Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Noy et Gilbert en Thaïlande

economie

L'ACTU du 3ème trimestre 2023

13 Septembre 2023 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Actualité, #Sport, #Culture-Musique-Loisirs-Passions, #Economie

 

Sur cette page, je parle de ce qui fait la une des médias en Thaïlande. Le traitement de l'actualité et l'importance accordée à certains événements peuvent être très différents en Thaïlande et en France… question de point de vue !... 

==//==//==//==//==//==//==//==


13-09-2023 : Premier Conseil des Ministres du gouvernement de Srettha Thavisin.


Le nouveau gouvernement thaïlandais était réuni aujourd'hui pour son premier Conseil des Ministres.

Conformément au souhait du Premier Ministre, plusieurs décisions ont été annoncées.
Certaines avec effet quasiment immédiat :

  • baisse (légère) des tarifs de l'électricité
  • plafonnement du prix du diesel à 30 bahts/l
  • exemption de visa pour les voyageurs originaires de Chine et du Kazakstan

Voir cet article   et   cet article

D'autres sont remises à plus ou moins long terme, le temps d'étudier leur faisabilité et leurs modalités de mise en oeuvre avec les diverses parties concernées : 

  • attribution de 10 000 bahts en monnaie digitale à tous les thaïlandais de plus de 16 ans.
  • mise en place d'un moratoire de 3 ans sur l'endettement des agriculteurs
  • établissement d'un tarif forfaitaire de 20 bahts pour les trajets sur les transports ferroviaires à Bangkok

Voir cet article   /   cet article   et   cet article


C'est un résultat qui peut paraître assez mince en comparaison des déclarations faites par le Premier Ministre depuis son élection.
Lors de ses déplacements et de ses entretiens, il a promis l'ouverture de nombreux "chantiers" et les attentes sont grandes...
...parmi les acteurs économiques et aussi les électeurs, impatients de voir se matérialiser les promesses de campagne du parti  Pheu Thai .

 

En début de semaine, Srettha Thavisin a prononcé son discours de politique générale devant le Parlement puis participé aux débats sur les différents aspects de son programme de gouvernement qui avait été remis aux parlementaires.

 

Il a réitéré son ambition de relancer l’économie thaïlandaise (il considère que la Thaïlande est "malade" sur ce plan).

Parmi ses objectifs :

  • favoriser les exportations et renforcer la compétitivité des entreprises thaïlandaises
  • retrouver un niveau de croissance équivalent à celui d’avant-covid
  • relancer le tourisme en particulier en attirant plus de visiteurs chinois 
  • réduire les couts de l’énergie (électricité, gaz, diesel)
  • aider les agriculteurs endettés et favoriser la transition vers une production plus écologique

 

Srettha Thavisin cumule le poste de Ministre des Finances et ses priorités sont clairement affichées... au détriment de sujets plus délicats sur le plan politique (révision de la constitution, réforme des institutions militaires).



Les députés du parti  Move Forward  ont critiqué le flou des déclarations de Srettha, particulièrement en regard des promesses faites lors de la campagne électorale.
Fort du groupe le plus nombreux à l’Assemblée, ils s’affichent donc désormais comme les principaux opposants au nouveau gouvernement.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
06-09-2023 : Le nouveau gouvernement a prêté serment.

Hier, le nouveau gouvernement thaïlandais a prété serment
devant le roi Rama X et la reine Suthida.

 

Cette cérémonie installe formellement le nouveau cabinet qui avait été officiellement approuvé par décret royal du 2 septembre.

A cette occasion, le nouveau Premier Ministre a évoqué son programme et celui de son gouvernement qui s'annonce chargé pour les prochaines semaines.


La composition du nouveau gouvernement reflète celle de la coalition qui a permis à Srettha Thavisin d'être élu Premier Ministre le 22 août dernier.

Lui-même novice en politique (voir cet article), il se retrouve flanqué de quelques vieux routiers de la politique thaïlandaise.

L'ACTU du 3ème trimestre 2023
L'ACTU du 3ème trimestre 2023
L'ACTU du 3ème trimestre 2023
L'ACTU du 3ème trimestre 2023


Le parti  Pheu Thai , leader de la coalition, a récupéré plusieurs portefeuilles économiques (Srettha cumule le poste de Ministre des Finances) ainsi que le Ministère de la Défense.

Les partis qui ont gouverné le pays depuis le coup d'état de 2014 ont également placé leurs "poids lourds" et plusieurs ministres du gouvernement sortant retrouvent des postes importants.
Et quelques nominations laissent les observateurs perplexes compte tenu du profil de certains ministres...


Le 11 septembre prochain, le Premier Ministre fera une déclaration de politique générale face au Parlement.

Son discours est très attendu car les dossiers considérés comme "prioritaires" sont nombreux, compte tenu des promesses faites lors de la campagne électorale (baisse des tarifs de l'énergie, relèvement du salaire minimum, nouvelle constitution,...).
Ce sera également le premier test pour la cohésion du gouvernement et de sa majorité parlementaire.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
22-08-2023 : Srettha Thavisin est élu Premier Ministre.

Réuni aujourd'hui pour la 3ème fois, le Parlement Thaïlandais a élu Srettha Thavisin au poste de Premier Ministre.

  •  482  voix se sont portées sur son nom (dont 152 sénateurs)
  •  165  parlementaires ont voté contre sa nomination (principalement les députés du parti Move Forward).

Ce vote met fin à 100 jours d'incertitude et de revirements depuis le scrutin du 14 mai.


Srettha Thavisin était le seul candidat en lice, présenté par le parti  Pheu Thai  et soutenu par une coalition de 11 partis incluant désormais les 3 principaux partis qui constituaient le gouvernement sortant.


 

Forte de 314 députés à l'Assemblée (sur 500), cette coalition s'est montrée solidaire dans le vote d'aujourd'hui et devrait logiquement assurer une majorité législative assez confortable au nouveau Premier Ministre.

Srettha s'est tenu en retrait des tractations politiciennes de ces derniers jours mais va désormais devoir constituer son gouvernement en respectant les nouveaux équilibres de la coalition qui l'a porté (l'attribution des portefeuilles semble avoir déjà fait l'objet d'intenses négociations).

Paradoxalement, pour beaucoup de médias, l'"évènement" du jour était ailleurs... 

Ce matin, l'ex-Premier Ministre Thaksin Shinawatra a atterri à Bangkok,
mettant ainsi fin à 15 années d'exil volontaire.

A son arrivée à l'aéroport de Don Muang et après une courte réunion familiale, il a été arrêté puis présenté devant la Cour Suprème.

Suite aux verdicts dans plusieurs affaires de corruption et malversations, infligés par contumace durant ses années d'exil, Thaksin s'est vu confirmer sa condamnation à 8 ans de détention.

Il a ensuite été transféré à la Bangkok Remand Prison où il bénéficie d'un statut privilégié.
Eu égard à son état de santé (il est agé de 74 ans), il séjourne en chambre individuelle dans le service hospitalier de la prison et aura la possibilité de recevoir des visiteurs.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
19-08-2023 : L'élection d'un nouveau Premier Ministre reste incertaine.

