Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Noy et Gilbert en Thaïlande

economie

Pattaya version vintage

14 Décembre 2018 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Histoire, #Tourisme-Découverte-Visites, #Economie

 

Je vous ai parlé récemment du "40ème anniversaire" de Pattaya, du moins dans sa version administrative...

 

 

Dans les années 1950s, Pattaya n'était qu'un modeste village de pécheurs, semblable à tous ceux de la cote du Golfe de Thaïlande de Chonburi à Sattahip.

Les chemins étaient en latérite, souvent poussiéreux et couverts de sable, on se déplaçait en carrioles, la plage de Jomtien était quasiment inaccessible par les terres qui étaient recouvertes de jungle...

La population de l'époque est estimée à environ 50 familles...

 

Le Wat Chai Mongkol était le seul temple du village...
Le Wat Chai Mongkol était le seul temple du village...
Le Wat Chai Mongkol était le seul temple du village...
Le Wat Chai Mongkol était le seul temple du village...
Le Wat Chai Mongkol était le seul temple du village...

Le Wat Chai Mongkol était le seul temple du village...

La petite histoire raconte que c'est précisément le 29 juin 1959 qu'environ  500 militaires américains stationnés à Nakhon Ratchasima furent envoyés à Pattaya pour une semaine de vacances.

Ils louèrent plusieurs maisons à l’extrémité sud de la plage auprès d’un propriétaire local...

...et c'est ainsi que débuta la transformation de cette bourgade paisible...

Pattaya version vintage
Pattaya version vintage
Pattaya version vintage
Pattaya version vintage
Pattaya version vintage
Pattaya version vintage
Pattaya version vintage
Pattaya version vintage
Pattaya version vintage
Pattaya version vintage
Pattaya version vintage
Pattaya version vintage
Pattaya version vintage
Pattaya version vintage

Dès les années 1960s, la baie de Pattaya devient un lieu de villégiature privilégié pour les militaires américains.

Pattaya version vintage
Pattaya version vintage
Pattaya version vintage
Pattaya version vintage
Pattaya version vintage
Pattaya version vintage

 

Pour les distraire, une industrie du divertissement et du sexe s’y est installée et a bien vite prospéré (sous l’œil bienveillant des autorités).

 

Ce fut particulièrement spectaculaire pendant la guerre du Vietnam, grâce aussi au développement de la base aérienne de Sattahip/U-Tapao, toute proche.
Jusqu’en 1976, on estime à 700 000 par an, le nombre de militaires ayant séjourné à Pattaya !

 

Pattaya version vintage
Pattaya version vintage
Pattaya version vintage
Pattaya version vintage
Pattaya version vintage
Pattaya version vintage
Pattaya version vintage
Pattaya version vintage
Pattaya version vintage
Pattaya version vintage

Durant cette période, transformée en une station balnéaire sulfureuse, Pattaya s’est acquise une réputation internationale et après la fin de la guerre du Vietnam, les touristes (européens et américains) ont progressivement pris le relais des militaires. 

Pattaya version vintage
Pattaya version vintage
Pattaya version vintage
Pattaya version vintage
Pattaya version vintage
Pattaya version vintage
Pattaya version vintage

Depuis quelques années, de nombreux reportages dans les médias occidentaux ont grandement discrédité Pattaya mais l’arrivée en masse des touristes russes et chinois a permis de conserver et même d’augmenter encore très largement le nombre de visiteurs :

  • 500 000 touristes en 1980
  • 3 Millions en 1997
  • 7 Millions en 2007
  • 14,6 Millions de personnes en 2017, générant des recettes de 230 milliards de bahts, env. 6 Milliards €.
Pattaya version vintage
Pattaya version vintage
Pattaya version vintage
Pattaya version vintage
Pattaya version vintage
Pattaya version vintage

Pattaya est aujourd'hui la 2ème ville la plus visitée en Thaïlande et figure parmi le Top 25 mondial...

https://www.bangkokpost.com/travel/in-thailand/1593050/Bangkok-is-second-most-visited#cxrecs_s

Une telle explosion de fréquentation a eu de nombreuses conséquences néfastes : 

  • sur le trafic routier (la ville est fréquemment paralysée par d’énormes embouteillages)
  • sur la pollution des plages
  • sur la (mauvaise) gestion des déchets et des eaux usées
  • sur les inondations récurrentes en raison de la bétonisation généralisée
  • sur l’augmentation de la délinquance (les mafias de tous horizons sont notoirement implantées à Pattaya)

Pour avoir connu cet endroit il y a plus de 30 ans, j’ai été le témoin de l’urbanisation galopante et anarchique qui a complètement transformé la ville et ses alentours.

Les plages de Wong Amat et Jomtien ont été envahies de buildings gigantesques (ici on les appelle des « condos », abréviation du terme anglais condominium), le moindre petit chemin a été goudronné ou cimenté, les poteaux électriques supportent des dizaines de cables divers, les centres commerciaux, les hotels de luxe se sont multipliés…

Pourtant, malgré ces inconvénients (que je ne minimise pas), je persiste à considérer cette région comme très agréable pour peu que l’on sorte des quartiers envahis de touristes, pas toujours recommandables, que l’on vive au milieu des thaïlandais, dans les villages environnants qui ont gardé leur douceur de vivre et leur authenticité, bien loin des clichés communément véhiculés en Europe.

