Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Noy et Gilbert en Thaïlande

1 / == ACTU

Rédigé par Gilbert Publié dans #Actualité, #Sport, #Economie, #Culture-Musique-Loisirs-Passions

 

Sur cette page, je parle de ce qui fait la une des médias en Thaïlande. Le traitement de l'actualité et l'importance accordée à certains événements peuvent être très différents en Thaïlande et en France… question de point de vue !... 

==//==//==//==//==//==//==//==

17-06-2021 : Réouverture des écoles… en attendant la réouverture aux touristes.

 

Reportée à deux reprises depuis début mai en raison de la 3ème vague de Covid-19, la rentrée des classes a eu lieu ce lundi au plan national, mais pas dans les zones classées en "rouge foncée" : Bangkok et 4 provinces limitrophes.

 

Plusieurs provinces ont également reporté la rentrée en "présentiel", ré-instaurant l’enseignement à distance (par exemple à Korat, voir cet article).
Partout dans le pays, les écoles restent sous haute surveillance et certaines ont déjà du refermer en raison de cas de Covid parmi les élèves.

Depuis maintenant plusieurs semaines, le nombre de cas de Covid constaté quotidiennement oscille entre 2 000 et 4 000, concentrés principalement à Bangkok et les provinces voisines.

 

 

Dans ce contexte, le Premier Ministre a néanmoins affirmé que la Thaïlande serait entièrement ré-ouverte aux touristes étrangers (vaccinés) d’ici 120 jours

Une annonce qui laisse beaucoup d’observateurs sceptiques… (voir cet article)
…compte tenu du retard de la campagne de vaccination...

et des ratés observés depuis son lancement le 7 juin dernier.

 

Pour le secteur du tourisme, le programme "Sandbox" (traduisez "Bac à sable") est censé marquer le retour des touristes étrangers à Phuket et servir de test avant d’être dupliqué dans les autres destinations touristiques du pays.

 

Il doit entrer en vigueur au 1er juillet mais à ce stade, une certaine confusion persiste en raison des conditions imposées aux futurs voyageurs…
…qui 
semblent devoir rester très contraignantes.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
01-06-2021 : La 3ème vague de Covid-19 toujours virulente.

La Thaïlande vient de dépasser deux nouvelles barres symboliques :

plus de 1 000 décès sont désormais attribués au Covid-19 et plus de 150 000 cas ont été enregistrés depuis le début de l'épidémie.

La vague actuelle reste virulente principalement à Bangkok et ses provinces environnantes avec plusieurs milliers de cas répertoriés quotidiennement. La plupart des nouveaux clusters sont identifiés dans des quartiers très peuplées, des usines et toujours dans les prisons.

 

Le Premier Ministre a décider d’annuler la décision du Gouverneur de Bangkok qui avait annoncé l’allègement de certaines restrictions à partir d’aujourd’hui.
La réouverture des musées, des sites historiques, des parcs publics, des salons de massage et de tatouage… est remise à plus tard.
 

Dans le reste du pays, la situation s’est globalement beaucoup améliorée, mais le moindre incident entretient les craintes des autorités et de la population :

  • un cluster découvert dans une usine de poulets à Saraburi
  • des cas de variant indien identifiés à Udon Thani
  • un confinement local imposé dans plusieurs districts de la province de Phetchaburi
  • la réouverture des écoles, programmée normalement le 14 juin prochain (hors Bangkok et provinces contiguës) reste un sujet d'inquiétude.
     

 

La tension reste forte également dans les autres pays d’Asie du Sud-Est, accentuée par l’apparition récente d’un variant "vietnamien".

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
16-05-2021 : 100 000 cas de Covid-19 en Thaïlande depuis le début de l'épidémie.

Aujourd’hui, la Thaïlande a passé la barre des 100 000 cas de Covid-19 répertoriés depuis le début de l’épidémie.

 

 

Ce chiffre symbolique reste évidemment très en deça de ceux constatés dans les pays occidentaux et se situe dans la moyenne des pays de la région.

Voir cet article.

 

Il n’en inquiète pas moins les thaïlandais car il résulte de l’accumulation de plusieurs milliers de cas ces dernières semaines (70 000 cas ont été comptabilisés depuis le 1er avril).
 

 

La troisième vague déclenchée à Bangkok ne semble pas prête d’être maitrisée, particulièrement dans la capitale qui concentre la grande majorité des cas, surtout dans les quartiers les plus défavorisés.
<<<< Parmi les clusters les plus préoccupants, certaines usines et surtout les prisons font flamber les statistiques.

-----------------------------------------------------------------------------------------------

 

Néanmoins, à partir de demain, le gouvernement a décidé d’alléger quelque peu les restrictions en place, y compris à Bangkok et surtout vis-à-vis des restaurants.