 

Le Parlement Thaïlandais se réunira à nouveau le 22 août prochain en vue d'élire un Premier Ministre.

Wan Noor

Cette convocation a été décidé par le Président de l'Assemblée Wan Noor après que la Cour Constitutionnelle ait rejeté les plaintes déposées par des partisans de Pita Limjaroenrat suite au rejet de sa deuxième candidature le 19 juillet dernier.

A ce stade, le parti  Pheu Thai  a réussi à rassembler une majorité à l'Assemblée grâce à un accord formel avec les partis  Bhumjaithai  et  United Thai Nation  ainsi qu'au soutien informel de députés affiliés aux partis  Palang Pracharath  et  Démocrate .

Ainsi, il devrait pouvoir compter sur le soutien de plus de 300 députés (sur 500 que compte l'Assemblée) et pense pouvoir convaincre suffisamment de sénateurs pour faire élire son candidat au poste de Premier Ministre.


Cette coalition peut paraître étonnante (et donc fragile ?) car elle résulte d'un revirement d'alliance considéré comme très improbable il y a encore quelques semaines...

 

 

  •  Pheu Thai  a rompu la coalition dite "pro-démocratie" formée après les élections avec le parti  Move Forward .
  •  UTN  et  PRPP  sont les partis pro-militaires dont les dirigeants, issus du coup d'état de 2014 avaient renversé un gouvernement dirigé par le parti  Pheu Thai 
  •  Bhumjaithai  a participé et soutenu le gouvernement sortant de Prayut-Chan-O-Cha, largement désavoué par les électeurs le 14 mai dernier. 

Les tractations intervenues ces derniers jours ont à nouveau mis en évidence la "volatilité" de la classe politique thaïlandaise.

 

Dans ce contexte politique instable, l'issue des débats et du vote au Parlement restent incertains :

  • le parti Move Forward pourrait-il mener une obstruction parlementaire en demandant de réexaminer la candidature de Pita ?
  • quel degré de fiabilité le parti Pheu Thai peut-il attendre de ses "nouveaux alliés" ?
  • les sénateurs voteront-ils assez nombreux en faveur de Srettha Thavisin pour atteindre la barre fatidique des 375 voix nécessaires pour être élu ?

 

L'enjeu est évidemment de mettre fin à plus de 3 mois de tergiversations politiciennes... il sera temps ensuite de passer à la formation du nouveau gouvernement qui fera certainement l'objet de nouveaux marchandages de la part des partis ayant contribué à l'élection du nouveau Premier Ministre.

A priori, Srettha Thavisin devrait être le seul candidat lors du vote de mardi prochain (bien qu'il ne soit pas député, il avait été nommé comme "premier ministrable" par le parti Pheu Thai).

 

Il ne se présentera pas face aux parlementaires avant le vote
(la constitution ne prévoit aucune obligation en la matière).

Il a précédemment déclaré qu'il souhaitait mettre l'accent sur un programme de relance économique et qu'il s'engageait à ne pas réviser les dispositions de la loi sur la lèse-majesté (ce point crucial aux yeux des parlementaires conservateurs avait précipité l'échec de Pita Limjaroenrat).


Agé de 61 ans, Srettha Thavisin est relativement novice en politique mais il fait face à des accusations de malversations en tant que ex-dirigeant du groupe immobilier Sansiri.

Cette polémique est sans doute susceptible de l'handicaper pour convaincre les sénateurs hésitants.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
12-08-2023 : Pheu Thai à la recherche d'une majorité parlementaire.

 

L'élection du nouveau Premier Ministre thaïlandais est toujours en suspens.

Une nouvelle réunion du Parlement n'aura pas lieu avant le 17 aout, mais depuis 2 semaines, la classe politique thaïlandaise est en ébullition.

 

Le 2 août, le parti  Pheu Thai  a formellement dénoncé l’accord de gouvernement signé avec le parti  Move Forward  le 22 juin, actant ainsi la fin de la coalition dite "pro-démocratie" qui avait soutenu la candidature de Pita Limjaroenrat, lors du 1er vote le 13 juillet.

Srettha Thavisin

 

Cette séparation "à l’amiable" semblait ouvrir la voie à Srettha Thavisin, candidat désigné du  Pheu Thai  pour obtenir le poste de Premier Ministre.

La formation d’une nouvelle coalition se révèle néanmoins problématique pour le parti Pheu Thai et l'élection de son candidat reste encore incertaine à ce stade.


Un accord a été conclu avec le parti

  Bhumjaithai (BJT) 

qui compte 70 députés (arrivé 3ème lors des élections du 14 mai dernier).

 

 

<<<< Son leader Anutin Charnvirakul, est Vice-Premier Ministre et Ministre de la Santé du gouvernement sortant.

Allié des militaires depuis 4 ans, il s'est positionné comme un farouche opposant à Pita et au parti Move Forward...

Thaksin


...mais c'est aussi un ancien ministre de Thaksin Shinawatra, ex-Premier Ministre, en exil depuis 15 ans, considéré comme le véritable patron du Pheu Thai.

 

 

Reste que le parti  Pheu Thai  doit encore convaincre quasiment une centaine de parlementaires (sénateurs principalement) de voter pour son candidat, afin d'atteindre les 375 voix nécessaires au Parlement.


A l'assemblée également, il doit rallier d'autres partis ou députés (y compris ceux ayant soutenu le pouvoir sortant)...
 

...pour constituer une majorité gouvernementale (dont Move Forward sera exclu).

 

Nul doute que les marchandages politiciens vont se poursuivre activement dans les prochains jours.

 

Même si les retournements d’alliance pourraient permettre enfin l’installation d’un nouveau gouvernement… il sera inévitablement soumis à de fortes pressions de la part de ses "soutiens" à l’Assemblée ainsi que des sympathisants "pro-démocratie" (du MFP et aussi de Pheu Thai) qui ont d’ores et déjà le sentiment de s’être fait voler leur victoire électorale.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
27-07-2023 : L'élection du nouveau Premier Ministre est reportée.

 

Ce jeudi 27 juillet devait être une nouvelle journée de vote pour le Parlement thaïlandais... mais le Président de l'Assemblée Nationale Wan Noor (qui agit également en tant que Président du Parlement) a décidé de

reporter le vote pour l'élection du Premier Ministre

sans fixer de date pour la prochaine convocation du Parlement.

 

Cette décision est la conséquence d'un imbroglio juridico-constitutionnel créé après le vote intervenu le 19 juillet dernier.
A une majorité absolue, le Parlement a décidé ce jour-là de refuser à Pita Limjaroenrat le droit de se présenter une deuxième fois pour le poste de Premier Ministre.
 

Les députés du parti  Move Forward  ont déposé un recours auprès des "médiateurs" de l'Assemblée pour faire invalider ce vote au motif qu'il serait "inconstitutionnel".

