Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Noy et Gilbert en Thaïlande

Ban Si Than, le village des coussins.

6 Mars 2022 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Tourisme-Découverte-Visites

Ban Si Than, le village des coussins.Ban Si Than, le village des coussins.
Ban Si Than, le village des coussins.Ban Si Than, le village des coussins.

 

Si Than ศรีฐาน

est un village d’Isaan, 
dans le district de Pa Tio ป่าติ้ว
(à proximité de Yasothon),

dont la spécialité est la fabrication de

"mohn khit" หมอน ขิด.

<<<< Il s’agit de ces coussins très typiques que l’on voit dans de nombreux foyers thaïlandais.

  • "mohn" หมอน signifie littéralement oreiller et par extension coussin,
  • "khit" ขิด désigne un style de tissu caractéristique de l'Isaan, qui nécessite une technique complexe de tissage.

 

Tissés à l’origine avec du coton teinté d’indigo, 
les 
"khit" sont désormais disponibles dans toutes gammes de couleurs.

Ban Si Than, le village des coussins.
Ban Si Than, le village des coussins.
Ban Si Than, le village des coussins.
Ban Si Than, le village des coussins.
Ban Si Than, le village des coussins.
Ban Si Than, le village des coussins.
Ban Si Than, le village des coussins.
Ban Si Than, le village des coussins.
Ban Si Than, le village des coussins.
Ban Si Than, le village des coussins.

 

Déclinés en de multiples versions (formes, styles, dimensions, couleurs), ils peuvent être utilisés...

  • comme coussins d’appui, oreillers…
  • également comme matelas, garnitures sur banquettes, chaises, fauteuils,…
  • ou même comme éléments de décoration.

Confectionnés ici selon les méthodes traditionnelles, ils sont garnis de coton et cousus à la main.

Ban Si Than, le village des coussins.
Ban Si Than, le village des coussins.
Ban Si Than, le village des coussins.
Ban Si Than, le village des coussins.
Ban Si Than, le village des coussins.
Ban Si Than, le village des coussins.
Ban Si Than, le village des coussins.
Ban Si Than, le village des coussins.
Ban Si Than, le village des coussins.
Ban Si Than, le village des coussins.

Après la récolte du coton, tout le village est mobilisé…

 

Même si la production reste artisanale, on peut voir des quantités impressionnantes de coussins dans toutes les maisons, boutiques,…

Stockés dans un premier temps au village, ils seront ensuite envoyés vers toutes les régions de Thaïlande.

Ban Si Than, le village des coussins.
Ban Si Than, le village des coussins.
Ban Si Than, le village des coussins.
Ban Si Than, le village des coussins.
Ban Si Than, le village des coussins.
Ban Si Than, le village des coussins.
Ban Si Than, le village des coussins.
Ban Si Than, le village des coussins.
Ban Si Than, le village des coussins.
Ban Si Than, le village des coussins.

Cet endroit est réputé nationalement pour avoir gagné sous le nom de Ban Sri Than บ้านศรีฐาน un titre de

"village champion OTOP".

Ce label "One Tambon One Product" est attribué à des spécialités produites localement dans tous les domaines et dans toutes les régions de Thaïlande.

Ban Si Than, le village des coussins.
Ban Si Than, le village des coussins.
Ban Si Than, le village des coussins.
Ban Si Than, le village des coussins.
Ban Si Than, le village des coussins.
Ban Si Than, le village des coussins.
Ban Si Than, le village des coussins.
Ban Si Than, le village des coussins.
Ban Si Than, le village des coussins.
Ban Si Than, le village des coussins.

Au centre du village, un coussin triangulaire monumental (en ciment) est auto-proclamé
"plus grand oreiller du monde".

 

Les coussins de forme triangulaire sont appelés :

หมอนสามเหลี่ยม
prononcez "monh sam liem".

