Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Noy et Gilbert en Thaïlande

Vu sur la route (21-12)

19 Décembre 2021 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Insolite

 

 

On peut transporter des bidons en plastique...

et avoir quand même un certain sens artistique !

 

😄  « This is Thaïland ! »  😄

(Photos trouvées sur internet)

 

Lire la suite

Sur un ring, à la sortie de l'école... Visages de Thaïlande (21-35)

19 Décembre 2021 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Sport

 

A Ban Nonthaseng (village familial de Noy en Isaan), ce ring a été installé par le maire à coté de sa maison. Il sert de lieu d’entrainement aux futurs champions du cru (le maire est aussi coach à ses heures)...

 

 

...mais en l'occurrence, il s’agit juste de quelques gamins,
venus à la sortie de l’école, pour s’amuser en mettant les gants.

Sur un ring, à la sortie de l'école... Visages de Thaïlande (21-35)
Sur un ring, à la sortie de l'école... Visages de Thaïlande (21-35)
Sur un ring, à la sortie de l'école... Visages de Thaïlande (21-35)
Sur un ring, à la sortie de l'école... Visages de Thaïlande (21-35)
Sur un ring, à la sortie de l'école... Visages de Thaïlande (21-35)
Sur un ring, à la sortie de l'école... Visages de Thaïlande (21-35)
Sur un ring, à la sortie de l'école... Visages de Thaïlande (21-35)
Sur un ring, à la sortie de l'école... Visages de Thaïlande (21-35)
Sur un ring, à la sortie de l'école... Visages de Thaïlande (21-35)
Sur un ring, à la sortie de l'école... Visages de Thaïlande (21-35)
Sur un ring, à la sortie de l'école... Visages de Thaïlande (21-35)Sur un ring, à la sortie de l'école... Visages de Thaïlande (21-35)

 

Le Muay Thaï มวยไทย (boxe thaïlandaise) est évidemment le sport national en Thaïlande.
Il se pratique souvent dès le plus jeune age et partout dans le pays, les jeunes garçons sont nombreux à rêver de faire carrière (plus encore que dans le football, également très populaire, mais plus inaccessible pour eux).

Leur motivation est certes la gloire sportive (un peu) mais (surtout) la réussite financière qui l’accompagne.

Néanmoins, dans les campagnes, rares sont les structures susceptibles de les accueillir et de les former.

- cliquez sur les photos pour agrandir -

- cliquez sur les photos pour agrandir -

Des compétitions sont fréquemment organisées lors de fêtes locales (y compris pour les plus jeunes) mais la plupart de ceux qui montent sur le ring n’y gagneront que quelques bahts…

Lire la suite

La couleur du ciel (21-20)

18 Décembre 2021 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Photos

La couleur du ciel (21-20)

Soleil couchant sur une route de campagne à Ban Mai Sai (province de Sa Kaeo).

- cliquez sur les photos pour agrandir -

- cliquez sur les photos pour agrandir -

La couleur du ciel (21-20)
La couleur du ciel (21-20)
La couleur du ciel (21-20)
La couleur du ciel (21-20)
La couleur du ciel (21-20)

------------------------------------------------------------------------------------------------

A proximité :

Lire la suite

Wat Saket à Bangkok - Le temple de la montagne dorée

18 Décembre 2021 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Tourisme-Découverte-Visites, #Histoire, #Bouddhisme-Croyances-Religions

Wat Saket à Bangkok - Le temple de la montagne doréeWat Saket à Bangkok - Le temple de la montagne doréeWat Saket à Bangkok - Le temple de la montagne dorée

Le Wat Saket วัดสระเกศ

ou Wat Saket Ratcha Wora Maha Wihan
 วัดสระเกศราชวรมหาวิหาร 

(de son nom complet)

est un temple situé au centre de Bangkok, souvent désigné en anglais comme "The Golden Mountain Temple" (le "Temple de la Montagne Dorée") en référence à la colline sur laquelle est installée son immense "chedi" de couleur or.