 

Leur plainte a été transmise à la
Cour Constitutionnelle. >>>>

 

La Cour Constitutionnelle se réunira le 3 août pour dire si elle accepte d'instruire ce dossier.

Le Président de l'Assemblée a préféré suspendre le processus d'élection du futur Premier Ministre dans l'attente de ses conclusions...

Pendant ce temps… lanouveau coalition "pro-démocratie" se fragilise...

 

Après l'échec de Pita lors du vote du 13 juillet, le parti  Pheu Thai  a pris la tête de la coalition formée après les élections du 14 mai dernier, avec l'objectif de recueillir plus de soutiens parlementaires pour faire élire l'un de ses candidats au poste de Premier Ministre.

Pour cela, les dirigeants du Pheu Thai ont rencontré les partis de la coalition sortante...
pour s'entendre dire qu'aucun d'entre eux ne voterait en faveur d'un candidat soutenu par le parti Move Forward en raison de son intention d'amender l'article 112 (loi sur la lèse-majesté)...


A ce stade, les partis ayant signé la plate-forme de gouvernement du 22 juin se trouvent face à une impasse parlementaire.
Il parait désormais évident que le maintien de Move Forward au sein de cette coalition l'empêchera d'atteindre la majorité au Parlement (375 votes sont nécessaires) quel que soit le candidat présenté.


Les spéculations vont bon train quant à la stratégie du parti Pheu Thai.
Malgré les dénégations face aux journalistes, il semble bien qu'il puisse envisager de nouvelles alliances y compris avec ses plus farouches adversaires (d'avant les élections !).

 

Une coalition de  Pheu Thai  avec les partis ayant soutenu le gouvernement sortant serait un reniement des promesses faites lors de la campagne et enverrait le parti  Move Forward  dans l'opposition alors qu'il a gagné les élections dans les urnes.
 

Dans ces conditions, il est difficile de prévoir la réaction des électeurs (pas seulement ceux du MFP) qui espéraient un vrai renouvellement de la politique thaïlandaise...

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
19-07-2023 : Pita ne sera pas le prochain Premier Ministre.

 

Le leader du parti  Move Forward  (MFP)  a du renoncer à briguer le poste de Premier Ministre.

 


Aujourd’hui, lors de la réunion du Parlement, dès le matin, les adversaires de Pita ont voulu recaler sa candidature au prétexte que les règlements de l’assemblée Nationale interdisent de présenter une motion identique durant la même session parlementaire. Les députés du MFP soutenaient que cette réglementation ne s’appliquait pas puisque l’élection d’un Premier Ministre par le Parlement ne pouvait s’assimiler au vote d’un texte par l’Assemblée Nationale.

 

Entre-temps est tombée l’annonce de la décision de la Cour Constitutionnelle de suspendre immédiatement Pita de son mandat de député, le temps d’examiner la plainte transmise la semaine dernière par la Commission Electorale
(il lui est reproché de s’être présenté aux élections alors qu’il détenait des parts dans ITV, une entreprise de médias).

 

 

Acceptant de se plier à cette procédure, Pita a finalement quitté le Parlement vers 15h, en déposant symboliquement son badge et saluant les autres députés du MFP.

Sa suspension en tant que député ne l’empêchait pas d’être candidat au poste de Premier Ministre.

 

Finalement après 8h de débats intenses, les parlementaires ont été appelé à voter, non pas pour élire un Premier Ministre mais pour décider si une deuxième candidature de Pita pouvait être acceptée.
Par 395 voix contre 312, ils ont décidé de rejeter sa candidature.
En conséquence et en l’absence de candidat, il n’y a pas eu de vote aujourd’hui pour désigner un Premier Ministre.

L'issue du prochain vote du Parlement demeure incertaine...
...et les analystes échafaudent tous les scénarios possibles.
(l'infographie ci-dessous est parue dans le Bangkok Post avant le 2ème vote du 16/07).

- cliquez pour agrandir -

- cliquez pour agrandir -


 

Le retrait de Pita ouvre la voie à un candidat du parti  Pheu Thai 
(arrivé deuxième lors des élections de 14 mai).

 

A ce stade, la coalition dite "pro-démocratie" reste unie autour de son projet de gouvernement signé le 22 juin, (le parti Move Forward ayant accepté de soutenir une candidature du Pheu Thai dans le cas où Pita serait mis en échec).

 

Logiquement c’est la candidature de
<<<< Srettha Thavisin
qui devrait être présentée lors du 3ème vote pour la désignation d’un nouveau Premier Ministre.
Il sera organisé finalement le 27 juillet prochain.

Plus consensuel, il semble capable de réunir les 375 votes nécessaires pour être élu mais la seule présence du MFP à ses cotés pourrait le priver des votes des sénateurs et députés conservateurs, auquel cas, son score risque d’être proche de celui de Pita la semaine dernière…

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
14-07-2023 : Pita échoue à se faire élire Premier Ministre.

Hier le Parlement thaïlandais s’est donc réuni pour un premier vote en vue d’élire un nouveau Premier Ministre.

 

Comme prévu, le leader du parti  Move Forward 

<<<< Pita Limjaroenrat était le seul candidat
(présenté par la coalition dite "pro-démocratie")
- voir cet article -

 

Avant le vote, la journée a été consacrée aux débats… parfois véhéments et largement dominés par la polémique concernant la révision de l’article 112 et la notion de lèse-majesté.

La volonté de réforme affichée par Pita et son parti MFP sur ce sujet est rédhibitoire pour de nombreux parlementaires.


Sur un total de 749 parlementaires (1 sénatrice a démissionné la veille), 705 ont participé au vote (43 sénateurs étaient absents). Le vote n’est pas secret, chaque parlementaire exprime son choix (pour/contre/abstention) depuis son siège après que son nom ait été appelé (par ordre alphabétique).

Sans grande surprise, la journée s’est donc achevée sur la "défaite" de Pita qui n’a obtenu que 324 votes en sa faveur, soit 51 de moins que la majorité absolue, qui est impérative pour accéder à la primature.

- cliquez pour agrandir -

- cliquez pour agrandir -

  • ​​​​​​​​​​​​Parmi les députés, Pita a recueilli 311 voix, ce qui correspond au nombre exact de députés des 8 partis de la coalition dite "pro-démocratie" constituée après les élections (le Président de l’Assemblée, Wan Noor, également membre de cette coalition s’est abstenu, conformément au principe de neutralité inhérent à sa fonction)Aucun député hors de la coalition n’a donc voté en faveur de Pita.
  • Parmi les sénateurs, seuls 13 ont voté en faveur de Pita…
    Ca n’est pas très surprenant (voir cet article) mais cela démontre que l’opération de lobbying entreprise par le parti Move Forward n’a pas du tout eu l’effet escompté…

 

Conformément à sa détermination affichée ces derniers jours, il se dit prêt à se présenter à nouveau lors des prochains votes
(programmés les 19 et 20 juillet).