  • หมอน = "mohn" = oreiller, coussin
  • สาม = "sam" = trois
  • เหลี่ยม = "liem" = bord, coté

 

A l’origine, cette forme en triangle serait inspirée d’une tête de cheval et elle est la plus recherchée par les thaïlandais. 
Ainsi, 
en Isaan, des coussins triangulaires sont souvent offerts aux moines les plus respectés ou aux personnalités que l'on souhaite honorer.

Lire la suite

Tempêtes, chaleur, air pollué… c’est l’été en Thaïlande ! - La couleur du ciel (22-04)

5 Mars 2022 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Actualité, #Vie quotidienne-pratique

 

Cette semaine (mercredi précisément),
la Thaïlande est entrée dans son "été".

 

Bien que proclamés très officiellement par le Thai Meteorological Department, les changements de saison sont évidemment moins marqués que dans l'hémisphère nord :

  • d'une part parce que comme partout dans le monde, les dérèglements observés ces dernières années sont nombreux,
  • d'autre part parce que les conditions météo sont loin d'être homogènes d'un bout à l'autre du pays (la Thaïlande s'étend sur 1 800 km du nord au sud).

Voir le lien ci-dessous pour plus de détails sur la météo en Thaïlande.

Les mois prochains (jusqu'à mi-mai environ) seront les plus chauds de l'année sur le nord et le nord-est avec des températures qui dépasseront durablement les 40 degrés.

On doit toutefois s'attendre un peu partout à des "tempêtes d'été", qui s'accompagnent souvent de fortes pluies et de vents violents sur de (plus ou moins) courtes périodes.

 

 

Ainsi ces dernières semaines, plusieurs provinces du sud (Nakhon Si Thammarat, Phatthalung, Pattani, YalaNarathiwat) ont subi des inondations importantes.

C'est également la saison des brulis et feux de forêt,
Cette pratique de grande ampleur, (plus ou moins) traditionnelle, se reproduit chaque année pendant plusieurs semaines, provocant un niveau de pollution record particulièrement sur les villes du nord du pays (Chiang Mai, LampangNan, Mae Hong Son,...) ainsi qu'à Bangkok,...
et sans 
que les autorités aient trouvé le moyen d'y remédier.

Photos sur internet.
Photos sur internet.
Photos sur internet.
Photos sur internet.
Photos sur internet.
Photos sur internet.

Photos sur internet.

Lire la suite

Vu au marché (22-04)

5 Mars 2022 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Cuisine-Gastronomie-Alimentation

Deux achats un peu inhabituels faits sur notre marché à Rong Po...

...et dégustés ensuite à la maison.

  • Des anguilles ปลาไหล prononcez "pla laï"
300 bahts (env. 8 €) / kg

On en voit assez peu souvent, à des prix parfois élevés et de tailles variables (mais rarement de très grosses de toute façon).

Celles-ci sont vendues vivantes >>>>

 

 

 

Sur demande, elles sont tuées devant vous (déjà dans leur poche plastique et de manière assez… brutale il faut bien le dire !).

 

Pour cette fois, Noy les a préparées "à la française"...

c’est a dire cuites à la poêle avec beurre, ail, persil et accompagnées de pommes de terre sautées à l’identique.

  • Des œufs couvés ไข่ลูก prononcez "khai louk"

Ils s’agit d’œufs de poules dont l’embryon est déjà plus ou moins formé (ceux-ci par exemple ne comportent pas de plumes). Ici, ils sont simplement cuits à la vapeur.

20 bahts (env. 0,50€) pour une brochette de 4 œufs)

 

Evidemment, il ne faut pas se laisser rebuter par leur aspect mais à la dégustation c’est plutôt bon (pas transcendant non plus !). 

Sorte de combinaison entre un oeuf dur et une petite caille, c’est logiquement à la fois moelleux et légèrement croquant.