 

Par ailleurs, la "coloration" des provinces est aussi légèrement modifiée, en excluant Chiang Mai et Chonburi (où nous habitons) du "rouge foncé" :

<<<< à ce jour, seules Bangkok et 3 provinces adjacentes restent en "zone de contrôle maximal et strict" (rouge foncé).
<<<< Chonburi a été passée "zone de contrôle maximum" (rouge), au même titre que 16 autres provinces.
<<<< les 56 autres provinces, dont Chiang Mai désormais, restent en "zone de controle" (orange).

 

Localement, dans notre province, cela signifie que les restrictions en place depuis le 1er mai sont légèrement assouplies.

C’est le cas pour l’ouverture des restaurants qui peuvent à nouveau servir leurs clients en salle sans restriction,  jusqu’à 21h. 
Pas de changement par contre pour les horaires d’ouverture des commerces et jusqu’à nouvel ordre, tous les établissements "à risques" (bars, lieux de divertissement, attractions touristiques, salons de massage, salles de sport, piscines, cinémas,…) doivent rester intégralement fermés.

 

La restauration et les rassemblements sur les plages restent également interdits.

Il faut rappeller que les gouverneurs ont autorité pour moduler les mesures de restrictions applicables localement.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
01-05-2021 : Nouvelles mesures contre la propagation du Covid-19.

Devant la persistance d’un nombre important de contaminations (du moins à l’échelle des statistiques thaïlandaises),...

...le gouvernement a du se résoudre à mettre en œuvre de nouvelles mesures visant à endiguer la propagation du virus.

6 provinces (dont Bangkok, Chiang Mai et Chonburi où nous habitons) sont désormais en "rouge foncé", soit en zone de contrôle "maximum et strict".

Dans ces provinces, les restaurants ne peuvent plus faire que de la vente à emporter et outre les nombreuses fermetures déjà annoncées, les horaires d’ouvertures des commerces sont réduits.

Toutefois, il n’y a aucun couvre-feu et le mot "lockdown" (confinement) est soigneusement évité. Les déplacements inter-provinciaux ne sont pas interdits mais néanmoins fortement déconseillés, particulièrement pour les habitants des provinces en zone "rouge foncé".

 

Par ailleurs, désormais dans tout le pays, le port du masque est obligatoire dès que l’on sort de chez soi.

Retour également sur les assouplissements décidés début avril pour les voyageurs arrivant de l’étranger : ils sont à nouveau tous soumis à une quarantaine stricte de 14 jours.

 

Pour les autorités, la situation reste inquiétante malgré une légère diminution du nombre de cas en fin de semaine.

La troisième vague de Covid a fait apparaître des scènes inédites en Thaïlande (dont de nombreux autres pays ont pris l’habitude ces derniers mois),

en particulier l’installation d’hopitaux de campagne pour accueillir les personnes contaminées.

 

Certaines réquisitions ont d’ailleurs provoqué une forte opposition parmi les populations locales.

 

Le décès et les funérailles d’un comédien bien connu,

Kom Chauncheun (63 ans)  >>>>

ont aussi beaucoup frappé les esprits.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
27-04-2021 : Le Premier Ministre mis à l'amende !

Ce lundi, le gouverneur de Bangkok est venu signifier au Premier Ministre Prayut Chan-O-Cha qu’il était condamné à une amende de 6 000 bahts pour avoir enfreint le décret qui impose le port du masque en toutes circonstances.

 

 

<<<< Cette photo publiée sur Facebook le montre sans masque, lors d’une réunion avec ses conseillers.
Le Premier Ministre a accepté (de bonne grace ?) de payer cette amende.

Ce weekend, les autorités de Bangkok ont annoncé une série de nouvelles mesures afin de lutter contre la propagation du Covid-19…

...dont la plus marquante est l’obligation du port du masque tout le temps et partout (y compris dans les véhicules transportant plus d’une personne).

Les présentateurs télévisés apparaissent désormais systématiquement masqués à l’antenne.

 

 

Cette réglementation s’applique également dans de très nombreuses provinces.

>>>>

 

Depuis le début du mois d’avril, la Thaïlande fait face à une 3eme vague de contaminations (par le variant anglais) qui ont fait passer les statistiques thaïlandaises à des niveaux largement supérieurs à ceux des 12 premiers mois de l’épidémie.

 

Compte tenu de la doctrine qui consiste à hospitaliser systématiquement toutes les personnes testées positives, le système sanitaire thaïlandais subit une forte pression qui risque de s’avérer intenable dès les prochains jours.

 

Dans ce contexte, plusieurs sommités médicales pressent le gouvernement de prendre des décisions plus radicales, en particulier un confinement national pour limiter les déplacements inter-provinces.

Bien entendu, les thaïlandais sont aussi inquiets d’une possible contagion venue du sous-continent indien où la situation en hors de contrôle. Les arrivées en provenance d’Inde, du Paskistan et du Bangladesh ont été suspendues.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
17-04-2021 : Retour en zone rouge.

La 3ème vague thaïlandaise de Covid apparue fin mars dans les établissements de nuit du quartier de Thonglor à Bangkok s’est propagée dans tout le pays.