Pattaya version vintage
Pattaya version vintage
Pattaya version vintage
Pattaya version vintage
Pattaya version vintage
Pattaya version vintage
Lire la suite

Moisson du riz en Isaan

3 Novembre 2018 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Economie, #Photos

Moisson du riz en IsaanMoisson du riz en Isaan
Moisson du riz en IsaanMoisson du riz en IsaanMoisson du riz en Isaan

En Isaan (et aussi ailleurs en Thaïlande), c'est en ce moment la période de moisson du riz.

Elle s'étalera selon les régions jusqu'à fin novembre. Les dates varient selon la variété de riz cultivé et aussi en fonction du mûrissement des céréales (lié à la quantité de pluie observée lors des 3 derniers mois).

L'an passé, nous avions assisté à la moisson pratiquée de manière encore traditionnelle (à la main) dans la région de Udon Thani.

<<<<

Ce ne sera pas le cas cette année mais lors de nos ballades dans les campagnes de l'Isaan, nous avons vu à l'oeuvre les engins mécaniques qui sont désormais couramment utilisés dans toute la Thaïlande.

Moisson du riz en Isaan
Moisson du riz en Isaan
Moisson du riz en Isaan
Moisson du riz en Isaan
Moisson du riz en Isaan
Moisson du riz en Isaan
Moisson du riz en Isaan
Moisson du riz en Isaan
Moisson du riz en Isaan
Moisson du riz en Isaan
Moisson du riz en Isaan
Moisson du riz en Isaan
Moisson du riz en Isaan
Moisson du riz en Isaan

Ces moissonneuses-batteuses sont louées à l'heure, à la 1/2 journée, à la journée... selon la grandeur des parcelles et les moyens des propriétaires.

Elles sont déplacées en camion, souvent sur plusieurs villages, travaillent même tard, y compris à la nuit tombée. 

La demande est forte en cette période et il n'est pas rare de devoir attendre plusieurs jours avant qu'une machine soit disponible.
Ici, le riz est "couché" avant le passage de la moissonneuse.

<<<<

 

Lorsque le riz est récolté à la main, les épis coupés sont laissés de 1 à 3 jours dans les rizières pour le séchage.

>>>>

Moisson du riz en Isaan
Moisson du riz en Isaan
Moisson du riz en Isaan
Moisson du riz en Isaan

 

Ce n'est évidemment pas possible pour le riz récolté de manière mécanique.

Pour être séchés au soleil, les grains sont étalés sur des bâches en nylon, installées sur la route, devant les maisons, dans les temples, etc...

<<<<

Moisson du riz en Isaan
Moisson du riz en Isaan
Moisson du riz en Isaan
Moisson du riz en Isaan
Moisson du riz en Isaan
Moisson du riz en Isaan
Moisson du riz en Isaan
Moisson du riz en Isaan
Moisson du riz en Isaan
Moisson du riz en Isaan

Par la suite, les grains seront chargés sur des camions pour être livrés dans les entrepôts des sociétés négociantes.

Moisson du riz en Isaan
Moisson du riz en Isaan
Moisson du riz en Isaan
Moisson du riz en Isaan
Moisson du riz en Isaan
Moisson du riz en Isaan

Ici par exemple, sur une route proche de Buriram, on peut voir un "train" de semi-remorques en attente pour pénétrer dans l'enceinte de cette compagnie. Le prix auquel est acheté le riz : 13 000 baths (340 €) / tonne en l'occurrence, est affiché à l'entrée (il est susceptible d'être ajusté chaque jour selon les fluctuations des cours).

 

- cliquez sur les photos pour agrandir -- cliquez sur les photos pour agrandir -- cliquez sur les photos pour agrandir -

- cliquez sur les photos pour agrandir -

Moisson du riz en Isaan

----------------------------------------------------------------------------------

Pour en savoir plus sur les différentes variétés de riz cultivées en Thaïlande, voyez cet article :

Lire la suite

Décès de Vichai, le magnat thaïlandais du duty-free

30 Octobre 2018 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Actualité, #Sport, #Economie

L’accident d’hélicoptère qui a coûté la vie à 5 personnes samedi dernier à Leicester (Angleterrre) a suscité un gros émoi en Thaïlande en raison de la présence à bord du milliardaire

Vichai Srivaddhanaprabha.

http://www.khaosodenglish.com/featured/2018/10/28/king-power-ceo-vichai-feared-dead-in-crash/

 

Agé de 60 ans, il avait été très médiatisé depuis 2011 en prenant la présidence du club anglais de football de Leicester, mais c’était avant tout un homme d’affaires qui a réussi une formidable success story commerciale.

 

Son entreprise King Power, créée en 1989, gère en Thaïlande 9 immenses magasins, dans plusieurs aéroports de Thaïlande (Suvarnabhumi, Don Muang, Chaing Mai, Phuket, Hat Yai) et 4 autres en dehors des aéroports.

http://story.kingpower.com/th/store/

Décès de Vichai, le magnat thaïlandais du duty-free
Décès de Vichai, le magnat thaïlandais du duty-free
Décès de Vichai, le magnat thaïlandais du duty-free
Décès de Vichai, le magnat thaïlandais du duty-free
Décès de Vichai, le magnat thaïlandais du duty-free
Décès de Vichai, le magnat thaïlandais du duty-free

Le groupe est devenu l’un des leaders asiatiques dans le secteur du commerce duty-free, grâce principalement à des concessions accordées sous forme de monopoles par les gouvernements thaïlandais. 
Les avantages dont a bénéficié King Power ainsi que la proximité de Vichaï avec l’ex-premier ministre Thaksin (en exil depuis 2006) ont provoqué des soupçons de corruption et de trafic d’influence mais sans conséquence judiciaire.

