Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Noy et Gilbert en Thaïlande

Thailande ou Siam ?

11 Octobre 2016 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Histoire

 

Dans l'imaginaire occidental le

"Royaume de Siam"

correspond à une image ancienne, un peu surannée, parfois romantique, caricaturée par Yul Brynner ("Le roi et moi") et bien éloignée de la Thailande utra-moderne d'aujourd'hui.

 

Thailande ou Siam ?
Thailande ou Siam ?
Thailande ou Siam ?
Thailande ou Siam ?

Pourtant Siam et Thaïlande sont bien un seul et même pays.

Ce changement de nom est intervenu précisément en 1939 au cours d'une période pas forcément très glorieuse de l'histoire de ce pays...

 

Le 24 juin 1932, une révolution de palais, qui dura 3 heures, met fin à la monarchie absolue.

La "révolution de 1932", comme elle est nommée, est une transition sans effusion de sang, menée par un groupe d’une centaine de personnes, le "parti du peuple", composé à part égale d’officiers et de civils.

Elle aboutira en mars 1935 à l'abdication du roi Rama VII.

7 ans plus tard, le 24 Juin 1939, le général Phibun Songkhram Luang, 42 ans, qui avait été nommé premier ministre six mois auparavant, a déclaré que le nom du pays devait changer de Siam (Prathet Syam) à Thaïlande (Prathet Thai).

A l'appui de sa décision, Phibun faisait valoir que le Siam est une transcription du nom donné au peuple thaï par les Cambodgiens (au XIIIe siècle, les Khmers occupaient le pays avant que les communautés thaïes ne s'unifient et ne créent le royaume de Sukhothai).

"Puisque le peuple thaïlandais est plutôt enclin à appeler le pays Thaï, le gouvernement estime que le nom du pays doit être en conformité avec le nom de la race et de la nyom [inclinaison] de la population thaïlandaise."

En fait Phibun est un admirateur de Mussolini. Il fait arrêter 40 opposants politiques en 1939, monarchistes aussi bien que démocrates. Après une parodie de procès, 18 d'entre eux seront exécutés. La perception des sympathies fascistes de Phibun Songkhram, provient aussi en partie du fait qu'il a signé un pacte de coopération avec les Japonais et a déclaré la guerre aux États-Unis et la Grande-Bretagne en 1942.

Propagande thaïe - 1943

Dans ce contexte, le changement de nom du pays sous-entendait une unité de tous les peuples de langue thaï, ce qui incluait les Lao du Laos et les Shan de Birmanie, mais excluait les Chinois.

Le slogan du régime est d'ailleurs "la Thaïlande aux Thais".

Un autre argument est étymologique, le mot thai signifiant également "libre".

Le Prathet Thai, "pays des (hommes) Libres" ou Thaïlande reposait désormais sur la notion de "peuple thaï", qui reléguait les minorités en "non-thaïes" ou "moins thaïes" et qui marginalisait les élites indiennes et chinoises.

Luang Wichitwathakan

 

A l'origine du changement de nom, se trouve

Luang Wichitwathakan

l'idéologue du groupe des conspirateurs de 1932.

Engagé au coté de Phibun, il mena des campagnes ultra-nationalistes visant à renforcer l'identité thaï et clairement inspiré des thèses fascistes. Le régime adopta également une politique nationaliste en matière économique, en menant une politique de quotas visant à réduire la place des produits chinois en Thaïlande, et à favoriser les produits locaux.

Dans un discours de 1938, Luang Wichitwathakan compara les Chinois du Siam aux Juifs d'Allemagne.

Durant la seconde guerre mondiale, en tant que ministre des affaires étrangères, il rangea la Thailande au coté des Japonais et il eut une attitude pour le moins complaisante.

Phibun en 1955

 

Avec les revers successifs du Japon, Phibun est contraint de démissionner.

 

À la fin de la guerre, les Alliés le jugent pour crimes de guerre et collaboration avec l'ennemi. Mais l'opinion publique, qui lui est favorable, amène à l'arrêt des poursuites.

 

Il redevient premier ministre en avril 1948, jusqu'en 1957.

<<<<

Le nom de Prathet Thai ("pays des libres") est d'abord employé non officiellement entre 1939 et 1945 puis déclaré officiel le 11 mai 1949.

-----------------------------------------------------------------------------------------------

Comment la France est (un peu) à l'origine de ce changement de nom...

Embleme du "Parti du Peuple" (Khana Ratsadon)

Les instigateurs du coup d'état de 1932 se sont connus alors qu'ils séjournaient en France.

Le "Parti du Peuple" (Khana Ratsadon) fut fondé par 7 étudiants en 1927, dans un hotel du Ve arrondissement de Paris.

Certains étaient en école militaire (Phibun étudiait l'artillerie, Thatsanai la cavalerie) d'autres étudiaient le droit (Pridi Phanomyong à la Sorbonne, Naep Phahonyothin en Angleterre).

Luang Wichitwathakan, quant à lui, était diplomate à l'ambassade de Thaïlande à Paris et participa aux sessions de la Société des Nations à Genève. Durant son séjour à Paris, il épousa sa professeur de français, Lucienne Laffitte, qui le suivit au Siam et collabora avec lui sur plusieurs publications historiques. Ils divorcèrent en 1933.

En 1939, en tant que président du Comité Parlementaire qui proposa le changement de nom du pays, Luang Wichitwathakan s'appuya sur une carte produite par l' Ecole Francaise d'Extreme Orient. A partir de cette carte, montrant que les Thais habitaient les régions du Siam, de Birmanie et du Sud de la Chine., il estima qu'environ 60 millions de Thais habitaient les régions du sud-est asiatique, justifiant ainsi sur le plan historique, sa croisade nationaliste.

.../...

Voir également :

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
D'accord avec tout ça mais je propose que l'on rebaptise cette belle nation Siamland ou alors Thailangue et en bonus que le Cuba libre devienne le cocathai....Elle est pas belle la vie !
Répondre
G
Toujours très créatif !!<br /> :-)