Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Noy et Gilbert en Thaïlande
Articles récents

Fruit de saison (18-01) - Le mayom

15 Janvier 2018 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Fleurs-Fruits

Fruit de saison (18-01) - Le mayomFruit de saison (18-01) - Le mayom

En thaï, ce petit fruit s'appelle มะยม , prononcez "mayom".

Originaire de Madagascar, son nom savant est phyllanthus acidus et en Français, il est communément appelé groseille étoilée ou girambelle ou surelle.

Sur son arbre, il se présente sous la forme de grappes. Sa couleur verte vire au jaune clair lorsqu'il est mûr.

 

Fruit de saison (18-01) - Le mayom
Fruit de saison (18-01) - Le mayom
Fruit de saison (18-01) - Le mayom
Fruit de saison (18-01) - Le mayom
Fruit de saison (18-01) - Le mayom
Fruit de saison (18-01) - Le mayom
Fruit de saison (18-01) - Le mayom
Fruit de saison (18-01) - Le mayom
Fruit de saison (18-01) - Le mayom
Fruit de saison (18-01) - Le mayom
Fruit de saison (18-01) - Le mayom
Fruit de saison (18-01) - Le mayom

Même à pleine maturité, son gout est très amer, acide... (écoeurant... pour ce qui me concerne en tout cas !)

Cela n'empêche pas les thaïlandais de le manger ainsi en le croquant avec un mélange de sucre+sel+piment, comme beaucoup d'autres fruits (mangues vertes ou fraises par exemple)

En cuisine, il est utilisé comme un légume d'accompagnement dans des salades ou des soupes.

 

Dans notre jardin, nous avons planté un "girembellier" il y a un an.

 

C'est plutôt un arbre d'ornement mais il commence à donner ses premiers fruits.

Ils sont encore très verts...

Noy est impatiente de pouvoir les récolter prochainement !

- cliquez sur les photos pour agrandir -- cliquez sur les photos pour agrandir -- cliquez sur les photos pour agrandir -

- cliquez sur les photos pour agrandir -

Fruit de saison (18-01) - Le mayom
Fruit de saison (18-01) - Le mayom
Fruit de saison (18-01) - Le mayom
Fruit de saison (18-01) - Le mayom
Fruit de saison (18-01) - Le mayom
Fruit de saison (18-01) - Le mayom

-------------------------------------------------------------------------

Ce petit fruit est, entre autre, utilisé dans le "Tam Kuai", une salade a base de banane :

-------------------------------------------------------------------------

Mise à jour pour vous montrer la récolte dans notre jardin :

Lire la suite

Fleur du jour (18-03)

14 Janvier 2018 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Fleurs-Fruits, #Photos

Fleur du jour (18-03)
Fleur du jour (18-03)
Fleur du jour (18-03)
Fleur du jour (18-03)
Fleur du jour (18-03)
Fleur du jour (18-03)
Fleur du jour (18-03)
- cliquez sur les photos pour agrandir -- cliquez sur les photos pour agrandir -- cliquez sur les photos pour agrandir -
- cliquez sur les photos pour agrandir -

- cliquez sur les photos pour agrandir -

Lire la suite

Le mobile en feuilles de palmiers.

13 Janvier 2018 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Insolite, #Photos, #Parlons Thaï, #Tourisme-Découverte-Visites

Le mobile en feuilles de palmiers.Le mobile en feuilles de palmiers.

Lors de notre visite à la Résidence de France à Bangkok,

(voir http://lopezthai.over-blog.com/2017/09/la-residence-de-france-a-bangkok.html),

j’avais remarqué dans la bibliothèque ce "mobile" très coloré, suspendu au plafond…

Le mobile en feuilles de palmiers.Le mobile en feuilles de palmiers.Le mobile en feuilles de palmiers.

 

N’ayant pu obtenir de précisions quant à sa fabrication ou sa provenance exacte, j’ai cherché par moi-même et j’ai finalement pu en trouver…et en apprendre un peu plus sur ce bel objet...

 

 

Voici donc le "rouge" que nous avons ramené à la maison.


 

Le mobile en feuilles de palmiers.Le mobile en feuilles de palmiers.
Le mobile en feuilles de palmiers.
Le mobile en feuilles de palmiers.
Le mobile en feuilles de palmiers.
Le mobile en feuilles de palmiers.
Le mobile en feuilles de palmiers.
Le mobile en feuilles de palmiers.

En fait, à Rong Po (à seulement 5 km de chez nous), il y a un petit magasin étonnant (dont je vous reparlerai) qui tient un peu du capharnaüm, qui vend principalement des objets artisanaux en bois ou rotin faits à la main.
Et là, complètement par hasard, je suis tombé sur ces mobiles, tout à fait semblables à celui que nous avions vu à la Résidence de France.