Une boutique du Leicester City FC dans un complexe King Power à Bangkok

 

 

C’est par le biais du sponsoring qu’il est venu au football, là aussi avec un beau succès.

Son club Leicester City FC, venu de deuxième division, a réussi à devenir champion d’Angleterre à la surprise générale en 2016 (seul titre jamais gagné par ce club !), provoquant un énorme engouement auprès des fans de football en Thaïlande.

Voir :  http://lopezthai.over-blog.com/2016/09/les-thais-supporters-du-foot-anglais.html

Décès de Vichai, le magnat thaïlandais du duty-free
Décès de Vichai, le magnat thaïlandais du duty-free
Décès de Vichai, le magnat thaïlandais du duty-free
Décès de Vichai, le magnat thaïlandais du duty-free

 

Selon toute vraisemblance, son fils de 32 ans

Aiyawatt, surnommé « Top »,

devrait lui succéder à la fois à la tête du King Power Group et du club de Leicester FC.

 

A noter que la famille de Vichai est d’origine chinoise et que comme plusieurs autres personnalités thaïlandaises, il avait changé de nom.

 

Vichai Raksriaksorn, le nom de Srivaddhanaprabha  lui a été officiellement attribué par décret royal en 2012.


Voir : http://lopezthai.over-blog.com/2016/11/chu-alai-comment-vous-appellez-vous-2.html
 

Lire la suite

Savez vous ce que c'est ? (18-11)

9 Octobre 2018 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Insolite, #Economie, #Vie quotidienne-pratique

Savez vous ce que c'est ? (18-11)

Dans ces petites bouteilles en plastique, se trouvent :

  • d'une part du liquide assouplissant pour la lessive

>>>>>

 

 

  • d'autre part du liquide vaisselle

>>>>>

Savez vous ce que c'est ? (18-11)
Savez vous ce que c'est ? (18-11)
Savez vous ce que c'est ? (18-11)

 

En l'occurrence, le revendeur (une épicerie de quartier) s'est contenté de reconditionner des bidons de grande capacité probablement achetés dans un supermarché...

 

Ces bouteilles vendues à l'unité (20 baths, 0,50€) sont adaptées au budget de ses acheteurs qui ne peuvent pas se permettre de débourser plusieurs dizaines ou centaines de baths et qui, du coup, font leurs achats au jour le jour.

De plus, même en dehors des considérations strictement économiques, les thaïlandais n'ont pas l'habitude de stocker ce type de produits, encore moins le réflexe de calculer un prix au litre ou au kilo...

En Thaïlande, particulièrement dans les villages, il est fréquent que certains produits du quotidien soient ainsi vendus en petits conditionnement ou à l'unité (rouleau de papier toilette, yaourt, essence, etc...).

Un autre exemple ici :

Lire la suite

Le circuit de Buriram - Le Grand Prix Moto GP

3 Octobre 2018 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Sport, #Economie

Le week-end prochain aura lieu le premier Grand Prix Motocycliste de Thailande.

Officiellement annoncé par la Fédération Internationale en avril 2017, cet événement va se dérouler à Buriram (au sud de l'Isaan) pour au moins 3 années.

Le programme complet comprend plusieurs courses dans différentes catégories de cylindrées jusqu'à la catégorie reine, la Moto GP. Ce sera la 15ème manche du Championnat du Monde 2018 (sur 19).

Les courses auront pour cadre le circuit de Buriram, inauguré en octobre 2014.

La piste est longue de 4,554 km.

Ce circuit a été conçu aux normes les plus récentes, avec l'ambition d'accueillir les plus grandes compétitions de vitesse sur 2 ou 4 roues.

 

Figurer au calendrier du Championnat du Monde de Moto GP est déjà une sorte de consécration pour ses promoteurs qui espèrent même pouvoir y organiser un Grand Prix de Formule 1 à plus ou moins brève échéance.

Le circuit de Buriram - Le Grand Prix Moto GP
Le circuit de Buriram - Le Grand Prix Moto GP
Le circuit de Buriram - Le Grand Prix Moto GP
Le circuit de Buriram - Le Grand Prix Moto GP
Le circuit de Buriram - Le Grand Prix Moto GP
Le circuit de Buriram - Le Grand Prix Moto GP

En Thaïlande, comme dans beaucoup de pays émergents, les organisateurs profitent d'une législation sur la publicité et le sponsoring beaucoup plus permissive qu'en Europe.

Ainsi, le nom officiel du circuit de Buriram est "Chang International Circuit" en référence à la marque de boissons   Chang  ... connue pour son eau minérale certes mais aussi et surtout pour sa bière, la plus vendue en Thaïlande (env. 40 % du marché).

 

Le coût global de la construction du circuit est estimé à : 

2 Milliards de baths (soit 50 Millions € env.).

Cet énorme investissement est le fait de

Newin Chidchob          >>>>

Riche homme d'affaires et ex-politicien (il fut député et ministre dans les années 1990s et 2000s), il est parfois surnommé le "baron de Buriram"

Il dut abandonner la carrière politique en 2012 et il s'est alors replié sur sa province d'origine avec l'ambition d'en faire la plus sportive de Thaïlande.