Lire la suite

Les vautours du Wat Saket - Vu au temple (22-03)

4 Mars 2022 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Histoire, #Bouddhisme-Croyances-Religions

Dans l’enceinte du Wat Saket, une mise en scène de statues très réalistes évoque un épisode macabre de l’histoire de ce temple et de Bangkok. (Ames sensibles, s'abstenir)

Les vautours du Wat Saket - Vu au temple (22-03)
Les vautours du Wat Saket - Vu au temple (22-03)
Les vautours du Wat Saket - Vu au temple (22-03)
Les vautours du Wat Saket - Vu au temple (22-03)
Les vautours du Wat Saket - Vu au temple (22-03)
Les vautours du Wat Saket - Vu au temple (22-03)
Les vautours du Wat Saket - Vu au temple (22-03)
Les vautours du Wat Saket - Vu au temple (22-03)

 

Au début du 19ème siècle, alors que le Phu Khao Thong (la Montagne Dorée) n’existait pas encore, ce lieu servait essentiellement de crématorium, en particulier pour les plus pauvres.

En 1820, Bangkok fut touchée par le choléra qui fit plus de 30 000 victimes dans la capitale.

 

A cette époque, il était interdit de pratiquer des crémations dans la cité elle-même et une seule "porte" était autorisée pour évacuer les morts, en l’occurrence celle qui se trouvait proche du Wat Saket.
Pour cette raison, ils furent acheminés en masse à cet endroit et le temple fut vite dépassé par l’afflux des cadavres.

Certains corps, ne pouvant être incinérés rapidement, étaient laissés à l’air libre, ce qui eut pour effet d’attirer des vautours qui s’installèrent durablement sur le site du temple car l’épidémie revint tous les ans à la saison sèche.

La pire année fut 1849 au cours de laquelle plus de 100 cadavres arrivaient quotidiennement au Wat Saket (10 % de la population fut décimée par le choléra).

Pendant plus de 60 ans (la dernière année d’épidémie fut 1881), les vautours furent résidents au Wat Saket où ils se battaient pour dévorer les cadavres.

Au fil du temps, les "repas" des vautours furent ritualisés, de sorte que les corps étaient éventrés avant d’être "offerts" aux rapaces (et aux chiens). Cela se déroulait en présence d’un moine qui bénissait les corps, priait pour les défunts et méditait (sans doute sur la nature impermanente de l'existence, un des concepts philosophiques du bouddhisme). Après le festin, les os restants étaient ramassés pour être incinérés ultérieurement.

 

Une description précise est faite de ces scènes horribles, dans un livre publié en 1884 par le naturaliste norvégien Carl Bock qui y a lui-même assisté.

>>>>

Voir cet article. (en anglais)

------------------------------------------------------------------------------------------------

A propos du Wat Saket :

Lire la suite

Visages de Thaïlande (22-07)

3 Mars 2022 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Fètes-Festivals-Cérémonies, #Photos

Visages de Thaïlande (22-07)
Visages de Thaïlande (22-07)
Visages de Thaïlande (22-07)
Visages de Thaïlande (22-07)
Visages de Thaïlande (22-07)
Visages de Thaïlande (22-07)
Visages de Thaïlande (22-07)
Visages de Thaïlande (22-07)
Visages de Thaïlande (22-07)

 

 

Au Festival Walk & Eat

à Na Klua.

Voir ces vidéos sur Facebook :     Vidéo 1     Vidéo 2     Vidéo 3

Visages de Thaïlande (22-07)Visages de Thaïlande (22-07)Visages de Thaïlande (22-07)
Visages de Thaïlande (22-07)
Visages de Thaïlande (22-07)
Visages de Thaïlande (22-07)
Visages de Thaïlande (22-07)
Visages de Thaïlande (22-07)
Visages de Thaïlande (22-07)
Visages de Thaïlande (22-07)
Visages de Thaïlande (22-07)
- cliquez sur les photos pour agrandir -

- cliquez sur les photos pour agrandir -

Lire la suite

Dok Tiu - Fleurs comestibles (22-02)

2 Mars 2022 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Fleurs-Fruits, #Cuisine-Gastronomie-Alimentation, #Parlons Thaï

Dok Tiu - Fleurs comestibles (22-02)

En thaï, ces petites fleurs s'appellent "dok tiu" ดอกติ้ว

 

Elles proviennent d'un arbre relativement courant en Asie du Sud-Est dont le nom savant est 
<<<< cratoxylum formosum.