...mais, à ce stade, il paraît compliqué de combler le handicap de 51 voix constaté hier…

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
05-07-2023 : Désignation du Président de la nouvelle Assemblée.

 

50 jours après les élections législatives du 14 mai dernier, c'est ce lundi que le roi Rama X a officiellement ouvert la nouvelle session du Parlement thaïlandais.

Accompagné de son épouse, la reine Suthida, il a prononcé un discours devant les députés et sénateurs en leur demandant d'accomplir leur mission "en donnant la priorité aux intérêts du peuple".

La journée d'hier, mardi 4 juillet, était consacrée à l'élection du Président de l'Assemblée et de ses 2 vice-présidents.

Ces derniers jours, d'intenses tractations ont eu lieu entre le Parti  Move Forward  (151 députés) et le Parti  Pheu Thai  (141 députés), qui prétendaient tous les deux à occuper ce poste, hautement stratégique dans le dispositif institutionnel thaïlandais.


Les deux partenaires ont finalement transigé pour désigner un candidat commun, hors de leurs rangs...
...en l'occurrence le leader du parti 
Prachachart  (9 députés) et prendre chacun un poste de vice-président.

Cet épisode a mis en évidence les tensions au sein de la coalition dite "pro-démocratie", constituée après les élections.

 

Etant seul candidat, Wan Noor a donc été désigné Président de l'Assemblée sans qu'un vote ne soit nécessaire.

 

En cas de plusieurs candidatures, la procédure prévoit un vote à bulletin secret, ce qui aurait pu provoquer une (désagréable) surprise pour la coalition "pro-démocratie", en particulier pour le MFP.

 

Agé de 79 ans, originaire du sud de la Thaïlande (né à Yala) et de confession musulmane,

Wan Muhamad Noor Matha
(abrégé en Wan Noor ou Noor Matha),

est un vétéran de la politique thaïlandaise.
Depuis 1979, il a été élu député à 9 reprises en tant que membre de divers partis.

Il fut déjà Président de l'Assemblée de 1996 à 2000 puis occupa plusieurs postes ministériels dans les gouvernements de Thaksin Shinawatra de 2001 à 2005.

Il a créé le parti  Prachachart  en 2018 avec plusieurs ex-membres du parti Pheu Thai.

Dans la foulée, les deux vice-présidents de l'Assemblée ont été désignés,

suivant les termes de l'accord conclu par la coalition "pro-démocratie".

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
Pour retrouver toute l'ACTU de ces derniers mois,
Lire la suite

Le charme de la langue française (23-02)... et des produits français.

16 Juillet 2023 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Vie quotidienne-pratique, #Economie

Lorsqu'un petit bout de France surgit de manière inopinée dans notre vie quotidienne…

Exemple ici avec ces paquets de biscuits
(St-Michel)

>>>>

126 bahts (3,40 €) pour le paquet de galettes
89 bahts (2,40 €) pour le paquet de sablés

Vendus dans la supérette Lotus’s Go Fresh juste en face de notre lotissement. 

Lire la suite

Festival des Fruits à Central Pattaya

8 Juillet 2023 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Fleurs-Fruits, #Economie

Festival des Fruits à Central Pattaya

 

La semaine dernière s'est tenu un

Festival des Fruits

organisé conjointement par le D.I.T.
(Department of Internal Trade of Thailand)
et le centre commercial Central Festival
à Pattaya Beach.

 

L'emblème du festival était le durian
(voir cet article).


En cette saison, le "roi des fruits" est
incontournable en Thaïlande.

Festival des Fruits à Central Pattaya
Festival des Fruits à Central Pattaya
Festival des Fruits à Central Pattaya
Festival des Fruits à Central Pattaya
Festival des Fruits à Central Pattaya
Festival des Fruits à Central Pattaya
Festival des Fruits à Central Pattaya
Festival des Fruits à Central Pattaya

Une formule "buffet" était proposée à 399 bahts (env. 10,50€)  / personne...

...pour les amateurs de durian et autres fruits de saison.

De nombreux fruits et produits dérivés étaient proposés par des producteurs dont certains venus de différentes régions de Thaïlande :

  • des fruits très classiques (semblables à ceux que l'on peut voir sur les marchés)...
  • ...à quelques autres plus inhabituels.
  • des fruits congelés, frais ou transformés...
Durian surgelé / Noix de coco fraîche / Lamelles de bananes frites
  • divers jus de fruits...
Fruits de la passion / Oranges / Grenades

Le jus de longane est le préféré de Noy (voir cet article)

Festival des Fruits à Central Pattaya
Lire la suite

Commerces de cannabis... (médical bien sur !)

30 Juin 2023 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Economie, #Actualité

Commerces de cannabis... (médical bien sur !)Commerces de cannabis... (médical bien sur !)
Commerces de cannabis... (médical bien sur !)Commerces de cannabis... (médical bien sur !)

 

Depuis deux ans, les boutiques vendant du cannabis se sont multipliées en Thaïlande (et pas uniquement dans les endroits touristiques).

Dans les quartiers chauds de Bangkok, Pattaya ou Patong, ce type de commerce a remplacé bon nombre de bars ou salons de massage qui n’ont pas survécu à la crise Covid.

Commerces de cannabis... (médical bien sur !)

 

A Pattaya, on estime à plus de 200 le nombre de ces officines commercialisant (de manière légale) du cannabis sous différentes formes...

A titre d'exemple, le local de l'ancien Consulat de Grande-Bretagne, situé à Jomtien, tout proche du bureau local de l'Immigration, a récemment été transformé en "Cannabis Lounge"... (voir cet article).

Commerces de cannabis... (médical bien sur !)

Rappelons qu'en l'état actuel, la vente de cannabis est autorisée uniquement à but thérapeutique… une notion qui n’est sans doute pas la préoccupation première dans ces boutiques… ni pour les vendeurs, ni pour les acheteurs…

Après les élections de mai dernier, les 2 principaux partis "pro-démocratie" arrivés en tête et qui devraient constituer le prochain gouvernement, ont exprimé des doutes quant à la libéralisation de la culture et du commerce du cannabis.

Leurs intentions n'ont pas été exprimées très précisément mais il est possible/probable que la législation mise en place par le gouvernement sortant (voir cet article) soit révisée à plus ou moins brève échéance, ce qui d'ores et déjà inquiète les (nouveaux) entrepreneurs du secteur (voir cet article).

-------------------------------------------------------------------------------------------------

Sur le même sujet :

Lire la suite

L'ACTU du 2ème trimestre 2023

25 Juin 2023 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Actualité, #Sport, #Culture-Musique-Loisirs-Passions, #Economie

 

Sur cette page, je parle de ce qui fait la une des médias en Thaïlande. Le traitement de l'actualité et l'importance accordée à certains événements peuvent être très différents en Thaïlande et en France… question de point de vue !... 

==//==//==//==//==//==//==//==

25-06-2023 : La nouvelle Assemblée siègera dès le 3 juillet.

 

La nouvelle Assemblée Nationale issue des élections du 14 mai dernier entrera en session lundi 3 juillet lors d’une cérémonie présidée par le roi Rama X et en présence du Premier Ministre et du gouvernement sortants.