 

Incontestablement, sa plus éclatante réussite est dans le football. L'équipe professionnelle Buriram United domine le championnat national depuis plusieurs saisons.

Depuis 2011, elle évolue dans son propre stade surnommé "Thunder Castle" (le "chateau du Tonerre") et doté de 32 600 places assises, ce qui en fait le plus grand du championnat thaïlandais.

 

Dans cette province, essentiellement rurale, les effets induits sur l'économie locale sont non négligeables (amélioration des infrastructures routières, développement de l'aéroport de Buriram, implantation d'entreprises,...)...

A l'occasion du Grand Prix (qui sera suivi par 800 millions de téléspectateurs dans le monde), des retombées substantielles sont également attendues directement sur le plan financier mais aussi et surtout en terme d'image pour cette région et au-delà pour le tourisme thaïlandais en général.

 

Plus de 100 000 personnes sont attendues ce weekend et un tel afflux de visiteurs n'est pas sans poser de problèmes dans cette région dont les capacités hôtelières restent limitées. 

C'est d'ailleurs l'un des reproches faits par certains (pilotes en particulier) quant au choix d'un lieu aussi excentré pour l'organisation d'une épreuve de cette importance.

Au plan touristique la province de Buriram est principalement connue pour le site historique de Phanom Rung (situé à plus de 50 km du circuit).

Voir : http://lopezthai.over-blog.com/2018/09/phanumrung1.html

----------------------------------------------------------------------------------

Le sport motocycliste sur circuit est largement dominé par les pilotes espagnols et italiens depuis déjà plusieurs années.

Trois figures emblématiques de ce sport seront présentes à Buriram :

  •  l'espagnol Marc MARQUEZ , 25 ans, bien parti pour remporter son 5ème titre de champion du monde dans la catégorie reine de Moto GP. Il domine le championnat 2018 avec déjà 6 victoires depuis le début de la saison.
  •  l'italien Valentino ROSSI ,39 ans (actuellement 3ème du Championnat 2018). Surnommé "Il Dottore", il compte 7 titres de champion du monde et 89 victoires en Grand Prix dans la catégorie 500-GP. En 23 ans de compétition au plus haut niveau, il en est à 378 courses disputées sur 38 circuits différents (Buriram sera donc le 39ème)
  •  l'espagnol Jorge LORENZO , 31 ans (actuellement 4ème du Championnat 2018), triple champion du monde et vainqueur de 47 Grands Prix en MotoGP

     

 

Le français Johann ZARCO , 28 ans, actuellement 8ème du Championnat 2018 et monté 2 fois sur le podium cette année, tentera de tirer son épingle du jeu. 

>>>>

Quelques rares pilotes asiatiques évoluent au plus haut niveau : malaisiens, japonais et un seul thaïlandais en catégorie Moto 3. Par contre, les marques japonaises (Honda, Yamaha, Suzuki) sont les plus représentées en course.

----------------------------------------------------------------------------------

Bien que piètres conducteurs (les statistiques effrayantes de la mortalité sur la route sont malheureusement là pour le confirmer !), beaucoup de thaïlandais se passionnent pour les gros cubes, la vitesse et les sports mécaniques...

Le circuit de Buriram - Le Grand Prix Moto GPLe circuit de Buriram - Le Grand Prix Moto GPLe circuit de Buriram - Le Grand Prix Moto GP
Lire la suite

L'ACTU du 3ème trimestre 2018

29 Septembre 2018 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Actualité, #Economie, #Sport, #Culture-Musique-Loisirs-Passions

 

Sur cette page, je parle de ce qui fait la une des médias en Thaïlande. Le traitement de l'actualité et l'importance accordée à certains événements peuvent être très différents en Thaïlande et en France… question de point de vue !... 

==//==//==//==//==//==//==//==

18-09-2018 : Bientôt des élections en Thaïlande ?

Plus aucune élection n'a été organisée en Thaïlande depuis février 2014 et à la suite du coup d'état du 24 mai 2014, le N.C.P.O. (acronyme anglophone du Conseil National pour la Paix et l'Ordre, nom officiel de la junte qui a pris le pouvoir) a interdit toute activité politique.

Depuis 4 ans 1/2, le Premier Ministre a multiplié les annonces pour promettre l'organisation d'élections et à chaque fois a repoussé l'échéance au prétexte que les conditions de sécurité et de calme n'étaient pas réunies dans le pays.

 

La semaine dernière deux annonces officielles ont ouvert la voie pour l'organisation d'élections législatives au début de l'année 2019 :

C'est la Gazette Royale qui publie les lois thaïlandaises

​​​​​​

  • promulgation de la loi sur les procédures d’élection et de sélection des parlementaires (dont certains seront non élus mais désignés par le gouvernement)
  • levée progressive des interdictions d'activités politiques (le paradoxe étant que cet "assouplissement" a été décidé par le Premier Ministre en vertu de l'article 44 qui lui confère les pleins pouvoirs !).

Selon cette décision, les partis sont dans un premier temps autorisés à élire leurs dirigeants et à recruter de nouveaux membres mais ne peuvent toujours pas faire campagne et les rassemblements publics restent interdits. 

Si la date du 24 février 2019 est confirmée pour le prochain scrutin, les partis politiques auront un minimum de temps pour s'organiser...

A ce stade, des pourparlers sont prévus prochainement entre le N.C.P.O. et les représentants des partis politiques mais le Premier Ministre a clairement indiqué que les restrictions à l'activité politique ne seront de toute façon pas complètement levées car il craint que cela ne mène au "désordre"...

Mis au ban par la diplomatie occidentale après le coup d'état de 2014, le gouvernement actuel est redevenu fréquentable récemment et le Premier Ministre Prayut Chan-O-Cha a été reçu officiellement (et chaleureusement !) à la Maison Blanche, à Downing Street et à l'Elysée.

<<<<

 

 

 

 

 

Profitant de cette crédibilité internationale, il parait plus que probable qu'il s'engage dans ces élections avec l'ambition d'être confirmé en tant que Premier Ministre.

Depuis 4 ans, les militaires au pouvoir ont mis en place une nouvelle constitution qui devrait leur permettre de contrôler durablement les institutions.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
13-09-2018 : Nouvelles pluies et inondations en perpective

 

Les intempéries et les risques d’inondations sont toujours à la une des médias.

Les pluies restent très abondantes dans plusieurs régions et la situation ne devrait pas s’arranger dans les prochains jours.

Les typhons Barijat et Mangkhout qui menacent plus directement les Philippines pour le premier, Hong-Kong pour le second, devraient épargner la Thaïlande mais leurs conséquences se feront quand même sentir sous la forme de tempêtes répétées et de précipitations importantes.

 

De plus, de nombreux barrages sont toujours à leur capacité maximale (voire au-delà ! ) et les autorités sont contraintes à des délestages.
C’est le cas en particulier dans la région de Kanchanaburi (dans l'ouest du  pays) où un délestage "historique" du barrage de Sri Nakarin, situé sur la rivière Kwai Yai va immanquablement provoquer des inondations en aval.

Dans notre région, des orages violents se produisent presque quotidiennement depuis plusieurs jours, provoquant des inondations toujours spectaculaires à Pattaya (rien de très exceptionnel néanmoins !).

L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
03-09-2018 : Bilan mitigé pour la Thaïlande aux Jeux Asiatiques

Hier à Jakarta se sont cloturés les 18èmes Jeux Asiatiques.
Cette compétition rassemble tous les quatre ans les meilleurs sportifs du continent sur un format proche des Jeux Olympiques.

Cette édition était organisée dans 2 villes d’Indonésie : Jakarta et Palembang, pour 40 disciplines différentes, le programme incluant des sports "locaux" comme le Sepak Takraw, le Mambo, le Kabbadi, ou le Pencak Silat ainsi que des disciplines non olympiques (parapente, bowling, bridge, jetski, karaté, ju-jitsu,...)
11 300 sportifs y ont participé venus des 45 pays adhérents Conseil Olympique d’Asie.

 

Le tableau des médailles a été largement dominé par la Chine, le Japon et la Corée du Sud (les deux Corée ont présenté des équipes communes dans quelques disciplines).


La Thaïlande se classe 12ème

avec 73 médailles (6ème total)

mais seulement 11 en or.

(dont 7 dans des sports non olympiques : parapente, sepak takraw, jetski).

Un bilan quasi équivalent à l’édition de 2014 (12 médailles d’or mais qui plaçaient la Thaïlande à la 6ème place)

néanmoins en retrait par rapport à l’objectif annoncé de 17 médailles d’or.

Les Thaïlandais ont quand même signés quelques exploits inédits en athlétisme et en cyclisme.

 

A noter la médaille d’argent de l’équipe féminine de volley-ball, très populaire en Thaïlande. >>>>>

Coté déceptions :

  • le football, l’équipe masculine a été sortie dès la phase de poules, l’équipe féminine en 1/4 de finale mais en ayant perdu tous ses matches
  • les boxeurs également malgré 6 médailles mais aucune en or (une première depuis 1986).
==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
01-09-2018 : Le marathon de "Toon Bodyslam" sur grand écran

A la fin de l’année dernière, le rocker Artiwara Kongmalai alias "Toon Bodyslam" avait parcouru le pays à pied du sud au nord. Ce périple de 55 jours avait permis de récolter plus de 2  milliards de baths de dons destinés au financement d’hôpitaux publics. 

Il avait également suscité un énorme élan de sympathie dans toute la Thaïlande, au point d’en faire l’homme de l’année 2017.​​​​​​​

Près de 9 mois plus tard, un documentaire va retracer son périple sur grand écran.

Le film intitulé              "2 215"

(c’est le nombre de km parcourus) a été réalisé par une petite équipe autorisée à le suivre au plus près durant toute la durée du parcours.
De nombreuses images ont déjà été montrées dans des reportages télévisés mais l’équipe en charge du projet et Toon lui-même y voient l’opportunité de sensibiliser à nouveau le public et de récolter des fonds supplémentaires, toujours pour la même cause.

Le film sera projeté gratuitement du 06 au 16 septembre dans le réseau des cinémas Major Cineplex et les spectateurs seront sollicités pour faire des dons.

L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018

Pour en savoir plus sur Bodyslam :

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
18-08-2018 : Inondations en série et inquiétudes sur les barrages

 

L’Asie du Sud-Est vit en ce moment au rythme des alertes météo… C’est assez logique en pleine saison des pluies mais les intempéries touchent tous les pays de la région, parfois de manière dramatique. Au Laos, le 23 juillet dernier un barrage en construction sur le Mékong a cédé. Cet accident est survenu à Attapeu, soit à moins de 100 km de la frontière thaïlandaise.

https://www.bangkokpost.com/news/general/1509410/

La Thaïlande a envoyé de l’aide aux sinistrés mais certaines polémiques ont vu le jour ici en raison de l’attitude des autorités laotiennes qui auraient visiblement privilégié l’acheminement des secouristes venus de Chine et du Vietnam.

-------------------------------------------------------------------------------------------------

La Thaïlande n’est pas épargné par les inondations, particulièrement le Nord du pays et l’Isaan, sous le double effet :

  • des pluies violentes et abondantes qui se succèdent depuis plusieurs semaines, au rythme des tempêtes tropicales,
  • du relachement d’importantes quantités d’eau dans des barrages sur le Mékong et ses affluents dont certains sont à la limite maximum de leur capacité. 

Dévastation de nombreuses zones agricoles, glissements de terrain, inondations dans plusieurs provinces (Nan, Nakhon Phanom, Sakon Nakhon, Yasothon, Ubon Ratchathani, Phetchaburi,...) font la une des médias quasiment tous les jours depuis plusieurs semaines.

La situation n’est malheureusement pas exceptionnelle et ces calamités sont devenues habituelles et récurrentes. 

http://www.nationmultimedia.com/detail/around_thailand/30352440

https://www.bangkokpost.com/news/general/1524114/nan-river-bursts-banks-7-districts-affected#cxrecs_s

http://www.nationmultimedia.com/detail/around_thailand/30352433

L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018

En particulier la route 118 reliant Chiang Mai et Chiang Rai, les deux plus grandes villes du Nord du pays, a été coupée à la circulation aujourd’hui.

Un autre motif d’inquiétude concerne cette fois quasiment tout le pays. De nombreux barrages ont atteint voire même dépassé leur capacité de stockage maximum.

De nouvelles inondations seront donc inévitables dans les prochaines semaines...

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
13-07-2018 : Catastrophe maritime à Phuket

Alors que toute la Thaïlande (et le reste du monde) avait les yeux tournés vers la grotte de Mae Sai où 12 adolescents et leur coach sont restés enfermés plus de deux semaines, un autre accident dramatique survenu la semaine dernière a provoqué la mort de près de 50 personnes au large de l’ile de Phuket.

Le naufrage du "Phoenix" un bateau de plaisance qui transportait des touristes chinois est intervenu le 5 juillet dernier lorsqu’une violente tempête a éclaté.

Les opérations de secours menées par la marine thaïlandaise et des équipes de plongeurs locaux ont permis de sauver une partie des passagers (ils étaient environ une centaine à bord) mais aussi de repécher des corps dans ce qui constitue l’une des plus graves catastrophes maritimes qu’ait connue la Thaïlande.

L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018

Le Premier Ministre Prayut Chan-o-Cha s’est rendu sur place et s’est même fendu d’une lettre à son homologue chinois Xi Jinping en exprimant ses condoléances (toutes les victimes sont chinoises) et en assurant bien entendu que les contrôles et les mesures de sécurité seraient renforcés.

On peut douter de ces annonces car ces derniers jours, le business s’est poursuivi dans les mêmes conditions au mépris des annonces alarmantes de la météo.

Les touristes chinois toujours plus nombreux en Thaïlande (près de 10 millions en 2017) sont des cibles de choix pour des opérateurs  peu scrupuleux qui ne se préoccupent guère des règles de sécurité et de prudence.

 

Celui en charge de l’excursion  qui a tourné au drame était introuvable au dernières nouvelles, seul le capitaine du bateau ayant été inculpé jusqu’ici.

>>>>

Certains en Thaïlande s’inquiètent de l’image donnée à l’étranger. Cette mauvaise publicité pourrait affecter toute l’industrie touristique, en particulier si les agences chinoises décident de détourner leurs clients vers des pays voisins considérés comme moins dangereux.

Autre image des récentes tempêtes dans cette région, beaucoup moins dramatique mais pas moins spectaculaire : un cargo en difficulté au large de Trang a vu 17 de ses containers passer par-dessus bord !

 

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
12-07-2018 : Les héros de la grotte de Mae Sai à la une de tous les médias...

Le sauvetage des adolescents et de leur coach dans la grotte de Tham Luang à Mae Sai n’en finit pas d’occuper la une des médias.

On a pu voir quelques images des rescapés dans leur chambre d’hôpital à Chiang Rai. Ils semblent en bonne santé mais resteront en observation probablement pour au moins une semaine.

<<<<

 

Les télévisions ont montré les images des sauveteurs étrangers, honorés par les autorités locales et en partance vers leur pays d’origine ainsi que la cérémonie de retour des Thai Navy Seals sur leur base de Sattahip 

>>>>

 

Les héros de l’ombre (équipes de pompage, collecteurs de nids d’hirondelles) retournent également dans leurs provinces.

 

Après le black-out imposé par les autorités durant les opérations, on commence à en apprendre plus sur cette formidable aventure humaine qui a permis de sortir les adolescents et leur coach de la grotte.