 

En raison de l'apparition du variant anglais et du fait qu’aucune restriction de déplacement n’a été mise en place au niveau national, la propagation du virus s’est faite dans des proportions inédites en Thaïlande depuis le début de l’épidémie.

Plus de 1 500 cas de Covid ont été enregistrés quotidiennement ces 3 derniers jours… alors que la Thaïlande ne dépassait pas les 100 cas / jour depuis plusieurs mois.

Cela porte à plus de 40 000 le nombre de cas répertoriés en Thaïlande depuis le début de l’épidémie pour 99 décès à ce jour imputés au Covid-19.

 

Le gouvernement a délibérément laisser passer le congé de Songkran (voir cet article à propos du nouvel an thaï 2021) mais le Premier Ministre en personne a annoncé hier de nouvelles dispositions pour lutter contre la propagation du Covid dans le pays.

 

Reprenant les codes couleurs utilisés en décembre/janvier, l’ensemble du pays est au minimum en "orange" et 18 provinces considérées "à haut risque" (qui ont enregistré le plus de cas au cours des 2 dernières semaines) ont été déclarées "zones rouges", soit en contrôle maximum.

Voir la liste dans cet article.

C’est le cas de Chonburi où nous habitons.

En fait, les nouvelles restrictions annoncées dans un premier temps pour les deux prochaines semaines apparaissent relativement limitées.

Contrairement au printemps 2020, au niveau national, il n’est instauré ni couvre-feu ni "lockdown" (confinement) et aucune restriction des déplacements n’est imposée.

Elles confirment la fermeture des lieux de divertissement (bars, discothèques, karaokés, salons de massage) dans tout le pays, et les horaires d’ouvertures des commerces sont restreints :

  • tous les magasins et restaurants devront fermer de 23h à 4h du matin
  • les restaurants devront fermer à 21h au plus tard dans les "zones rouges", et la vente d’alcool y est interdite
  • les centres commerciaux devront fermer à 21h

Les rassemblements de plus de 50 personnes sont interdits.
Tous les lieux accueillants des enfants doivent également être fermés (les écoles sont actuellement en période de vacances d’été).
Le télétravail est fortement recommandé lorsqu’il est possible.

A partir de la semaine prochaine, les gouverneurs ont néanmoins la possibilité de mettre en place des mesures plus contraignantes (en particulier quarantaine, contrôles sanitaires, couvre-feu et/ou confinements locaux) dans leurs provinces.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
10-04-2021 : Bars et lieux de divertissement fermés pour Songkran.

 

Depuis début avril, la Thaïlande est confrontée à une "3ème vague" de Covid (après celles du printemps 2020 et de décembre/janvier derniers).

Plusieurs centaines de personnes infectées (nombre à apprécier en fonction des statistiques thaïlandaises depuis le début de l'épidémie bien sur) ont été répertoriées ces derniers jours, provoquant de nouveau l'inquiétude dans le pays.

 

Le cluster ayant déclenché cette vague de contaminations a été identifié à Thong Lor, l'un des hauts lieux de la vie nocturne de Bangkok.

 

Récemment rouverts en configuration quasi normale, de nombreux lieux de divertissement dans ce quartier constituent un contexte particulièrement favorable à la propagation du virus (relâchement de la vigilance, moindre respect des consignes sanitaires, interactions entre clients et employés... qui se rendent ensuite dans plusieurs lieux y compris en province).

 

La dissémination des personnes contaminées dans de nombreuses provinces fait craindre une explosion du nombre de cas dans les prochains jours.

De plus, les tests ont révélé que le variant "anglais" avait contaminé nombre de ces personnes, une première en Thaïlande qui jusqu'ici avait évité l'importation des variants grace aux mesures strictes de quarantaine imposées aux voyageurs en provenance de l'étranger.

Malgré cette situation, le gouvernement n'a pas voulu supprimer le congé de Songkran (comme ce fut le cas l'an passé) ni même imposer des restrictions de déplacement ou des "lockdowns" locaux.

De nombreux gouverneurs provinciaux ont toutefois décidé d'imposer une quarantaine ou un test Covid pour les voyageurs arrivants des zones "à risque" (Bangkok et sa région).

 

A ce stade, la seule décision annoncée au plan national est, à compter de ce samedi et pour 2 semaines (période incluant donc les fêtes de Songkran) la fermeture de tous les bars, pubs, karaokés, salons de massage et autres lieux de divertissement dans 41 provinces, qui ont toutes enregistré des cas de Covid liés aux clusters de Bangkok. 

 

C'est un nouveau coup dur pour les professionnels du divertissement et par extension pour tout le secteur du tourisme qui fondaient de bons espoirs sur cette semaine, festive par excellence, et au cours de laquelle les thaïlandais se déplacent en masse.

==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==//==
Pour retrouver toute l'ACTU de ces derniers mois,

cliquez sur ces liens :

Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :