Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Noy et Gilbert en Thaïlande

Vu au temple (7)

18 Mai 2017 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Insolite, #Bouddhisme-Croyances-Religions

Parce qu'un dessin est plus efficace qu'un long discours...

Vu au temple (7)
Lire la suite

Mouches

18 Mai 2017 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Humour, #Animaux - Insectes

Vous avez dit "mouches à m...." ?

On se plaint parfois (à juste titre) qu'il y a un peu trop de mouches... surtout lorsque le temps est orageux...

La preuve par l'image...

 

Rassurez vous ce n'est pas chez nous...

Notez le petit escargot sur le coté...
Notez le petit escargot sur le coté...
Notez le petit escargot sur le coté...
Notez le petit escargot sur le coté...
Notez le petit escargot sur le coté...
Notez le petit escargot sur le coté...
Notez le petit escargot sur le coté...
Notez le petit escargot sur le coté...
Notez le petit escargot sur le coté...
Notez le petit escargot sur le coté...

Notez le petit escargot sur le coté...

Lire la suite

Vignette et assurance automobile

17 Mai 2017 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Formalités et Règlementations, #Vie quotidienne-pratique

En Thaïlande, tous les véhicules (y compris les deux-roues) doivent afficher une "vignette".

(Bien sur la date d'échéance est exprimée selon le calendrier thaï 2560 = 2017 / 2561 = 2018)

Pour l'obtenir et la renouveler, deux formalités sont nécessaires :

  • souscrire une assurance obligatoire ("Compulsory Third Party Liability" appelée ici "Po Lo Bo")

 

Cela se fait en quelques minutes dans le bureau d'un "courtier" (il y en a à tous les coins de rue !). Le coût pour une voiture comme la notre est de 645 baths (env. 17,50€). La quittance qui vous est délivrée (le "Po.lo.bo.") est indispensable pour obtenir la vignette.

Donc, en théorie, tout véhicule immatriculé en Thaïlande est censé être assuré...

 

 

  • payer une taxe dite "Extension d'Immatriculation du Véhicule"

Ceci s'effectue au D.L.T. ("Department of Land Transport"), la même administration qui gère les immatriculations, les permis de conduire,...

Plusieurs critères déterminent le montant de la taxe :

  • la catégorie du véhicule (voiture particulière, utilitaires, mini-bus, moto, scooter, camions,etc...), son nombre de places assises et son usage (privé, professionnel, transport de personnes,...)
  • le tonnage du véhicule
  • la puissance du moteur

Si le véhicule a plus de cinq ans, un contrôle technique est également obligatoire. Plutôt succinct, il se passe sur place au D.L.T. et le temps d'attente sera sans doute beaucoup plus long que les vérifications effectuées sur le véhicule...  

A titre d'exemple, le montant annuel de la taxe est de 4 316 baths (118 €) pour notre voiture Honda CRV (5 places, poids : 1,550 tonne, cylindrée : 2354 cc),

http://lopezthai.over-blog.com/2016/08/honda-crv.html

Au total, pour notre voiture, cela représente près de 5 000 baths (135 €) à débourser.

Ces formalités et les paiements correspondants doivent être renouvelés chaque année, en principe à la date anniversaire de la "vignette". Vous n'êtes pas obligés de vous présenter en personne, des courtiers proposent leurs services pour effectuer les démarches auprès du D.L.T.

A propos de l'assurance automobile :

L'assurance obligatoire est très basique et ne garantit que les dommages aux personnes que vous pourriez occasionner avec votre véhicule, en conduisant en Thaïlande. Pour que vous et votre véhicule soient couverts, il faudra souscrire une assurance complémentaire.

Il est bien sur fortement recommandé de souscrire une assurance de type "tous risques", en choisissant ses modalités et ses options, à l'image de ce qui existe en France.

La majorité des propriétaires ne souscrivent pas d'assurance complémentaire et c'est pour cela que l'on dit que beaucoup de véhicules circulant en Thaïlande ne possède pas d'assurance.

A noter que pour obtenir la "vignette", l'attestation d'assurance complémentaire n'est d'aucune utilité, il faut impérativement présenter le "po.lo.bo." (voir ci-dessus)

 

Lire la suite

Savez vous ce que c'est (9)

16 Mai 2017 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Fleurs-Fruits, #Photos, #Insolite

Savez vous ce que c'est (9)Savez vous ce que c'est (9)

Ce sont des fleurs de coton...

En boutons (photos ci-dessous, prises en janvier dernier) :

Savez vous ce que c'est (9)
Savez vous ce que c'est (9)
Savez vous ce que c'est (9)
Savez vous ce que c'est (9)

Et ci-dessous, les voici ouvertes (en avril) et dispersant leur duvet :

Dans l'ancien temps, les locaux utilisaient le duvet qu'elles libèrent pour en faire des oreillers ou des couettes.
Dans l'ancien temps, les locaux utilisaient le duvet qu'elles libèrent pour en faire des oreillers ou des couettes.
Dans l'ancien temps, les locaux utilisaient le duvet qu'elles libèrent pour en faire des oreillers ou des couettes.
Dans l'ancien temps, les locaux utilisaient le duvet qu'elles libèrent pour en faire des oreillers ou des couettes.
Dans l'ancien temps, les locaux utilisaient le duvet qu'elles libèrent pour en faire des oreillers ou des couettes.