Au temps du royaume d'Ayutthaya (14ème au 17ème siècle), un petit temple existait sous le nom de Wat Sakae วัดสะแก mais son nom actuel lui a été donné sous le règne de Rama Ier.
Ce temple était situé hors de la ville lorsque celui-ci fit de Bangkok sa capitale  en 1782 (voir cet article) et il se dit que le Roi s'était lavé en ce lieu à son retour d'une expédition au Cambodge, d'où ce nouveau nom de Wat Saket (expression signifiant "se laver les cheveux" en référence aux ablutions rituelles de la cérémonie Phra Krayasanan).

Le site fit l'objet de plusieurs transformations par ses successeurs.

Rama III souhaitait y édifier un grand chedi (reliquaire bouddhiste en forme de cloche) mais l'instabilité du sol provoqua l'effondrement de la structure en construction.
Les restes furent abandonnés sur place pendant plusieurs décennies au point de finalement constituer une petite colline que les locaux appelait "phu khao" ภูเขา (traduisible par "la montagne").

Le roi Rama IV fit reprendre les travaux en consolidant les fondations avec environ mille piliers en bois de teck, et un petit chedi fut installé au sommet de la colline.

Son successeur Rama V décida d'y bâtir un chedi de beaucoup plus grande taille
<<<< Haut de 6 mètres, peint en couleur or, il constitue encore aujourd'hui un point de repère emblématique dans le ciel de Bangkok.

Dans les années 1940s, la colline dut à nouveau être consolidée, grace à un ensemble de murs en béton entourant sa base. Ces murs étaient peint d'une couleur dorée, proche de celle du chedi...

...ils furent repeints en blanc il y a quelques années, lui donnant  son aspect actuel.

Wat Saket à Bangkok - Le temple de la montagne dorée
Wat Saket à Bangkok - Le temple de la montagne dorée
Wat Saket à Bangkok - Le temple de la montagne dorée
Wat Saket à Bangkok - Le temple de la montagne dorée
Wat Saket à Bangkok - Le temple de la montagne dorée
Wat Saket à Bangkok - Le temple de la montagne dorée

 

Jusqu'à l'avènement des gratte-ciels dans les années 1970s,

le Phu Khao Thong ภูเขาทอง
soit "la montagne dorée"

fut le point culminant deBangkok.

(Sa hauteur ne dépasse pas 80 mètres mais c'est la seule "colline" de la capitale thaïlandaise).

- cliquez sur les photos pour agrandir -- cliquez sur les photos pour agrandir -

- cliquez sur les photos pour agrandir -

 

L'accès au sommet du "Golden Mount" se fait sans difficulté par un long escalier (344 marches), ombragé au bas, assez peu pentu et disposant de plusieurs endroits pour se reposer.

Sur les plates-formes ponctuant le parcours, se trouvent des cloches et des gongs que les visiteurs font résonner en passant.

(on emprunte le même escalier pour redescendre)
(on emprunte le même escalier pour redescendre)
(on emprunte le même escalier pour redescendre)
(on emprunte le même escalier pour redescendre)
(on emprunte le même escalier pour redescendre)
(on emprunte le même escalier pour redescendre)
(on emprunte le même escalier pour redescendre)
(on emprunte le même escalier pour redescendre)

(on emprunte le même escalier pour redescendre)

Au sommet se situe le grand chedi et dessous, une salle où l'on peut se recueillir devant le petit chedi datant de Rama IV (voir ci-dessus).