Son bois est commercialisé sous le nom de "mampat" (dénomination d'origine malaise) mais en Isaan et au Laos il sert principalement pour la fabrication de charbon de bois et ses jeunes feuilles (ผักติ้ว "phak tiu") sont utilisées comme légumes dans des soupes ou consommées crues avec une sauce piment ("nam phrik").

 

 

Les fleurs comme les feuilles ont un goût (très) acidulé et elles peuvent se manger et se cuisiner de la même manière.

Dok Tiu - Fleurs comestibles (22-02)Dok Tiu - Fleurs comestibles (22-02)
Dok Tiu - Fleurs comestibles (22-02)Dok Tiu - Fleurs comestibles (22-02)

 

Noy les a fait cuire quelques minutes à gros bouillon ainsi que des "thua fak yao" ถั่วฝักยาว (haricots longs de couleurs verte et violet - Voir cet article).

Le tout est mélangé et légèrement écrasé dans un mortier en y ajoutant quelques piments et la sauce poisson (nam-pla) pour assaisonner.

Dok Tiu - Fleurs comestibles (22-02)
Dok Tiu - Fleurs comestibles (22-02)
Dok Tiu - Fleurs comestibles (22-02)
Dok Tiu - Fleurs comestibles (22-02)
Dok Tiu - Fleurs comestibles (22-02)
Dok Tiu - Fleurs comestibles (22-02)

En Isaan, cette préparation serait appelée :

"soup dok tiu" ซุปดอกติ้ว

...bien qu'elle se présente sans liquide. >>>>

Le terme "soup" ซุป fait référence au mode de cuisson (en bouillon) et s'applique à des plats sans liquide, ressemblant plutôt à une potée ou une salade.

Les soupes "liquides" sont désignées par le terme "tom" ต้ม ou "kaeng" แกง s'il s'agit d'un curry (incluant de la pâte de piment).

Servie ce jour-là accompagnée d'un "phon makua" ป่นมะเขือ (purée d'aubergines aux piments).

Dok Tiu - Fleurs comestibles (22-02)Dok Tiu - Fleurs comestibles (22-02)

Ces fleurs ont été achetées à Rong Po, elles provenaient de Kalasin (Isaan).

Lire la suite

L'ACTU du 1er trimestre 2022

1 Mars 2022 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Actualité, #Sport, #Economie, #Culture-Musique-Loisirs-Passions

 

Sur cette page, je parle de ce qui fait la une des médias en Thaïlande. Le traitement de l'actualité et l'importance accordée à certains événements peuvent être très différents en Thaïlande et en France… question de point de vue !... 

==//==//==//==//==//==//==//==

01-03-2022 : En Thaïlande, le Covid préoccupe plus que l’Ukraine.

 

Alors que le monde a les yeux rivés sur l’Ukraine, le Covid-19 n’a pas quitté la une des médias thaïlandais.

Le pays est passé en niveau d'alerte 4 (sur 5).

(Statistiques de la journée du 28 février)

Comme les autres pays d’Asie du Sud-Est, la Thaïlande est actuellement frappée par une forte vague de contaminations dues au variant Omicron.

A raison de plusieurs dizaines de milliers de cas quotidiens (les chiffres officiels sont probablement très sous-estimés), le pays est quasiment dans la situation qu’ont connue les pays occidentaux il y a quelques semaines.

Comme ailleurs dans le monde, les spécialistes constatent que la mortalité due à ce variant reste faible et s’attendent à un reflux de l’épidémie après un pic prévu en mars.

 

Le Ministère de la Santé a donné des instructions pour éviter l’hospitalisation des patients asymptomatiques .
Son objectif est de déclarer rapidement le Covid comme endémique dans le pays.