Dans l'ancien temps, les locaux utilisaient le duvet qu'elles libèrent pour en faire des oreillers ou des couettes.

Ces cotonniers sont une variété différente de celle utilisée dans les régions du globe ou l’on cultive le coton mais le processus de maturation qui conduit à la production des fibres est similaire.

  • Entre l'état de bouton et de "fleur" ouverte répandant son duvet, l’arbre porte des "capsules" de forme un peu semblables à des concombres.
  • A l’intérieur se développent des graines.
  • Ces graines sont en fait les ovules de la plante et après leur fécondation, elles portent des poils produits par la couche superficielle de leur peau.
  • En murissant, le tubercule va brunir, puis noircir et à maturité, la capsule va s’ouvrir progressivement et son enveloppe va se dessécher. 
  • A l’intérieur, les fibres qui entourent chaque graine se développent, s’épanouissent puis, à l’éclatement de la capsule, vont continuer à mûrir à l'air libre, donnant finalement ce duvet qui constitue les fibres de coton brut.
Savez vous ce que c'est (9)
Savez vous ce que c'est (9)
Savez vous ce que c'est (9)
Savez vous ce que c'est (9)

A condition de bien apprécier leur juste degré de maturation (faute de quoi elle seront "envahies" de fibres), les graines sont comestibles.

Il faut décortiquer le tubercule pour en extraire ces petites fèves blanches à croquer.

Pour ma part, j'ai trouvé qu'elles n'ont pas beaucoup de gout et je qualifierais leur texture de... cotonneuse... 

Dans l'exemple ci-dessus la "capsule" était déjà un peu trop mure, d'où la présence de nombreuses fibres
Dans l'exemple ci-dessus la "capsule" était déjà un peu trop mure, d'où la présence de nombreuses fibres
Dans l'exemple ci-dessus la "capsule" était déjà un peu trop mure, d'où la présence de nombreuses fibres
Dans l'exemple ci-dessus la "capsule" était déjà un peu trop mure, d'où la présence de nombreuses fibres
Dans l'exemple ci-dessus la "capsule" était déjà un peu trop mure, d'où la présence de nombreuses fibres

Dans l'exemple ci-dessus la "capsule" était déjà un peu trop mure, d'où la présence de nombreuses fibres

Lire la suite

Scène de la vie quotidienne (8) - Vu sur la route (02)

16 Mai 2017 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Photos

Scène de la vie quotidienne (8) - Vu sur la route (02)Scène de la vie quotidienne (8) - Vu sur la route (02)
Lire la suite

Fleur du jour (13)... et du jardin (encore !)

14 Mai 2017 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Fleurs-Fruits, #Photos

Aujourd'hui, on fait dans le rouge...

Hibiscus après l'orage...
Hibiscus après l'orage...
Hibiscus après l'orage...
Hibiscus après l'orage...
Hibiscus après l'orage...
Hibiscus après l'orage...
Hibiscus après l'orage...

Hibiscus après l'orage...

(cliquez sur les photos pour agrandir)(cliquez sur les photos pour agrandir)
(cliquez sur les photos pour agrandir)(cliquez sur les photos pour agrandir)
(cliquez sur les photos pour agrandir)(cliquez sur les photos pour agrandir)(cliquez sur les photos pour agrandir)

(cliquez sur les photos pour agrandir)

Lire la suite

Chères cerises !

14 Mai 2017 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Economie, #Fleurs-Fruits, #Vie quotidienne-pratique

Les fruits sont très nombreux en Thaïlande et pour la plupart, succulents. De plus, depuis quelques années, des fruits de l'hémisphère nord, pommes, melons, fraises (voir http://lopezthai.over-blog.com/2017/01/j-ai-trouve-des-bonnes-fraises-thailandaises.html), ont été implantés avec succès et sont désormais produits ici, en particulier dans le nord du pays ou le climat plus tempéré des montagnes a permis leur adaptation.

Il reste quand même encore des fruits que l'on ne trouve quasiment pas, sinon importés et à des prix très élevés... Par exemple ces cerises vues dans un supermarché :

Chères cerises !
Chères cerises !
Chères cerises !
Chères cerises !

299 baths pour une barquette de 300 gr, ça fait plus de 26 € / kg...

Je n'ai pas pu identifier leur provenance (à cette époque de l'année, peut-être le Japon ? ou l'Europe ?).

Elles avait l'air très appétissantes mais à un tel niveau de prix...

Lire la suite

Visiteur du jour...

14 Mai 2017 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Animaux - Insectes

Ce matin, nous avons eu la surprise de voir un oiseau tomber sur notre terasse... Accidenté ? malade ? blessé ?... Noy l'a réconforté tant bien que mal (dans la cuisine !) et après avoir repris des forces, il a pu repartir vers de nouvelles aventures...

Nombreux dans notre lotissement, beaucoup d'oiseaux installent leurs nids sous les toits
Nombreux dans notre lotissement, beaucoup d'oiseaux installent leurs nids sous les toits
Nombreux dans notre lotissement, beaucoup d'oiseaux installent leurs nids sous les toits
Nombreux dans notre lotissement, beaucoup d'oiseaux installent leurs nids sous les toits
Nombreux dans notre lotissement, beaucoup d'oiseaux installent leurs nids sous les toits
Nombreux dans notre lotissement, beaucoup d'oiseaux installent leurs nids sous les toits

Nombreux dans notre lotissement, beaucoup d'oiseaux installent leurs nids sous les toits

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 > >>