>>>> Le mot thaï "chedi" เจดีย์ est l'équivalent du terme "stupa" (en sanscrit) qui désigne une structure architecturale bouddhiste (parfois dénommée également "pagode") considérée à la fois comme une représentation aniconique (sans image) du Bouddha et un monument commémorant sa mort (ou passage au nirvana). 
De 
forme hémisphérique (censé représenter un mont), il est construit pour contenir des reliques du Bouddha ou d'un de ses disciples. <<<<

Le sommet offre également une vue panoramique sur Bangkok.
Le sommet offre également une vue panoramique sur Bangkok.
Le sommet offre également une vue panoramique sur Bangkok.
Le sommet offre également une vue panoramique sur Bangkok.
Le sommet offre également une vue panoramique sur Bangkok.
Le sommet offre également une vue panoramique sur Bangkok.
Le sommet offre également une vue panoramique sur Bangkok.
Le sommet offre également une vue panoramique sur Bangkok.

Le sommet offre également une vue panoramique sur Bangkok.

 

Outre son architecture spectaculaire, ce sanctuaire est important pour les bouddhistes thaïlandais car il abrite des reliques et des statues précieuses de Bouddha.

 

 

En 1898, des reliques supposées du Bouddha furent découvertes à Piprahwa au nord de l’Inde. 

Leur authenticité fut remise en question et les autorités britanniques décidèrent de les confier au royaume de Siam en guise de cadeau diplomatique.

Un envoyé du roi Rama V les ramena à Bangkok et une partie d’entre elles fut entreposée au sommet du Phu Khao Thong.

Suite à de nouvelles fouilles dans les années 1970s, des archéologues indiens ont considéré que le site de Piprahwa d’où elles proviennent, serait probablement l’endroit où Siddhartha Gautama (futur Bouddha) aurait passé sa jeunesse.

Site archéologique de Piprahwa (nord de l'Inde)

Cette thèse reste très contestée car depuis de nombreuses années, la localisation de Kapilavastu, capitale du clan auquel appartenait le prince Siddhārtha, fait l’objet de fortes controverses entre indiens et népalais.

- cliquez sur les photos pour agrandir -- cliquez sur les photos pour agrandir -- cliquez sur les photos pour agrandir -

- cliquez sur les photos pour agrandir -

Lire la suite

Fleurs du jour (21-33) - Au Phu Khae Botanical Garden (province de Saraburi)

17 Décembre 2021 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Fleurs-Fruits, #Photos, #Tourisme-Découverte-Visites

Fleurs du jour (21-33) - Au Phu Khae Botanical Garden (province de Saraburi)Fleurs du jour (21-33) - Au Phu Khae Botanical Garden (province de Saraburi)
Fleurs du jour (21-33) - Au Phu Khae Botanical Garden (province de Saraburi)Fleurs du jour (21-33) - Au Phu Khae Botanical Garden (province de Saraburi)
Fleurs du jour (21-33) - Au Phu Khae Botanical Garden (province de Saraburi)
Fleurs du jour (21-33) - Au Phu Khae Botanical Garden (province de Saraburi)
Fleurs du jour (21-33) - Au Phu Khae Botanical Garden (province de Saraburi)
Fleurs du jour (21-33) - Au Phu Khae Botanical Garden (province de Saraburi)
Fleurs du jour (21-33) - Au Phu Khae Botanical Garden (province de Saraburi)
Fleurs du jour (21-33) - Au Phu Khae Botanical Garden (province de Saraburi)
Fleurs du jour (21-33) - Au Phu Khae Botanical Garden (province de Saraburi)
Fleurs du jour (21-33) - Au Phu Khae Botanical Garden (province de Saraburi)
Fleurs du jour (21-33) - Au Phu Khae Botanical Garden (province de Saraburi)
Fleurs du jour (21-33) - Au Phu Khae Botanical Garden (province de Saraburi)

Photos prises au Phu Khae Botanical Garden สวนพฤกษศาสตร์พุแค, un jardin botanique situé dans la province de Saraburi (disrtrict de Chaloem Phra Kiat).

 

C’est un parc public, libre d’accès, pas très étendu, où différentes plantes sont identifiées par leur noms savants.


 

Un parcours est aménagé pour une balade agréable à l’ombre des grands arbres…

- cliquez sur les photos pour agrandir -

- cliquez sur les photos pour agrandir -

Lire la suite

Pattaya on ice ?… vraiment ?