 

Le gouvernement a exclu toute perspective d’un retour à des mesures strictes semblables à celles du printemps 2020, mais recommande à tous de renforcer la prévention, de poursuivre les campagnes de vaccination et de rappel, en particulier pour les plus jeunes. 
Au plan national, les règles en vigueur depuis début janvier restent inchangées pour l’instant.

 

Les autorités locales ont toutefois la possibilité de prendre des mesures plus restrictives pour limiter la propagation du virus.

<<<< Ainsi, la nouvelle édition du Pattaya Music Festival, initialement prévue en mars, a été reportée sine die.

Par contre, la politique de réouverture au tourisme se poursuit.

Les conditions imposées aux touristes potentiels sont assouplies à compter du 1er mars (en particulier, la suppression du 2ème test PCR précédemment requis au 5ème jour après l’arrivée).

 

Sans forcément faire la une, la guerre en Ukraine occupe l’essentiel de la rubrique "étranger" dans les médias thaïlandais.

Manifestations pro-Ukraine en Thaïlande

 

Pour l’instant, vue de Thaïlande, cette crise semble encore lointaine... même si certains observateurs s’inquiètent de ses conséquences économiques (hausse du prix du pétrole et autres matières premières, impact supplémentaire sur le tourisme déjà sinistré,…).

 

Les ressortissants thaïlandais présents en Ukraine sont peu nombreux.

<<<< Des opérations d'évacuation sont en cours.

 

Dans un communiqué plutôt alambiqué, les pays de l’ASEAN (incluant la Thaïlande) ont exprimé leurs "vives inquiétudes" face au conflit en cours en Ukraine (la Russie n'y est pas citée comme agresseur...). 
Seul Singapour l'a fermement condamnée alors que, sans surprise, la Birmanie a exprimé son soutien à la Russie.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
18-02-2022 : Pollution pétrolière à Rayong.

 

 

Depuis 3 semaines, les plages à proximité de Rayong sont interdites aux promeneurs en raison de pollutions aux hydrocarbures provoquées par plusieurs fuites sur un pipe-line sous-marin.

L'ACTU du 1er trimestre 2022
L'ACTU du 1er trimestre 2022
L'ACTU du 1er trimestre 2022
L'ACTU du 1er trimestre 2022
L'ACTU du 1er trimestre 2022
L'ACTU du 1er trimestre 2022
L'ACTU du 1er trimestre 2022
L'ACTU du 1er trimestre 2022

Après la première pollution, les travaux de nettoyage et les déclarations rassurantes des autorités avaient permis de rouvrir les plages et laissaient espérer un impact relativement limité…

Malheureusement ces derniers jours, une nouvelle fuite a été détectée lors de travaux de réparation suite au principal incident survenu fin janvier.

La société de raffinage Star Petroleum Refining Public Company (SPRC) qui gère ces installations a reconnu sa responsabilité et s’est engagé à dédommager (mais dans quelle mesure ?) les professionnels dont l’activité a été impacté par cette pollution.

Reste que c’est évidemment un nouveau coup dur pour les restaurateurs et hoteliers de la région, dont l’activité a déjà largement baissé depuis 2 ans.

La cote de Rayong (en particulier l’ile de Ko Samet, toute proche de la zone polluée, et les plages de Mae Ramphung -voir cet article- et Laem Mae Phim -voir cet article-) attire habituellement de nombreux touristes à la fois étrangers (avant la crise Covid) et thaïlandais venus surtout de Bangkok.

Cette zone côtière abrite aussi le complexe industriel de Map Ta Phut où se concentre plusieurs industries liées au pétrole (raffinerie, pétro-chimie), déjà accusées par le passé de dégrader l'environnement dans cette région.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
25-01-2022 : Petit point météo : c’est l’hiver en Thaïlande !
L'ACTU du 1er trimestre 2022
L'ACTU du 1er trimestre 2022
L'ACTU du 1er trimestre 2022
L'ACTU du 1er trimestre 2022
L'ACTU du 1er trimestre 2022

 

Ces images spectaculaires datent d’il y a quelques jours dans la province de Phayao (nord de la Thaïlande).