 

Lundi dernier (19/06) la Commission Electorale a certifié l’ensemble des résultats de l’élection du 14 mai dernier permettant aux 500 députés nouvellement élus de s’enregistrer officiellement en tant que tels.

 

Cette décision plus rapide que prévue a permis d’avancer le processus institutionnel qui doit mener au choix d’un nouveau Premier Ministre et à l’installation de son gouvernement.

La première échéance sera l’élection du Président de l’Assemblée.
Ce vote qui devrait intervenir le 4 juillet est très attendu car depuis plusieurs jours, il fait l’objet de tensions entre les deux principaux partis de la coalition dite "pro-démocratie" qui s’est constituée après les élections.

 

Chuan Leekpai


Ce poste est important car il permet dans une certaine mesure d’orienter les débats et l’ordre du jour de l’Assemblée Nationale. Son précédent titulaire était Chuan Leekpai, ancien Premier Ministre, issu des rangs du Parti Démocrate qui n’était pourtant que le 4ème en nombre de députés.

 


Le  Move Forward Party , arrivé en tête en voix ainsi qu’en nombre de députés, souhaite faire élire un de ses représentants...
...mais le  Pheu Thai Party  (qui n’a que 10 députés de moins à l’Assemblée) revendique également le poste.

Les deux partenaires essaieront de se mettre d’accord la semaine prochaine.


Viendra ensuite l’élection du Premier Ministre (probablement le 13 juillet) par le Parlement au complet (les 500 députés étant rejoints par les 250 sénateurs nommés en 2018 par la junte qui avait pris le pouvoir en 2014).

Le choix de Pita Limjaroenrat en tant que futur Premier Ministre, bien que logique d’un point de vue démocratique, reste encore très incertain pour plusieurs raisons :

 

  • la coalition des 8 partis "pro-démocratie" constituée après les élections, ne rassemble que 312 députés, il faudra donc impérativement que d’autres députés et/ou sénateurs joignent leurs votes pour atteindre la majorité absolue de 376 voix, indispensable pour être élu Premier Ministre.
  • à ce stade, l’entreprise de séduction semble difficile et aléatoire compte tenu de l’image et du programme présentés par le MFP et son leader au cours de la campagne.

 

  • Pita est également visé par plusieurs procédures (de la part de la Commission Electorale et du Sénat) qui pourraient conduire la Cour Constitutionnelle a prononcer son inéligibilité, voire même à invalider son élection en tant que député.

Même s’il est peu probable qu’une décision définitive n’intervienne dans les prochaines semaines, ces menaces judiciaires contribuent à miner sa crédibilité parmi les parlementaires du camp adverse. 

 

  • en cas de blocage , le parti Pheu Thai pourrait être tenté de présenter un de ses candidats, plus consensuel, avec le risque de voir voler en éclat l’accord de gouvernement signé avec le MFP.
==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
23-05-2023 : La coalition menée par Move Forward s’accorde sur un programme de gouvernement.

Le parti  Move Forward , arrivé en tête des récentes élections législatives avec 152 sièges,
- voir cet article -

a pu former

  une coalition de 8 partis 
 réunissant 313 députés 

avec pour objectif de porter son leader
Pita Limjaroenrat ​​​​
au poste de Premier Ministre.

En d’autres temps, le parti Move Forward avait fustigé les compromissions, débauchages, revirements,… qui étaient la norme dans le contexte politique thaïlandais "traditionnel"…

Reste que l’alliance avec le parti Pheu Thai semblait à la fois naturelle (compte tenu de leur combat commun contre les militaires) et indispensable (pour accéder au pouvoir).

Hier, 22 mai, marquait le 9ème anniversaire du coup d’état de 2014 qui avait porté au pouvoir le Général Prayut Chan-O-Cha, largement battu dans les urnes le 14 mai dernier.

La nouvelle coalition avait choisi cette date symbolique pour dévoiler un protocole d’accord en 23 points qui se veut une plate-forme de gouvernement.

En Thaïlande, la signature d’un document de ce type est une première pour une coalition et devrait permettre de consolider l’alliance entre ses deux principales composantes, Move Forward et Pheu Thai.


La semaine dernière a donné lieu à d’intenses négociations afin de formaliser un texte suffisamment consensuel.
L’abolition du service militaire et la révision de la constitution y sont présents mais la modification de l’article 112 en a été exclue.

 

La notion de lèse-majesté et la législation qui s’y réfère sont des sujets particulièrement sensibles dans le débat public et de nombreux politiciens thaïlandais, y compris parmi les partis de la coalition, les considèrent comme intangibles.

 

L’élection du Premier Ministre n’interviendra qu’en juillet et d’ici là,
Pita Limjaroenrat a besoin de rassembler sur son nom des votes venant de députés hors de sa coalition et/ou de sénateurs.

Même si quelques uns se disent prêts à prendre en compte le verdict des urnes, sa volonté réformiste, ses intentions réaffirmées pour réviser la législation lèse-majesté et réduire l’influence des militaires sont autant de repoussoirs pour les conservateurs les plus irréductibles.

 

D'autres incertitudes, d'ordre juridique, planent sur l'avenir politique de  Move Forward  et de son leader.
Certains opposants conservateurs et royalistes cherchent à invalider la victoire électorale du MFP par la voie judiciaire.
Deux plaintes ont déjà été déposées auprès de la commission électorale :

  • l'une vise Pita Limjaroenrat, arguant qu'il serait actionnaire d'une entreprise de média, ce qui est interdit pour un candidat aux élections selon la loi thaïlandaise.

 

  • l'autre vise le parti  Move Forward  dont le projet de réviser l'article 112 serait assimilé à une attaque contre l'institution monarchique.

 

Même si les intéressés n'affichent aucune inquiétude à ce stade, 

il faut rappeler que des procédures très similaires avaient abouti en 2020 à la dissolution du parti
<<<<  Future Forward 
(prédécesseur de Move Forward) et à l'interdiction de toute activité politique pour ses dirigeants.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==


07-05-2023 : Le roi de Thaïlande a assisté au couronnement de Charles III.

Comme partout dans le monde, les médias thaïlandais ont largement évoqué le couronnement de Charles III.

Le roi Rama X et la reine Suthida se sont rendus à Londres pour l’occasion.

Il s’agissait du premier voyage officiel à l’étranger du roi de Thaïlande depuis son intronisation.

 

 

Ils étaient parmi les 2000 invités de la réception donnée vendredi soir en présence de nombreuses autres têtes couronnées.

Ils ont également assisté à la cérémonie du couronnement dans l’Abbaye de Westminster.

Bien que les contextes historique et politique soient très différents, la monarchie thaïlandaise comporte certaines similitudes avec celle du Royaume-Uni…

et le faste de ce couronnement n’est pas sans rappeler celui de Rama X en mai 2019.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
09-04-2023 : Les candidats aux élections du 14 mai sont connus.