16 Décembre 2021 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Insolite

Pattaya on ice ?… vraiment ?Pattaya on ice ?… vraiment ?
Pattaya on ice ?… vraiment ?Pattaya on ice ?… vraiment ?

Pour cette fin d’année, le centre commercial Terminal 21 à Pattaya a programmé plusieurs évènements promotionnels pour booster sa fréquentation.

Il y a bien sur le traditionnel grand sapin et les pères-noels gonflables installés sur le parvis…

Pattaya on ice ?… vraiment ?
Pattaya on ice ?… vraiment ?
Pattaya on ice ?… vraiment ?
Pattaya on ice ?… vraiment ?
Pattaya on ice ?… vraiment ?
Pattaya on ice ?… vraiment ?
Pattaya on ice ?… vraiment ?
Pattaya on ice ?… vraiment ?

Plus original…

Le "Terminal 21 On Ice de Paris"


…nous promet carrément une patinoire installée sous la Tour Eiffel… (a priori, une exclusivité en Thaïlande !)

Sous la réplique de la Tour Eiffel qui trône au rez-de-chaussée du centre commercial (niveau "PARIS"), un espace a été aménagé qui peut rappeler (modestement) les patinoires éphémères installées à cette époque de l’année dans de nombreux centres-villes en Europe.

Pattaya on ice ?… vraiment ?
Pattaya on ice ?… vraiment ?
Pattaya on ice ?… vraiment ?
Pattaya on ice ?… vraiment ?
Pattaya on ice ?… vraiment ?
Pattaya on ice ?… vraiment ?

Tout est prévu pour vous équiper… dont en particulier bien sur des patins à glace !

Pour y accéder, il faut justifier de 1000 bahts dépensés le jour même dans le centre commercial.

Et ensuite, direction la glace… 

Sauf que…

ça n’est pas de la glace

<<<<

En fait de patinoire…
il s’agit d’une plateforme de plastique (!).

 

Sans doute pas l’idéal pour faire des arabesques…

 

...mais après tout, 
l’essentiel 
n’est-il pas d'avoir quelques photos qui feront le buzz sur les réseaux sociaux…

Pattaya on ice ?… vraiment ?
Pattaya on ice ?… vraiment ?
Pattaya on ice ?… vraiment ?
Pattaya on ice ?… vraiment ?
Pattaya on ice ?… vraiment ?
Pattaya on ice ?… vraiment ?

Au final, ce "Pattaya on ice" ressemble quand même un peu à une arnaque…

(photos postées sur FB par des blogueuses thaïlandaises)
(photos postées sur FB par des blogueuses thaïlandaises)
(photos postées sur FB par des blogueuses thaïlandaises)
(photos postées sur FB par des blogueuses thaïlandaises)
(photos postées sur FB par des blogueuses thaïlandaises)
(photos postées sur FB par des blogueuses thaïlandaises)

(photos postées sur FB par des blogueuses thaïlandaises)

- cliquez sur les photos pour agrandir -

- cliquez sur les photos pour agrandir -

Lire la suite

Vu au marché (21-23)

15 Décembre 2021 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Cuisine-Gastronomie-Alimentation

Vu au marché (21-23)Vu au marché (21-23)Vu au marché (21-23)
Vu au marché (21-23)
Vu au marché (21-23)
Vu au marché (21-23)
Vu au marché (21-23)
Vu au marché (21-23)
Vu au marché (21-23)
Vu au marché (21-23)
Vu au marché (21-23)

Qu’avons nous au marché aujourd’hui ?

Vu au marché de Na Klua

Vu au marché (21-23)
Vu au marché (21-23)
Vu au marché (21-23)
Vu au marché (21-23)
Vu au marché (21-23)
Vu au marché (21-23)
Vu au marché (21-23)
Vu au marché (21-23)

Quelques précisions sur certains produits présentés ici :

 

<<<< Ce sont des pousses de tournesols 
(voir cet article).