En particulier des images diffusées par les Thai Navy Seals montrent que certains au moins ont été transportés dans des civières et mis sous sédatif au moment de l’évacuation, pour éviter les scènes de panique sur le trajet.

 

L’engouement international est aussi perceptible dans le monde du football :

  • Paul Pogba a tweeté une dédicace aux rescapés de la grotte après la demi-finale victorieuse contre la Belgique

>>>>

  • la FIFA avait invité les rescapés à venir à Moscou pour la finale de la Coupe du Monde dimanche prochain, voyage qui sera impossible compte tenu de leur hospitalisation. Ce sera pour une autre fois !
  • les « Sangliers sauvages » ont reçu des invitations de la part de Manchester United et du FC Barcelone.

Hollywood n'est pas en reste, un producteur américain, basé en Thaïlande, a déjà annoncé son intention de produire un film à gros budget racontant l’histoire des rescapés de la grotte Tham Luang..

A noter qu’à ce jour, aucune communication officielle sur ce sujet n’a été rendue publique ni par l’Elysée ni par l’Ambassade de France à Bangkok

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
10-07-2018 : Tous les enfants et leur coach ont été évacués de la grotte de Mae Sai !

C’est à la fois avec bonheur, soulagement et fierté que toute la Thaïlande a appris ce soir que tous les enfants ainsi que leur coach avaient pu être évacués de la grotte de Tham Luang Nang Non à Mae Sai.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
06-07-2018 : Un sauveteur décède lors des opérations de secours dans la grotte de Mae Sai.

Un sauveteur volontaire, agé de 38 ans, ancien membre des Thaï Navy Seal, est décédé aujourd’hui en acheminant de l’oxygène vers le lieu où sont réfugiés les adolescents, coincés au fond de la grotte Tham Luang Nang Non à Mae Sai.

 

L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018

 

Sur place, les autorités thaïlandaises ont engagé de gros moyens techniques et humains, en particulier les Thaï Navy Seals (voir http://lopezthai.over-blog.com/2018/07/thainavyseals.html).

La compétence de ces unités d’élite est incontestable dans leur domaine mais leur expertise n’est pas forcément tout à fait adaptée à ce genre de problématiques.

Après l’euphorie qui a suivi la localisation du groupe d’adolescents lundi dernier, la situation apparaît plus angoissante que jamais.

A ce stade, pour sortir les naufragés de cette grotte, aucun des scénarios envisagés ne semble donner des garanties de succès étant donné les nombreuses contraintes à prendre en compte.

Les conditions météo, l’exiguité de l’accès (inondé !) à l’endroit où ils sont réfugiés, le fait qu’ils soient affaiblis, qu’ils ne savent pas nager et n’ont bien sur aucune notion de plongée, encore plus dans un tel environnement… sont autant d’éléments qui rendent l’évacuation extrémement difficile.

 

L’opération s’annonce donc périlleuse… mais néanmoins urgente !

 

Les pluies de mousson annoncées vont sans doute faire remonter le niveau d’eau dans le réseau souterrain, avec le risque de raréfaction de l’oxygène, voire même d’une inondation complète.

----------------------------------------------------------------------------

A noter que pendant ce temps, des polémiques (typiquement françaises), surgissent dans certains médias ou forums francophones… sur les thèmes :

  • pourquoi les français ne sont-ils pas intervenus ?…
  • les spécialistes français sont les meilleurs mais le gouvernement refuse de payer les frais de leur mission…
  • etc…

Tellement dérisoire, stérile et nombriliste !

https://mobile.france.tv/france-5/c-dans-l-air/545059-emission-du-mercredi-4-juillet-2018.html

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
03-07-2018 : Les enfants dans la grotte sont sains et saufs.

 

Ce fait divers qui a tenu en haleine tout le pays a connu une fin heureuse hier soir. 

Le soulagement est à la mesure de l’inquiétude qui avait envahi toute la Thaïlande.

 

Les 13 naufragés sont finalement restés bloqués sous terre pendant près de 10 jours.

 

Un groupe d’adolescents (11 à 16 ans), membres d’une équipe de football, accompagné d’un adulte (leur coach de 25 ans) étaient partis en excursion dans une grotte proche de Mae Sai (province de Chiang Rai) dans l’extrème nord du pays.
 

Les familles ont donné l’alerte le soir même, samedi 23 juin.  Après que l’on ait retrouvé leurs vélos à l’entrée de la grotte, il était évident qu’ils avaient été piégés par la brusque montée des eaux.

Les opérations de secours ont mobilisé des moyens énormes et des centaines de personnes, y compris des équipes venues de Grande-Bretagne, d'Australie, de Chine, des USA, du Japon.

Ce sont finalement deux spéléologues britanniques accompagnant les Thaï Navy Seals, une unité d’élite de la Marine thaïlandaise, qui ont pu les localiser et établir le contact. Tous sont à priori en bonne santé. 

Avant de pouvoir les évacuer en toute sécurité (ce qui pourrait prendre plusieurs jours), les sauveteurs vont maintenant s’attacher à leur donner les premiers soins pour reconstituer leurs forces et pomper l’eau qui reste très abondante dans le réseau souterrain.

L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018

Entre les prières quotidiennes de tous les religieux, la mobilisation des élèves dans toutes les écoles, les dons pour aider les sauveteurs et les familles, les messages de soutien enregistrés par des vedettes du sport, de la chanson, de la télévision, etc… c’est tout le pays qui était suspendu au sort de ces adolescents.

