Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Noy et Gilbert en Thaïlande

Concerts de rock (1)

6 Novembre 2016 , Rédigé par Gilbert Publié dans #Culture-Musique-Loisirs-Passions

Cet article a été rédigé avant la mort du Roi. Depuis l'instauration du deuil national tous les évènements festifs (dont les concerts bien sur) ont été annulés.

Depuis de nombreuses années, Bangkok accueille des concerts de quelques grandes stars du rock, soit pour des prestations exceptionnelles, soit pour une étape lors de tournées mondiales.

Il faut bien dire qu'à quelques exceptions près, ce sont plutôt des stars des années 70s ou 80s ("dinosaures" du rock comme on les appelle). Ils trouvent ici un public... majoritairement des farangs anglophones aux cheveux grisonnants ou cranes dégarnis… (non mais moi, à la base, je suis pas anglophone !...)

Un exemple récent : le 30/09, le groupe QUEEN (enfin, ce qu'il en reste !) a donné un concert ici. Le nom du groupe est prestigieux certes et Brian May est un excellent guitariste mais bon… ils n'ont rien sorti de nouveau depuis 20 ans et leur nouveau chanteur Adam Lambert (vainqueur d'une télé-réalité américaine en 2009), ne fera pas oublier Freddy Mercury !

Les billets les moins chers étaient à 50 € et les billets moyens étaient à 100/125 € (les plus chers allaient jusqu'à 200 € quand même !).

Cela peut paraître relativement raisonnable et assez similaire aux tarifs pratiqués en Europe mais rapporté au pouvoir d'achat local, c'est carrément prohibitif !!

Les prochains "dinosaures" annoncés sont SCORPIONS (qui poursuivent leur 50h anniversary tour depuis…2ans !).

Le prix des tickets (80 € pour une categorie moyenne) est à peu près équivalent à celui pratiqué pour leur concert suivant le 20/11 à… Dijon.

Une exception... MORISSEY (fondateur et ex-leader de The Smiths, groupe de Manchester des années 80s) dont les tickets sont à un prix unique : 2 200 baths soit 60 € env.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article