Dans le processus électoral menant aux législatives du 14 mai prochain, la semaine dernière était consacrée à l’enregistrement des candidatures.

Les leaders politiques et leurs nombreux supporters s’étaient mobilisés pour l’occasion.
Les leaders politiques et leurs nombreux supporters s’étaient mobilisés pour l’occasion.
Les leaders politiques et leurs nombreux supporters s’étaient mobilisés pour l’occasion.
Les leaders politiques et leurs nombreux supporters s’étaient mobilisés pour l’occasion.
Les leaders politiques et leurs nombreux supporters s’étaient mobilisés pour l’occasion.
Les leaders politiques et leurs nombreux supporters s’étaient mobilisés pour l’occasion.
Les leaders politiques et leurs nombreux supporters s’étaient mobilisés pour l’occasion.
Les leaders politiques et leurs nombreux supporters s’étaient mobilisés pour l’occasion.

Les leaders politiques et leurs nombreux supporters s’étaient mobilisés pour l’occasion.


Au total 6 679 candidatures issues de 70 partis politiques ont été répertoriées (certaines pourraient néanmoins être invalidées)...
soit en moyenne, plus de 13 candidats/siège à pourvoir.

  • 4 781 candidats dans les 400 circonscriptions territoriales
  • 1 898 candidats pour les 100 sièges attribués nationalement sur des listes formées par 67 partis politiques différents.

 

De tels chiffres pourraient s’interpréter comme un indice de pluralité démocratique…

...mais il faut y voir plutôt le signe du morcellement de la vie politique, soumise aux arrangements politiciens, encouragés par un mode de scrutin inconstant (!) et peu propice à la stabilité gouvernementale.

 

Un autre moment important était le tirage au sort des numéros attribués à chaque parti pour le scrutin de liste nationale.

>>>>

Outre l’aspect pratique (c’est un numéro que les votants devront cocher sur leur bulletin de vote), la numérologie est considérée avec beaucoup de sérieux en Thaïlande.
Candidats et électeurs ne manqueront pas d’analyser l’impact de ce que tel ou tel chiffre/nombre soit associé à leur campagne électorale.


<<<< Les militants se sont empressés de reporter sur leurs affiches le numéro attribué à leur parti.

Partout en Thaïlande, les pancartes et affiches électorales vont se multiplier au point d’envahir tout l’espace public à certains endroits.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
02-04-2023 : Feux de forêt et pollution dans le Nord Thailande.


Comme tous les ans à cette époque, les feux se multiplient dans les campagnes et les forêts thaïlandaises.


Ces pratiques plus ou moins traditionnelles se sont intensifiées ces dernières années au point de provoquer une pollution atmosphérique spectaculaire, particulièrement dans le nord du pays.

<<<< Chiang Mai est très régulièrement citée parmi les villes les plus polluées du monde depuis plusieurs semaines.

Ce problème est commun à plusieurs pays d’Asie du Sud-Est (Birmanie, Laos, Cambodge) et suivant la météo (sécheresse, vents) de nombreuses régions en subissent les conséquences, y compris en zones urbaines où les fumées venues des campagnes peuvent se mélanger à la pollution industrielle lors de la saison chaude.

 

Comme tous les ans également, les autorités réaffirment leur volonté d’éradiquer ce phénomène… avec bien peu de résultats.

 

Plus inhabituels en Thaïlande, des feux de forêt comparables à ceux que l’on les connaît tous les étés en Europe ou en Californie, se sont déclarés dans la province de Nakhon Nayok (à moins de 100 km au nord de Bangkok).

Ces feux dont l’origine serait la foudre, ont mobilisé d’importants effectifs de pompiers ainsi que des hélicoptères bombardiers d’eau.

Plus de 100 ha de foret sont partis en fumée sur les pentes de Khao Chaphlu et Khao Laem (dans une zone proche du Parc National de Khao Yai).

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
Pour retrouver toute l'ACTU de ces derniers mois,

cliquez sur ces liens :

Lire la suite

La fête à la superette !

25 Mai 2023 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Economie, #Culture-Musique-Loisirs-Passions

La fête à la superette !La fête à la superette !La fête à la superette !

En Thaïlande, les supérettes sont très nombreuses (plusieurs dizaines de milliers !) et dans certaines zones très urbanisées, elles se côtoient parfois à raison de 3 ou 4 magasins sur moins d’1km (c’est le cas sur les routes autour de chez nous).

 

Ce secteur ne connaît pas la crise (y compris durant la période covid), les enseignes sont diverses mais le marché est évidemment dominé par 7-Eleven dont le nom et l’image sont devenus depuis 40 ans quasiment emblématiques de la Thaïlande auprès de certains habitués.

Voir cet article.

De nouveaux points de vente apparaissent régulièrement et à peu près partout (y compris dans des villages) où ils s’imposent comme un symbole de modernité auprès des locaux.


Conçus de manière "industrielle", ils sont construits en quelques mois…
Nous en avons eu un bon exemple récemment juste en face de notre lotissement...

...et juste à coté d'un magasin Lotus's gofresh lui-même sorti de terre il y a moins d'un an...

>>>>

 

 

Sur un terrain auparavant agricole (champ de manioc), est apparu en août 2022 un panneau annonçant l'ouverture prochaine d'un magasin
CJ More...

L'inauguration a eu lieu en janvier 2023

soit moins de 6 mois plus tard !

 

Pour asseoir sa notoriété, ce nouveau magasin a organisé il y a quelques jours un évènement festif, commercial... et musical.


En l'occurrence, dans le cadre d'une série de 5 concours (organisés dans les provinces de Khon Kaen, Ratchaburi, Nakhon Sawan, Chumphon et donc Chonburi), il s'agissait de sélectionner des candidats qui participeront à une émission de télévision dont l'enseigne CJ More est le sponsor :

 

<<<< "Golden Mike" ไมค์ทอง (soit le "micro d'or")  est un show de type radio-crochet axé sur le "molam" (style musical traditionnel des campagnes thaïlandaises).

Pour rester sobre, on dira que le niveau était clairement... amateur.
Pour rester sobre, on dira que le niveau était clairement... amateur.
Pour rester sobre, on dira que le niveau était clairement... amateur.
Pour rester sobre, on dira que le niveau était clairement... amateur.
Pour rester sobre, on dira que le niveau était clairement... amateur.
Pour rester sobre, on dira que le niveau était clairement... amateur.

Pour rester sobre, on dira que le niveau était clairement... amateur.

Le jury était présidé par Yingyong Yodbuangam ยิ่งยง ยอดบัวงาม

un chanteur de molam, originaire de la province de Si Saket
et qui a connu le succès dans les années 1990s.

Lire la suite

L'ACTU du 1er trimestre 2023

23 Mars 2023 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Actualité, #Sport, #Culture-Musique-Loisirs-Passions, #Economie

 

Sur cette page, je parle de ce qui fait la une des médias en Thaïlande. Le traitement de l'actualité et l'importance accordée à certains événements peuvent être très différents en Thaïlande et en France… question de point de vue !... 