Une tempête a parcouru la région avec son lot de dégâts, malheureusement assez habituels en Thaïlande.

 

Par contre, à certains endroits, la grêle tombée en abondance a transformé le paysage au point de ressembler aux étendues enneigées de l’hémisphère nord !

Certes, cela n’a rien de comparable avec les intempéries d’hiver que l’on peut connaître en Europe ou en Amérique du Nord mais c’est tout de même une illustration assez inhabituelle de l’ "hiver" thaïlandais !

 

Phayao est une province du nord de la Thaïlande >>>>

Frontalière avec le Laos, elle comprend une chaine montagneuse dénommée Phi Pan Nam dont certains sommets culminent à plus de 1 500m.

Logiquement, son climat est (relativement) froid à cette période de l’année.

Depuis déjà quelques années, les tempêtes de grêle ne sont plus si rares en Thaïlande.

Exemple ici dans la province de Chiang Mai en décembre 2019.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
11-01-2022 : Flambée du prix du porc en Thaïlande.

 

Passé en quelques semaines de 140 à 200 bahts/kg en moyenne, la hausse du prix de la viande de porc est un sujet de controverse en Thaïlande.

 

 

Le prix du porc subit les effets conjugués de plusieurs crises qui ont provoqué une forte baisse de la production procine en Thaïlande (environ 20 Millions de tonnes/an mais seulement 15 M sont attendus pour 2022).

 

La baisse de volume est largement liée aux difficultés des exploitations de petite et moyenne taille, dont beaucoup ont cessé leur activité ces deux dernières années. 
Outre les raisons financières (instabilité du marché, baisse de rentabilité, endettement excessif), les épidémies ont aussi augmenté la mortalité du cheptel. 

Depuis 2018, la peste porcine africaine (ou African Swine Fever, ASF)

a décimé les troupeaux dans plusieurs pays asiatiques (Chine, Corée, Vietnam, Philippines, Laos, Cambodge,…)

...mais n’a pas (officiellement) touché la Thaïlande.

 

Sur ce point, les dénégations des agences gouvernementales sont désormais mises en doute par de nombreux observateurs, d’autant que de récentes révélations semblent indiquer que le virus de l'ASF (sans danger pour l'homme, précisons-le) est effectivement présent sur le territoire thaïlandais.

Pour atténuer les effets de la crise à court terme, le gouvernement a décidé d’interrompre les exportations de porc thaïlandais (elles représentent moins de 10 % des volumes en temps normal)...

et envisage même d’en acheter à l’étranger pour répondre à la demande en augmentation à l’approche du nouvel an chinois.

 

Des missions d’inspection dans les élevages et le recensement des stocks de viande chez les négociants ont également été demandés  par le Premier Ministre en vue d'une meilleure régulation du marché.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
08-01-2022 : La Thaïlande passe à l’orange.

 

Après les festivités de fin d'année et avec la vague de covid-omicron qui s'intensifie en Thaïlande, les décisions gouvernementales de cette semaine étaient très attendues.

Finalement, elles ne modifient que très peu les dispositions prises le 22 décembre dernier.

Le "zonage" du pays est simplifié :

Quasiment tout le pays ​​​​​​ est désormais en "orange" (69 provinces).

  • Les zones "bleues", considérées prioritaires pour l'activité touristique, sont maintenues en l'état : 8 provinces (dont Bangkok et Chonburi où nous habitons) + 18 autres districts.
  • Aucune province n'a été rétablie en zone rouge qui impliquerait des mesures plus restrictives.
  • Ainsi, à ce stade aucune mesure de couvre-feu ni de restriction des déplacements n'est imposée.