Il y en a de plusieurs tailles, plusieurs couleurs mais ils sont tous de la même forme, un gros poisson à grande queue et des petits accrochés au-dessous.

Le mobile en feuilles de palmiers.
Le mobile en feuilles de palmiers.
Le mobile en feuilles de palmiers.
Le mobile en feuilles de palmiers.
Le mobile en feuilles de palmiers.
Le mobile en feuilles de palmiers.
Le mobile en feuilles de palmiers.

La principale région de production est au centre de la Thaïlande, dans les provinces d' Ayutthaya et Singburi.

Cette tradition a été apportée par des négociants chinois qui naviguaient au long de la rivière Chao Phraya.

Ils sont fabriqués à la main, de manière artisanale, avec des feuilles de palmiers.

Après avoir été séchées et découpées les feuilles sont pliées, tissées, assemblées pour obtenir la forme des poissons.

 

Comme souvent en Thaïlande, il y a une forte symbolique attachée à cet objet.

A l'origine de couleur naturelle, sans peinture ni vernis, ces "mobiles" conservent une utilité et une signification précises, en particulier dans la communauté sino-thaïe.

 

La carpe est un symbole de richesse, les petits qui l'accompagnent sont sa progéniture et représentent la fertilité. Suspendus au-dessus du berceau des très jeunes enfants, ils sont censés leur procurer bonheur et prospérité.

D'un point de vue pratique, ils ont aussi pour fonction de capter le regard des bébés et de les obliger à diriger leur yeux vers le haut.

Aujourd'hui recouverts de dessins et de couleurs vives, ils sont (aussi) vendus comme objets de décoration... plutôt destinés aux adultes ! 

Le mobile en feuilles de palmiers.
Le mobile en feuilles de palmiers.
Le mobile en feuilles de palmiers.
Le mobile en feuilles de palmiers.
Le mobile en feuilles de palmiers.
Le mobile en feuilles de palmiers.
Le mobile en feuilles de palmiers.
Le mobile en feuilles de palmiers.

 

Leur nom en thaï est

ปลาตะเพียนใบลาน

prononcez "pla tapian baï lan",

ce qui se traduirait par "la carpe faites avec des feuilles" :

  • ปลา prononcez "pla" = le poisson
  • ตะเพียน prononcez "tapian"la carpe
  • ใบลาน prononcez "baïlan" = les feuilles
Lire la suite

Fleur du jour (18-02)

12 Janvier 2018 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Fleurs-Fruits, #Photos

Fleur du jour (18-02)
Fleur du jour (18-02)Fleur du jour (18-02)Fleur du jour (18-02)
Fleur de frangipanier en bouton.
Fleur de frangipanier en bouton.
Fleur de frangipanier en bouton.
Fleur de frangipanier en bouton.
Fleur de frangipanier en bouton.

Fleur de frangipanier en bouton.

A Ban Samae San

 

- cliquez sur les photos pour agrandir -

- cliquez sur les photos pour agrandir -

Lire la suite

Taxi pour Bakkok ?

12 Janvier 2018 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Humour

 

Vous avez dit un taxi pour...??

...Bakkok ??

 

😄  « This is Thaïland ! »  😄

Lire la suite

Faut le voir chez soi ! (18-01)

11 Janvier 2018 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Insolite

 

Des banquettes en bois sculpté...avec un (énorme) dragon en guise de dossier...

Massif... Coloré... pas très discret...

 

😄  « Faut le voir chez soi ! »  😄

 

Faut le voir chez soi ! (18-01)
Faut le voir chez soi ! (18-01)
Faut le voir chez soi ! (18-01)
Faut le voir chez soi ! (18-01)
Faut le voir chez soi ! (18-01)
Faut le voir chez soi ! (18-01)
Faut le voir chez soi ! (18-01)
Faut le voir chez soi ! (18-01)
Lire la suite

Ban Naksareng

10 Janvier 2018 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Tourisme-Découverte-Visites

Ban NaksarengBan NaksarengBan Naksareng

Ban Naksareng est un poste frontière entre Thaïlande et Laos, situé dans la province de Loei, à proximité de la petite ville de Tha Li.

Ban Naksareng
Ban Naksareng
Ban Naksareng
Ban Naksareng
Ban Naksareng

Il est au bord de la rivière, Mae Nam Heuang  แม่น้ำเหือง, affluent du Mékong.

Un "pont de l'amitié Thai-Lao"

สะพานมิตรภาพน้ำเหืองไทย-ลาว

(Thai-Lao Friendship Bridge) a été ouvert ici en 2004.