==//==//==//==//==//==//==//==

23-03-2023 : Elections législatives le 14 mai prochain.

 

La date des prochaines élections législatives en Thaïlande a été fixée au

14 mai 2023.

 

Bien qu’il soit effectivement au pouvoir depuis le coup d’état de mai 2014, le Général Prayut Chan-O-Cha est arrivé au terme du mandat de 4 ans issu des élections précédentes organisées en mars 2029.

Il a décidé la dissolution de l’Assemblée Nationale (confirmé par décret royal du 20 mars 2023) et conformément à la constitution adoptée en 2017, de nouvelles élections devaient être organisées dans les 45 jours.

- cliquez pour agrandir -

- cliquez pour agrandir -


Cette décision a ouvert la voie à un processus en plusieurs étapes.

Les candidatures aux législatives ainsi qu’au poste de Premier Ministre devront être officialisées entre le 3 et 7 avril (chaque parti politique peut endosser jusqu’à 3 candidats).

Modifié en 2021, le système électoral renoue avec celui qui était en place avant 2017.

Au jour du vote, chaque électeur procèdera à 2 votes séparés :

  • un scrutin majoritaire à 1 seul tour désignera 400 députés élus dans les circonscriptions,
  • un scrutin proportionnel désignera 100 députés élus sur des listes présentées par les partis politiques au niveau national.
- cliquez pour agrandir -

- cliquez pour agrandir -

Un redécoupage électoral a été promulgué.
Il vise (en principe) à tenir compte de l’évolution démographique des provinces mais est contesté par certains, particulièrement à Bangkok.

Les partis politiques sont en capagne depuis déjà plusieurs mois.
Les partis politiques sont en capagne depuis déjà plusieurs mois.
Les partis politiques sont en capagne depuis déjà plusieurs mois.
Les partis politiques sont en capagne depuis déjà plusieurs mois.
Les partis politiques sont en capagne depuis déjà plusieurs mois.
Les partis politiques sont en capagne depuis déjà plusieurs mois.

Les partis politiques sont en capagne depuis déjà plusieurs mois.

Les prochaines semaines permettront de développer les programmes des "premier-ministrables" et aussi (surtout ?) de nouer des alliances en vue de constituer une majorité de gouvernement dans la future Assemblée Nationale.

- cliquez pour agrandir -

- cliquez pour agrandir -

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
19-03-2023 : Violents orages dans le nord de la Thaïlande.

 

 

Le nord de la Thaïlande et plus particulièrement la région de Chiang Mai ont été balayés ces derniers jours par des orages particulièrement violents.

(vents puissants, fortes pluies et grêle abondante localement)

 

La taille des grêlons tombés à certains endroits est comparable à ce que l’on peut observer en Europe dans les mêmes circonstances.

 

 

Les dégâts matériels sont importants dans certains districts mais aucune victime n’est à déplorer.

Ces images paraissent toujours anachroniques mais de tels phénomènes météorologiques ne peuvent malheureusement plus être considérés comme vraiment exceptionnels (ils se répètent désormais quasiment tous les ans, par exemple en décembre 2019 ou janvier 2022).

 

Ces "orages d’été" surviennent alors que la Thaïlande est officiellement entrée en "saison sèche" depuis le 5 mars dernier...
...et que les prévisions des prochains mois annoncent des températures très élevées, dépassant largement les 40° dans plusieurs régions.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
03-03-2023 : Les manoeuvres Cobra Gold 2023 ont commencé.
Les manœuvres Cobra Gold 2023 se tiennent en ce moment en Thaïlande (du 27 février au 10 mars).

Créé en 1982 à l’initiative des armées américaine et thaïlandaise, Cobra Gold คอบร้าโกลด์ est passé d'un petit exercice maritime bilatéral à l'un des exercices militaires multinationaux les plus importants au monde.

 

La cérémonie d’ouverture a eu lieu sur la base militaire de U-Tapao.

7 pays y participent pleinement :

  • Thaïlande,
  • USA,
  • Japon
  • Singapour,
  • Malaisie,
  • Indonésie,
  • Corée du Sud.


Au total, 30 pays participent à divers niveaux (dont la France de manière symbolique).
A noter que la Chine participera… au volet "humanitaire".

Dans le contexte de guerre d’influence qui prévaut dans la zone indo-pacifique, il s’agit d’un signe supplémentaire que la Thaïlande souhaite ménager ses bonnes relations avec les deux super puissances.

Les exercices terrestres sont répartis sur plusieurs sites dans les provinces de
Lopburi, Chanthaburi, Sa Kaeo, Rayong.

Après 2 années en format (très) réduit pour cause de crise covid, Cobra Gold 2023 marque un retour à grande échelle, particulièrement pour ce qui concerne la participation de l’armé américaine (6000 personnels engagés en incluant les équipages de bateaux).

Dans la région de Pattaya, ces nombreux
"visiteurs" seront évidemment les bienvenus

(lors de leur temps libre ça va de soi !)...

 

 

 

<<<< ...comme le veut la tradition !

 

Un officier américain (venu pour participer aux manœuvres Cobra Gold) a été retrouvé mort dans un baraquement militaire à Lopburi, sans que les circonstances de sa mort ne soient connues pour l’instant.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
18-02-2023 : Décès du capitaine des "Wild Boars" en Angleterre.

 

Duangphet Phromthep, surnommé "Dam",

>>>>

un jeune footballeur thaïlandais de 17 ans est décédé en Angleterre.

 

Ce décès, a priori accidentel, a ému le pays car il était connu en Thaïlande en tant que capitaine des "sangliers sauvages", ce groupe de jeunes footballeurs qui avaient été bloqués par la montée des eaux dans une grotte à Mae Sai (province de Chiang Rai) en juin/juillet 2018.

 

Leur sauvetage particulièrement difficile avait mobilisé d’énormes moyens pendant plus de 2 semaines ainsi que de nombreux sauveteurs thaïlandais (dont l’un avait perdu la vie) et étrangers.

 

Finalement sortis d’affaire, ils étaient devenus des héros et leur histoire fit l’objet de plusieurs livres et films jusqu’à Hollywood.

 

Depuis aout dernier, "Dam" avait intégré une école proche de Leicester avec l’ambition de devenir footballeur professionnel.

 

Il avait bénéficié d’une bourse de la Zico Foundation, une organisation fondée par Kiatisuk Senamuang, "Coach Zico" (ancien footballeur très connu et sélectionneur national en Thaïlande).

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
22-01-2023 : Un nouvel an chinois avec peu de touristes chinois.

Fixé cette année un dimanche, le nouvel an chinois donne lieu à de nombreuses festivités en Thaïlande...

...qui font le bonheur des thaïlandais d’ascendance chinoise et des touristes étrangers présents.

