de vent, et une température très douce…

(l’eau paraissait un peu fraiche quand même... à peine 28° environ).

Balade en bord de plage...

Une journée en semaine sur la plage de Ban Amphoe...
Une journée en semaine sur la plage de Ban Amphoe...
Une journée en semaine sur la plage de Ban Amphoe...
Une journée en semaine sur la plage de Ban Amphoe...
Une journée en semaine sur la plage de Ban Amphoe...
Une journée en semaine sur la plage de Ban Amphoe...
Une journée en semaine sur la plage de Ban Amphoe...
Une journée en semaine sur la plage de Ban Amphoe...

Et bien sur, le soleil était dans les assiettes !

Une journée en semaine sur la plage de Ban Amphoe...Une journée en semaine sur la plage de Ban Amphoe...
Une journée en semaine sur la plage de Ban Amphoe...Une journée en semaine sur la plage de Ban Amphoe...

-----------------------------------------------------------------------------------------------

Petit point météo :

En octobre, la Thaïlande est officiellement entrée en saison "froide"…(notion toute relative ici).

Pour plus de détails sur les "saisons" thaïlandaises, consultez cette page.

 

Plus que la baisse des températures, la fin de la saison des pluies a été marquée par la succession de plusieurs tempêtes.
De fortes précipitations ont provoqué des inondations et des dégâts importants dans certaines provinces (Nakhon Ratchasima, Prachin Buri).
 

Lire la suite
<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 30 40 > >>