La taille du pont est modeste et le traffic n'y est pas très dense mais c'est une route directe vers la cité historique de Luang-Prabang au Laos (situé à 350 km environ).

Ban Naksareng
Ban Naksareng
Ban Naksareng
Ban Naksareng
Ban Naksareng
Ban Naksareng
Ban Naksareng

Comme dans beaucoup de zones frontalières, un grand marché est installé à proximité. Les touristes sont très peu nombreux, ce sont laotiens et thaïlandais qui y viennent pour échanger toutes sortes de produits (alimentaire, textile, produits d'entretien, etc...).

Les prix défient toute concurrence !

Ban Naksareng
Ban Naksareng
Ban Naksareng
Ban Naksareng
Ban Naksareng
Ban Naksareng
Ban Naksareng
Ban Naksareng
Ban Naksareng
Ban Naksareng
Ban Naksareng
Ban Naksareng

----------------------------------------------------------------------------------------------

La province de Loei, au nord-ouest de l'Isaan est frontalière avec le Laos.

 

C'est une région de moyenne montagne, agricole, réputée pour sa production diversifiée de fruits (son climat tempéré a même permis d'acclimater ici des fraises, des pommes, des avocats,...).

Lire la suite

Phu Chom Lao

10 Janvier 2018 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Tourisme-Découverte-Visites, #Parlons Thaï

Phu Chom LaoPhu Chom LaoPhu Chom Lao
Phu Chom LaoPhu Chom Lao

Le Phu Chom Lao  ภูชมลาว est situé dans le Nord de l'Isaan, au bord de la frontière laotienne.

Ce nom signifie litéralement "la montagne d'où on voit le Laos" :

  • ภู = "Phu" = la montagne 
  • ชม = "Chom" = regarder
  • ลาว = "Lao" = Laos 

Le mot "Phu" en Isaan désigne un "mont" (équivalent à "Khao" en thaï). Il conviendrait plutôt ici de parler de colline, l'altitude étant de 500m environ. 

Dans un premier temps on se fait acheminer au pied du "mont" en tracteur...

 

Phu Chom LaoPhu Chom Lao
Phu Chom Lao
Phu Chom Lao
Phu Chom Lao
Phu Chom Lao
Phu Chom Lao
Phu Chom Lao
Phu Chom Lao
Phu Chom Lao
Phu Chom Lao
Phu Chom Lao
Phu Chom Lao

L'accès se fait par des chemins de campagne plus ou moins bien carrossés (certains passages seraient probablement impraticables en période de fortes pluies). Il faut prendre son temps... C'est moyennement confortable... mais vraiment pittoresque et les paysages alentours sont superbes...

Phu Chom Lao
Phu Chom Lao
Phu Chom Lao
Phu Chom Lao
Phu Chom Lao
Phu Chom Lao
Phu Chom Lao
Phu Chom Lao
Phu Chom Lao
Phu Chom Lao
Phu Chom Lao
Phu Chom Lao

On est ici dans une région de moyenne montagne, les rizières sont assez rares, peu étendues, les cultures sont diverses : hévéas, bananiers, différents arbres fruitiers.

 

Il faut ensuite effectuer la montée à pied (environ 400m de dénivelé). Ouvert depuis à peine un mois lorsque nous y sommes allés, ce chemin à travers la forêt est aménagé sommairement, et sans doute plutôt dangereux en saison des pluies. 

 

 

 

La prudence est recommandée mais la ballade à l'ombre des bambous est très agréable.

Phu Chom Lao
Phu Chom Lao
Phu Chom Lao
Phu Chom Lao
Phu Chom Lao
Phu Chom Lao
Phu Chom Lao
Phu Chom Lao

En cette saison, il peut faire relativement froid au sommet (4 à 6° au petit matin) et les thaïlandais sont friands de cette ambiance "hivernale" en particulier au lever du jour lorsque la vallée est recouverte de brouillard ou de nuages.

Phu Chom Lao
Phu Chom Lao
Phu Chom Lao
Phu Chom Lao
Phu Chom Lao
Phu Chom Lao

Au sommet, un espace a été aménagé sous les arbres. On peut y pique-niquer (salades de papaye, riz gluant, barbecue, y compris des fruits "en brochettes" : patates douces, bananes) ou simplement contempler la plaine en contre-bas.

 

Phu Chom Lao
Phu Chom Lao
Phu Chom Lao
Phu Chom Lao
Phu Chom Lao
Phu Chom Lao
Phu Chom Lao

La rivière Mae Nam Heuang  แม่น้ำเหือง marque ici la frontière entre Thaïlande (à droite) et Laos (à gauche).

 

Lire la suite