 

Ces dernières semaines, la levée des restrictions anti-covid en Chine avait fait espérer un afflux de touristes chinois mais leur nombre est encore limité.
En janvier, 1 160 avions venus de Chine sont attendus dans les aéroports thaïlandais (à comparer aux 12 209 comptabilisés en janvier 2019)…

 

Concernant la relance du tourisme chinois, les autorités thaïlandaises se veulent néanmoins optimistes pour les mois à venir en particulier grâce au retour annoncé des voyages organisés en groupe à partir du 6 février prochain.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
10-01-2023 : Le (grand ?) retour des touristes chinois en Thaïlande.

 

Depuis le 8 janvier, les autorités chinoises ont aboli l’obligation de quarantaine pour les personnes entrant sur son sol.
Dans la ligne de l’abandon de la politique "zéro-covid", cette décision permet (enfin) aux ressortissants chinois de (re)voyager quasiment sans contrainte.

 

Cette mesure était aussi très attendue en Thaïlande.

Le secteur touristique mise sur un retour en masse des chinois, progressif certes... mais tout de même le plus rapidement possible !

 

Ne pouvant ignorer la propagation massive du virus en Chine et les mesures déjà prises dans de nombreux autres pays le gouvernement thaïlandais a pensé dans un premier temps imposer des règles de controles sanitaires pour les voyageurs entrant en Thaïlande.


Pour ne (surtout) pas stigmatiser les chinois, le Ministre de la Santé a transmis des instructions demandant aux compagnies aériennes de vérifier avant l’embarquement que les voyageurs non-thaïlandais, quelles que soient leur nationalité et leur provenance, étaient vaccinés contre le covid et possédaient une assurance couvrant les frais éventuellement liés à cette maladie. 

 

Cette démarche complètement improvisée a eu un effet déplorable auprès des potentiels touristes et des voyagistes dans de nombreux pays (USA, Russie, Europe, Asie).

Anutin Charnvirakul, Ministre Thaïlandais de la Santé

 

Après un weekend de grande confusion, et bien qu’aucune décision officielle n’ait été publiée dans la Gazette Royale, le même Ministre de la Santé a du faire marche arrière lundi et annoncer qu’aucune restriction ou contrôle ne seraient finalement mis en place, y compris pour les personnes non vaccinées. 

 

Difficile de savoir si cet épisode cahotique pourra marquer durablement l’image du pays sur le marché du tourisme international mais dans l’immédiat, il s’achève finalement comme une tempète dans un verre d’eau et les premiers "nouveaux" touristes chinois débarqués à l’aéroport de Bangkok ont été accueillis en grande pompe.

 

Dans les prochains mois, l’objectif prioritaire de la TAT (Tourist Authority of Thaïland) sera évidemment de reconquérir le marché chinois.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
Pour retrouver toute l'ACTU de ces derniers mois,

cliquez sur ces liens :

Lire la suite

Bang Sue / Krung Thep Aphiwat - La nouvelle gare de Bangkok

28 Janvier 2023 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Economie, #Vie quotidienne-pratique

 

Le 19 janvier dernier a marqué une étape importante pour les chemins de fer thaïlandais.

Ouverte depuis déjà plus d’un an...
la nouvelle gare centrale de Bangkok accueille désormais tous les trains longue distance au départ et à l’arrivée de la capitale thaïlandaise.

 

 

 

Elle est située à la limite des districts de Chatuchak et Bang Sue, au nord de Bangkok...

(alors que l'ancienne, Hua Lamphong est en plein centre de la capitale).

Dénommée jusqu’à présent Bang Sue Grand Station สถานีกลางบางซื่อ,


la SRT (State Railway of Thaïland) a décidé de la renommer :

Krung Thep Aphiwat Central Terminal
สถานีกลางกรุงเทพอภิวัฒน์

(traduisez "Prospérité de Bangkok")

Ce nouveau nom aurait été choisi par le roi Rama X lui-même.
- voir cet article>>>>

Sur les réseaux sociaux, certains usagers ont pointé quelques "couacs" d’affichage…

Ce changement de nom a provoqué un mini-scandale en raison d’un contrat dont le coût (33 millions de bahts) a suscité des soupçons de corruption. - voir cet article -

Les images ci-dessus montrent le chantier de la nouvelle gare en 2020.
Les images ci-dessus montrent le chantier de la nouvelle gare en 2020.
Les images ci-dessus montrent le chantier de la nouvelle gare en 2020.
Les images ci-dessus montrent le chantier de la nouvelle gare en 2020.
Les images ci-dessus montrent le chantier de la nouvelle gare en 2020.
Les images ci-dessus montrent le chantier de la nouvelle gare en 2020.
Les images ci-dessus montrent le chantier de la nouvelle gare en 2020.
Les images ci-dessus montrent le chantier de la nouvelle gare en 2020.

Les images ci-dessus montrent le chantier de la nouvelle gare en 2020.

Il s'agit d'un complexe ferroviaire conçu pour accueillir les trains les plus modernes...

mais à ce stade, il faut reconnaître que cette gare semble un peu surdimensionnée lorsqu’on considère l’état actuel du réseau et du parc ferroviaires thaïlandais…


Néanmoins, le gouvernement thaïlandais la présente comme un premier symbole du plan de développement et de modernisation du transport ferroviaire en Thaïlande et en Asie du Sud-Est...
...
une ambition à long terme, régulièrement réitérée dans les discours officiels… depuis des décennies !

Un futur TGV reliera les 3 aéroports
(Don Muang-Suvarnabhumi-U Tapao).

Bang Sue / Krung Thep Aphiwat - La nouvelle gare de Bangkok
Bang Sue / Krung Thep Aphiwat - La nouvelle gare de Bangkok
Bang Sue / Krung Thep Aphiwat - La nouvelle gare de Bangkok
Bang Sue / Krung Thep Aphiwat - La nouvelle gare de Bangkok
Bang Sue / Krung Thep Aphiwat - La nouvelle gare de Bangkok
Bang Sue / Krung Thep Aphiwat - La nouvelle gare de Bangkok
Bang Sue / Krung Thep Aphiwat - La nouvelle gare de Bangkok
Bang Sue / Krung Thep Aphiwat - La nouvelle gare de Bangkok

 

Après plusieurs retards au cours des 2 dernières années, le transfert entre Hua Lamphong et Bang Sue s’est donc enfin réalisé la semaine dernière.

Il ne va pas sans poser quelques problèmes pour les voyageurs... Un service de navette entre les deux gares a du être mis en place (voir cet article) mais il faudra sans doute plusieurs semaines pour que la nouvelle organisation soit parfaitement huilée.

-------------------------------------------------------------------------------------------------

Gare de Hua Lamphong en 1960

 

Pendant plusieurs mois, l’avenir de la gare de Hua Lamphong est resté flou, sa fermeture définitive et sa reconversion ayant même été un temps envisagées.
Ce ne sera finalement pas le cas dans l’immédiat.

 

La gare de Hua Lamphong reste donc en service comme terminus pour certains trains de banlieue
<<<< ainsi que pour les trains touristiques affrétés périodiquement par la SRT.

A propos de l'histoire du chemin de fer en Thaïlande, voir également :

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>