Les contraintes imposées en zone orange sont assez limitées : interdiction de servir de l'alcool au restaurant, limitation des rassemblements à 500 personnes, jauges dans les stades, incitation au télétravail,... mais les établissements scolaires restent ouverts et quasiment toutes les activités commerciales fonctionnent normalement et avec leurs horaires habituels.

 

Seuls les lieux de divertissement (bars, discothèques, karaokés) doivent rester fermés et une éventuelle réouverture à partir du 16 janvier n'est plus d'actualité.
Toutefois, dans les zones "bleues", la principale différence est que les restaurants sont autorisés à servir de l'alcool (jusqu'à 21h).

 

Concernant les restaurants, en principe, seuls les établissements ayant un agrément "SHA" (donc satisfaisant aux exigences sanitaires) peuvent ouvrir...

Les autorités affirment vouloir renforcer les contrôles car cette disposition a été très largement "contournée" ces dernières semaines dans les zones les plus animées de Phuket, Pattaya, Bangkok ou Samui.

Concernant les voyageurs étrangers, les mesures mises en place le 22 décembre sont reconduites sans limitation de durée et seront éventuellement révisées en fonction de l'évolution de la situation sanitaire :

  • la procédure "Test & Go" est interrompue pour les nouvelles demandes mais les voyageurs ayant obtenu leur "pass" avant le 22 décembre pourront venir en Thaïlande avec 1 seule journée de "quarantaine" (au moins jusqu'au 15 janvier).
  • la procédure "Sandbox" (7 jours obligatoires dans un hotel agréé et sans sortir de la province d'arrivée) est maintenue à Phuket et sera dupliquée dans 5 autres destinations du sud du pays (Phang Nga, Krabi, Koh Samui, Koh Phangan, Koh Tao).

 

  • les voyageurs arrivant ailleurs doivent effectuer une quarantaine stricte dans un hotel agréé (14 jours réduits à 10 jours pour les vaccinés).

Globalement, tout le secteur touristique entre à nouveau dans une période où les touristes étrangers se feront très rares (les annulations sont déjà nombreuses sur janvier/février).

C'est particulièrement le cas à Bangkok, Pattaya, Chiang Mai, Kho Chang (entre autres) qui sont donc exclus du programme "Sandbox".

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
Pour retrouver toute l'ACTU de ces derniers mois,

cliquez sur ces liens :

Lire la suite

Chenal ? Channel ? Dird ?... Une lettre ça change tout (19) - La contrefaçon made in Thailand (32)

1 Mars 2022 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Insolite

Chenal ? Channel ? Dird ?... Une lettre ça change tout (19) - La contrefaçon made in Thailand (32)
Chenal ? Channel ? Dird ?... Une lettre ça change tout (19) - La contrefaçon made in Thailand (32)
Chenal ? Channel ? Dird ?... Une lettre ça change tout (19) - La contrefaçon made in Thailand (32)
Chenal ? Channel ? Dird ?... Une lettre ça change tout (19) - La contrefaçon made in Thailand (32)
Chenal ? Channel ? Dird ?... Une lettre ça change tout (19) - La contrefaçon made in Thailand (32)
Chenal ? Channel ? Dird ?... Une lettre ça change tout (19) - La contrefaçon made in Thailand (32)
Chenal ? Channel ? Dird ?... Une lettre ça change tout (19) - La contrefaçon made in Thailand (32)
Chenal ? Channel ? Dird ?... Une lettre ça change tout (19) - La contrefaçon made in Thailand (32)
Chenal ? Channel ? Dird ?... Une lettre ça change tout (19) - La contrefaçon made in Thailand (32)

 

<<<< CHANEL ?... Ah mais non, c'est CHENAL !

 

 

DIOR ?... Ah mais non, c'est DIRD ! >>>>

 

 

<<<< CHANEL ?... Ah mais non, c'est CHANNEL !

Une lettre ça change tout !...                      😄  « This is Thaïland ! »  😄

-------------------------------------------------------------------------------------------------

Vu sur ce marché :

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5