Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Noy et Gilbert en Thaïlande

Marine Bar

19 Mars 2017 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Culture-Musique-Loisirs-Passions, #Tourisme-Découverte-Visites, #Histoire

Gérard Manset dont j'ai déjà parlé dans un autre article (http://lopezthai.over-blog.com/2016/10/celui-qui-voit-le-monde-par-tes-yeux-celui-la-peut-etre-il-peut-etre-heureux.html) a consacré une chanson au "Marin' Bar"

Le texte est un parfait résumé de la vie de ces "filles de bar", qui font beaucoup fantasmer certains "touristes". Elles ne sont pas forcément miséreuses mais leur maquillage excessif et leur sourire parfois mélancolique cachent souvent le mal de vivre et les envies d'ailleurs…

 

Marine Bar

Le Marine Bar (ou Marine Disco) existe bel et bien.

C'est un endroit connu de tous ceux qui se sont un jour "promené" dans la "Walking Street", épicentre de la vie nocturne de Pattaya et de toutes ses turpitudes...

 

 

D'abord un simple bar, il a été parmi les premiers dans les années 70s à réunir tous les plaisirs interdits de l'époque, alcool, drogues, sexe et rock'n'roll, mises à la disposition (et pour des prix dérisoires !) des militaires américains qui venaient là en permission.

Le nom même de "Marine Bar" avait pour but d'attirer les marins de l' US "Navy"...

 

Pendant longtemps, sa réputation sulfureuse en a fait le symbole de Pattaya, devenue un temple de la prostitution, vouée à satisfaire les fantasmes des GI's, puis des touristes occidentaux en mal d'exotisme, arrivés en masse lorsque la paix fut revenue.

Dans les années 80-90s, le bar a périclité en raison de la concurrence d'autres établissements plus "modernes" et le bar lui-même a disparu au profit d'une boite de nuit classique (ou quasiment !). L'ambiance y était souvent chaude et festive, parfois un peu glauque…

 

 

 

 

On y retrouvait les mêmes jeunes thaïes (filles ou travesties) venues un peu moins pour "travailler", un peu plus pour danser, s'amuser mais quand même surtout chercher un compagnon "farang" pour la nuit... ou plus si affinités...

 

Aujourd'hui c'est devenu un endroit assez ordinaire, où l'on peut voir des shows plutôt pathétiques (pseudos combats de boxe thaï, dresseurs de serpents,…) filmés par les téléphones portables de touristes pas trop exigeants.

La discothèque (Marine Disco), immense et toujours très fréquentée, est au premier étage et sert aussi de salle de concert.

Les mêmes jeunes thaïes (filles ou travesties) y sont toujours aussi nombreuses,venues pour danser, s'amuser mais quand même surtout chercher un compagnon "farang" pour la nuit... ou plus si affinités...

 

Marine Bar
Marine Bar
Marine Bar
Marine Bar
Marine Bar
Marine Bar
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article