 

 

 

Des betteraves rouges >>>>
En thaï, ce sont des biroutes… enfin pas tout à fait, plutôt des "beetroot" บีทรูท.

 

 

<<<< Ici, ce sont des intestins de porc.
Ils seront intégrés ensuite à un "pha-lo"
(voir cet article).

 

 

Il s’agit d’une tête de poisson (coupée en deux), >>>>
plus précisément de "poisson-chat géant"
en thaï : "pla ryukyu" ปลาริวกิว

(à coté, des morceaux de ce même poisson sont emballés dans des sacs)

Il est rare de voir ce poisson proposé ainsi, en général, ce sont uniquement ses œufs qui sont vendus (plutôt chers !), pour être cuisinés en soupe. 

 

Enfin, voici des "khanom kui chai tod"  ขนมกุยช่ายทอด >>>>


 

Il s’agit d’une préparation à base de farine de riz (et/ou tapioca) mélangée à la ciboulette thaïe (กุยช่าย prononcez "kui chai").

La pâte est confectionnée au préalable sous forme de plaques, des morceaux assez volumineux sont cuits en friture puis découpés au ciseau pour obtenir une taille équivalente à une bouchée. Le tout est remis dans l’huile bouillante à peine une à deux minutes pour parfaire la cuisson et le croustillant (voir cette vidéo sur FB).

Vu au marché (21-23)
Vu au marché (21-23)
Vu au marché (21-23)
Vu au marché (21-23)
Vu au marché (21-23)
Vu au marché (21-23)
- cliquez sur les photos pour agrandir -

- cliquez sur les photos pour agrandir -

Lire la suite

Les rubans au Wat Khao Tabaek - Vu au temple (21-14)

14 Décembre 2021 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Bouddhisme-Croyances-Religions, #Tourisme-Découverte-Visites

Les rubans au Wat Khao Tabaek - Vu au temple (21-14)Les rubans au Wat Khao Tabaek - Vu au temple (21-14)Les rubans au Wat Khao Tabaek - Vu au temple (21-14)

 

Une particularité du

Wat Khao Tabaek à Si Racha
(voir le lien à la fin de cet article)

est que dans ce temple, les visiteurs peuvent acheter 
des rubans multicolores
en guise d’offrandes/porte-bonheur.

Les rubans au Wat Khao Tabaek - Vu au temple (21-14)Les rubans au Wat Khao Tabaek - Vu au temple (21-14)
Les rubans au Wat Khao Tabaek - Vu au temple (21-14)Les rubans au Wat Khao Tabaek - Vu au temple (21-14)

Non seulement ils contribuent grandement à la décoration du site mais bien entendu, ils sont aussi censés porter chance… en amour, au travail,… ou à la loterie…

Les rubans au Wat Khao Tabaek - Vu au temple (21-14)
Les rubans au Wat Khao Tabaek - Vu au temple (21-14)
Les rubans au Wat Khao Tabaek - Vu au temple (21-14)
Les rubans au Wat Khao Tabaek - Vu au temple (21-14)
Les rubans au Wat Khao Tabaek - Vu au temple (21-14)
Les rubans au Wat Khao Tabaek - Vu au temple (21-14)
Les rubans au Wat Khao Tabaek - Vu au temple (21-14)
Les rubans au Wat Khao Tabaek - Vu au temple (21-14)
Les rubans au Wat Khao Tabaek - Vu au temple (21-14)
Les rubans au Wat Khao Tabaek - Vu au temple (21-14)

 

Ils sont vendus (20 bahts soit env. 0,50 €/unité) dans un petit stand avant l’accès à la première passerelle qui mène vers la colline puis le fameux "skywalk".

Ils seront attachés aux rambardes le long des passerelles…

ou bien aux arbres qui sont nombreux partout sur le site...

- cliquez sur les photos pour agrandir -- cliquez sur les photos pour agrandir -- cliquez sur les photos pour agrandir -

- cliquez sur les photos pour agrandir -

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 > >>