 

 

L’emballement médiatique a été aussi impressionnant.

Pendant toute la semaine, les télés thaïlandaises étaient en mode « édition spéciale », y compris avec un compteur-temps un peu macabre qui s’est enfin figé hier soir.

 

 

 

 

Le Premier Ministre est venu sur place, des reporters de tous les pays étaient sur les lieux, etc… au point, par moments, de faire ressembler tout ça à une immense émission de télé-réalité.

 

La grotte en question, Tham Luang Nang Non Cave, est bien connue des amateurs dans la région mais les fortes pluies ont contrarié les efforts des sauveteurs (spéléologues et plongeurs) qui ont du opérer dans des conditions très difficiles.

 

L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
L'ACTU du 3ème trimestre 2018
==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==

Pour retrouver les articles de la page ACTU des trimestres précédents,

cliquez sur les liens suivants 

Lire la suite

Une autre image de la Thaïlande - La couleur du ciel (18-24)

29 Septembre 2018 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Economie

Une autre image de la Thaïlande - La couleur du ciel (18-24)

Ces photos ont été prises de nuit par l'astronaute américain Reid Wiseman à partir de la station orbitale ISS.

Une autre image de la Thaïlande - La couleur du ciel (18-24)

On peut observer la ville de Bangkok en Thaïlande (c’est la tâche de lumière la plus importante en haut à droite de l’image).

De façon plus surprenante, on distingue de nombreuses tâches vertes dans la Mer d’Andaman (à gauche) et dans le Golfe de Thaïlande (en dessous de Bangkok).

Ces points lumineux verts proviennent des lumières utilisées par les pêcheurs pour imiter le plancton fluorescent qui constitue la nourriture des calamars.

Cette technique, appelée pêche au lamparo, permet de les attirer à la surface et à la portée des filets car ils évoluent d’habitude en profondeur. Au niveau de la mer, les lumières vertes donnent quasiment l'effet d'une aurore boréale dans le ciel nocturne.

Certains bateaux peuvent embarquer plus d'une centaine de ces lampes, générant pas moins de 300 kilowatts de lumière par embarcation.
Certains bateaux peuvent embarquer plus d'une centaine de ces lampes, générant pas moins de 300 kilowatts de lumière par embarcation.
Certains bateaux peuvent embarquer plus d'une centaine de ces lampes, générant pas moins de 300 kilowatts de lumière par embarcation.
Certains bateaux peuvent embarquer plus d'une centaine de ces lampes, générant pas moins de 300 kilowatts de lumière par embarcation.
Certains bateaux peuvent embarquer plus d'une centaine de ces lampes, générant pas moins de 300 kilowatts de lumière par embarcation.

Certains bateaux peuvent embarquer plus d'une centaine de ces lampes, générant pas moins de 300 kilowatts de lumière par embarcation.

Le phénomène n'est pas nouveau, ces lumières vertes, visibles depuis l'espace, ont été signalées pour la première fois vers la fin des années 70.

Néanmoins, ces images de la NASA donnent une idée de la pèche intensive qui est pratiquée sur les côtes de Thailande, le halo vert s'étirant désormais tous les soirs sur des kilomètres.

---------------------------------------------------------------------------------

Cette autre image (ci-dessous) de la Thaïlande dans la nuit met en évidence l'éclairage des zones urbaines et des bords de cotes :

Une autre image de la Thaïlande - La couleur du ciel (18-24)

---------------------------------------------------------------------------------

Un autre article à propos de la pèche en Thaïlande :

Lire la suite

La fin des cabines téléphoniques...

26 Septembre 2018 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Economie, #Vie quotidienne-pratique

La fin des cabines téléphoniques...
La fin des cabines téléphoniques...

Dans notre village, en face du marché, j'ai assisté il y a quelques temps à l'enlèvement d'une cabine téléphonique...

La fin des cabines téléphoniques...
La fin des cabines téléphoniques...
La fin des cabines téléphoniques...
La fin des cabines téléphoniques...
La fin des cabines téléphoniques...
La fin des cabines téléphoniques...
La fin des cabines téléphoniques...
La fin des cabines téléphoniques...
La fin des cabines téléphoniques...
La fin des cabines téléphoniques...

L'opération a été rondement menée, en moins d'1h, ce témoin d'un temps révolu était déboulonné, déraciné, et évacué...

La fin des cabines téléphoniques...
La fin des cabines téléphoniques...
La fin des cabines téléphoniques...
La fin des cabines téléphoniques...
La fin des cabines téléphoniques...
La fin des cabines téléphoniques...
La fin des cabines téléphoniques...
La fin des cabines téléphoniques...
- cliquez sur photos pour agrandir -

- cliquez sur photos pour agrandir -

 

Tout comme en Europe, ces cabines deviennent de plus en plus obsolètes à l'heure des messageries gratuites (ou presque) et des smartphones...

On n'en voit quasiment plus dans les rues, remplacées par des bornes automatiques pour recharger les cartes sim prépayées très largement utilisées en Thaïlande.

(voir http://lopezthai.over-blog.com/2018/03/sim.html)

 

 

 

Seuls subsistent quelques appareils dans les gares routières... voir le lien ci-dessous :

Lire la suite
<< < 10 11 12 13 14 15 > >>